Partagez|

paradis perdus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: paradis perdus. 24/7/2015, 22:58



   
louise massiaux featuring izabel goulart

   
« how could you be so heartless? »

   
NOM : MASSIAUX. PRÉNOM : Louise. SURNOM : Lou. ÂGE : 28. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 28 Octobre 1986, Paris. ORIGINES : Françaises. ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle. STATUT CIVIL : Fiancée. ÉTUDES/MÉTIER : Études en Obstétrique. PASSION(S) : Lecture, équitation, danse, voyage, cuisine. GROUPE : Shalimar de Guerlain. SCENARIO OU PERSONNAGE INVENTÉ : scénario de Maxence.

CARACTÈRE : LES 7 PÉCHÉS CAPITAUX
L'AVARICE ┉ Absolument pas radine, Louise s'est déjà retrouvé en galère pour avoir voulu faire plaisir aux autres. Elle a tendance à compenser son absence physique due a son travail par un cadeau matériel. C'est pour elle une compensation, pas forcément des plus judicieuses, mais, elle aime être présente, qu'importe que ça soit de façon réelle ou au travers de quelque chose.
LA COLÈRE ┉ De nature expressive, Louise peut facilement éclater. Elle sait s'exprimer, et ça peut prendre des proportions démesurées. Que ça soit un manque, une frustration, ou juste une opinion, elle n'y va pas par 4 chemins. Elle aime aussi essayer de rallier les autres à ses opinions. Elle, manipulatrice? Un peu.
L'ENVIE ┉ La seule envie qui anime Louise, c'est celle d'obtenir ce qu'elle désire. Pas ce qu'elle voit chez les autres comme un maison, une voiture, une famille parfaite... Non, ce qu'elle désire réellement pour elle, de la façon dont elle le voit. Ses objectifs sont de véritables moteurs pour elle. Elle se donne les moyens d'y arriver, et son dynamisme n'y est pas pour rien.
LA GOURMANDISE ┉ Louise ne fait que rarement preuve de modération. Sa gourmandise va au-delà de la nourriture. Elle est gourmande de savoir, d'amour, d'expériences. C'est une qualité, car celà fait d'elle une personne qui veut toujours découvrir de nouvelles choses.
LA LUXURE ┉ Elle est magnifique, et elle le sait. Ce n'est pas péjoratif, elle profite juste de ce pouvoir qui lui a été donné. Elle a souvent utilisé ses charmes avant d'être avec Maxence. Elle était jeune, et elle plaisait, elle s'est donc permis de jouer avec toutes les cartes du jeu, avant de trouver son roi de coeur.
L'ORGUEIL ┉ Si elle n'est pas orgueilleuse, Louise est tout de même très fière du chemin qu'elle a parcouru. Assez mature, elle est cependant toujours très impliqué dans ce qu'elle fait, et c'est parfois obsessionnel. Quand elle s'implique dans quelque chose, peu de choses autour ont la place d'être et résister.
LA PARESSE ┉ Ne fait pas partie de son vocabulaire. Montée sur 2 piles surchargées, Louise n'arrête jamais. Elle n'a pas le temps de se poser et de ne rien faire. Elle est toujours en action. C'est surtout et aussi pour ça qu'elle se donne corps et âme dans son travail, et qu'elle peut se permettre aujourd'hui en dernière année de suivre une double formation. Les défis ne lui font pas peur.

