Partagez|

Cœur brûlant ♠ Lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Cœur brûlant ♠ Lewis 22/9/2015, 21:08


   
Louise & Lewis
   
   
Cœur brûlant.
   
Il pleut. Mouillée, trempée, voilà ce que tu es. Mais cela t’est bien égal. La pluie ne te dérange pas. Tu préfères même ce temps-là au soleil et la chaleur. Peut-être parce que tu es une fille de l’hiver, une fille qui aime le froid.
Ton sac à la main, un appareil photo dans l’autre, tu cherches le détail qui rendra ta photo belle et triste. Comme toi.
Tu ne le montres pas. Tu le caches. Et personne ne voit rien. Tu préfères. Tu n’aimes pas parler de tes malheurs, de toute manière. Et puis si tu ouvrais la bouche pour parler de toi, tes parents, ta mère, surtout, ne l’accepterait pas. Parce que c’est comme ça, chez toi, on pense aux autres avant ta propre personne. Une vie que tu n’as pas vraiment choisie.
Tu marches dans la rue, pensive. Malgré toi, ton esprit te ramène à ce visage photogénique, ces yeux qui t’ont admiré. Et toi, tu as craqué. Depuis tu espères le revoir, ce joli garçon de la bibliothèque. Tes pas t’y emmènent dans ce lieu plein de livres. Tu t’installes à cette même table que d’habitude. Coup de stress. Ton ventre se noue. Ton cœur se sert. Est-il là ? Tu ne sais pas et tu aimerais bien savoir. Rien que sentir sa présence, le savoir dans la bibliothèque te fait quelque chose. Mais tu ne le vois pas. Tu le cherches mais tu ne le trouves pas. Déception. Tu aurais aimé le voir. Juste un petit peu. Juste quelques secondes. Juste pour l’admirer. Mais peut-être qu’un jour vous arriverez à vous parler.
Tu te plonges dans un livre sur la photographie et le monde autour de toi disparait. Tu es totalement dans tes pensées. Tu ne fais plus vraiment attention à ce qu’il se passe autour de toi. Tu entends seulement des chuchotements. Une douce mélodie, une petite berceuse.
Tu ne te rends pas vraiment compte que le joli garçon a fait son apparition, quelque part dans la bibliothèque. Tu restes dans tes rêves, à penser à lui. Chose que tu ne devrais pas. Tu te tortures l’esprit. Parce que tout ça, tu ne devrais pas. Penses donc aux valeurs que ta mère t’a transmises. Mais non. Tu préfères penser à ce garçon.
Doucement, tu quittes ta place pour aller chercher un autre livre. Juste pour t’évader encore un peu plus dans ce monde nouveau. Dans un monde que tu as envie de découvrir. Tu traverses les rayons pour trouver le roman qui te plait. Peut-être que tu vas prendre un policier ou alors explorer et prendre un autre genre de bouquin. Tu optes tout de même pour un de ces romans noirs américains. Ceux que tu apprécies vraiment. Tu fais le tour de la bibliothèque pour retourner à ta place. Tellement pensive, tu ne fais pas vraiment attention à la personne qui se trouve devant toi. Pourtant, si tu levais les yeux, tu serais comblée. Tu avances tranquillement et te cogne dans ce garçon qui te plait.
Chamboulée parce qu’il vient de se passer, tu en oublies de t’excuser. Tu te mords la lèvre et bredouilles quelques excuses "Pardon… je n’ai pas fait attention…" Et puis enfin, tu regardes l’homme qui se trouve devant toi. Et tu fonds. Ton visage devient légèrement rouge et tu sens ton cœur battre la chamade. Il te fait vraiment de l’effet, le joli garçon. Mais cela ne doit qu’être passager, cela ne doit pas durer. C’est pour toi, tu dois te protéger de tout cela. L’amour n’est pas fait pour toi.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 23/9/2015, 10:31


C'était beau.
Il pluvait et tu adorais ça, la pluie.
Quand tu étais enfant, tu adorais marcher dans les flaques d'eau et rentrer complètement trempés jusqu'au genoux.
Ta mère t'engueulait mais tu t'en moquais pas mal. Tu faisais ce que tu voulais.
En grandissant, tu as arrêté de sauter dans les flaques d'eau bien que ça ne soit pas l'envie qui t'en manquais.
Tu avais terminé les cours depuis deux bonnes heures au moins mais après être allé boire un café avec tes camarades de classe, tu avais rejoins la bibliothèque.
Pour étudier bien sûr mais il y avait une toute autre raison à ta présence ici.

