Partagez|

Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué 1/5/2015, 22:16

 

Anaïs & Tybalt
La rousse et le tatoué.


Malgré les apparences, j'étais issu d'une famille aisée qui était très impliquée dans certaines associations. Mes parents ne faisaient pas vraiment parti de ce genre de personnes ayant des facilités financières et qui allait une fois par année dans une association pour se donner bonne conscience. Non, bien au contraire. Et ils tenaient à ce que je me rende avec eux à ce genre de soirées, c'était d'ailleurs la raison pour laquelle je me trouvais coincé ici ce soir. Ambre n'avait pas pu m'accompagner, et je ne savais pas vraiment où se trouvaient mes trois frangines. Sûrement avec des amies, ou en train de parler de je ne sais quoi avec je ne sais qui. Bref, pour tout avouer, je m'emmerdais sévèrement. J'avais comme toujours refusé d'enfiler un costard, ne préférant pas ressembler à un pingouin. Et je souhaitais également garder une vie sociale intacte en sortant d'ici, tant qu'à faire. Cela n'empêchait pas que j'étais habillé de manière assez classe. Chemise, pantalon qui fait bien plus habillé que mes jeans habituels et j'avais troqué mes éternelles Converses pour des chaussures en toile. Je n'étais pas spécialement à l'aise, mais c'était un compromis qui me semblait tout à fait raisonnable. A mes parents aussi, d'ailleurs.

Je venais d'envoyer un message à Ambre, et je m'apprêtais à continuer de regarder le plafond, avant de voir une touffe de cheveux roux se distinguer de la foule. Un sourire s'afficha sur mes lèvres, conscient de la personne à qui ces cheveux appartenaient. Toi, Anaïs Humber. Tu étais l'une des amies les plus proches dans ce monde-là. Prenant un verre de champagne au passage, je fis mon chemin jusqu'à toi. Je savais que si tu étais dans le coin, j'avais de grandes chances de passer une soirée bien plus agréable. Arrivé à ta hauteur, je te pinçai malicieusement les côtes d'un air joueur, histoire d'attirer ton attention sur moi. « Bonjour miss Humbert » Je t'adresse un grand sourire innocent, avant de rigoler. Je ne sais pas si tes parents sont dans le coin, mais ils doivent être un peu habitué à ma manière pas très traditionnelle et pompeuse de me comporter avec les gens. Tout en restant poli et courtois, naturellement. Et, si par hasard tu avais en tête de gifler la personne qui te salue de cette manière, j'ose espérer que ce n'est plus le cas une fois que tu réalises que ce n'est que moi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué 9/5/2015, 16:27

La rousse et le tatoué - Tybalt & Anaïs


Je vais vivre, je vais aimer, maintenant et demain ne viendra jamais... Je vais rester jeune pour toujours !
L’été approchait à grand pas et avec lui, son lot de soirées mondaines ou mes parents, enfin mon père et ma belle-mère, assistaient. Mon père, mon frère et moi avions fait un marché… nous devions assister à au moins cinq soirées par an. Ce nombre étaient déjà bien assez grand pour moi, mais un marché dans la famille Humbert c’est un marché… Je déteste ses soirées ou tout le monde est guindé, ou personne ne rigole franchement, de plus je suis souvent pour ne pas dire toujours la plus jeune puisse qu’avec Quentin nous n’avions que deux soirées en communs, les deux seules ou nous n’avions pas a garder le plus jeune de la famille, notre demi-frère… Enfin bref, je m’apprêtais à passer une autre soirée mortelle pour bien résumer… Comme toujours, je m’habillais avec une robe de cocktail assez classe, elle était courte aux couleurs de l’été, en même temps avec le temps, je ne pouvais pas mettre du noir, et puis je détestais m’habiller en noir… C’était peut-être le seul point positif avec ses soirées… Mon père me donnait toujours sa carte pour que je fasse du shopping et m’habiller en conséquence, et je ne me gênais pas… Il était chanceux, je n’avais pas besoin d’aller chez le coiffeur ou autres rendez-vous pour me préparer, ça je m’en occupais moi-même… Après m’être habillé, je m’étais maquillée et coiffée, prenant la route de la réception en taxi… A une époque j’aurais hésité à demander à Valentin de m’accompagner, j’avais toujours eu envie de lui demandé, prof ou pas, de venir avec moi, au moins une fois pour qu’il apprenne plus sur le milieu d’où je venais… Son presque retour dans ma vie me faisait repenser à tout ça dans le taxi…
Cela faisait à peine quarante-cinq minutes que j’étais arrivée, et j’avais déjà une folle envie de partir en courant, et les discours n’avaient encore pas commencé… Je jetais des coups d’œil furtif à la foule à la recherche d’une tête que je connaissais, mais rien, je soupirais d’ennuis… Mon père me lançait en pâture à ses amis, comme toujours, et moi je souriais, bêtement comme une belle plante verte… Je détestais passer pour une tapisserie… Je fixais l’estrade une coupe de champagne bon marché lorsque l’on me pinça les côtes et je dû retenir de pousser un cri perçant pour ne pas me faire remarquer… Bonjour Miss Humbert C’est en me retournant, essayant de rester calme et polie, que je reconnu mon assaillant. Je souri, ravie de voir une tête connu Bonsoir Monsieur Lescat ! T’imagine même pas à quel point je suis ravie de te voir ! Je lui fis une rapide accolade, essuyant le regard de reproche de mon père qui se trouvait un peu plus loin, mais je m’en fichais royalement… Il avait l’habitude de notre manque de bonnes manières lorsque nous étions tous les deux Comment tu vas ?!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué 9/5/2015, 18:52

