Partagez|

La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : Dave *bave* Annable

CRÉDITS : Fluffy Paws

PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)


MessageSujet: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 31/1/2015, 18:57

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
Cela fait maintenant deux jours que sa fille est parti en voyages scolaires. Sa classe a décidé de partir en voyage de découverte dans le sud de la France et même s’il n’avait pas été trop chaud lorsqu’il avait reçu le formulaire pour qu’il puisse donner son accord, au final il n’avait pas pu faire autrement que d’accepter. Tous ses petits camarades y seront, il ne peut refuser qu’elle parte avec sa classe et puis il y aura assez d’accompagnateurs pour prendre soins d’eux. Même s’il est du genre papa poule, il sait très bien qu’il peut leur faire confiance, ils ne vont pas la perdre ni lui faire du mal et si jamais il lui arrive quelque chose, ce n’est pas parce qu’ils ne seront en province qu’il n’y a pas les urgences loin de là et Thibault est du genre à tout le temps avoir son téléphone avec lui, qu’importe où il se trouve alors il est plus que joignable. Mais bon, il faut espérer qu’ils n’auront pas à lui téléphoner en dehors du soir où la petite le réclame au téléphone. En tout cas autant dire que le père de famille profite qu’elle ne soit pas là pour faire des heures supplémentaires, heures qu’il pourra alors prendre la semaine prochaine lorsque sa fille sera là afin de pouvoir passer du temps avec elle le soir comme il ne peut pas le passer avec elle très souvent. Pourtant aujourd’hui, il n’a pas beaucoup de boulot, ayant pratiquement tout fait la veille alors qu’il a limite passé sa soirée entière sur des dossiers. Résultat il n’a pas beaucoup à faire et lorsque l’heure de repartir comme fixé dans ses horaires il n’avait pas vraiment de raisons pour rester au travail plus longtemps. Il pourrait franchement se marier avec le boulot lui il faut croire, on dirait limite qu’il regrette de ne pas avoir plus de travail. La vérité c’est qu’il n’ose pas rentrer chez lui pour se retrouver seul avec Nicky celle qui vit chez lui pour s’occuper de sa fille et donc qui y est quand même, même sans la présence de Anael dans les parages. En même temps ses dernières semaines c’est à peine s’ils s’adressent la parole étant donné que c’est bizarre, ils se parlent que pour le bien de la petite. Alors là, sans elle Thibault n’est pas certain que ce soit une bonne idée. Envoyant alors un message à certains de ses amis pour aller boire un verre. En même temps faut bien en profiter pour pouvoir sortir parce que c’est rare qu’il prenne du temps pour ses amis, faisant passer sa fille en premier et en second son boulot. Thiabult est donc sorti boire quelques verres mais rien de bien extraordinaires, pas de là à finir bourrer comme un coin. De toute façon il est assez vieux pour faire ce qu’il veut et n’a pas de voiture donc il ne risquait pas de prendre la route en étant bourrée. Il n’est pas resté longtemps la bas et a fini par rentré chez lui avec le métro. Il n’avait bu que deux verres ou trois, pas de là à le rendre bourré loin de là mais lorsqu’il boit un minimum il devient assez euphorique et réfléchit sans vraiment penser aux conséquences. Arrivant chez lui vers les alentours de vingt et une heure à peine, il partit directement dans la cuisine pour se faire chauffer un truc à manger, se pensant tout seul mais à peine fut-il arrivé dans la cuisine qu’il aperçut Nicky en train de se faire un thé. « Salut Nicky. Tu as déjà mangé ou tu veux manger avec moi ! » Où est passé le vouvoiement qu’il avait mis en place depuis leur baiser échangé ? Il l’ignore et n’y pense pas vraiment pour le coup. Pire, il lui sourit et n’a pas l’air mal à l’aise comme d’habitude. Il faudrait vraiment qu’il boive et sorte avec ses potes plus longtemps, ça le détend et ne le rend pas mal à l’aise comme il en a l’habitude. Il faut croire que le fait qu’il sorte ou que sa fille ne soit pas dans les parages l’aide à le détendre face à Nicky. « A part si tu sors ce soir ? » Dit-il simplement alors qu’il regardait dans les placards ou le frigo pour trouer quoi se faire parce qu’il meurt de faim pour le coup. Ce n’est pas le sandwich du déjeuner et les cacahuètes dans le bol dans le bar qui l’a beaucoup nourris.  
code by Silver Lungs