Tu aurais pu étudier chez toi. Au chaud sous un plaid avec une tasse de café et un paquet de cookies. Ce sont tes gâteaux préférés. Que tu aimes manger et faire aussi. T'es plutôt doué en cuisine.
Donc, si tu avais préféré venir à la bibliothèque afin de réviser plutôt que de le faire chez toi, ce n'était pas pour rien.
Tu espérais bien revoir cette fille.
Une fille ? Quelle fille ?
Cette fille que tu avais aperçut l'autre jour. Ici-même.
Tu ne connaissais rien d'elle. Ni son nom, ni son prénom, ni son âge. Rien. Tu ne connaissais rien d'elle. Si ce n'était le fait qu'elle était étudiante à l'université.
A peine entrée dans la bibliothèque, tu la cherches du regard.
Zut ! Elle n'est pas là. Mais peut-être as-tu mal vu ?!
Tu as mal au ventre. Un noeud se noue dans ton ventre. Tu as du mal à respirer correctement.
Tu espères vraiment la voir. Enfin la revoir plutôt.
Tu t"asseois à une table et ouvres un livre de biologie. Il faut que tu étudies. C'est ton avant dernière année. T'es si proche du but final.
Mais tu n'as pas la tête aux révisions.
Tu ne cesses de penser à elle, de la chercher.

Rien. Elle n'est pas là.
Tu désespères de la voir aujourd'hui encore et espère que la prochaine fois sera la bonne.
Tu te lèves et t'apprêtes à rejoindre ton domicile mais on te fonce dedans. Tu baisses les yeux et la voit.
C'est elle. T'en es certain.
Elle est là finalement. Elle vient s'excuser .
Ton regard plonge dans le sien. Tu te perds dans son regard. Elle est tellement belle.
"Ce n'est rien, j'aurais pu regarder moi aussi !" Dis-tu en souriant. Tu viens ramasser ses livres et les lui rendre.
Tu ne dois pas ressentir ce que tu ressens pour elle. Tu ne le dois pas. T'es fiancé déjà.
Pourtant tu ne peux pas nier que cette demoiselle te plait. Elle t'attires. Que faire ? T'en sais rien.
Succomber ou non ?! Telle est la question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 26/9/2015, 18:34


 
Louise & Lewis
   
   
Cœur brûlant.
 
