Partagez|

lost star (charlotte).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: lost star (charlotte). 21/5/2015, 17:51



charlotte le roux featuring liana liberato

« Your body isn't you. Your soul is you and they can never cut into your soul. »

NOM : techniquement son nom aurait dû être Kowalski, mais sa mère a préféré que son unique fille porte un patronyme français. Du coup son nom de famille, c'est Le Roux PRÉNOM : Charlotte. SURNOM : Charlie, Char et, bien qu'elle déteste, Chacha. Et, parfois, ils (ses camarades de classe) altèrent son nom de famille. À cause des reflets de ses cheveux, ce qui donne "la rousse". Génial, hein ? ÂGE : seize ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Deauville, France, un certain seize mai. ORIGINES : polonaises. ORIENTATION SEXUELLE : elle n'a été attirée que par des garçons jusqu'à présent. STATUT CIVIL : célibataire. ÉTUDES/MÉTIER : lycéenne. PASSION(S) : le théâtre, anciennement l'équitation, les fleurs. C'est étrange, mais elle aime faire des compositions, ça peut lui prendre des heures. Jusqu'à ce qu'elle trouve la parfaite combinaison. La calligraphie. La musique, et plus particulièrement la harpe, ancien instrument de son père qu'elle essaye de jouer comme lui. De connaître par coeur comme il en avait l'habitude. Ecrire. Voyager. Aider les autres, l'humanitaire en fait. Apprendre de nouvelles choses, langues, cultures. Visiter les musées et autres bâtiments historiques encore et toujours. GROUPE : Eden de Cacharel SCENARIO OU PERSONNAGE INVENTÉ : scénario de Gideon.

CARACTÈRE : Charlotte a deux facettes, celle quand tout va bien, celle quand tout va mal. Que sa prothèse pèse (métaphoriquement) trop lourd. Quand elle ne veut plus de la vie que le destin lui a donné. Alors, dans ce cas-là elle se renferme dans un mutisme sans fin. Elle est aussi colérique, agressive. En colère surtout. À deux doigts des larmes. Charlie, elle jette souvent ses affaires contre les murs pendant une de ses crises. Elle crie, hurle. Puis, elle pleure. Le corps soulevé de soubresauts. Char, elle est triste. Et elle ne comprend pas pourquoi elle est toujours là. Traumatisée, bouleversée, meurtrie par son accident. Une facette qu'elle ne montre que peu, qui est taboue.
Mais elle est aussi lumineuse, souriante, bienveillante. Même marrante parfois. Elle veut que tout le monde aille bien, peut-être à cause de l'accident. Elle sait qu'on n'a qu'une vie et qu'on doit en profiter et veut faire comprendre aux autres. Mais n'y arrive pas parce que parfois, elle reste obnubilée par les séquelles que l'accident a laissé. Manque confiance en elle depuis son amputation. Ne pense pas qu'il est possible pour elle de plaire, qu'elle est assez bien. Qu'on puisse l'apprécier, s'attacher à elle. TICS ET TOCS : tortiller ses cheveux entre ses doigts, se mettre au lit dès que ça va mal et ne plus en bouger, jouer de la harpe plusieurs heures par jour, ne pas se sentir à sa place dans sa nouvelle "famille", se plaindre auprès de son médecin à propos de sa prothèse quand elle lui fait mal. Sourit au monde extérieur, aux inconnus quand ça va mal. C'est sa version à elle de garder la tête haute (à la maison, c'est différent), a toujours cette expression bizarre quand on la prend en photo, du genre "je souris à pleines dents, mais j'ai pas envie d'être là. Je le sais, tu le sais, tous ceux qui verront cette photo le sauront". Ce n'est pas une très grande menteuse. Porte des lunettes factices. Parle en polonais quand elle veut jouer avec les nerfs des enfants Lesca. Ne porte pas de shorts ou de jupes, sauf si elles sont longues. A accepté sa jambe mais n'assume pas. Ce qu'elle préfère manger, c'est les sandwiches. Étrange, oui .