"You & I    "
Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : nina dobrev

CRÉDITS : angie

PSEUDO : LKD


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 1/2/2015, 12:42

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
Les journées étaient longues. Bien trop à mon humble avis. La petite me manquait terriblement. Je ne savais pas comment faire pour le coup, pour réussir à m'amuser sans elle. J'en avais profité pour faire des choses que je ne pouvais pas forcément faire avec la petite avec moi. Mais, ce n'était pas pour autant que cette petite sensation de manque n'était pas horrible à supporter. Bref, j’avais été au spa, visiter quelques petites endroits qui m'avaient longuement tenté. J'étais surtout allée aujourd’hui au salon du chocolat. Il n'y avait pas à dire c'était la meilleure, non en fait la pire idée que j'avais eu. J'avais fait que manger pour le coup, m'enfin. Comment dire que tous les chocolats étaient bons sauf le chocolat blanc et le noir, donc le chocolat au lait avait eu une cliente régulière. J'avais fait que manger du chocolat au lait, mais ce n'était pas aussi bon que celui de kinder. J'étais une droguée de chocolat au lait, j'adorais ça. En même temps qui n'aimerait pas ça ? Mise à part un extraterrestre et un robot ? Nobody. Du moins c'était mon avis. Ce n'était pas humain de ne pas aimer ce plaisir qu'on pouvait ressentir quand le chocolat fondait dans la bouche, moi à chaque fois que ça fondait divinement dans ma bouche laissant son merveilleux goût s'emparer de mes papilles gustatives, je tombais encore en amour avec, me réservant presqu' aussitôt pour le coup. C'était comme maladif. Enfin, j'allais surtout pour passer pour l'accroc du chocolat, si je continuais à y penser encore et encore. Mais, c'était impossible de passer à autre chose, comme une histoire d'amour qui avait ce goût d'inachevé. Au final, on devait quand même passer à autre chose histoire de ne pas se faire mal, même si là c'était histoire de ne pas prendre des kilos et kilos encore. J'étais rentrée assez tard de cette journée, au final je m'étais arrêtée en centre-ville pour prendre des kinder de toute sortent. Bin, oui, dans ce fameux salon, il n'en avait pas... vous parlez d'un salon en carton pour le coup. J'avais donc fait le plein dans un centre commercial en profitant pour m'acheter de la lingerie de chez victoria secret. J'avais les moyens avec ce que me payait Thibault et encore j'envoyais de l'argent à mon père, oui cet abruti qu'il était avec moi méritait tout de même un peu d'argent non ? Alors, tant pis, s'il s'en foutait de ma gueule, ça prouvait justement que j'étais loin de lui ressemblait et c'était ce qui me soulageait le plus. Je n'avais aucune envie de lui ressembler, qui aurait envie de lui ressembler ? Il fallait être dingue pour le coup. Enfin, stop autant penser à des choses plus sympathiques et utiles pour le coup que mon cher père. C'était grâce à lui remarque que je savais dire clairement à Thibault qu'il était un bon père. Enfin, je ne lui avais pas redit depuis la fois de l'hôpital, car je ne l'avais pas recroisé beaucoup. Sauf au parc, rapidement ou j'avais préféré partir. Limite on se croisait et on ne vivait pas ensemble. Enfin, j'étais là pour la petite après tout. J'avais fini par rentrer déposant ma lingerie fine sur le comptoir de la cuisine pour aller rejoindre la salle de bain et prendre une douche. J'étais seule pendant un petit moment du coup, il faut dire que le père de famille pour qui je bossais avait la fâcheuse habitude de bosser très tard, il était vingt heures donc pas de grand risque de le voir débarquer avant un petit moment. Alors après ma douche, j'avais été retrouvée la cuisine pour me faire un thé, je ne savais pas si j'avais réellement faim vu ce que j'avais pu engloutir niveau chocolat. Enfin, j'allais sans doute commander un truc à manger, je n'allais pas salir la cuisine pour devoir ranger. Je laissais mon thé s'infuser alors que je réfléchissais encore à quoi je pourrais bien penser pour manger. Je ne m'attendais pas du tout à voir Thibault à cette heure-là, vingt et une heure. Je toussais, car il ne m'avait pas vu. Je finissais par sourire. Voilà, je me sentais mal, totalement déboussolée, si j'allais me coucher au lieu de manger ? C'était une bonne idée jusqu'à ce qu'il me propose de manger justement... pile à ce moment la mon ventre gargouillait comme pour ne pas me laisser le choix. "Bonsoir. Je pensais à commander... tu...euh vous avez une idée? " Il avait l'air si détendu... d'habitude c'était moi ça, mais pour le coup, j’angoissais... je ne voulais pas avoir la même conversation que celle qu'on avait eu au parc. " Non, ou alors plus tard pour boire un verre avec un ami. " Je souriais, je voulais lui faire croire que je passais outre ce baiser, alors que j'y pensais et rêvais quelques fois que je finissais dans son lit... idiote, que j'étais.

 
code by Silver Lungs


Nicky &  thibault
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.LUCKYRED

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : Dave *bave* Annable

CRÉDITS : Fluffy Paws

PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 10/2/2015, 16:52

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
CThibault ne sait pas vraiment pourquoi il est rentré aussi tôt mais il l’a fait. Ses potes ont bien essayé de le persuader de rester pour un verre ou deux de plus puisque pour une fois il peut se lâcher à son maximum puisque sa fille n’a pas besoin de lui à la maison. Il aurait pu y rester, en profiter pour aller draguer comme il ne l’a pas fait depuis un moment maintenant si bien qu’il ne se souvient même pas à quand ça remonte la dernière fois. Mais bon, il a fini par rentrer à la maison. Il pourra sans doute passer une soirée peinard devant un film comme il ne l’a pas fait depuis bien longtemps puisque soit il se trouve au boulot soit lorsqu’il rentre c’est pour passer un peu de temps avec sa fille avant qu’elle n’aille au lit. Il ne sait pas exactement ce qu’il va faire en tout cas. Peut-être ressortira-il en soirée, il n’habite quand même pas en campagne donc même sans voiture il y a moyen de ressortir même si la toute de suite il ne pense pas le faire sinon il serait directement resté la bas même s’il a besoin de prendre l’air un petit peu et se retrouver au calme seul un petit moment. Enfin pas si seul que ç enfin de compte puisqu’en rentrant chez lui ce n’est point seul que Thibault s’est trouvé puisque Nicky semble être à la maison ce soir malgré le fait qu’Anael soit en vacances et pourtant ça ne le dérange pas tant que ça finalement. Pourtant, ce n’est pas comme si tout allait bien, enfin ce n’est pas que ça se passe mal entre eux ces derniers temps puisque ce n’est tout simplement pas possible que ça aille bien ou mal étant donné qu’ils s’évitent et font comme si rien ne s’était passé entre eux, ni le baiser à l’hôpital et encore moins les petites révélations qu’ils ont pu se dire au parc avant que leurs chemins ne se séparent. Pourtant, si d’habitude il aurait surement trouvé une excuse pour partir faire il ne sait quoi, là il semble d’excellente humeur, lui sourit et ne fuit pas. C’est un exploit. Est-ce surement le fait d’avoir bu un verre qui le détend et donc il est plus cool. Ouais surement ça doit être ça. En tout cas ça lui a donné une faim de loup et il ne sait pas exactement quoi manger alors il se mit à fouiller dans les placards et le frigo, contrastant qu’il ferait bien de faire quelques courses dès qu’il le pourra. En tout cas là il a une flemme gigantesque de faire à manger. En général lorsqu’il est là à l’heure de passer à table il essaye de s’efforcer de faire à manger pour sa fille et puis des trucs saints avec des légumes etc. même si tout comme elle il doit se forcer pour finir ses assiettes mais puisqu’elle n’est pas là, autant commander oui, Nicky a une bonne idée parce que ça sera bien plus pratique. Il se sent à l’aise là de suite alors qu’avant non et dans un certain sens ça lui fait bizarre même si fort heureusement ça ne rajoute pas un malaise en plus. « On peut commander si tu veux. Thaï, mexicain, indien, japonais ? » Demanda-t-il en allant chercher dans un tiroir où se trouve les numéros des restaurants qui livrent à domicile. Lui il s’en fiche il n’est pas compliqué même s’il a quand même ses petites préférences mais seulement minimes. Attendant finalement qu’elle fasse un choix, il sorti son portable de sa poche pour pouvoir commander ensuite. Alors qu’elle lui a dit qu’elle allait surement sortir boire un verre avec un ami… ce qui signifie mec et peut-être plus qu’ami, Thibault est actuellement en train de se faire des idées et d’être jaloux. Faut vraiment qu’il se calme à ce niveau là parce qu’il n’a aucune raison de l’être pourtant. Au parc quand elle lui a dit qu’elle allait sans doute passer la nuit chez un homme il lui avait souri pour faire semblant mais là tout de suite il ne prend même pas cette peine et se contente de dire d’une voix qui se veut neutre « Ah oki je vois. Je pense que je vais rester ici ce soir moi, me poser, tu fais ce que tu veux ! » Oui si elle veut rester là au moins il veut qu’il sache que ça le dérange pas de compter sur sa présence mais bon, comme il l’a si bien dit, elle fait comme elle le souhaite même si dans sa tête, Thibault a tout de même une préférence loin d’être compliqué à deviner. Finalement, ayant tous les deux choisi leurs menus dans le restaurant de leur choix, Thibault se contenta de passer la commande et juste après avoir raccroché il la regarda pour l’informer simplement « 20 à 30 minutes normalement ! Je reviens j’vais prendre une douche vite fait en attendant ! » Dit-il en partant en direction de la salle de vain pour prendre sa douche et pouvoir se changer et quitter ce costume qu’il doit porter pour le boulot.  
code by Silver Lungs