 

Anaïs & Tybalt
La rousse et le tatoué.


On ne va pas se mentir, avant que je ne t'aperçoives à l'horizon, cette soirée s'annonçait chiante à en mourir. Je ne pouvais même pas compter sur mes frangines qui avaient disparues je ne sais où. Les deux dernières étaient sûrement accrochées aux jupons de ma mère ou à leur téléphone, quant à Anna, sûrement en compagnie de mon père qui cherchait à lui présenter des garçons qu'il jugeait bien. Parce qu'on ne va pas se mentir, elle a un peu le don de s'attirer des cas sociaux. A qui je ne me gêne pas de foutre une peur d'enfer, cela m'amusait. Je culpabilisais un peu en me disant que je n'appréciais pas tellement que le père d'Ambre fasse de même avec moi. Mais en même temps, jamais je n'avais fait la moindre chose qui pouvait faire qu'il me déteste. A part m'appeler Lesca donc, mais ça à la limite je n'y pouvais rien. Bref, tu étais là et j'étais vraiment très content de te voir. Ma manière de te saluer est comme très souvent loin d'être correcte, mais pour tout dire je m'en fiche un peu. Je suis même amusé lorsque je te vois te retourner avec un air de tueuse. Tu n'as rien dis, mais tes yeux parlent pour toi. Et oui, ça m'amuse. Mais tu finis par me reconnaître et par chance je ne finirai pas avec une coupe de champagne fracassée sur le crâne. « Bonsoir Monsieur Lesca ! T’imagine même pas à quel point je suis ravie de te voir ! » Je rigolai doucement, te rendant ta rapide étreinte. « Tu m'étonnes! » Loin de moi l'idée d'avoir la grosse tête, mais apparemment tu es loin de t'éclater toi aussi. Ce qui nous fait un gros point commun. « Comment tu vas ?! » Je te souris, prenant une coupe de champagne sur un plateau tenu par un serveur qui se baladait par là. « Bien et toi? » demandai-je en prenant une gorgée, avant de faire une légère grimace. C'était quoi ce champagne, ils l'avaient acheté à 3€ chez Leclerc? « Je suis content de te voir, cela dit. Je commençais à m'embêter sérieusement » ajoutai-je en levant les yeux au ciel. Certes nous n'allions pas nous mettre à danser la Danse des canards sur une table, mais je savais que la soirée allait être bien plus amusante maintenant que tu étais là. « Ce champagne est dégueulasse » marmonnai-je en reposant mon verre sur une table au hasard. Je croisai le regard de mon père qui me fusilla du regard, et je haussai les épaules pour toute réponse. J'y pouvais rien moi s'ils servaient du pipi de chat.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué 10/5/2015, 20:04