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? son hôpital, maybe. C'est qui ressemble le plus à sa maison. Pourtant, parfois, elle le déteste tout autant qu'elle l'aime et s'y sent bien. QU'EST-CE QUI TE PLAÎT LE PLUS DANS LE FAIT DE VIVRE ICI ? la ville, le fourmillement, le nombre d'habitants, les bâtiments. ET CE QUI TE PLAÎT LE MOINS ? l'empressement des gens, la circulation, que les musées soient toujours remplis de touristes. POUR FINIR, DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : vivante, immense, belle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 21/5/2015, 17:51



être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaître

« entre chagrin et néant. »
elle se souvenait, et se souviendrait toujours, ce qu'elle avait ressenti quand elle avait appris. Pour sa jambe, "mais je la sens toujours ! ", membre fantôme paraît-il. Mais elle ne s'était pas effondrée, non. Étrangement, d'ailleurs. Parce qu'au fond, elle savait qu'il y avait quelque chose d'autre. Quelque chose qui clochait. Elle le sentait dans ses tripes, elle le voyait sous ses yeux. Il y avait trop de médecins dans sa petite chambre, Charlotte en suffoquait presque. Et leur air de pitié n'aidait pas non plus. Elle avait compris, mais elle refusait d'admettre le cruel sort que le destin lui avait joué. Ils étaient morts. Ses parents étaient morts. Sa jambe ne paraissait que broutille après cela. Un détail. Un dommage collatéral; rien de plus, rien de moins. Elle aurait donné l'autre pour les retrouver. Leur dire au revoir au moins. Ils ne parlaient pas, quand c'est arrivé. Comme toujours en voiture. Elle s'en souvenait mieux maintenant. Son coeur pesait toujours lourd quand elle y pensait, mais ça allait. Elle ne voulait pas les oublier, alors il fallait qu'elle se rappelle leurs derniers instants aussi. Et, puis, le rire mélodieux qui s'échappait de sa mère quelques secondes avant l'impact était coincé dans son esprit à jamais. Du moins, elle l'espérait. Il était tellement beau, elle en rêvait parfois. Elle n'en avait jamais connu la raison, la voiture avait fait des tonneaux avant que sa mère ne puisse leur dire. Char, elle ne comprenait toujours pas comment ça avait pu arriver, leur accident. Pourquoi eux. Sérieusement, pourquoi eux ? De la malchance, c'est ce qu'ils avaient dit, les policiers. Elle avait entendu cela à leur insu. Un camion avait perdu quelque chose en route et ils se l'étaient pris. C'était aussi simple que ça. Ça lui faisait tellement mal. Pendant des jours elle avait pleuré et crié l'injustice dont elle était victime, la cruauté du monde, la perte de ses parents. Elle avait refusé, rejeté tous ceux qui lui offraient une main amicale. Ses journées ne se constituaient que de rendez-vous avec des psychologues et de rééducation. De "comment allez-vous Charlotte ?" qu'elle se refusait à répondre. Comment pouvaient-ils croire qu'elle leur répondrait ? La réponse était évidente, d'ailleurs. Elle n'avait plus goût à rien, plus l'énergie non plus.  C'est pour cela qu'ils la laissaient tranquille avec leur foutue prothèse. Le Roux avait essayé une fois, d'humeur docile, et avait hurlé tellement la douleur avait été intense. Celle psychologique, émotionnelle, y avait probablement joué un grand rôle. Il n'y a rien de mieux pour réaliser qu'on a perdu une jambe, une partie tout du moins, que d'essayer de marcher avec un outil de torture en fer. Alors, elle regardait la télé, sans rire ni sourire et ne parlait que peu. Participait à rien. Une ermite. Oui, c'était ce qu'elle était devenue, elle qui était pleine de vie avant l'accident. Pendant une dizaine de mois, avant qu'elle n'accepte la situation. Mais, ce n'était toujours pas la même. Jamais elle ne le serait de toute manière. Au revoir ancienne Charlotte, bonjour à la nouvelle.