"You & I    "
Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : nina dobrev

CRÉDITS : angie

PSEUDO : LKD


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 25/2/2015, 04:07

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
C'était dingue, comme j'avais pu m'attacher et m'habituer à la présence de la petite fille dans ma vie. J'avais toujours été la plus petite dans l'histoire et cela m'avait toujours valut bien des problèmes. J'avais été protégé par les miens, sauf mon père, mais lui et moi c'était une histoire qui remontait à ma naissance, donc j'avais beau tenter de faire des efforts, rien ne pourrait changer ce qu'il ressent à mon égard, je n'en doutais même pas. J'avais un peu gâché sa vie dans le fond, donc pourquoi il me devrait quoi que ce soit ? Au final, valait bien mieux ne pas y penser pour le coup. J'avais profité de ma journée pour faire un tour au salon du chocolat, j'avais mangé concrètement que ça aujourd'hui et je devais avouer que j'avais assez faim pour le coup. J'étais sûre qu'en rentrant ce qui m'attendrais ce serait un appartement luxueux et gigantesque complétement vide de vie. Je serais seule bien entendu Thibault devait en profiter pour bosser pour le coup un peu plus que quand sa fille était là, comme ça il pourra profite d'elle quand elle sera de retour. Enfin, on s'évitait, donc à quoi je m'attendais sincèrement ? Je soufflais un peu avant de pincer ma lèvre. Comme prévu il n'y avait eu personne pour m'offrir un sourire. Je m'étais retrouvée seule, alors j'avais décidé de prendre une douche pour enlever toutes les impuretés de mon corps que j'avais accumulé durant la journée. La douche fût parfaite, j'avais enfilé un short de bain et un tee shirt, il faisait bon dans cet appartement, donc je pouvais me permettre d'être si peu vêtue sans avoir peur de chopper un rhume ou autre connerie du genre qui aura pour cause de me clouer au lit. Bref, je ne m'attendais pas à me retrouver devant mon patron, enfin, il ne m'avait pas vu, jusqu’à ce que je lui signale ma présence. Je souriais alors à sa question. J'étais du style indécis après tout, alors qu'allais-je faire ? Je ne savais pas quoi choisir pour le coup. " J’hésite entre mexicain et Italien, je vous laisse... te laisse décider " à force, je ne savais plus si je devais le vouvoyer ou le tutoyer. Enfin, j'allais finir par perdre la tête à force, mais bon, ça devrait finir par se passer, du moins j'espérais sincèrement. Je glissais ma main dans mes cheveux, avant de laisser un sourire s'emparer de mes lèvres et de fixer l'homme qui se tenait devant moi, alors que j'aperçu rapidement mes dessous sur le comptoir. Je mordais ma lèvre espérant qu'il ne les voit pas, c'était ce que j'avais acheté aujourd'hui ! Merde. Je me sentais mal, si sur mon teint on ne pouvait pas remarquer qu'à l'instant présent je rougissais, moi je le savais et cela me rendait très mal à l'aise. Enfin pour le coup, au lieu de rester stoïque, je finissais par lâcher. " Mexicain en fin de compte. " Je souriais le laissant donc passer commande, je tentais de rester naturelle, il allait bien quitter la cuisine à un moment donné. Bref, j'écoutais ses dires aux téléphones. " Je ne sais pas, je suis fatiguée... donc soit un bon film dans ma chambre, ma journée m'a épuisé. " Je souriais un peu, j'aurais bien aimé lui proposer une soirée ensemble avec un film, mais à quoi bon ? Ce qu'on faisait en ce moment c'était s'éviter, pourquoi ça devrait changer ? Car la petite n'était pas là sans doute, mais non. Même si j'en crevais d'envie pour le coup. Puis, sortir, après une telle journée, ce n'était peut-être pas la meilleure solution pour me reposer, même si je n'avais donc pas d'heure pour me lever sans Ana dans les parages. " D'accord ! Bonne douche alors..." Je mordais un peu ma lèvre souriant un peu alors que je l'imaginais sous sa douche, d'un coup la température était montée, quoi que ça venait surement de moi pour le coup. Bref, je le regardais partir. Pendant ce temps, je me posais devant friends en français, heureusement que les voix française pour une fois était sympathique. On sonna à la porte, c'était le livreur qui au lieu de me faire payer me draguer ouvertement et je rigolais comme une cruche ne sachant pas trop comment me débarrasser de lui, jusqu'à entendre Thibault tousser juste derrière nous ! Etait-il là depuis longtemps ? J’espérais que non, je me sentais mal, mais d’un côté si ça pouvait le rendre jaloux... mais, c’était beau d’espérer pour le coup, le jeune homme livreur de notre repas regarda Thibault lui demandant s’il était mon père ! Comment lui donner un coup de vieux ou me rajeunir amplement... enfin il rigolait un peu, sans doute parce qu’il ne voulait pas savoir qui il était si il était mon petit ami ou autre ? Peut-être. Au pire on s’en fichait.
 
