Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez|

SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 13:30



prénom nom featuring célébrité

« J'attends Dieu avec gourmandise. Je suis de race inférieure de toute éternité. (UNE SAISON EN ENFER, RIMBAUD) »

NOM : André, si bien que tout homme de cette famille se demande un jour, s'il ne devrait pas avoir le bon sens d'en faire le prénom de ses gosses. PRÉNOM : Aureus, celui qui attend. Celui qui guette, et il frappe dans l'ombre d'un costume trop bien taillé. SURNOM : Si ce n'est des noms d'emprunts, je vous en conjure! n'osez guère. ÂGE : trente-deux ans.  DATE ET LIEU DE NAISSANCE : dans les hauts lieux d'Angleterre par une froide nuit de décembre, où sa mère s'en est allée lui donner naissance dans le plus grand secret. ORIGINES : purement parisiennes. ORIENTATION SEXUELLE : tend à adorer satisfaire les femmes puissantes, comme un œdipe mal réglé, mais il ne saurait s'avouer plus désireux que de se retrouver dans les bras d'un homme. STATUT CIVIL : affranchi des autres. ÉTUDES/MÉTIER : magistrat, et écrit. à sa passion pour les femmes riches et veuves/divorcées/mariées, et celui qu'il voue à l'argent de ces dernières, il ne vaut pas mieux qu'un truand de bas étage.  PASSION(S) : l'écriture, les femmes forgées d'or, émettre son jugement sur toute chose, les trench burberry et les zizis repetto. GROUPE : J'ADORE DE DIOR ou BLACK OPIUM D'YSL, à vous de déterminer, j'y arrive pas. SCENARIO OU PERSONNAGE INVENTÉ : inventé.

CARACTÈRE : Jeune enfant des rêves et des livres, des mots qui vous étranglent. La vieille âme, coincée dans un siècle qu'il déteste, pour qui il n'est rien d'autre que celui qui sait ce qu'il ne devrait avoir appris, l'étrange embryon d'adulte à la connaissance bien plus importante qu'ils n'auront jamais. Les années d'injustice et de contemplation des maîtres du temps et des étoiles, avaient fait de lui la fantastique étude de l'homme et des langues, si bien qu'il en vint à ce que la Terre avait de plus belle œuvre : ceux qui hurlent, ceux qu'on rejettent. En leur honneur, Aureus devint celui qui attend, guette, tapis dans l'ombre de leurs erreurs, qu'il ne saurait mieux étudier. Minutieux, d'une patience brodée d'or! Il n'en est pas moins charme et élégance, voix qui vous conte des voyages que son corps n'a connu, orateur des cœurs qu'il soulève d'un regard. TICS ET TOCS : Sans soucis d'identité à votre égard, Aureus accorde tout son mépris d'un regard, le sourcil arqué. Aussi belle soyez vous, il ne saura se dérider qu'à la vue de votre compte en banque fleuri. Une nouvelle paire de zizis repettos tous les deux mois, et hurler sur son tailleur. Ne pars de chez lui sans s'être copieusement aspergé de shalimar - Gainsbourg l'aurait certainement adoré, et sans avoir glissé dans sa poche intérieure un de ses ouvrages fétiches. Avant son dixième anniversaire, Aureus s'est approprié parfaitement l'Allemand, et a perfectionné son anglais par amour pour la littérature. Le russe, et toute langue morte, vint se lover dans sa bouche avant son entrée au lycée.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? Le jardin du Luxembourg, ou au 22 rue de la Paix - oui, c'est bien l'adresse de repetto. QU'EST-CE QUI TE PLAÎT LE PLUS DANS LE FAIT DE VIVRE ICI ? si ce n'est un souvenir auquel il ne fait que se raccrocher, une famille qui n'a jamais voulu de cet illégitime... ET CE QUI TE PLAÎT LE MOINS ? les ignorants. POUR FINIR, DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : merveille, tendre mère, terrain de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 13:31