« comme une lueur dans les profondeurs. »
charlotte se regardait dans la glace, celle qu'elle avait eu à Noel. Ses tennis et sa jupe longue ne montraient que peu sa prothèse. Et elle souriait, coinçant une mèche de cheveux derrière son oreille. Han, tu te fais belle pour ton amoureux le guidon ! Gideon, rectifia-t-elle. Il est pas drôle ton surnom. T'es vraiment pas mature, Thomas ! Elle était d'une humeur grognon la Charlie, l'anglais devait arriver d'ici quelques minute. Ça n'aidait pas. Et, non, ce n'est pas mon amoureux. Il est juste ... sympa. Elle avait l'impression qu'il était le premier à la regarder autrement que comme une éclopée, qu'il avait été le seul à les regarder comme des êtres humains normaux. Des personnes dignes de cela. Et elle aimait ça, elle aimait la façon avec laquelle il posait ses yeux sur elle. Ça lui donnait de l'espoir. Et c'était tout ce dont elle avait besoin. Char avait l'impression qu'elle ne se résumait pas à sa perte de jambe pour lui. Qu'elle n'était pas que cela, mais bien plus. Il la voyait en tant que personne. Il regardait au-delà de son handicap, parfois elle avait l'impression qu'il ne savait même pas qu'elle n'avait qu'une jambe et demie. C'était à ce point. Elle espérait être, un jour, vue ainsi par tout le monde, de se voir comme cela également. L'adolescente rajusta son pauvre t-shirt, elle ne sait pas vraiment pourquoi, Charlie, elle veut l'impressionner Gideon, probablement parce qu'il est son seul ami de l'extérieur. Il l'a éblouie, la première fois qu'elle l'a vu. C'est pour ça qu'elle est restée, quand il jouait, il dégageait quelque chose de tellement beau. De si pure. Et, puis, il avait cet éclat sur son visage. Comme s'il était sincèrement heureux d'être là, avec et parmi eux. Elle avait été scotchée. À ce moment-là, Charlotte, elle ne se croit pas intéressante alors elle ne comprend pas pourquoi il vient la voir. Au début, et puis après, elle est contente de s'être fait un ami comme lui. Il est important, Gideon. Peut-être même trop. Mais il est gentil et attentionné. Souriant. Il lui remonte le moral. Comme s'il avait compris qui elle était au fin fond de son être. C'est effrayant, mais tellement rassurant de savoir que quelqu'un nous connaît profondément. Il est unique, Gideon. Et elle ne le remplacerait pour rien au monde. Et parfois elle ne peut se demander si tout cela, ça avait été pour le rencontrer, lui. Il avait été comme une bouée de sauvetage, quand elle avait commencé à renoncer à nouveau. Il était arrivé avec son instru; à son insu s'était faufilé dans son coeur. De la manière la plus innocente qu'il soit. Comme une évidence, comme un coup du destin. Et, puis, il lui rappelle tellement son père, Gideon, alors elle ne peut se résoudre à le repousser. C'est trop dur. C'est fou, pas vrai. Elle sait que c'est bête, qu'il n'est que Gideon, mais les similitudes sont tellement flagrantes. Tellement que parfois son coeur lui fait mal, tellement que parfois elle en sourit telle l'idiote qu'elle est. Mais il la rend heureuse, a donné un nouveau souffle à sa vie. L'anglais s'est avéré être une révélation, le témoin que la vie vaut le coup d'être vécue. Évidemment, certains de ses médecins ont lié son amélioration à Gideon. Il lui a simplement redonné goût à la vie en lui en donnant un aperçu de celle en dehors de l'hôpital, lui a montré qu'elle n'était pas définie par ce qui lui était arrivé. Jamais il l'avait regardé autrement quand elle utilisait un fauteuil plutôt que de marcher ou quand il avait vu sa prothèse. Il n'avait jamais eu l'air d'en avoir quelque chose à faire. Jamais. Il est resté pour les bons et les mauvais jours, les dissipant en si peu de temps. De sorte qu'elle s'est finalement stabilisée. C'est un des bons, Gideon. Et elle voudrait le garder dans sa vie pour toujours. Et elle a cette impression qu'il fait un peu partie de sa famille au final. Alors, oui, dans un sens il est la raison de sa "guérison". De sa nouvelle envie de se battre pour arriver à passer outre son accident et les séquelles engendrées. C'est grâce à lui qu'elle a réussi à surmonter ces choses que ne cessaient de remonter depuis trois ans et demi. Il est la source de son envie de vivre à nouveau la vie qui lui était promise.