TICS ET TOCS : LES 7 MERVEILLES DU MONDE
LA PYRAMIDE DE KHÉOPS ┉ Seule merveille restante, et aux proportions encore inégalées, en un mot... Démesure. C'est tout à fait quelque chose qui fait partie du quotidien de Louise. Rien de ce qu'elle entreprend n'est fait dans des proportions minimes. C'est d'ailleurs pour ça que quand elle fait les courses, il n'y a pas assez de placards pour tout ranger. Ou quand elle décide de faire des gâteaux on se retrouve avec de quoi monter une réplique de la dite merveille grandeur nature.
LES JARDINS SUSPENDUS ┉ Mythe ou réalité, ce cadeau d'un mari pour son épouse était un moyen de lui rappeler la beauté de son pays natal...  Louise est française avant tout, et jamais elle ne changerait de pays ou de culture... Paris, c'est sa vie. D'ailleurs, elle n'aime que peu voyager en dehors de son pays. Elle fait partie de ces gens qui pense qu'avant d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs, on regarde autour de soi.
LA STATUE DE ZEUS ┉ Cette représentation de l'être suprême a servi de modèle à beaucoup d'artistes. Quel rapport avec Louise? Elle déteste être prise en photo. Ce n'est pas qu'elle ne se trouve pas jolie, ou qu'elle n'est pas photogénique. Elle ne veut pas d'une représentation d'elle à un moment T qui la limiterait à une image qui ne représente pas ce qu'elle est. Pour elle, la photo c'est enfermer quelqu'un sur du papier, lui retirer sa vie, son être, son âme.
LE TEMPLE D’ARTÉMIS ┉ Sanctuaire de la déesse grecque de la chasse et de la nature sauvage... Louise, c'est un peu une Artémis de l'an 2000. Elle adore la nature. Son père l'a initiée plus jeune à la chasse, loisir qu'elle a délaissé avec le temps, et qu'elle a remplacé par l'équitation. Elle pense que la nature est bien faite, et qu'elle est bien plus efficace que tout ce que l'on essaye de nous vendre aujourd'hui... D'ailleurs, elle essaye d'apporter cette notion dans ses études et sa spécialisation...
LE MAUSOLÉE D'HALICARNASSE ┉ L'une des réalisations les plus importantes pour célébrer la mort Mausole. La mort, Louise en a une peur bleue. C'est certainement pour ça qu'elle a choisit de devenir "médecin de la vie" comme elle le dit.
LE COLOSSE DE RHODES ┉ Cette merveille est disparue à la suite d'un tremblement de terre. Plus jeune, alors qu'elle était en voyage aux USA avec ses parents, Louise a été témoin d'un tremblement de terre. Cette expérience a été traumatisante, et Louise y pense fréquemment. Elle refuse d'habiter dans des bâtiments trop hauts, et a un étage trop élevé à cause de ça, de peur qu'il ne s'effondre sur elle. Elle n'accroche que peu de choses au mur aussi, de peur que certains souvenirs ne tombent et ne se brisent. C'est irrationnel, surtout à Paris; mais, à part une thérapie...
LE PHARE D'ALEXANDRIE ┉ Avec pour seul rapport la chanson de Claude François... Qu'elle déteste. Oui, elle déteste les chansons de Claude François. On y peut rien. Dès qu'elle entend une de ses chansons, c'est le drame.  


   
j'envoie des bons baisers de paris

   
QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? les tuileries. QU'EST-CE QUI TE PLAÎT LE PLUS DANS LE FAIT DE VIVRE ICI ? l'imprévu. ET CE QUI TE PLAÎT LE MOINS ? sa noirceur. POUR FINIR, DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : grande. délicate. imaginaire.


CREDIT ICONS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 24/7/2015, 22:58



   
être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaître

   
«dans ma veste de soie rose, je déambule morose.
le crépuscule est grandiose.»

   
VENDREDI 24 JUILLET 2015 | PARIS, FRANCE.

