Partagez|

Elena « Love my body

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Elena « Love my body 5/9/2015, 23:50



Elena Mailys Dubois featuring Anne-Marie Van Dijk

« Autant en emporte le vent »

NOM : Dubois. PRÉNOM : Elena, comme le voulait sa grand-mère maternelle. Elena comme Hélène, Elena comme chaleur.  SURNOM : Elen, même si la plupart de ses connaissances n'utilise pas de diminutif ÂGE : 25 années sur Terre. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Par une belle nuit d'été, Elena a vu le jour. C'était en France, quelque part entre Canne et Nice. Une petite ville faite de chaleur. Un certain 22 juillet.  ORIGINES : Tout à fait française. ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuelle. Du mal à l'affirmer plus jeune, mais aujourd'hui elle n'a plus aucun souci avec ça. STATUT CIVIL : Célibataire, son coeur a décidé de vivre indépendamment. ÉTUDES/MÉTIER : Commerciale en export. PASSION(S) : Elena adore la poésie. Elle y trouve une bien belle beauté sans pour autant déchiffrer le sens des lignes qu'elle lit. Elle aime aussi la nature et son imprévisibilité. Elle adore par exemple observer les orages depuis son appartement. Elle aime la pluie et le chaos qu'elle provoque. Elle aime aussi aller au cinéma et écouter de la musique. GROUPE : Eden de Cacharel. SCENARIO OU PERSONNAGE INVENTÉ : Scénario de Charlie

CARACTÈRE : Indépendante et mystérieuse, elle aime entretenir le mythe autour de sa personne. Faire rêver les hommes comme les femmes, utiliser ces derniers comme des atouts dans son ascension. Déterminée et assez confiante, elle n'hésite pas à user de sa personne pour parvenir à ses fins. Son charme fait le reste. Franche et forte, deux qualités qu'elle chérie. Elle encaissera le coup mais ne croyez pas qu'elle ne se défendra pas. Elle ne montrera rien, mais dévoilera alors tout ce qu'elle porte sur le coeur, sans aucun doute ni scrupule.  TICS ET TOCS : Elena joue sans arrêt avec ses ongles. Qu'elle les fasse tinter contre le bois de la table ou qu'elle les tripote entre ses doigts, elle ne les laisse jamais en paix. Elle garde toujours un petit échantillon de parfum dans son sac, au cas où. Elle mâche également un chewing-gum après chaque repas et en toute occasion pour garder une haleine fraiche. D'ailleurs, la première chose qu'elle fait en se levant le matin, c'est se rincer la bouche. Elle dort avec un chat. Elle est plutôt stressée quand ce dernier n'est pas dans ses bras.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? Le neuvième arrondissement semble être celui dans lequel j'aime passer le plus de temps. Des commerces de luxe mais abordables dans lesquels j'aime me vêtir. Il n'y a certes pas que cela, sinon je ne viendrai pas ici. Mais dans cet arrondissement, tout est magnifique. Tout respire la grandeur et le splendide. QU'EST-CE QUI TE PLAÎT LE PLUS DANS LE FAIT DE VIVRE ICI ? Il n'y a pas quelque chose qui me plaise plus qu'une autre. J'aime l'association de cette ville à sa population. Des gens pressés et parfois impolis, mais une diversité et un mélange incroyable. Tout le monde peut se faire une place ici, qu'elle soit discrète ou non. Le temps, le climat, tout se fond, se fait et se défait. C'est une ville en perpétuel mouvement qui suit parfaitement ce que je suis. ET CE QUI TE PLAÎT LE MOINS ? Il n'y a pas grand chose qui me déplaise. La saleté que l'on peut côtoyer au détour de certaines rues. Le reste, tout est éphémère, tout change et revient. Je ne peux pas dire ce qui me fait déchanter. POUR FINIR, DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : Luxuriante. Instructive. Vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 5/9/2015, 23:50



être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaître

« Petite citation ici. »