« open up my eyes, tell me i'm alive. »
les rayons du soleil la sortirent de son sommeil, il avait été doux. Sans mauvais rêve, sans anxiété. Ces nuits-là étaient tellement agréables, elle se languissait de les vivre à nouveau à chaque fois. Et leur rareté n'aidait en rien. Peut-être les appréciait telles tant pour cela. Charlotte s'étira en baillant, quelque peu fatiguée tout de même. Elle pouvait entendre les Lesca s'affairer et ne put que constater qu'elle était encore une fois la dernière réveillée. Elle en pouffa presque, mais seul un petit sourire traversa son visage. "Respire, aujourd'hui est un nouveau jour. Joyeux, bon, plein de promesses". Son mantra, elle se le remémorait tous les matins. Il fallait qu'elle s'en souvienne, pour tenir le coup. Parfois. Mais, elle l'oublia bien vite en cette matinée ensoleillée. L'instant d'après, sa tête reposait contre le sol, le reste de son corps aussi. Victime d'un simple déséquilibre, résultat; elle s'était effondrée, la tête la première. Le lendemain un bleu occuperait sa jambe, elle le savait, mais s'en fichait royalement. Elle n'avait pas vraiment eu mal. Papa, Charlotte est tombée ! C'était Tybalt, il lui semblait. Elle l'avait presque entendu soupirer, peut-être inventait-elle cette partie. L'adolescente s'était cachée derrière ses cheveux, le visage marbré de honte. Elle ne voulait pas qu'il la voie comme cela, lui ou ses soeurs. Seule la présence de leur père ne la dérangeait pas, elle était apaisante. Il avait été son médecin tout du long. Mais si elle en avait eu la force elle l'aurait supplié de ramener son père, de ne pas la regarder une minute de plus. Pas quand elle était faible, retournée au point zéro. Quand elle avait échoué. Quand elle avait oublié pendant deux petites secondes qu'il ne lui restait plus qu'une seule jambe. Ces moments-là étaient les pires, les moments d'oubli. Bon dieu, ils étaient rares, mais qu'est-ce qu'elle les détestait. Après elle était vidée de cet espoir, renfermé au fin fond de son être, d'avoir une vie normale, dans quelque temps. Quelques années. D'être comme tout le monde. Oh, Charlotte. Il avait un ton rempli de compassion dans sa voix et se précipita à sa rescousse. Il l'aida à s'asseoir sur son lit, c'était humiliant, et déposa un baiser sur son front. Charlotte essuya une larme, la journée était passée de bonne à mauvaise en quelques instants; tout comme son humeur. Je n'ai pas envie d'aller au lycée. Il s'y attendait, c'était évident, mais soupira tout de même. C'est important, Charlotte, je ... Je sais, mais je crois que j'ai besoin de parler aux autres. Ce n'était, en partie, qu'une excuse. Ça fait un bout de temps que je n'ai pas été les voir. Parce qu'elle se sentait coupable Charlotte, en un sens. Elle était dehors, elle en avait la chance, et elle était misérablement triste. Pire qu'à l'intérieur. Rien ne se passait comme avant. Comme ça aurait dû. Ils le savaient les autres, au lycée. Pour sa jambe. Pour ses parents, pour les Lesca aussi. Ils ne lui avaient pas réservé un accueil chaleureux. Peut-être aurait-elle dû rester dans son ancien établissement, mais elle n'avait pas voulu qu'ils soient les témoins de son changement. Ils l'avaient connu avant et cela était douloureux. Elle n'était plus la Charlotte qu'ils aimaient et avaient eu l'habitude de côtoyer. Et l'adolescente ne se sentait pas de répondre à leurs attentes. Ou plutôt celles qu'elle imaginait. Cha avait évidemment ces choses qui lui donnait le sourire, mais ce n'était que de rares moments. Où elle se sentait vraiment en vie, où tout allait bien. Où tout était parfait même. Et, en ce jour, elle n'était pas d'attaque à supporter ses camarades. D'accord, mais c'est une exception ! Bien sûr, merci ! Il se comportait toujours comme un père, ce qu'il était pour Tybalt et ses filles, alors quand il l'enlaça d'une étreinte affectueuse elle n'en fut surprise. Il agissait tel un père pour elle aussi, sans jamais (vouloir) remplacer son père. Ce n'est pas parce qu'il ... y a des problèmes à l'école ? Elle le serra un peu plus fort, il savait bien que si au fond. En partie. Je ne me sens pas très bien aujourd'hui ... Il hocha la tête, je t'emmènerai à l'hôpital en même temps que moi. Tiens. Il lui passa sa prothèse, qu'elle mit machinalement. Il s'apprêtait à quitter sa chambre, la laisser tranquille, mais lui adressa une dernière parole. Il ne faut pas te laisser atteindre par ce qu'ils peuvent dire, au lycée. Ils ne savent pas de quoi ils parlent, ils n'ont pas assez de recul pour la plupart. Et sur ces mots, il la quitta. Charlotte ne put retenir son sourire, elle le savait. Espérait. Tout s'arrangerait bientôt, c'était certain.