code by Silver Lungs


Nicky &  thibault
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.LUCKYRED

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : Dave *bave* Annable

CRÉDITS : Fluffy Paws

PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 13/3/2015, 02:53

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
Il aurait dû rester avec ses potes et il le sait. Pourquoi est-ce qu’il a décidé de rentrer chez lui alors qu’il fait tout pour l’éviter depuis un moment maintenant ? Cette semaine sa fille n’est pas là, s’il rentrer elle sera en théorie seule donc il ne devrait pas faire ce genre de chose et aller à l’encontre de ses dernières semaines où ils faisaient tous pour ne pas se retrouver seuls dans une pièce. Peut-être qu’il imaginait qu’en en profitait pour sortir avec ses amis, faire sa vie de son côté alors qu’elle n’a pas la moindre responsabilité d’une autre personne. Oui c’est surement cela. Ou alors peut-être qu’inconsciemment il espérait qu’elle soit elle aussi présente et qu’ils pourraient se voir dans le blanc des yeux, sans se comporter comme des gamins. En tout cas Thibault se dit que sans doute il ne le saura jamais, c’est comme ça que les choses se passent, sans doute qu’elles devaient se passer ainsi quoi qu’on dise ou fasse. Enfin qu’importe, il n’a pas franchement envie de se prendre la tête avec ça ni avec autre chose d’ailleurs. Thibault considère qu’il se prend suffisamment la tête comme ça avec le boulot entre autre pour ne pas non plus en rajouter une couche pour des choses pouvant être considérées comme futile pour certain. En tout cas les choses semblent toujours aussi compliquées entre eux deux. « Ok très bien, j’adore mexicain donc tant mieux ! » Il ignore s’il lui a déjà dit après tout mais bon ça l’étonnerait qu’elle fasse attention à ce genre de détail. Avant il y a des chances qu’il ait pu lui dire, après tout il n’y avait pas la moindre gêne entre eux mais ces derniers temps c’est une autre histoire. Ils ne parlent plus comme avant et lorsque c’est le cas, c’est plus de la gêne qu’il y a entre eux qu’autre chose. Thibault aimera bien trouver une solution pour que ça redevienne comme avant mais il n’est pas certain d’avoir assez d’influence pour pouvoir faire oublier tout ce qui s’est passé à l’hôpital. Il ne sait même pas s’il veut le faire de toute manière même si de toute évidence ça serait beaucoup plus simple pour tout le monde. Du moins pour les deux seuls personnes concernées car ça n’influence sur aucune autre vie, y compris celle de sa fille. « D’accord je vois, j’vais peut-être sortir alors et te laisser la maison seule ! » Il est ici chez lui et ne veut pas franchement partir mais il ne veut pas faire empirer les choses alors peut-être est-ce que tous les deux ont besoin d’espace. En tout cas s’il veut passer la soirée seule alors il se fera tout petit. Il n’est pas du genre canard à écouter les femmes mais bon, il veut juste que tout se passe bien. Finalement il partit en direction de la salle de bain pour aller prendre sa douche en la remerciant d’un simple signe de tête. Peut-être que ça va lui permettre de se changer les idées ou alors de prendre une bonne douche froide après l’avoir vu dans cette simple tenue…

Après avoir pris une douche, il n’avait pas vraiment conscience du temps qu’il a mis pour se laver. Peut-être est-ce qu’il a pris tout son temps et pourtant il n’a pas vraiment l’impression. Il aurait pu descendre en serviette ou du moins torse nus mais au moins faire les choses bien alors il mit directement les vêtements préparés juste avant pour se changer directement dans la salle de bain, juste après la douche. Au moins, pas le moindre risque de tomber nez à nez dans une situation délicate face à Nicky. Enfin… il aurait préféré sans doute plutôt que de se retrouver face à une scène qui semble particulièrement le déranger : la voir se draguer sous son propre toit par le livreur. Non mais c’est quoi cette blague ? En plus vla qu’il lui demande s’il est son père. Comment prendre vingt ans dans la tronche en dix leçons. Pourtant il ne dit pas le contraire, en arrivant derrière elle pour lui tendre un billet, attraper le sachet contenant leur commande et lui dire en refermant la porte « Ouais ouais c’est ça je suis son père ! » Ni plus ni moins. En même temps il ne va pas s’excuser, ce n’est pas son genre. Voyant le regard de Nicky sur lui il se contenta de lui dire avec honnêteté. « Tu mérites mieux que ce connard fini ! » C’est sans doute la jalousie qui parle mais il sait bien qu’elle mérite mieux. Mieux qu’un type qui la drague aussi vulgairement. Bon son égo a pris un coup aussi alors qu’il l’a quand même traité de vieux. En tout cas il ne veut pas passer pour un gars jaloux et lourd mais c’est plus fort que lui. « J’vais chercher des assiettes ! » Dit-il finalement en lui tendant les paquets pour qu’elle aille l’attendre dans le salon pour manger sur la table basse. Il partit alors en cuisine chercher deux couverts, deux assiettes et deux verres mais avant de repartir un sac en plastique attira particulièrement son attention et fit des gros yeux en voyant la lingerie. La curiosité est un vilain défaut. Pourtant, il ne put s’empêcher d’avoir un petit sourire aux lèvres. « Euh je pense que c’est à toi ! » Dit-il finalement en lui montrant le sac alors qu’il débarrassait les quelques affaires du comptoir avant de finalement revenir dans le salon alors qu’elle ne semblait plus savoir où se mettre.
 
code by Silver Lungs


"You & I    "
Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : nina dobrev

CRÉDITS : angie

PSEUDO : LKD


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 4/5/2015, 10:10

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
Je ne m’attendais pas forcément à me retrouver seul avec lui. Non, c’était clairement ça. Je ne m’attendais pas à ce qu’il rentre tôt, car après tout le tempo en ce moment c’était tout bonnement de ne pas se croiser, chacun devait vivre sa vie point barre. Pas qu’on se l’était dit, mais c’était le cas. Alors au final, on avait finalement fini par prévoir un repas ensemble. Mexicain, parfait surtout quand le désire le plus cher était de changer un peu de routine. Enfin, je glissais ma main dans mes cheveux, alors que je le laissais partir prendre sa douche. Je n’avais même pas relevé le fait qu’il allait me laisser l’appartement, je trouvais ça ridicule, surtout que je pouvais aller dans ma chambre pour ne pas le déranger. M’enfin, je n’allais pas tenter de comprendre cet homme, c’était impossible à mon humble avis. Je ne pouvais pas dire le contraire, mais au moins, je devais être préparé à me retrouver à nouveau seule après avoir dîné avec lui. Ou alors il trouvera peut-être une excuse pour s’en aller ? Sans doute. J’en savais rien et autant dire que je n’allais pas me prendre la tête ou autre. Je ne voulais pas m’embrumer un peu plus le cerveau. Je le faisais assez moi-même en me remémorant tout ce qui était arrivé lors de l’accident de la petite puce ! Autant dire que le désir que j’aie pu éprouver était encore présent faisant naitre des papillons dans mon estomac. Ce qui avait le don de me mettre à terre autant le dire. Je ne savais pas réellement comment prendre tout cela, je ne savais pas comment gérer cette histoire. Je ne savais pas comment faire, mais je le faisais tout bonnement ! Je devais avancer, car j’étais là pour la petite Anaëlle et non pour me poser des questions sur son paternel. Je pouvais perdre ce travail ,si il le voulait, mais je ne le désirais pas du tout, je voulais justement profiter de cette belle ville qu’était Paris et le climat, certes ce dernier n’était pas parfait avec ses températures très glacial durant l’hiver, mais j’aimais l’endroit, la magie qui s’y tenait. Je mordais ma lèvre, alors que je tournais en rond oubliant radicalement que j’avais laissé de la lingerie sur le plan de travail, j’avais pas prévu de ne pas être seule, en même temps, j’avais l’habitude qu’il ne rentre pas très tôt depuis le début de cette semaine qui annonçait une semaine sans la petite fille. Alors, autant dire qu’on faisait avec, je le croisais rapidement si j’avais de la chance. Enfin, c’était aussi un peu de la malchance en même temps, autant le dire, enfin. J’avais fini par cesser de penser, tout bonnement pour aller m’occuper du livreur, qui n’avait pas trouvé mieux que de me draguer notant même son numéro sur le sachet de nourriture. D’accord. Les français étaient assez bizarre niveau drague, mais je faisais littéralement avec comme une grande ! Je n’avais pas peur, puis il était plutôt mignon. Autant dire que je pouvais bien m’amuser un peu avec lui pour ne pas dépérir ou autre chose ? Oui, je le pouvais. Enfin, ça ne me gênait pas du tout, tout au contraire. Je ne m’attendais pas à ce que Thibault soit derrière moi, enfin non loin et que ce livreur commence à demander s’il était mon père, quand même je ne faisais pas si jeune et lui pas si vieux ? Aucune idée pour les autres, mais pas dans ma tête en tout cas. Tout au contraire. Enfin, je le regardais ne m’attendant pas vraiment à cette agressivité venant de lui, mais je ne pouvais rien dire, je le laissais donc faire. Saluant l’’homme nous ayant livré, alors que la porte se refermait violemment sur lui, le pauvre. J’aurais pas vraiment apprécié, mais ce n’était pas moi derrière cette porte donc je m’en fichais pour le coup. « Je mérite mieux ? » Demandais-je bêtement. « En même temps les hommes me fuit... pourr aucune raison ! » Je parlais bien de lui, alors autant lui envoyer un petit pique ! « Enfin, vu que je suis une crétine, je pourrais très bien le rappeler ! » Je n’allais pas le faire, mais juste pour l’énerver ? Peut-être, je voulais voir une réaction. Enfin. Je glissais mon regard sur le numéro que je prenais vite fait en photo. « Voilà, je verrais quoi faire par moi-même ! » Je souriais un peu avant de l’observer. « D’accord ! » Je me posais dans le salon, attendant son retour, je l’observais même pas un peu jusqu’à ce qu’il me parle de mon sac de sous vêtement. Je pinçais mes lèvres entres elles. « Désolée. » Je baissais un peu la tête. « Je n’avais pas prévu que vous seriez là ... » Le voilà ce vouvoiement.
 