La rousse et le tatoué - Tybalt & Anaïs


Je vais vivre, je vais aimer, maintenant et demain ne viendra jamais... Je vais rester jeune pour toujours !
La soirée s'apprêtait à être vraiment très longue et rasoir... Je ne pouvais même pas prétendre vouloir me bourré la gueule, premièrement, je n'aime pas boire et je ne trouve ça pas jolie une fille bourrée, deuxièmement, c'était une soirée mondaine et malgré mon indifférence à ce genre d'évènement, je ne voulais pas mettre mon père dans l'embarras. Troisièmement, le champagne bas de gamme est dégueulasse, donc je me contente de me ballader avec une coupe pleine pour me donner bonne figure, pourvu que les petits fours soit meilleur... Quatrièmement, il n'y en a pas mais j'avais juste envie de le dire, après tout la liste est déjà assez longue... Mais heureusement pour moi, Tybalt est venu à ma rescousse Tu m'étonne ! Son ton légérement suffisant me fis sourire Ne prend pas la mouche ! Je le connaissait un peu et je pouvais sentir la fierté dans le ton de sa voix après sa remarque... Bien et toi ?Aussi bien qu'un pot de fleur... Répondis-je sarcastiquement en jetant un regard à mon père qui n'avais pas l'air désolé de me laisser comme ça au milieu de la foule, lui il vivait sa vie, comme si c'était normale, même si pour moi ce n'était pas normal et pas du tout naturel... En le voyant prendre une coupe, je voulait le prévenir que le champagne était dégueulasse, j'avais d'ailleurs commencé une phrase, mais je n'eu pas le courrage de continuer et en remarquant sa grimace je ne pus m'empêcher de pouffer de rire aussi discrètement que possible... Je suis content de te voir, cela dit. Je commençais à m'embêter sérieusement. Je lui souri simplement, remise de son expression Oui moi aussi... Je me demande pourquoi mon père continue à me faire subir ça à bientôt vingt-six ans ?! Je crois qu'il s'attend toujours à ce que je succombe au charme d'un bienfaiteur de trente-cinq ans... Je ne pus m'empêcher de soupire en y réfléchissant Ce champagne est dégeulasse Je ris le regardant poser son verre Désolé, je voulais te prévenir, mais tu avais l'air tellement ravi de trouver de l'alcool que je ne voulais pas te décevoir... Souriais-je en me recoiffant légérement et en changeant d'appuie de jambes pour la énième fois...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué 11/5/2015, 19:16

 

Anaïs & Tybalt
La rousse et le tatoué.


J'étais content de te voir ici. Toi seule savait transformer une soirée particulièrement chiante en quelque chose d'intéressant. Et puis on avait à peu près le même humour, c'est sûr que cela aidait à passer une bonne soirée « Ne prend pas la mouche ! » Je rigolai avant de te tirer la langue. Pour la classe de la soirée on repassera, mais je crois pouvoir largement dire que je perdais quelques années de maturité lorsque tu étais dans le coin. En même temps, on avait fait connaissance et sympathisé dans un salon de beauté alors que ma frangine se faisait épiler par tes soins. Tu m'étonnes qu'on soit un peu barrés. Quoiqu'il en soit, tu semblais t'amuser autant que moi, si on en jugeait par la réponse à laquelle j'eus le droit lorsque je t'ai demandé comment tu allais. « Aussi bien qu'un pot de fleur... » Je rigolai malicieusement, désignant ton verre de champagne d'un signe de tête. « Et c'est ça que tu utilises pour t'arroser? » demandai-je malicieusement. Je suivis ton regard, pour voir que ton père ne se trouvait pas si loin de nous. Mais il était sans doute habitué à nous voir agir de cette manière. Et puis je partais du principe qu'il valait mieux passer une bonne soirée en s'amusant, plutôt que de se faire chier pour faire plaisir à nos paternels. Non? « Oui moi aussi... Je me demande pourquoi mon père continue à me faire subir ça à bientôt vingt-six ans ?! Je crois qu'il s'attend toujours à ce que je succombe au charme d'un bienfaiteur de trente-cinq ans... » Tu soupires, mais moi je ne peux m'empêcher de rigoler malicieusement. Tu es plus âgée que moi c'est vrai, mais je ne comprendrai jamais les parents qui trouve que la vie de leur enfant est nul parce qu'ils ne sont pas mariés à 25 ans. « Il y a peut-être un autre beau gosse dans la salle, moi mis à part » ajoutai-je avant de lui faire un grand sourire. Bon Tybalt, un peu de sérieux. « Viens accompagnée la prochaine fois, peut-être que ça marchera » ajoutai-je avant de hausser les épaules. Je n'avais jamais eu l'occasion d'amener Ambre dans ce genre soirées, mais je me doutais bien que cela allait arriver à un moment où à un autre. Mon esprit s'envola brièvement vers elle, avant que j'eus le malheur de goûter au champagne. Dégueulasse. Je t'en fis la remarque, et cela sembla t'amuser. « Désolé, je voulais te prévenir, mais tu avais l'air tellement ravi de trouver de l'alcool que je ne voulais pas te décevoir... » Je levai les yeux au ciel, passant machinalement une main dans mes cheveux après t'avoir vue faire de même. Actuellement je donnerais cher pour un simple verre de coca. Ou une bonne bière. « Tu crois qu'ils feraient parvenir une bonne bière fraîche si je fais un scandale? » demandai-je pensivement en regardant la scène, sur laquelle la présidente de la soirée n'allait pas tarder à venir faire son discours, si on en croyant l'agitation qui y régnait. « Je te parie ce que tu veux qu'elle aura encore un de ses trucs en plumes autour du cou » marmonnai-je à Anaïs avec un sourire en coin.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué 15/5/2015, 14:44