« lately i've been i've been losing sleep dreaming about the things that we could be. »
son coeur s'accélérait toujours quand elle le voyait, malgré elle. Charlotte, elle n'avait jamais voulu être ce genre de fille. Qui rougit et s'émoustille quand un garçon daigne lui accorder son attention. Mais pourtant, elle était là, les joues cramoisies, "les" jambes tremblantes. Et, puis, il y a Gideon qui lui décoche un sourire, mais il voit qu'elle n'est pas seule alors il n'approche pas. C'est bizarre. Quoique pas plus mal, Charlotte est déjà assez embarrassée comme ça. Mais ça la gêne un peu, plus que le regard de sa nouvelle connaissance, son nouvel ami même, qui ne fait que la scruter avec un petit sourire en coin. Comme s'il savait ce qui lui passait par l'esprit, comme si elle était un livre ouvert. Mais pas de la bonne façon, celle où il connaît ses faiblesses. Celle où il sait qu'elle a un petit coup de coeur pour lui. Parce que, oui, c'est ce qu'elle a. Un coup de coeur. Bien qu'elle ne veuille pas l'admettre. Comment le pourrait-elle ? Ce n'est définitivement pas une priorité dans sa vie depuis l'accident, elle avait certes embrassé quelques garçons à l'hôpital, mais aucun ne l'avait fait ressentir ce que le jeune homme provoquait chez elle. Charlotte, elle essayait d'éviter son regard perçant. Ses yeux étaient pourtant si beaux, elle se serait bien perdue à l'intérieur. S'il n'essayait pas de faire exactement cela. Qu'est-ce qu'il y a, Cha ? Il rigolait à moitié, il savait exactement ce qu'il y avait. L'imbécile faisait exprès. Un petit soupir s'échappa de ses lèvres, suivi d'un léger sourire. Tu es perturbant. Charlotte ne pouvait s'empêcher de jouer avec les pointes de ses cheveux. À me manger du regard. Elle daigna enfin poser les yeux sur lui. C'est gênant. Elle voulait se défiler, elle avait même commencé à s'éloigner. Et tu le fais exprès. Charlotte jeta un coup d'oeil vers Gideon. Il était toujours là. À la regarder, lui aussi. Peut-être venait-il seulement de poser à nouveau son regard sur elle. Comme elle venait de le faire. Eh, pars pas ! Allez, j'arrête. Cha hocha simplement la tête. Sa prothèse commençait à lui faire mal, elle céda. Charlotte, elle était venue directement après le lycée, et c'est toujours sur deux jambes qu'elle y passe ses journées. Sa vraie et sa fausse. Jamais elle ne se montre avec ses béquilles ou, pire encore, son fauteuil. Même quand elle souffre atrocement. Charlie ne peut s'y résoudre, c'est comme ça. Alors, elle accepte avec plaisir de s'asseoir sur le banc qu'il désigne de la main. C'était comme s'il savait, peut-être avait-elle grimacé. C'est comme ça qu'on sait qui sont réellement les gens, en regardant leurs visages. Leurs yeux. Ça répond aux questions tellement plus que ce qui s'échappe de leurs lèvres. Et tu ne