être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaître

« J'ai appelé les bourreaux pour, en périssant, mordre la crosse de leurs fusils. J'ai
appelé les fléaux, pour m'étouffer avec le sable, le sang. Le malheur a été mon dieu. Je me
suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la
folie. (UNE SAISON EN ENFER, RIMBAUD.) »

Comme à nos allusions plus haut, il vous semble qu'Aureus trempe dans quelques terribles histoires, bien paradoxales pour l'homme de loi qui se figure d'être. Votre intuition ne saurait mentir : cet homme n'avait des lois que ses lointains préceptes, mais les aléas de la vie, l'injustice maitresse du monde l'ont conduit à se ranger de l'autre côté. Si par curiosité, vous vous demandez ce que pousse un homme à haïr ses semblables, et à ne se satisfaire que des familles qu'il brise, je ne serais être plus à même de vous répondre.

« Madame, qu'attendez-vous de moi ? » Sous ses airs de mégère, réside encore la peur que le Français lui échappe, lui et ses nuances fourbes. Le temps lui a laissé bien des dommages, et la triste mine d'un cœur sans attente n'arrange rien. « I do not.... Je ne vois toujours pas pourquoi vous êtes venue. » Irritation, dégoût! Ce ventre arrondi n'est rien d'autre qu'une nature faible et inique. La concernée referme à grande hâte, de ses longs gants noirs, son trench Burberry sur l'ultime erreur - aux yeux de tous, du moins. Le rouge sur ses lèvres parvient presque à nous faire oublier la rondeur excessive que son visage arbore. « Judy, stop all of your polit manner. » Le jeune femme, à l'accent de l'arrogance, porte à sa bouche une cigarette. « No need to be psychic, you know why I've come here as much as my familiy does. » D'une main experte, la jeune mère allume l'éphémère, que sa bouche épouse avec la passion du désespoir. Un instant, et elle se détourne déjà de la vieille Judy pour se camper à la fenêtre. Par delà celle-ci, il lui semble que toute la campagne britannique est visible. « Judy, is it wise for an old lady of your kind to break Andrew's words ? » À la manière d'une menace, le femme se prostre à côté de l'unique enfant des André, la mort dans l'âme. « My dear Raphaëlle, insulting the memory of my son is certainly not my priority. » Pourtant, Raphaëlle André éprouve à cette machination terrible, seul et unique échappatoire à la misère que sa famille porterait à l'éligitime enfant, une vision d'espoir. « You know my terms, right ? » Les deux femmes plongent dans la promesse, tête la première, qui ne saura être brisée. « You'll have to preserve Aureus from my family, until he reaches his majority. Down to this very moment, he won't have any heard of myself. Not the slightest. » Les prés qui sous ses yeux s'étendent, la jeune Raphaëlle y voit déjà son fils les dévaler. Le joie du cœur, la puissange du corps! Elle n'a d'autre espoir qu'un jour il lui revienne, dans un monde où l'influence de ses parents ne sera que poussière.

Si être voué à l'abandon n'est guère à vos yeux une injustice terrible, je crains de votre appartenance à l'humanité. Dans le profond désespoir de n'appartenir à rien ni personne, regardé par toute personne comme le fantôme de son père! Cet homme, auquel il a tenté maintes et maintes fois de se rapprocher! S'écroulant sous tant d'efforts, d'être ce qu'une famille avait perdu! Bien des années après, à s'être fait l'homme des mots et des langues, celui-ci s'est tourné vers un dessin bien moindre noble que ses études de droit aurait du l'y conduire. Ainsi, rentré en France une fois sa majorité atteinte, ses études à peine entreprises qu'Aureus sent sa vie devenir fantasme! Paris l'a attendu comme une femme, son amour au retour d'une Guerre. Cette boucherie d'injustice qu'il a mené malgré lui, sa vie! La ville le berce, le cajole et l'aime. Seule et tendre âme-sœur qu'un homme oserait désirer. Toute cette affection, comme multiplié au centuple, conduit notre jeune éphèbe à l'horreur de sa nature. À ce monstre, qui dans l'ombre, a lui aussi pris son mal en patience pour excercer son inique influence : la raison d'un homme sans repère.