code by Silver Lungs


Nicky &  thibault
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.LUCKYRED

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : Dave *bave* Annable

CRÉDITS : Fluffy Paws

PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 1/6/2015, 23:39

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
Déjà que la situation semble compliquée étant donné qu’ils sont tous les deux-là dans la même maison sans la présence de la petite qui aurait pu aider malgré elle mais en prime il fallait qu’une pauvre imbécile vienne à la draguer devant lui. Il devrait ne rien ressentir et pourtant il ressent une certaine jalousie et n’hésite même pas à lui faire une scène alors que ça n’a pas lieu d’être au contraire. « Oui tu mérites mieux qu’un pauvre livreur à domicile avec ses méthodes à la con pour te draguer ! » Il y a des moments où Thibault prend les gens de haut et là c’est le cas en le traitant de simple livreur. Il l’était lui aussi dans sa jeunesse pour se faire un peu de tune mais bon, là c’est la jalousie qui parle pour lui et rien d’autre. Thibault se sentit immédiatement idiot en l’entendant. Oui il la fuit et même si c’était bête de sa part, il considère que les raisons étaient nombreuses pour que les choses se faire. L’âge en premier lieu, la raison de la présence de Nicky dans cette maison et puis surtout sa fille. Il n’a pas le droit de merder pour quoi que ce soit. C’est clair et net et la question ne pose même pas dans sa tête. En tout cas sur ce sujet il préféra ne rien dire. De toute façon ils se sont déjà dit pas mal de choses à ce sujet et il n’a pas spécialement envie de se prendre la tête sur la question là tout de suite. Quoi que c’est un peu trop tard pour cela puisqu’il le fait seul dans sa tête. « Tu n’es pas une crétine… » Dit-il en fermant les yeux brièvement d’une petite voix tout en soufflant. Pour le coup il ne sait pas quoi dire. Il fait son jaloux, il n’a pas à le faire puisqu’il a lui-même mis une barrière entre son employée et lui-même. « Tu pourrais le rappeler oui, si c’est le genre de mec qui te plains ! » Autant dire que le gars ne lui ressemble pas du tout donc si c’est son genre de type alors ça mettra à coup sûr à son égo mal placé. Mais peut-être qu’il n’est justement pas son genre d’homme, ils n’ont jamais vraiment parlé de ce genre de chose, la conversation aurait été mal placée d’ailleurs si ça avait été le cas. En tout cas il semble énervé mais il se contient. Il est énervé contre lui-même seulement alors forcément, il ne va tout de même pas s’auto insulter. En tout cas il partit leur chercher de quoi manger mais en revenant vers le salon ce n’est pas vraiment avec des assiettes ou encore des couverts mais plutôt un sac avec des sous-vêtements sexy dedans. Autant dire que ça ne lui appartient pas, ça ne peut être qu’à Nicky, ou alors quelqu’un s’est introduit chez lui pour déposer cela. Non ce n’est définitivement pas le style des valeurs du quartier. Il ne put s’empêcher de l’imaginer portant ses sous-vêtements et à cet instant précis il n’eut qu’une envie, ou plutôt deux. Il a envie de la voir en vrai avec ses sous-vêtements plus que sexy et par conséquent sa seconde envie fut de se taper la tête contre le mur pour penser à autre chose. Il a franchement la sensation d’être un pervers pour le coup. « Tu n’as pas à t’excuser ! » Dit-il en arquant un sourcil, n’étant pas certain du pourquoi du comment elle vient s’excuser sur cela. Il n’y a pas mort d’homme après tout. « C’est rien, tu es chez toi en quelque sorte alors il n’y a pas de soucis. Tant que tu ne ramènes aucun homme près de ma fille ! » Et près de lui pour ne pas qu’il fasse ses crises de jalousie à la con par la même occasion. La preuve il s’est senti bouillir de l’intérieur en voyant un mec la draguer ouvertement devant lui. « Puis tu peux arrêter de me vouvoyer sauf si bien sur ça te gène ! » C’est quand même l’hôpital qui se fout de la charité compte tenu qu’il est le pro pour alterner entre le vouvoiement et le tutoiement. Pourquoi est-ce qu’il veut mettre les choses au clair avec ceci maintenant ? Il n’en a pas la moindre idée pour le coup, est-ce que le sac avec les sous-vêtements l’ont mis dans tous ses états. Si c’est le cas il est plus atteint qu’il ne l’aurait imaginé. En tout cas il vint s’asseoir à côté d’elle sur le canapé pour qu’ils puissent se mettre à table. Il fut plus proche que ce n’était voulu puisque finalement puisqu’il avait la sensation d’être collé à elle et donc il ne lui donnait pas l’espace nécessaire pour se prétendre nounou de sa fille et rien d’autre. « Pardon excuses moi ! » Il se sentait mal à l’aise, comme quoi les choses ne sont toujours pas réglées. De toute façon Thibault ne se faisait pas vraiment d’illusion sur cette question. Ils ont beau avoir mis une certaine distance pour retrouver la relation professionnelle, ce n’est pas cela qui va changer quoi que ce soit dans sa tête en fin de compte. Il ne put s’empêcher de la regarder malgré tout même si une petite voix dans sa tête le traitait de con.
code by Silver Lungs