fais pas exception. C'est le cas de personne. Elle le contempla, il n'avait pas tort. Ce genre de phrase était tellement cliché qu'elle l'aurait presque rappelé à l'ordre, si elle avait osé. Charlotte, elle ne le connaissait pas réellement, ils n'avaient jamais vraiment parlé. Pour de vrai. Il était juste ce gars plus âgé, un peu cool, mystérieux même, qui était venu l'aborder. Soudainement, sans qu'elle ne s'y attende. En un claquement de doigts. Pas de présentation, pas de questions, ils avaient simplement discuté. Comme si cela était la chose la plus naturelle au monde. C'était étrange, mais elle avait joué le jeu, accepté la familiarité dont il faisait preuve. J'arrive pas à te cerner, c'est agaçant. Ses yeux brillaient et il arborait un air ... malicieux ? Était-ce cela ? Elle n'était pas sûre, mais décida de continuer sur sa lancée. Le truc que je comprends pas, c'est ... un petit rire nerveux s'échappa de ses lèvres, si elles n'avaient pas déjà été rouges vives ses joues se seraient rosies un peu plus encore. De toutes les personnes, pourquoi tu es venu me parler, à moi ? Charlotte le contempla, sans savoir comment elle ne s'était pas déjà désintégrée, un sourire nerveux traversant son visage. C'était fou, l'état dans lequel il la mettait ! Parce que t'es intéressante. Il avait répondu comme cela, du tac au tac. Elle n'était pas sûre d'aimer cela, étrangement. Ça la déstabilisait un peu plus, voilà tout. Et ce qu'il avait répondu tout autant. Je suis une gamine de seize ans, qu'est-ce qui peut y avoir d’intéressant chez moi ? S’esclaffa-t-elle, un sourire jusqu'aux oreilles, tout de même ravie du compliment. Se sentant quelque peu détendue. Tu as l'air posée, calme, réfléchie. Bienveillante, aussi. C'est rafraîchissant, nouveau. Un franc sourire envahit son visage, il avait l'air si sincère. Mais tout cela avait l'air trop beau pour être vrai, se jouait-il d'elle ? Oh, je vois, c'est juste l'attrait de la nouveauté qui t'a attiré ! Charlotte avait, à l'évidence, décidé de ne pas écouter ses doutes. Ils n'étaient souvent que cela, après tout. L'adolescente passa une mèche de ses longs cheveux derrière son épaule, affichant un air charmeur. C'était nouveau ! Il ne le remarqua pas, ou décida de ne pas commenter. Quel gentleman. Pas fan des compliments, hein ? Cha secoua subtilement la tête, non en effet. Plus depuis longtemps. Embarrassée, Charlotte tenta de ramener la conversation sur son interlocuteur, mais il se défila. D'un simple ; je dois y aller. Comme toujours. Qui était gêné, maintenant ? C'est comme cela qu'elle le prenait, tout du moins. L'adolescente se releva, soupirant face à cette conversation écourtée, mais heureuse d'enfin aller à son cours de théâtre. Son seul point positif de chaque semaine. Quoique, maintenant, elle en avait plusieurs.