Je jette un oeil sur ma montre, et je vois qu'il est déjà presque onze heures du soir. Je sors de la bouche du métro pour rencontrer la chaleur presque étouffante de l'air qui nous entoure et je me félicite d'avoir mis un short et un top léger ce matin. La journée est passée vite, bien trop vite quand on est dans le feu de l'action. Je vais avoir deux jours off, deux jours consécutif, ça n'était pas arrivé depuis près d'un mois, et plus encore si on prend en compte le fait que j'ai un week-end, comme les gens normaux. Je ne me plains pas, ça m'embête presque, car je sais que c'est souvent les week-ends que les femmes avec les meilleures histoires arrivent pour accoucher. Ne croyez pas que c'est pour moi un jeu, mais les situations sont souvent cocasses. Les maris qui essayent de trainer leurs femmes à un match de foot, ou a un verre avec des copains, une soirée ou un mariage... Le plus drôle était certainement celui qui a cru que sa femme apprécierait la foire des Tuileries la semaine dernière. Comme si à 8 mois elle pouvait être excitée à l'idée de descendre un toboggan géant... A croire que les maris pensent mieux savoir que leurs femmes ce qui est bon pour elles et leurs enfants en devenir. Notre Dame sonne, il est onze heures. Je lève les yeux pour constater que notre immeuble est un peu plus loin, et visiblement, au premier, il n'y a pas de lumière. Il n'y a que deux solutions, et je ne sais pas laquelle je préfère. L'hypothèse que Maxence soit de garde ou parti avec ses collègues sur le terrain; où celle qu'il dorme. Je pencherai pour la première, car dormir à onze heures un vendredi soir, ce n'est pas son style. Enfin, je crois. Qu'est ce que j'en sais réellement? Depuis le temps qu'on "vit" ensemble, c'est pas comme si lui et moi on avait un planning défini et des horaires fixes, sans parler d'un style de vie commun aux autres mortels et rangé comme les autres couples. Au pied de l'immeuble, je souffle, et sors le badge pour ouvrir la porte avant de m'attaquer aux escaliers que je monte deux par deux. Les clés dans la serrure, et le silence qui s'offre à moi quand la porte s'ouvre me font instinctivement regarder sur le sol de l'entrée, et je vois que ses chaussures sont disparues. Il est sorti, pour bosser ou non; c'est pas l'important, juste, il n'est pas là. Je balance mes clés sur la console avant de tomber mon sac au sol à côté de mes sandales. J'ai pas envie de ranger ce soir, ni de faire une lessive, ça attendra demain. J'allume tout sur mon passage, comme pour me conforter que l'appartement est habité par quelqu'un d'autre que moi. Je retrouve sur le frigo le post-it que j'ai posé ce matin. "A ce soir, je t'aime." Il est encore là, seul, et aucune trace de civilisation autour ne laisse penser que Max y ai jeté un coup d'oeil. Je fronce les sourcils, avant de chercher un coca zéro et d'aller m'effondrer sur le canapé, sur lequel je me tortille pour extirper mon iPhone de ma poche arrière. Ni sms, ni appel; encore une fois, rien que le vide et en arrière-plan, une photo de nous prise il y a déjà un moment aux Tuileries, à la fameuse fête foraine... Trois ans précisément. Et, depuis, ça a été crescendo dans le mauvais sens. Je fronce les sourcils, alors que j'effleure l'écran pour lui envoyer un sms. Le glamour de notre relation était loin, quand les derniers mots échangés étaient pour une course sans réellement y mettre plus que des mots que l'on se dit sans trop y réfléchir. La barre du message clignote dans le vide, et mes yeux vagabondent un peu comme mon esprit.  "Qui va me servir d'oreiller cette nuit? ;)" J'envoie le message sans grande conviction, juste envie de lancer le dialogue et savoir si oui ou non, il rentrera me câliner cette nuit, ou si je dormirai seule. Je laisse tomber mon portable sur la table basse sur laquelle je récupère la télécommande. Je zappe, et les images ne sont qu'une source lumineuse, le son une ambiance de fond alors que mon cerveau se repose du rush de la journée. Mon téléphone vibre, et je me précipite dessus, pour voir que ce n'est que ma mère qui m'envoie un selfie douteux d'elle et mon père avec en fond la mer méditerrannée et le soleil presque totalement disparu, et une légende sans équivoque : "On pense à toi ma chérie, on t'aime.". Un sourire freedent white, et l'impression qu'ils s'offrent une seconde jeunesse. J'aurai pu aller passer mon week-end sur la côte dans notre maison à Nice... Mais, j'avais l'espoir d'apercevoir Max et de passer un peu de temps avec lui. "Profitez bien. Bises." Je m'enfonce un peu plus dans le confort du cuir, ma tête contre un coussin en velours, me focalisant sur la télé, et sur ce qui semble visiblement être la finale d'un jeu à la con, que j'aurai certainement pu suivre avec assiduité si je n'étais pas aussi occupée... Je zappe, comme j'aimerai zapper cette soirée peu prometteuse.

SAMEDI 25 JUILLET 2015 | PARIS, FRANCE.