La bibliothèque, un endroit calme, serein. Un lieu qui pourrait te permettre de voyager à travers les livres que tu lis. Celui que tu as dans la main. Ce livre sur la photographie, il te fait rêver. Ton esprit vagabonde. Tu as cette impression de découvrir le monde d’une autre façon. Tu essaies de te plonger dans les photos que le livre te présente. Tu essaies de t’imaginer les populations qui vivent sur chaque petit morceau de terre photographié. Tu souris quand tu admires les portraits de ces civilisations que tu ne connais pas. Tu aimerais tellement les voir en vrai. Et apprendre.
Sauf que chaque photo te fait penser à lui. Tu t’imagines partir à l’autre bout du monde avec ce garçon qui te fait tourner la tête. Qui fait battre ton cœur. Alors tu fermes le livre. Tu veux cesser de penser à lui. Parce que tu n’as pas le droit. Tu entends déjà la voix de ta mère au loin qui te hurle dessus. Parce que tu as fait une bêtise. Une erreur. Mais ce n’est pas ta faute. Tu ne l’as pas choisi. C’est comme ça. Cela t’est tombé dessus. Mais ça, ta mère ne le comprendra pas. Elle ne voudra pas t’écouter. Elle te pense encore une petite fille. Une enfant. Et pourtant, tu as vingt-deux ans. Tu soupires. Tu vas chercher un autre livre. Sur le cinéma, cette fois. Pour rêver. Encore. Tu t’imagineras dans un film romantique ou dans un film policier. Et tu le sais très bien, tes pensées reviendront vers lui. Parce que c’est comme ça. Il est ancré dans ton esprit. Et tu auras beau tout faire pour le faire disparaitre, il réapparaitra.
Tu marches dans les différents rayons dans l’espoir de le voir. Tes livres à la main. Tu ne fais pas vraiment attention à ce qu’il se passe devant toi. Tu ne le vois pas. Et pourtant vous êtes proches. Très proches. Tu te cognes contre lui. Tu fais tout tomber. Tu te sens honteuse. Tu le regardes de bas en haut. Et tu t’accroches à son regard. Il brille. Peut-être que le tien aussi. Il est beau. Tu te mords la lèvre. Et sa voix grave résonne dans tes oreilles. Un rêve. Tu souffles doucement et tu essaies de reprendre tes esprits. Tu le regardes ramasser tes livres, chose que tu aurais dut faire au lieu de rester là sans bouger. Puis il te tend tes bouquins et tremblante, tu les prends rapidement. "Merci.. Je suis désolée, encore… J’aurais dut faire attention…" Tu t’en veux vraiment de l’avoir dérangé, bousculé. Il va surement te prendre pour une fille un peu gauche, pas très douée. Tu lui lances un petit sourire et tu t’écartes pour passer pres de lui. Qu’est-ce que tu fais ? Tu attends quoi pour lui demander comment il s’appelle ? Idiote. Tu aurais dut lui poser la question. Maintenant cela doit être trop tard pour retourner le voir. Il doit être parti. Et c’est surement mieux comme ça. Parce que tu n’as pas le droit.
Tu reprends ta place à ta table habituelle et tu te replonges dans ton livre, essayant d’oublier le petit incident. Sauf que l’odeur de son parfum est encore présente, sa voix résonne encore dans tes oreilles. Tu ne l’oublieras pas. C’est trop tard. Putain d’attirance, mauvais sentiments. Pauvre gamine paumée. Toi qui voulais l’oublier.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 27/9/2015, 11:19


La bibliothèque était un endroit calme.
Un endroit paisible où tu aimais bien te rendre.
Beaucoup ne le savait pas mais tu adorais cet endroit.
Tu adorais les livres.
Lire un bon bouquin au calme.
Posé dans l'herbe. Ou dans un café. Ou simplement dans ton salon.
Tes livres préférés étaient les romans policiers.
Résoudre des énigmes. Te faire une idée du tueur alors qu'en fait, ce n'est pas lui.
Tu adorais te creuser les méninges et lire.
Lire encore et encore.
Lire jusqu'à trois ou quatre heures du matin ne te posait aucun soucis.
Ça te détendait.
Surtout après une grosse journée de travail.
Entre tes heures de garde à l'hôpital et tes cours, parfois tu avais besoin de te détendre.
Il fallait au moins que tu lises une fois par jour.
C'était primordial pour toi.

Te voici donc à la bibliothèque de l'université.
Tu devais réviser. Encore.
Mais tu n'avais pas la tête aux révisions.
Tu ne cessais de penser à elle.
De penser à cette fille que tu avais croisé l'autre jour, ici-même.
Tu ne cessais de penser à elle.
Tu espérais la revoir.
Ici. Dans les couloirs. Sur le campus.
Qu'importe où.
Elle t'avait tapé dans l'oeil.
Tu étais pourtant fiancé mais elle, elle te plaisait.
Son petit air de fille sérieuse, timide. Ça te plaisait.
Tu espérais tant la revoir.
Tu voulais tant la prendre dans tes bras. La toucher.