de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : yellowgreen/léa. ÂGE : twenty y.o. SEXE : fille. VILLE : région parisienne. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : j'aime beaucoup le contexte, et puis le forum est tellement beau  :love1:, mais je crois que c'est le scénario qui a fait que je n'ai vraiment pas pu résister . IMPRESSIONS :                   . FRÉQUENCE DE CONNEXION : minimum 4/7j. UN DERNIER MOT ? jsyk, j'utilise beaucoup de smileys  .


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]liana liberato[/b] aka [i]charlotte le roux[/i].
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 21/5/2015, 20:49

bienvenue ma belle
j'adore la première partie de ta fiche, j'ai déjà joué une femme qui a dû être amputé et j'ai adoré ça !
je sens que tu vas faire une histoire du tonnerre, du coup bonne chance pour la fin de ta fiche
si tu as besoin de quoi que soit, n'hésite surtout à poser des questions ou mp le staff, on est là pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 21/5/2015, 21:10

Bienvenue parmi nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 22/5/2015, 08:31

bienvenue =) ca promet d'être un personnage intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 22/5/2015, 17:20

Bienvenue parmi nous ma belle.
Bon courage pour ta fiche, et n'hésites pas à contacter le staff en cas des question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 23/5/2015, 15:59

charlie ; merci à toi
awn   merci beaucoup !     Ah, oui ? J'espère que ça fera comme pour toi sur le "long terme"   (parce que pour le moment, ça m'a vraiment inspiré donc j'ai pas à me plaindre  )
   j'ai la pression du coup   j'espère ne pas pondre un truc bien pourri  
d'accord, je vous contacte s'il y a besoin, merci  

tybalt ; merci il faudra que je t'envoie un mp pour en savoir plus sur leur lien ce soir, je pense

dante ; han, merci beaucoup
harry il se fait tellement rare !  

arthur ; (j'aime trop ce prénom :love1:) merci beaucoup ! btw, mariano est vraiment canon :excité:
Oui oui, je n'hésiterai pas gracias.

je poste ce que j'ai déjà fait (niveau histoire) dans la journée normalement , j'aurai peut-être même le temps d'écrire le reste
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 23/5/2015, 16:07

Haha je pense que ça va être du tonnerre t’inquiète pas
Tu me réserve un lien diiiiiis ? (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 23/5/2015, 16:15

j'espère
oui, oui, oui, bien sûr ! j'ai failli te demander la même chose d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 24/5/2015, 16:06

Ahhhhhhhhhhhhhhh

Je suis folle, elle est juste juste trop, vraiment trop parfaite ! elle est belle ne plus ! Je la vois exactement comme ça, parfaite dans toute ses imperfections, j'ai hate de jouer avec toi, je t'aime déjà !!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 24/5/2015, 20:15

awn, je ne savais pas si ça te plairait du coup je suis un peu "soulagée" de voir que Charlotte est comme tu l'imaginais   (et, puis, je dois avouer que je suis super contente que le début te plaise !  )
je poste la suite (enfin le début de l'histoire) dans la foulée, il faut juste que j'arrange quelques petits trucs (et que je trouve des gifs  )
moi aussi j'ai vraiment trop hâtttttte  

     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 24/5/2015, 20:36

J'ai vraiment hâte de voir l'histoire de Chacha ♥
Bonne chance, je suis sûr que la demoiselle va me plaire ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : taylor marie hill.

CRÉDITS : moi (avatar), moi (signature).

PSEUDO : anaëlle (ou isamongus, cf. alana et cam - nan j'balance pas, salut). sinon les intimes m'appellent bilal - même si j'm'appelle pas bilal (svp cherchez pas).


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 25/5/2015, 21:24

bienvenue jolie demoiselle ! j'espère que tu te plairas parmi nous. bon courage pour ta fiche (qui est déjà bien entamée) et n'hésite pas à siffler le staff en cas de besoin.



we have calcium in our bones, iron in our veins, carbon in our souls, nitrogen in our brains, 93 percent stardust with souls made of flames. we are all just stars that have people names.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 28/5/2015, 19:37

charlie ?