J'ai mal partout, et je ne sens plus mon bras gauche. J'ouvre difficilement les yeux, et je vois que la télé s'agite toujours. Je grogne, et je me passe la main droite sur le visage. Mon iPhone dort par terre, et quand j'appuie dessus, je constate qu'il est quatre heures vingt du matin. Aucun signe de vie de Maxence, et ça me désole. Est-ce si dur d'envoyer un petit sms? Je secoue la tête avant de m'assoir pour me lever. J'ai faim. Quand je croise de nouveau du regard le post-it que j'ai laissé à Maxence quand je suis partie aux premières lueurs du jour hier, je le décolle pour le rouler en boule et le mettre droit dans la poubelle, frustrée. Je fouille le frigo en quête d'un repas, et finalement, c'est le congélo qui me fournit un truc tout prêt qui part rencontrer la chaleur du four le temps que j'aille prendre une douche. Même l'eau brûlante qui me coule le long du corps n'efface en rien le volcan qui est entré en éruption quand la déception du silence de Maxence s'était réveillée. Peut-être que je n'étais pas la meilleure des copines, ni même dans le top 10 des fiancées idéales. Il est vrai que j'étais très occupée; mais, ne pouvait-il pas comprendre que j'avais besoin, moi aussi, de me réaliser en tant que personne, avant de me réaliser en tant que femme, en tant que sa femme. Car, dans l'absolu, c'était pour ça qu'on se fiançait, normalement. Si il y avait bien un point sur lequel j'avais toujours été claire, c'est qu'il était important pour moi de faire quelque chose de ma vie, et que certains sacrifices n'étaient que temporaires. Si c'était évident pour moi, peut-être l'était-ce moins pour lui... Alors que je retrouve la cuisine enveloppée dans un drap de bain, je n'ose pas jeter un oeil à mon téléphone qui dort paisiblement sur le bar. Je m'installe pour dîner, seule, à une heure improbable, mais, mieux vaut tard que jamais, non? La télé laisse échapper une mélodie douce, avec un clip improbable, mais, ça me tient compagnie. Je termine mon dîner impromptu que je nettoie, avant de me réfugier dans la douceur de notre chambre, puis dans le cocon des draps après avoir enfilé un de ses t-shirts. Son oreiller porte encore l'odeur de son corps, et je m'y plonge comme j'aurai voulu plonger dans ses bras. Oui, mais comme toujours, il y a conflit. Pour une fois, pas conflit entre nous, mais conflit temporel. Alors dans une dernière tentative, j'envoie un dernier sms. "Bonne nuit." Et quand au bout de 5 minutes, aucune réponse n'est revenue, j'éteins mon iPhone, comme je vais m'éteindre moi.


   
de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

   
PSEUDO/PRÉNOM : exquisite. ÂGE : unknown. SEXE : féminin. VILLE : perdue. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : retour au rp. IMPRESSIONS : nice job. FRÉQUENCE DE CONNEXION : on verra. UN DERNIER MOT ? let's turn the music ON.


   
Code:
[color=#D04040]● [/color][b]izabel goulart[/b] aka [i]louise massiaux[/i].

CREDIT ICONS:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : scodders, ma meuf.

CRÉDITS : balaclava (ava), anaëlle (sign).

PSEUDO : anaëlle.


MessageSujet: Re: paradis perdus. 25/7/2015, 02:43

bienvenue parmi nous jolie demoiselle !
j'espère que tu te plairas ici.
en attendant, bon courage pour la rédaction de ta fiche et n'hésite pas à contacter le staff si tu as la moindre question.



she was right, she never looked nice. she looked like art and art wasn't supposed to look nice. it was supposed to make you feel something.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 25/7/2015, 11:12

Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 25/7/2015, 11:39

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 25/7/2015, 12:47

Bienvenue par ici !!
Bonne chance pour la présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 25/7/2015, 16:34

Bienvenue officiellement ma petite princesse
Hâte de lire de ta fiche et surtout de Rp avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 25/7/2015, 17:31

Han tu es là !

Bienvenue officiellement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 25/7/2015, 18:40

merci merci merci
maxence, tu verras, tu voudras plus me lâcher
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 26/7/2015, 12:14

Bienvenue la belle.
Bon courage pour ta fiche. Et n'hésite pas à contacter le staff si tu rencontres un problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 26/7/2015, 18:22

Bienvenue sur LBD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 27/7/2015, 15:34

Bon et bien, je suis amoureux c'est bon !
Fiche parfaite pour moi les amis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: paradis perdus. 27/7/2015, 17:45


Tu es officiellement validé(e)

bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris. maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité - mais pas trop quand même. tu débarques peut-être en solitaire alors vas vite te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur agenda. ne sois pas triste s'il te manque quelqu'un dans ta vie, file créer son scénario pour le voir débarquer près de toi et te redonner le sourire. en plus, tu as la possibilité de demander des liens pour ce fameux scénario aux autres petits membres, et même de te proposer pour combler le vide de quelqu'un d'autre en te rendant par-là. en attendant, si tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien - tu peux aller rechercher un partenaire, le staff se chargera de vous concocter une petite scène juste pour toi et tes nouveaux amis. t'as vu comme tout le monde est mignon ici ? alors n'hésite pas à débarquer sur le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlin, et on les aide à s'intégrer grâce au parrainage. et puis si tu nous aimes, tu peux même voter pour nous, on te fera des crêpes pour te remercier ! on est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi ! en attendant, amuse-toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: paradis perdus.

Revenir en haut Aller en bas

paradis perdus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Règle du RP: Les symboles perdus
» Le portail vers le paradis . Le début de la tragédie.
» Description des Ruines de la Tour du Paradis
» Au diable les enfers, Au paradis des amours, Je suis libre.
» les esprits perdus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: saison 07 :: gestion-
LES RPS LIBRES

then a hero comes along / zafira beaumont.
(voir le sujet)