Alors que tu t'apprêtais à quitter la bibliothèque avec une montagne de livre que tu enfournais dans ton sac. Tu la vis.
Elle était là. Face à toi.
Son visage enfantin te donnait envie de le lui toucher.
Elle venait de te foncer dedans.
Elle te bousculait. Mais tu n'étais pas en colère.
T'étais même plutôt ravi de cette bousculade.
"Y'a pas mort d'hommes !"
répondis-tu avec un sourire.
Tu te baissais. Tu ramassais ses livres.
Tu les lui redonnais et ta main venait toucher la sienne.
Tu frissonnais. Tu rougissais.
Dans ta tête, tu as un milliard de questions qui se bousculent elle aussi.
Mais elle part. Elle va s'asseoir.
Tu la rejoins. Tant pis, tu ne rentrerais pas.
Tu t'asseois face à elle et plonge ton regard dans le sien.
"Je m'appelle Lewis et toi ?"
Demandais-tu en toute innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 28/9/2015, 22:17


 
Louise & Lewis
   
   

Cœur brûlant.
 
Dans ton atmosphère, dans ton univers, la bibliothèque te permet de rêver. Dès que tu te retrouves avec un livre dans les mains, tout qui se trouve autour de toi disparait et un autre monde se met en place. Le monde du rêve, le monde l’au-delà. Celui des étoiles et des nuages. Celui dans lequel tu aimerais voler, celui où tu pourrais planer. Sauf que tu ne peux que t’échapper du monde réel en lisant. Une fois, le livre fermé, la réalité réapparait et tout ce petit monde que tu t’es créé devient poussière d’étoile.
En choisissant un livre sur le cinéma, tu penses pouvoir t’évader dans ce monde du septième art et t’imaginer parmi les acteurs et les décors. Tu souris bêtement dans le rayon. Et de façon tout à fait improbable, tu te cogne dans le joli garçon de la bibliothèque. Et ton cœur explose des paillettes d’amour. Tu te sens fébrile quand tu te retrouves près de lui. Il a ce charme qui te fait son petit effet. Tu as des papillons dans le ventre. Sa voix résonne et tu fonds. Tu lèves les yeux vers lui et tu ressens une étrange nervosité. Ferais-tu de l’effet à ce garçon ? Non. Pas possible. Il ne peut pas être tombé sous ton charme, tu n’es qu’un rat de bibliothèque. Une gamine qui passe son temps à rêvasser en lisant un livre. Tu essaies de te concentrer sur autre chose, oublier les jolis yeux du garçon. Il te ramasse tes livres. Premier contact. Il t’effleure la main. Multiples frissons. Tu le remercies encore une fois et tu le laisses. Tu prends la fuite pour sauver ton cœur et tes promesses. Tu aurais pu lui demander son prénom mais tu n’as rien fait de tout ça. Parce que c’est mieux pour toi. Moins tu en sais, mieux tu l’oublieras.
Installée à ta table favorite, tu te plonges dans ce fameux livre sur le cinéma. Tu essaies de repartir dans tes rêves mais rapidement, tu reviens parmi le monde des humains. Il est là, devant toi. Il te regarde. Tu rougis. Tu ne sais pas quoi dire. Tu es déstabilisée. Rester concentrée, oublier qu’il est devant toi. Raté. Il te pose une question. Celle que tu aurais dut poser bien plus tôt. Tu lui offres un petit sourire. Tu décèles dans sa voix un accent. Et d’un coup, tu as envie de lui poser plein de question, tu veux en apprendre beaucoup plus que son prénom. "Je m’appelle Louise" réponds-tu doucement. Tu te mords la lèvre. Que dire maintenant que tu t’es un peu dévoilée ? Tu souffles doucement et tu réfléchis à ta question. Tu te mords la lèvre "T’es anglais ?" Tu fais référence à ce doux accent que tu as entendu. Il va surement pouvoir te faire rêver en te parlant de son pays, de ses origines. Tu viens te mettre à jouer avec les feuilles du livre. Tu ne fais pas vraiment attention à ce que tu fais. Attention, tu pourrais te couper. Mais tant pis. Tu te noies dans ses beaux yeux. Et tu l’écoutes, tu bois ses paroles.
Il se dévoile peu à peu et tu aimes en apprendre un peu plus sur lui. Tu as cette impression que c’est un garçon gentil. Tu lui offres des sourires qui lui feront surement perdre la tête. Il est beau. Tellement beau. Mais tu ne dois pas penser cela. Tu n’as pas le droit. Pas maintenant. Penses d’abord aux mots que tu as prononcé devant ta mère et après tu pourras peut-être vivre un rêve.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 29/9/2015, 15:09