"You & I    "
Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : nina dobrev

CRÉDITS : angie

PSEUDO : LKD


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 3/6/2015, 00:27

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
L Je fus sacrément amusé par les paroles de Thibault, bien que pour moi ses paroles rimaient plus avec de la jalousie qu’autre chose. Je mordais un peu ma lèvre, hésitante avec l’envie de me jouer de lui ou de le laisser tranquille ? Aucune idée. Mais, en tout cas, je n’aimais pas la situation dans laquelle tous deux nous nous retrouvions. « Ah oui ? Mais, je mérite quoi alors ? Dites le moi ? » J’étais curieuse de voir sa réaction ou même d’entendre sa réponse taquiner mon ouïe. Mais, bon cela pouvait aussi être un mauvais petit jeu que je m’étais en place. Qu’allais-je entendre sortir de bouche ? J’avais presque un peu peur pour le coup, mais bon, j’avais lancé la question, j’allais devoir assumer comme une grande personne. « Je trouve que si … » Je me considérais comme une crétine, après tout, j’avais eu des sentiments pour mon patron, bien rapidement chose que je n’aurais jamais du ressentir, j’aurais dû me concentrer que sur Naelle, je l’avais fait, mais malheureusement, son père m’avait séduit. Sans doute sans le vouloir, mais maintenant, je me sentais coupable d’en être à tel point entiché. Enfin, je ne pouvais pas renier les sentiments qui émanaient en moi quand ce dernier était à mes côtés, je ne savais pas comment faire, mais comme beaucoup de personne recaler, j’allais devoir faire avec et c’était ce que je faisais. Mais, comment étais-je censé composer avec les crises de jalousie du jeune homme ? C’était impossible à mon goût, car j’avais juste envie de profiter qu’il soit là, enfin. « Je le ferais si j’en ressent le besoin, pour le moment, j’ai juste faim ! » Disais-je assez froidement. Je n’avais plus envie de parler de ce mec, ce n’était qu’un gars de plus que j’allais croiser, mais pas l’un de ceux qui m’avait donné envie de ressentir de l’amour ou de l’embrasser jusqu’à n’avoir plus aucun moyen de respirer. Je ne m’attendais pas à la suite. Non, je ne m’étais pas imaginé qu’il tomberait sur mes sous-vêtements, je n’y pensais même plus jusqu’à ce qu’il me montre le sac avec les bouts de tissus dedans. Alors, j’avais été d’abord gêné, puis amuser en voyant que lui aussi il était bien plus que mal, cela m’avait fait rire. Je me sentais méchante de rire intérieurement de cela, je souriais un peu avant de m’excuser. En même temps, que pouvais-je faire d’autre que m’excuser ? Pas grand-chose honnêtement. Je pinçais mes lèvres en l’entendant me dire que je n’avais pas à m’excuser de toute façon. Heureusement, sinon, je serais dans une belle impasse. Je grimaçais un peu avant de glisser ma main dans mes cheveux et en sentant mon ventre se contracter, en même temps, j’avais terriblement faim. La suite de ses me donna clairement envie de le gifler, mais il me prenait pour qui à la fin ? Pour une fille qui allait se taper le premier mec venu quand lui aurait le dos tourner, tout en laissant sa fille observer. Je serrais les poings soufflant bien bruyamment, autant dire que je voulais qu’il voit que ce qu’il venait de dire m’avait mis en rogne, mais pour le coup, il fallait que je lui dise clairement. « Non, mais sérieusement, vous me prenez pour qui ? Je ne suis pas du style à remanier des mecs ! Et non, je n’ai pas à vous montrer ma lingerie, donc y a de quoi m’excuser ! J’ai bien compris le message depuis l’hôpital, donc s’il vous plait ! Arrêtez-vous avant que je ne puisse plus supporter la situation ! » Je m’étais énervée à tel point que j’en avais presque oublié de respirer pour le coup. « D’accord ? » Autant être sûre qu’il ait bien encadré cela, car autant dire, que je n’étais pas redescendue d’un cran, je me sentais mal de lui avoir parlé de la sorte, mais il m’avait mis de mauvaise humeur ! Je ne parlais de ses meufs qu’il pouvait se taper ect ! Il n’avait pas non plus à le faire tout comme sa crise qui ne rimait à rien après tout, tout à l’heure. « Je préfère rester au vous ! C’est mieux ! Que je prenne mes distances de vous ! » C’était bien plus la colère qu’autre chose qui parlait pour le coup, je me sentais mal, car mon cœur se serrait bêtement en entendant mes propres mots. Je le regardais, il était super proche de moi, autant dire que ça ressemblait beaucoup à la proximité qu’on avait eu à l’hôpital quand la petite était sur la table d’opération. Il s’en excusa même. Je prenais mon sac entre mes mains. « Je n’ai finalement plus faim.. » Surtout évitons de l’embrasser à nouveau, car mes yeux ne fixaient plus que ses lèvres, alors autant aller m’enfermer dans ma chambre … j’irais essayer ma lingerie. Mais pour le moment, je ne me sentais pas de rester avec lui. Je le laissais allant dans ma chambre, j’attendais dix bonnes minutes avant de me remettre de mes émotions et de me changer dans l’une de ces parures de sous-vêtements que j’avais acheté dans la journée. J’optais pour le rouge, je dansais devant le miroir, mes écouteurs aux oreilles.