La pâle lumière dansant sur les murs de sa chambre, les volutes bleutés caressant sa peau. Renversé en arrière, les cendres tombent et maculent le noble parquet. Lèvres entrouvertes, sur une pensée sombre, sur des chemins qu'il faudrait parcourir le vague à l'âme, la lame au cœur. Torse d'éphèbe, à la finesse de la luxure d'une chemise largement ouverte, et une main en épousant les formes. « tu as encore du temps ? » Fatigue des sonorités, la femme ramasse sur ses épaules les bretelles de son déshabillé. « Je ne crois pas avoir envie que tu partes maintenant. » Joignant le geste à la parole, la femme sert la main de son amant tout contre son cœur, soutenant ce regard qu'elle a trouvé d'une infinie profondeur : à cette lumière, il lui semble profondément triste. « je suis certaine que tu dois avoir mieux à faire que de rester avec... » Le jeune homme cesse la bascule de sa chaise, plongeant toute sa braise dans ses yeux. « I have everything I've ever wanted, got no reason to leave. » Un rire d'adolescente, sur les lèvres d'une mère de la quarantaine bien campée, rougissante comme la plus belle des fleurs. « J'aimerais t'entendre parler français... Je suis lasse que tu me répondes toujours dans ta langue natale... » Caprice auquel il ne saurait céder! Tant l'art de sa supercherie tient à ce simple détail. Sans autre forme de procès, le jeune homme à la beauté forgée des dieux se saisit des hanches de sa partenaire, sans briser ce que leurs regards ont instaurés. « When that bastard of yours will come home ? » qu'il dénonce, d'un murmure alors que sa bouche dévore son avant bras de baisers brûlants. « Dorian! » Offusquée, et pourtant aux abois de caresses plus insistantes. « Il n'est pas un mauvais bougre, c'est injuste de dire ça... » Les mains fines qu'une vie douce a épargné du suplice de l'utilisation, s'accrochant à sa chevelure, le forçant à descendre ses lèvres le long de son ventre. « If so, why am I so crucial ? » Rauque, comme le chant d'une âme de paresse. « Is your pleasure my one and only duty ? » pour achever ses paroles, le jeune homme lui arrâche un gémissement.

L'homme de loi, le tendre magistrat! Ne trouve son repos qu'auprès des femmes mûres, qu'il étudie à grand soin, sans jamais se lasser des moindres détails régissant leur vie. À la seconde où Aureus est en mesure d'avoir leur profil parfait, celui-ci change d'être et d'identité pour n'être que le fantasme de femmes désœuvrée, délaissées. Ah, poétique justice, si ce n'est qu'elles ne sont qu'une manière d'expulser ses passions terribles, et d'excercer une vengeance infinie à toutes les mères qui ne savent l'être. Une fois qu'il devient l'exutoire de leur sexualité, celui-ci éprouve un sentiment de puissance à détruire leur cocon. Lieu de sérénité auquel il n'a jamais goûté.


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : ÈVE, ALBVTROSÂGE : comme un certain poème de rimbaud qu'on galvaude. SEXE : aussi souvent que je peux   . VILLE : presque paris. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : je l'ai trouvé beau comme ollp, et puis c'est paris IMPRESSIONS : beau comme un forum que j'ai beaucoup adoré.. FRÉQUENCE DE CONNEXION : tout dépend. UN DERNIER MOT ?      


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]mathias lauridsen[/b] aka [i]aureus andré[/i].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : evan peters, me touchez pas j'suis fragile ok.

CRÉDITS : sugar slaughter (avatar) + oim (signature).

PSEUDO : anaëlle da queen.


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 14:30

ANDRE C'EST MON NOM DE FAMILLE IRL WOOP WOOP
bienvenue par ici jeune homme et bon courage pour ta fiche.
si tu as besoin de quoi que ce soit, le staff est à ta disposition.