La rousse et le tatoué - Tybalt & Anaïs


Je vais vivre, je vais aimer, maintenant et demain ne viendra jamais... Je vais rester jeune pour toujours !
Il venait de me tirer la langue, je secouais alors la tête Très mature monsieur Lesca… dis-je alors en riant… Je me sentais beaucoup détendu depuis son arrivé à mes côtés, ce qui était assez bizarre il faut bien l’avouer, mais je m’entendais réellement bien avec Tybalt, et je savais qu’a présent la soirée ne pourrais que très bien ce passé. Ces gens de la haute m’était vraiment insupportable et jouer les filles modèles et parfaites c’était loin d’être amusant, si seulement les gens savaient je descendrais dans leurs estime… Après tout, se taper son prof n’était pas une chose très bien vu, mais personne dans cette pièce le savait, même personne du tout… Suite à ma remarque plus que blazer, je savais qu’il avait le même souci que moi, on s’ennuyait tous autant… Et c’est ça que tu utilise pour t’arroser ? Je jetais un coup d’œil à mon verre Non pas vraiment, c’est juste pour faire bonne figure, je ne bois pas… Mon père nous regardais toujours avec son regard plein de reproche, même avec l’habitude il n’aimait pas me voir comme ça ou traîner avec des personnes qu’il n’avait pas choisit… Dès fois je m’imaginais toujours dans ma ville natale avec ma mère si mon père ne m’avait pas forcé à venir vivre à Paris avec lui… Et souvent je me dis que je serais bien plus heureuse avec ma mère dans un petit appartement minable loin de toutes ses soirées mondaines… Mais la vie avait fais que j’étais ici, même si je ne me plaignais pas de la vie que je menais, il y a certaines choses que je préférerais ne pas avoir à subir… Après mon petit discours, il ne pu s’empêcher de rire, ce que je ne m’empêcha pas de réprimander d’un regard Ne ris pas ! Même si cette remarque n’y ferait rien, je devais la dire… Il y a peut-être un beau-gosse dans la salle, moi mis à part. Je leva les yeux au ciel Arrête de rêver chéri ! Ajoutais-je riant Viens accompagnée la prochaine fois, peut-être que ça marchera. Sans que mon père l’ai rencontré avant ?! Tu as rêvé je crois là ! En voyant la tête qu’il s’est mit à tirer lorsqu’il bu une gorgée de sa coupe je ne pus m’empêcher de rire. Maintenant tu comprend pourquoi je ne bois pas ce soir… souriait-je alors [Tu crois qu’ils feraient parvenir une bonne bière fraîche si je fais un scandale ?[/i] Je secoua la tête… Malheureusement je ne pense pas, tu risque surtout de te faire sortir par la sécurité Je fis mine de réfléchir une seconde Et c’est une excellente idée, je viendrais tu t’ouvre une porte de sortie, et par la même occasion, la mienne… S’il te plait fait un scandale ! Mais dès que je terminais ma phrase, un des organisateur venait faire les tests de micro… Trop tard ! Je te parie ce que tu veux qu’elle aura encore un de ses trucs en plumes autour du cou… Je souri Je vais pas parier, elle porte toujours un boa autour du cou… C’est comme si tu pariais que ce soir allait être une soirée ennuyante, ça n’a aucun intérêt, puisqu’on le sais déjà… dis-je en portant faussement ma coupe à mes lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué 16/5/2015, 18:03

 

Anaïs & Tybalt
La rousse et le tatoué.