 
code by Silver Lungs


Nicky &  thibault
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.LUCKYRED

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : Dave *bave* Annable

CRÉDITS : Fluffy Paws

PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 11/6/2015, 22:40

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
Si Thibault serait en mesure de changer les choses, il aurait sans aucun doute effacé le baiser qu’ils ont tous les deux échangés alors qu’ils se trouvaient devant l’hôpital pour la fille du jeune homme. En aucun cas c’est parce qu’il n’a pas aimé ce baiser échangé mais bien parce que les choses sont compliquées aujourd’hui. Auparavant, même s’il était déjà attiré par la belle brune, ils pouvaient passer du temps ensembles sans qu’il y ait la moindre gêne, ce qui est loin d’être le cas présentement. Maintenant, il suffit qu’ils se retrouvent dans la même pièce pour que tout devienne bizarre, qu’ils mettent comme une espèce de barrière entre eux deux. Le pire c’est lorsque sa fille n’est pas là. Ils n’ont pas à essayer de rester comme avant, ne pas montrer à la petite puce qu’il y a quelque chose entre son papa et la belle nounou. Certaines personnes cacheraient des liaisons mais eux, ils cachent finalement le fait que malgré les sentiments, ils s’évitent et ne s’adressent pas ou peu la parole. Là ils parlent, mais il fait son jaloux alors il gâche tout, une nouvelle fois.  C’est plus fort que lui. Il ne peut pas l’avoir pour lui, les choses sont compliquées mais l’imaginer avec un autre le fait royalement chier. C’est compliqué tout ça, que voulez-vous. « Tu mérites un mec qui te respecte, qui ne draguera pas avec une méthode à la con et surtout, qui aura les moyens de te rendre heureux ! » Il a envie de lui dire que c’est ce qu’il pourrait lui offrir mais le dernier point ce n’est pas possible. La situation est trop délicate pour qu’il la rende heureuse. Il est son patron et ne veut pas que la vie de sa fille soit mise sans dessus dessous alors il ne peut pas. Pourtant, ce n’est pas faute de vouloir. Il ne le peut pas, pas dans son crane en tout cas. Selon lui, c’est bien trop compliqué, pourtant il pourrait tenter ils pourraient tous les deux le faire mais bon, vu la situation il faut croire que non parce qu’ils ne semblent pas réussir à se comprendre et surtout aller dans le même sens. Il n’ajoute rien à ses dires. Si elle le dit, mais pour lui non elle est loin d’être bête. C’est loin d’être le cas et il ne dira jamais le contraire alors il la laisse dire si ça lui chante de le penser. « Ok, tu fais comme tu veux de toute façon ! » Oui elle fait comme elle le sent, c’est sa vie alors il n’a franchement rien à dire. Rien que de le penser n’est pas bien venu de sa part mais bon, c’est humain d’y penser quand même. De toute façon personne ne peut lire dans ses pensées et donc lui reprocher ceci. En tout cas, il pensait que tout était derrière eux, qu’ils pourraient manger tranquillement maintenant qu’ils ont à manger, dans le salon, à regarder un film ou non enfin qu’importe. Il ne s’attendait juste pas à trouver sa lingerie fine. S’il avait deviné la conversation suivant tout ceci, il n’aurait sans doute pas fait de remarquer sur ses dites sous-vêtements et n’y aurais pas touché pour lui passer. Enfin il faut croire que ses mots étaient mal sorti ou alors mal compris parce qu’il ne voulait pas l’offusquer bien au contraire et apparemment c’est ce qu’il a fait. Faut vraiment qu’il arrête de parler sans réfléchir ou alors qu’il prenne des cours pour apprendre à parler à la gente féminine sans les offusquer parce que ça n’a pas l’air d’être sa spécialité. En tout cas il la regarda, sans rien dire, ne voulant pas empirer les choses alors au lieu de faire comprendre que ce n’était pas dans son attention de la blesser. « D’accord ! » Il préfère faire court au lieu d’empirer les choses et cela semble être la meilleure attitude à adopter pour le coup. Puis il la laisse parler de distance, qui fait mal un peu au fond et pas seulement à son égo mais il ne dit rien. Il se sent un peu mal à l’aise de ne pas réussir à parler avec Nicky comme autrefois. « Nicky ne partez… » Cette fois, il a mis de lui-même le vouvoiement. Il ne veut pas qu’elle se sente offusquée par toute ceci et qu’elle fuit mais c’est trop tard, elle est déjà parti. Thibault attrapa alors la télécommande pour se mettre une émission à la télévision malgré ses pensées totalement ailleurs. Ce fut une fois qu’il eut fini son repas et qu’il mit le reste au frigo pour ne pas que ça s’abime qu’il prit la décision d’aller voir Nicky pour s’excuser. Ce qu’il fit, à travers la porte : « Nicky, excusez-moi, ce n’était pas ce que je voulais dire… enfin j’veux pas que les choses sont encore plus compliquée entre nous, pour ma fille. » Pourtant, aucune réponse. De lui-même, il prit la décision d’ouvrir la porte après avoir toqué sans réponse et il comprit très bien pourquoi, elle écoute de la musique pour danser… en sous vêtement. Pourtant, au lieu de fuir pour ne pas empirer les choses, il est comme bloqué en la regardant, de haut en bas. « Waw… » Il a limite la bave qui lui sort du coin des lèvres. Un vrai petit pervers celui-là.
code by Silver Lungs


"You & I    "
Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : nina dobrev

CRÉDITS : angie

PSEUDO : LKD


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 16/6/2015, 20:35

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
L« Oh écoutez ! Peut-être que vous draguez mieux que lui et pas comme un con ! Mais vous en avez pas marre de juger une personne comme ça, sans la connaitre ? Je trouve ça tellement bête et gamin ! Je n’aurais pas pensé ça de vous juger une personne sur sa richesse ou autre ! Je m’étais trompée sur vous ! » Autant dire que la situation commençait à m’exaspérer. Autant le dire, même si c’était que dans mon esprit que je le faisais, je tentais surtout de comprendre pourquoi il avait eu besoin d’agir de la sorte ? Enfin, bref c’était peut-être me poser des questions inutiles pour un rien dans le fond. Pourquoi, je ferais comme lui ? Aucune idée, il fallait que je me montre plus maligne que lui pour le coup. Je trouvais ça dommage ses dires, mais je n’allais pas m’en rendre malade, car après tout le livreur ne me plaisait pas tout au contraire. Que ce soit physiquement uniquement, car je n’avais pas pris le temps de le connaitre en même temps il bossait puis Thibault était arrivé peu de temps après et autant dire que cela avait jeté un froid vu que le mec l’avait présumé être mon père, il avait dû en prendre un bon coup pour le coup. Je comprenais, mais peut-être pas qu’il se comporte ainsi. Enfin. « Heureusement que je peux faire comme je le sens ! » Non, mais autant dire qu’il commençait à me taper sur les nerfs. Je commençais à la percevoir sa jalousie, mais je ne l’appréciais pas quand il était jaloux, car il me vexait et se comportait mal à mon goût, chose que je ne parvenais pas à comprendre, je n’aurais jamais pensé que cet homme soit ainsi, mais au final, il fallait tenter de laisser son vrai lui se montrer, je ne pouvais plus en être déçu là ? Non, je ne pouvais plus me sentir mal par sa faute, non enfin pas tant que ça pour le coup. Je grimaçais, continuant à encaisser les choses de mon mieux. J’avais l’habitude après tout de prendre les coups et compagnie, mais là je ne m’en sentais pas capable, je me sentais mal plus qu’autre chose, je ne voulais pas et je n’avais pourtant pas le choix. Il était temps que je replace les choses dans l’ordre que tout cela ne cesse, je me sentais mal et je n’étais pas prête à baisser les bras pour la petite, j’adorais cette dernière, j’aimais sans doute son père, mais cela allait devoir disparaitre, j’allais devoir oublier d’être amoureuse comme une gamine, j’étais logiquement sortie de ça. Je soufflais un peu essayant de me sentir mieux une fois qu’il me dit qu’il était d’accord avec le fait qu’on s’en tienne au vous, déjà c’était plus professionnel, puis ça mettrait encore plus de distance entre nous, après tout c’était ce qu’il désirait depuis l’hôpital ? Alors, je lui offrais avec plaisir, puis ça ne pouvait que faire du bien. Je finissais par me dire qu’il était temps que je me retire dans ma chambre chose que je fus laissant l’homme seul. J’avais besoin de souffler et pour ça j’avais décidé d’essayer mes sous-vêtements acheté dans la journée, j’étais bel et bien heureuse de pouvoir oublier cette soirée catastrophique. Je ne savais pas ce que faisait le père de famille et je ne voulais pas réellement le savoir histoire de ne pas penser à nouveau à lui cela ne servait à rien pour le coup. J’écoutais de la musique, dans mes oreilles défilés les titres de Tori Kelly, elle m’inspirait beaucoup de chose cette chanteuse, même si la plus part de ses chansons laissaient beaucoup d’espoir, elles avaient pour certaines un petit tempo triste et envoutant à la fois. Alors, je me laissais aller dessus, dandinant des fesses assez sensuellement, après tout je pouvais faire ce que je voulais. Une chanson changea et j’entendis un mot : waw. Je me retournais tombant nez à nez avec l’homme en question qui me rendait dingue. Mon cœur battait un peu plus fort alors que mon regard s’était posé sur lui. Je glissais ma main dans mes cheveux mordant un peu ma lèvre réalisant peu à peu que j’étais en tenue très sexy face à mon patron et que mon corps ne désirait qu’une chose se blottir contre lui. Je m’avançais murmurant cette petite phrase. « Que voulez-vous ? » Mon regard blottit dans le sien, je venais à lui pour l’embrasser … ce n’était pas raisonnable, mais j’en avais besoin mes lèvres contre les siennes, c’était à lui de me repousser, je n’avais plus la force de quoi que ce soit.