Il est temps de terminer ta fiche

eh ben alors... où es-tu passé(e) ?    ça fait maintenant une semaine que tu as commencé ta fiche, mais nous n'avons plus de nouvelles de toi...    comment ça se fait ? ne nous dis pas que tu t'es noyé(e) dans la seine ! ici, le staff est rempli de maîtres nageurs accomplis et encore plus sexy qu'adriana karembeu !    autrement dit, tu n'as aucune excuse, on te sauvera coûte que coûte ! à partir d'aujourd'hui, tu ne disposes donc plus que de quatre jours pour nous demander un délai, sans quoi ton compte se verra supprimé.   nous, on n'a pas envie de te laisser partir !    alors reviens-nous, tu nous manques déjà.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 30/5/2015, 22:09

charlie ; je suis toujours là
désolée pour le retard, il y avait quelqu'un de ma famille (plus ou moins) à la maison depuis dimanche dernier et du coup j'ai moins été sur l'ordinateur c'était prévu, mais je dois avouer que je pensais que ça ne changerait rien au niveau du temps passé sur internet et à "travailler" sur la présentation de Chacha (à l'évidence, ça n'a pas été le cas ) sorry
je poste ce que j'ai déjà pour l'histoire tout à l'heure et le reste demain ou lundi. Voire même ce soir. Si c'est bon pour vous, bien évidemment  .

gideon ; merci et l'histoire arrive tout à l'heure (plus tard que ce que j'avais dit du coup )
liana dans ta signature :excité: :excité: :excité: :excité: :excité: :excité:
(je réponds à ton mp tout à l'heure, dès que je retourne sur l'ordi en fait  )

billie ; merci à toi taylor est tellement jolie
"siffler le staff" c'est tentant comme proposition ça (je n'hésiterai pas, merci )


et la nouvelle version est à tomber :love1: :love1:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 31/5/2015, 10:59

Chacha, te revoilà ♥♥♥♥♥♥ Ouiiiii !
T'as vu, elle est belle ma signa heiiiin ! héhé :)
J'attends ton MP alors :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 31/5/2015, 12:44

Bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche
J'ai hâte de la lire :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 31/5/2015, 16:28

Haaaaan je suis tellement heureuse que tu sois de retour, j'ai eu peur :o
Tu veux un délais jusqu'à quand ma belle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 10/6/2015, 07:53

fiche terminée
(oh là là, désolée de ne pas t'avoir répondu Charlie mais en tout cas, pas besoin d'avoir peur, je vais nulle part )

edit ;
louis, merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 10/6/2015, 09:33

elle est parfaite !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 10/6/2015, 09:44

Je te valide ce soir si personne passe par là avant alors :) sur mon téléphone c'est galère :) et oui Il a raison Loulou, elle est parfaite ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 10/6/2015, 15:14

merci .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 10/6/2015, 16:53

Enfin !


Tu es officiellement validé(e)

bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris. maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité - mais pas trop quand même. tu débarques peut-être en solitaire alors vas vite te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur agenda. ne sois pas triste s'il te manque quelqu'un dans ta vie, file créer son scénario pour le voir débarquer près de toi et te redonner le sourire. en plus, tu as la possibilité de demander des liens pour ce fameux scénario aux autres petits membres, et même de te proposer pour combler le vide de quelqu'un d'autre en te rendant par-là. en attendant, si tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien - [url=lien vers les speed-dating version rp]tu peux aller rechercher un partenaire[/url], le staff se chargera de vous concocter une petite scène juste pour toi et tes nouveaux amis. t'as vu comme tout le monde est mignon ici ? alors n'hésite pas à débarquer sur le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlin, et on les aide à s'intégrer grâce au [url=lien vers parrainage]parrainage[/url]. et puis si tu nous aimes, tu peux même voter pour nous, on te fera des crêpes pour te remercier ! on est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi ! en attendant, amuse-toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: lost star (charlotte). 10/6/2015, 23:59

ouuuui je vais pouvoir envahir ta fiche de liens
merci pour la validation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: lost star (charlotte).

Revenir en haut Aller en bas

lost star (charlotte).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Star Wars Pocket Models TGC
» sable, caniche star
» [Partenariat] Star Wars: Clone Wars Rpg
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: saison 06 :: gestion-