« Très mature monsieur Lesca… » Je venais de te tirer la langue, et je souris simplement en haussant les épaules. Oui je n'étais pas spécialement mature, mais ce n'était pas exactement comme si je le cachais au reste du monde. Il m'arrivait par contre de savoir rester très sérieux quand je l'avais décidé. Si si, juré! Mes parents étaient des gens aisés qui aimaient bien aider leur prochain. Je respectais ça et je trouvais même ça très bien, mais pour être tout à fait honnête, ce genre de soirée et de cérémonies me font profondément chier. Heureusement que tu es là pour me faire passer le temps et m'aider à m'amuser un peu. On pourra peut-être finir par faire quelque chose de bien de cette soirée. Même si on risque de se retrouver avec des regards blasés de nos pères sur nous. « Non pas vraiment, c’est juste pour faire bonne figure, je ne bois pas… » Je venais de te demander s'il fallait t'arroser de champagne - dégueulasse - puisque tu venais de te traiter de plante verte. C'était sans doute un peu vrai, les apparences étaient toujours très mises en avant ici. Ou quand le "sois belle et tais-toi" prenait tout son sens. Je ne pus retenir un rire cela dit, lorsqu'on mentionna le fait que tu n'étais pas accompagnée ce soir. « Ne ris pas ! » Difficile à ne pas faire. Je levai les mains comme un criminel se faisant arrêter par un flic. « Désolé! » souris-je malicieusement, avant de dire qu'il y avait peut-être un beau gosse dans la salle. Moins que moi mais passons. « Arrête de rêver chéri ! » Je t'adressai un sourire en coin pour toute réponse, avant de te suggérer de venir accompagnée la prochaine fois.

Je ne suis pas sûr que cela fonctionne soit dit en passant. « Sans que mon père l’ai rencontré avant ?! Tu as rêvé je crois là ! » Je ris une nouvelle fois, prenant un air malicieux. « Si tu débarques à la prochaine soirée avec un rockeur à banane verte fluo, je t'offre ce que tu veux » lançai-je en rigolant. J'imaginais déjà la scène et le scandale. Presque autant scandaleux que leur champagne imbuvable. Que tu ne faisais que tenir dans ta main, j'avais été un peu trop naïf sur ce coup-là. Et je te demandai si tu pensais possible que je demande qu'on me ramène une bière. J'avais peur d'espoir cela dit. « Malheureusement je ne pense pas, tu risque surtout de te faire sortir par la sécurité. Et c’est une excellente idée, je viendrais tu t’ouvre une porte de sortie, et par la même occasion, la mienne… S’il te plait fait un scandale ! » J'avais peu d'espoir, et tu venais de tuer le peu que j'avais. Mais l'idée de faire un scandale et me faire virer eurent à peine le temps de naître dans mon esprit que les tests du micro avaient commencé, me faisant soupirer. « Trop tard ! » « Encore râté » ajoutai-je avec une petite moue. Je sentais que l'organisatrice allait réapparaitre avec sa saleté de boa en plume, et je t'en fis la remarque, proposant au passage de parier sur la chose. « Je vais pas parier, elle porte toujours un boa autour du cou… C’est comme si tu pariais que ce soir allait être une soirée ennuyante, ça n’a aucun intérêt, puisqu’on le sais déjà… » Je pris un air choqué et profondément vexé avant de te regarder. « Aucun intérêt alors que je suis là? Tu vas finir par me blesser » fis-je avec un sourire en coin. Pour l'organisatrice fit son apparition, montée sur des talons qui pouvaient être considérés comme des échasses. Et son éternel boa en plumes enroulé autour de son cou. Je ne pus retenir un petit rire et marmonnai à voix basse, de manière à ce que tu sois la seule à l'entendre. « Et place à Zizi Jeanmaire » fis-je malicieusement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué 30/7/2015, 15:29