IT'S A FILTHY WORLD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 14:39

Bienvenuuuuuue sur LBD !!! :bananes:
Original le choix de prénom
Bon courage pour la suite de ta fiche Ton perso promet, hâte d'en lire plus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 15:07

merci à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 15:16

Gauthier Lannaud a écrit:
ANDRE C'EST MON NOM DE FAMILLE IRL WOOP WOOP

owi la vache, ça fait drôle, on retrouve de la famille sur lbd

bienvenue parmi nous jeune homme bonne chance pour ta fichette, et le staff est à ton entière disposition en cas de besoin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 15:33

à mon entière disposition ?

merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 15:40

Aureus André a écrit:
à mon entière disposition ?

merci.

DAMN. Si ils veulent pas, moi je veux bien juste pour la référence aux Zizis, l'association avec Burberry et les promesses de ta fiche.
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 15:44

Aureus André a écrit:
à mon entière disposition ?

oui oui, c'est dans le contrat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 16:55

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 17:39

Bienvenue ici et si besoin comme dit précédemment, le staff est toujours là (il te surveille oui oui (a))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 17:46

haan le choix de dingue
bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche :baisey2:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 18:30

être surveillé par des nanas aussi jolies, c'est pas aureus qui va se plaindre. :mdrr:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 18:47

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 20:05

ce perso a l'air tout juste dément J'espère qu'on aura l'occasion d'un lien

Bienvenue en tout cas et good luck pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 21:17

il est bien charmant ce monsieur =) bienvenue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 21:19

Bienvenue parmi nous :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 22:13

Bienvenue ici, n'hésite pas si tu as besoin, le staff est à ton entière disposition
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : tommo, mon bb.

CRÉDITS : french adicted (avatar) + oim (signature, profil), c'est qui l'patron ?

PSEUDO : anaëlle, la fabulance-même.


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 22:17

Alizée Vernet a écrit:
Aureus André a écrit:
à mon entière disposition ?

oui oui, c'est dans le contrat

nous somme tous très dévoués à nos membres vois-tu.



I'M JUST A STUPID KID

Tu te demandes si tu es une bête féroce ou bien un saint mais tu es l’un et l’autre et tellement de choses encore. Tu es infiniment nombreux, celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui cherche, et tous les autres ensemble.  ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : queen gonzalez.

CRÉDITS : (ava) alaska. (sign) uc.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 22:23




no boyfriend. no problem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 31/7/2015, 22:33

merci à vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI 1/8/2015, 00:57

Hum je t'imagine plus dans black opium !    
Tu es officiellement validé(e)



bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris.    maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité - mais pas trop quand même.   tu débarques peut-être en solitaire alors vas vite te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur agenda. ne sois pas triste s'il te manque quelqu'un dans ta vie, file créer son scénario pour le voir débarquer près de toi et te redonner le sourire.   en plus, tu as la possibilité de demander des liens pour ce fameux scénario aux autres petits membres, et même de te proposer pour combler le vide de quelqu'un d'autre en te rendant par-là. en attendant, si tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien  - [url=lien vers les speed-dating version rp]tu peux aller rechercher un partenaire[/url], le staff se chargera de vous concocter une petite scène juste pour toi et tes nouveaux amis.   t'as vu comme tout le monde est mignon ici ?   alors n'hésite pas à débarquer sur le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire.    ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlin, et on les aide à s'intégrer grâce au parrainage.   et puis si tu nous aimes, tu peux même voter pour nous, on te fera des crêpes pour te remercier ! on est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi ! en attendant, amuse-toi bien parmi nous !  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI

Revenir en haut Aller en bas

SCÉLÉRAT PIRE QUE TOI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Perles Du Bac, Pire que le Débilitron, ou pareil XD
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Le pire film pseudo-érotique de tous les temps...
» Kage bushin le pire boulet --'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: saison 06 :: gestion-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.