Etre née dans une petite ville du sud ne m’a pourtant pas doté d’un bronzage parfait. J’ai toujours craint le soleil. Il agressait ma peau. J’ai toujours préféré l’ombre et la pluie, ce dont j’étais peu gâtée. Si je devais vous parler de mon enfance, je dirai que je n’ai manqué de rien. Tout a toujours été très bien. J’avais deux parents qui s’aimaient, même si ces derniers se sont séparés alors que j’avais douze ans. Mon père est parti s’installer à Paris, et c’est ainsi que j’ai connu la Capitale. Le juge avait décidé d’accorder la garde alternative. C’était difficile pour moi, de faire tous les trajets. Je n’ai pourtant pas eu le choix. Durant quatre ans, jusqu’à mes seize ans, j’ai du me plier à cette règle. Deux semaines à Paris, deux semaines chez ma mère près de Canne. Deux vies différentes. Ma mère me couvait comme une poupée, me couvrait de cadeau lorsque je revenais. Mon père était plus discret. Il me laissait découvrir la vie, et c’est pourquoi, à seize ans, j’ai décidé de vivre définitivement chez lui. Bien sûr, j’ai gardé d’excellents contacts avec ma mère, qui comprit mon choix. Je lui avais raconté qu’il était plus simple pour mes études de rester à Paris où le niveau était meilleur. Elle n’y avait vu que du feu.

J’ai donc grandi dans la Capitale. J’ai connu le luxe et la luxure rapidement. Je savais que les garçons ne m’attiraient pas. Pourtant, moi, je leur plaisais. Alors j’en ai joué. Je ne leur ai jamais avoué mon homosexualité, sinon ma ruse ne pouvait plus fonctionner. Je minaudai près d’eux afin d’avoir leurs bonnes grâces. Je suis sortie avec quelques-uns d’entre eux. Ils me plaisaient, c’était vrai. Je voulais également braver les interdits, devenir une femme et connaître ce plaisir dont tout le monde parlait avec fascination et méconnaissance. Ce n’était toutefois pas pour autant que je scandais sur les toits d’avoir perdu ma virginité. Je me taisais. Je faisais promettre à mes amants de ne rien dévoiler. Je voulais conserver le mystère. Toutefois, cela ne me plaisait pas. Je ne prenais aucun plaisir à les sentir en moi, à les voir s’abandonner pour moi. Dans la rue, cachée derrière mes lunettes de soleil, c’était les femmes que je regardais.

Il m’a fallu du temps avant d’arrêter de côtoyer les hommes dans des endroits plus privés. J’ai du également apprendre à me vieillir pour entrer dans les bars lesbiens. Ce fut tout d’abord sur internet que j’eus mes premières aventures, à défaut d’être autorisée à pénétrer dans de tels lieux. Je passais sur des blogs pour public averti mettant en scène des femmes. J’avais plaisir à les regarder. J’avais envie de tester, de connaître moi aussi le plaisir dont elles semblaient jouir. Alors, je me suis inscrite sur un site spécifique. C’est par ce biais que j’ai fait mes premières rencontres homosexuelles. Des filles d’environ mon âge qui se cherchaient, qui voulaient tester. Je n’étais pas amoureuse, mais je profitais de l’expérience de certaines de mes connaissances. Une certaine Lucie m’introduisit d’ailleurs dans le milieu. Elle m’invita à certaines soirées privées où la population ne comprenait pas d’homme. J’eus mes premières expériences et elles furent des plus enrichissantes.

Toutefois, seule une femme me marqua réellement. Elle s’appelait Charlie. Je l’avais observé durant la soirée et je fis le premier pas lorsque je vis qu’elle était, elle aussi, seule pour rentrer. Il pleuvait et je me sentais à l’aise. Charlie ne parlait pas réellement. Elle était sourde et communiquait par langue des signes, chose que je ne connaissais pas. J’avais du mal, au début, mais je faisais l’effort d’essayer. J’avais envie d’essayer, pour elle. Nous avons beaucoup communiqué ce soir là. J’avais appris beaucoup de choses et je m’étais confiée. Finalement, nous avions gardé le contact. Je la rappelais quelques jours plus tard et, très vite, nous devinrent amies. Mais, j’avais envie de goûter sa peau, de la connaître en privé, dans l’intimité. Alors j’ai sauté le pas. Je l’ai embrassé sans rien lui demander. Elle se vexa mais, pourtant, je vécus la plus intense des histoires d’amour. Un matin, pourtant, je quittai le lit que nous partagions et je filai dans la rosée. J’eus du mal à ne pas revenir en arrière, faire demi tour et la serrer dans mes bras. Mais je ne pouvais pas. Je devais me rendre à l’évidence. Cette relation nous détruirait. J’avais peur de l’amour, peur de ce que nous allions devenir. Mon père venait de se remarier, et ma mère lui en voulait avec une haine inconsidérée. Elle tentait le tout pour le rendre jaloux, le reconquérir. Après toutes ces années ? Je ne comprenais pas. Pourquoi ne passait-elle pas à autre chose ? Elle avait pourtant un homme aimant à la maison. Ce dernier refusait le mariage, était-ce cela, la source du problème ?