 
code by Silver Lungs


Nicky &  thibault
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.LUCKYRED

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : Dave *bave* Annable

CRÉDITS : Fluffy Paws

PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky 23/6/2015, 23:51

Nicky ∞ Thibault
la meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder
Il est un vrai con mais s’en rend compte qu’ensuite malheureusement. En même temps ça serait tellement plus simple s’il réfléchissait avant d’ouvrir la bouche mais ce n’est pas ce qu’il fait malheureusement. La preuve il dit encore et toujours des conneries exorbitantes pour le regretter après mais bon, c’est trop tard pour cela en fin de compte. Mais bon tant pis, il assume quand même et ne va pas jouer au mec dépassait par les évènements, il s’est mis tout seul dans la merde, point. « Je ne juge que ce que je vois, un abruti c’est tout ce qu’il est ! » Il est jaloux et ne va pas reconnaitre ces nombreuses fautes c’est comme cela malheureusement. « Il faut croire qu’on ne se connait pas tant que ça finalement ! » Dit-il simplement d’un ton las, sans même la regarder. Peut-être que leurs attirances avaient changés leurs visions ou peut-être pas. Thibault se rend compte qu’il joue au con parce qu’il reconnait une certaine jalousie, en temps normal ce n’est pas le comportement qu’il a l’habitude d’avoir. Il se comporte comme un con, parle comme un salaud mais continu par-dessus le marché, comme si cela allait arranger son compte alors qu’il sait bien que c’est l’inverse. Finalement ils se sont pris la tête et Nicky la laissait là seul avec ses regrets. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est allé la voir dans sa chambre, pour s’excuser mais il ne pensait pas tomber sur elle en sous-vêtements plus que sexy et encore moins qu’elle s’approche de lui jusqu’à venir l’embrasser. Autant dire que les choses prennent un grand tournant pour le coup. « Je voulais m’e… rien d’important ! » Si s’excuser peut être jugée de chose importante mais autant dire que là tout de suite il a autre chose à penser même s’il n’est pas vraiment persuadée que ses pensées soient en mode on. Après tout, il aurait sans doute fait son coincé, aurait stoppé les choses alors qu’il en meurt d’envie depuis un moment maintenant. Il se laisse totalement aller, comme au moment devant l’hôpital, comme lorsque tout n’était pas autant compliqué entre eux. Là c’est la première fois qu’ils sont en conflit, s’ils s’évitent ils restent tout de même courtois alors que là ils n’ont pas mâché leurs mots. Pourtant ils se retrouvent là à s’embrasser comme si tout cela était naturel, comme si leurs lèvres ne s’étaient pas oubliées et connaissaient celles de l’autre par cœur. C’est quand même bizarre d’avoir cette sensation là mais bon, c’est rien de plus que la vérité pour le coup. Il a envie d’elle, d’embrasser ses lèvres, de toucher sa peau et pour une fois il n’a pas envie de se retenir. De toute manière il n’est pas certain d’en être capable en fin de compte. Ils sont seuls, sa fille n’est pas dans les parages et la voir comme ça a mis pour le coup tous ses sens en éveilles. Il est faible, bien trop faible alors qu’il ne peut se résoudre à laisser tomber ses lèvres, à fuir son regard, fuir ce corps qui l’attire plus que d’ordinaire. Il faut dire qu’elle est tellement sublime et sa ténue légère montrant bien ses formes ne l’aident pas à faire demi-tour. Il est un homme après tout. « J’peux pas te résister, c’est impossible ! » Il cri tout seul dans sa tête tel un schizophrène de se la fermer, qu’il gâche tout mais il n’a pas l’impression, il n’a pas l’impression que ça l’a dérange et de toute manière c’est elle qui est venue capturer ses lèvres en première, il ne la force pas. Ses mains se baladent sur sa peau nue, son dos puis ses hanches, la collant alors contre lui alors qu’il redécouvre ses lèvres, sa langue. Il ne répond plus de lui-même et il faut le stopper si besoin car il ne le fera pas lui-même. Sa raison semble buguer, il se laisse totalement aller et le fait de se trouver dans sa chambre n’aidera sans doute pas les choses. Finalement ses lèvres quitte les siennes, ce n’est pourtant pas pour autant qu’il s’éloigne, il est là, la regardant dans les blancs des yeux alors que son corps est collé à elle, il sent sa poitrine venir s’écraser contre son torse et la chaleur émaner de lui. Pourtant il est là, attendant comme un signe d’elle, comme pour lui montrer que ce n’est pas qu’une impression, qu’ils sont bels et bien sur la même longueur d’onde pour le coup.

code by Silver Lungs


"You & I    "
Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky

Revenir en haut Aller en bas

La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder ► Nicky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» REE ϟ la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» La meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder. [Livre II - Terminé]
» La meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder. + Keith Evans.
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... | Trevor & Abigail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: saison 05 :: rps-