La rousse et le tatoué - Tybalt & Anaïs


Je vais vivre, je vais aimer, maintenant et demain ne viendra jamais... Je vais rester jeune pour toujours !
J'avais toujours détesté ses événements mondains, j'avais toujours eu l'impression de revenir des années en arrières ou le père choisissait l'homme avec qui marier sa fille, mon père était très vielle génération pour ça. Même si il avait trompé sa femme, lui avait fait un enfant dans le dos avant de la quitter, il veillait à se que moi sa petite fille trouve un mari comme son père l'avait fais pour lui avec ma mère, même si cela devait finir en divorce, ou si j'allais finir dépressive, ou quoi que se soit d'autre possible et imaginable. J'avais tenter un certain nombre de fois de lui expliquer que je ne voulais pas de ça, et malgré le nombre de refus et d'histoire cahotique, il n'avait toujours pas compris. Mon frère quand a lui avait le droit de faire ce qui lui plaisait, ce qui m'énervais au plus au point. Du coup, je faisais de mon mieux pour que chaques rencontres organisées se termine par un fiasco, ce qui n'était pas bien compliqué, même si un jour ça allait se retourné contre moi. C'est pour ça que jamais lrsque Tybalt était présent a ses receptions, je restais avec lui, mon père désaprouvait et je m'organisais pour quitter la soirée avant qu'il ne me présente quelqu'un. Tybalt savait très bien se que j'éprouvais à ce moment, et il se gênait pas pour se foutre de moi. Désolé ! Il leva les mains pour paraitre inoncent, et la je ne pu m'empêcher de lui tirer la langue comme il me l'avais fais quelques minutes plus tôt. Bien évidement au moment ou mon père se tourna vers moi avec une nouvelle fois se regard qui me fis lever les yeux au ciel, encore. Il venais de me proposer de venir accompagner la prochaine fois, bien sûre c'était possible, mais sans que mon père ne l'ai rencontré avant, c'était impossible. Si tu débarques à la prochaine soirée avec un rockeur à banane verte fluo, je t'offre ce que tu veux Je ne pus m'empêcher de rire. Commence les paris alors ! Même si trouver banane verte fluo risque d'être un peu compliqué, mais je viendrais accompagné d'un gars a l'opposé des critères d mon père ! Je ne sais pas dans quoi je venais de m'embarquer, je venais de parier que je ramènerais quelqu'un, sans que mon père ne le connaisse, j'allais perdre, c'est obligé, mais j'avais envie de jouer.
L'idée qu'il se fasse virer par la sécurité était excellente, risqué certes, mais c'était un très bon moyen d'éviter le premier discours barbant qui allait bientôt commencé. Cependant le temps que je lui soumette l'idée il était déjà trop tard. Alors j'en profitais pour parier avec lui sur la tenue que la présidente allait porter. J'avais parier sur le boa, pari facile, elle portait toujours un boa, quelques soit la saison et surtout quelque soit le temps et la mode. Les boas sont tellement old fashion que je comprend pas pourquoi elle ne s'est pas fais arrêter par Cristina Cordula pour un fashion faux pas. Aucun intérêt alors que je suis là? Tu vas finir par me blesser Je penchais la tête faisant mine de réfléchir, [/b]C'est pas voulu mon chou, tu le sais bien, mais en y réfléchissant imagine ce soir elle revient avec un foulard plutôt qu'un boa ? Elle s'est peut-être faite relooker par Cristina Cordula... L'espoir existe non ?! [/b] dis-je alors en souriant. Mais bien évidement l'espoir fais vivre, puisse que ce soir, encore une fois elle apparaissait avec un boa autour du cou, si bien que je ne pu m'empêcher de soupirer en levant les yeux au ciel. Et place à Zizi Jeanmaire Je ne pu m'empêcher de me tourner choquer vers Tybalt avant d'essayer de masquer mon rire par une quinte de toux, extremement pas discrète, qui me valus les regards de presque toute l'assemblé. Levant la main pour m'excuser je continuais a tousser avant de chuchoter Crétin ! Essayant de paraître sérieuse, sans pour autant réussir à cacher mon sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué

Revenir en haut Aller en bas

Anaïs & Tybalt || La rousse et le tatoué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» tal'mousse au viux lille et à l'rousse
» présentation de anaïs granger [validée]
» Anaïs Haynes (Serpy)
» Boule rousse
» Gromin Barbe rousse [Soldat]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: saison 08 :: rps-