J’avais peur de souffrir si, un jour, Charlie me quittait. Je ne voulais pas être dépendante d’un tel amour. Alors je suis partie. J’ai pleuré, je l’ai regretté, mais j’ai assumé mon choix. J’ai eu bien du mal à rester sur pied. J’ai fréquenté les bars lesbiens pour de nouvelles rencontres, pour me montrer que je n’avais pas besoin de sentiment pour être heureuse. C’était faux. Je le sais aujourd’hui mais il n’y a plus de retour en arrière possible. J’ai tout gâché.


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : Freiheit. ÂGE : 20 ans. SEXE : F. VILLE : Je vis actuellement à Madrid pour mes études. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : J'ai complètement craquer sur le scénario. Je dois dire que cela s'est fait sur un coup de tête mais je ne regrette pas de l'avoir fait IMPRESSIONS : C'est un très joli forum à première vue, qui semble être parti pour durer longtemps. FRÉQUENCE DE CONNEXION : Je passerai tous les jours a priori. UN DERNIER MOT ?      


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]anne-marie van dijk[/b] aka [i]elena dubois[/i].
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 5/9/2015, 23:59

ma princesse je suis plus soft après l'avalanche de smiley sur le sujet du sénario, je voudrais pas te faire peur
bienvenue ici en tout cas, bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite surtout pas à me mp.
en tout cas, moi, et le reste du staff sont à ton entière disposition si besoin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 6/9/2015, 00:04

Merci beaucoup J'espère réellement ne pas te décevoir ! J'ai en tout cas réellement hâte de jouer cette belle Elena ! Ça te va si je prends Anne pour l'avatar plutôt que ton second choix Caillin ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 6/9/2015, 00:12

oui pas de soucis pour l'avatar, les deux étaient mes chouchoutes donc peut importe
et je suis sure que tu seras à la hauteur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 6/9/2015, 00:14

Ow merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 6/9/2015, 00:57

c'est parfait, tout simplement parfait j'aime ton histoire, tu décris elena comme je l'imagine, et ta façon d'écrire me plait beaucoup j'ai hâte de rp avec toi


Tu es officiellement validé(e)

bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris. maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité - mais pas trop quand même. tu débarques peut-être en solitaire alors vas vite te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur agenda. ne sois pas triste s'il te manque quelqu'un dans ta vie, file créer son scénario pour le voir débarquer près de toi et te redonner le sourire. en plus, tu as la possibilité de demander des liens pour ce fameux scénario aux autres petits membres, et même de te proposer pour combler le vide de quelqu'un d'autre en te rendant par-là. en attendant, si tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien - tu peux aller rechercher un partenaire, le staff se chargera de vous concocter une petite scène juste pour toi et tes nouveaux amis. t'as vu comme tout le monde est mignon ici ? alors n'hésite pas à débarquer sur le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlin, et on les aide à s'intégrer grâce au parrainage. et puis si tu nous aimes, tu peux même voter pour nous, on te fera des crêpes pour te remercier ! on est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi ! en attendant, amuse-toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 6/9/2015, 08:58

Merci beaucoup tout plein
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 6/9/2015, 09:22

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 6/9/2015, 09:31

Merci beaucoup J'aime beaucoup ton avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 6/9/2015, 09:43

Aha merci, je pensais pas qu'il aurait autant de succès
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : alex.

CRÉDITS : (ava) valtersen. (sign) uc.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 6/9/2015, 09:59

bienvenue parmi nous la belle et effectivement, le staff est à ton entière disposition donc n'hésite pas


qu'importe que reviennent ces pensées qui m'aliènent. je saignerais mes veines pour soigner mes peines,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Elena « Love my body 6/9/2015, 10:13

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Elena « Love my body

Revenir en haut Aller en bas

Elena « Love my body

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» elena gilbert + love me like you do
» I was supposed to have a nice body for summer... but I love food.
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: saison 07 :: gestion-
LES RPS LIBRES

then a hero comes along / zafira beaumont.
(voir le sujet)