La bibliothèque a toujours été ton endroit préféré.
Et encore plus depuis que t'es à Paris.
Tu adores vivre à Paris.
Cette ville t'as éloignée de tes proches. De ta famille. De ta fiancée.
Mais elle t'a fait connaitre de nouvelles choses. De nouvelles personnes.
Cette ville est de loin ta préférée après New-York.
Pourquoi ?
A cause d'elle. De cette fille.
Elle m'obsédait complètement depuis que tu l'avais vu la première fois.
Mais pas que pour cette raison.
La ville, l'ambiance. Tout.
Tu adorais la vie que tu avais à New-York.
Mais tu aimais encore plus ta vie parisienne.

Cette fille. Elle était là. Face à toi.
Elle venait de te bousculer.
Tu aurais pu être en colère.
Tu aurais pu lui crier dessus.
Mais non. Tu restais là. Face à elle.
Elle avait regagné la table derrière vous.
Tu aurais pu rentrer, comme tu l'avais décidé.
Mais au lieu de ça, tu vins te mettre en face d'elle.
Tes yeux se perdaient dans les siens.
Elle était tellement belle.
Tu ne devais pas. Tu ne devais pas flancher.
Tu étais fiancé.
Instinctivement, tu viens poser ton regard sur ta chevalière.
Elle te rappelait ta fiancée.
Pour la première fois depuis que tu es à Paris, tu imaginais être avec une autre.
Cette fille, face à toi, elle t'obsédait totalement.

Ton regard était toujours plongé dans le sien.
Tu venais lui parler. Lui demander son prénom.
"Un très joli prénom !" Tu souriais.
Elle était belle. Très belle.
Et puis, elle venait de te demander quelque chose de particulier.
Elle avait remarqué ton accent.
Tu souriais à sa remarque.
"Oui. Enfin, je suis américain. Je viens de New-York."
Tu savais que les françaises étaient fan des accents.
D'ailleurs, la plupart ne se gênaient pour te draguer ouvertement pour ça.
Tu restais toujours assis en face d'elle.
"T'es déjà allé New-York ma jolie ?"
Je la draguais et je n'avais pas honte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 6/10/2015, 15:16



Louise & Lewis
   
   

Cœur brûlant.
Assise à ta table, tu ne pensais pas qu’il allait te rejoindre. Tu t’es plongée dans ton livre et ton esprit s’est échappé de la réalité. Tu as commencé à rêver de tout et de rien. Comme à chaque fois que tu te retrouves à la bibliothèque. C’est un lieu que tu devrais utiliser pour bosser mais non. Tu préfères avoir des temps de pauses, des moments d’évasion. Tu as beau faire des études de littérature, le cinéma et la photographie. Cela t’inspire bien plus que les différents courants littéraires, en fin de compte. Peut-être même que tu pourrais changer de branche et travailler dans le septième art et ainsi, tu rêverais encore plus.
Il te surprend en s’asseyant en face de toi. Tu ne t’attends pas à le voir de si près. Ton petit cœur n’en demande pas tant. Ton organe vital bat la chamade et tu as l’impression qu’il l’entend. Tu essaies te calmer. De reprendre tes esprits mais c’est bien difficile. Trop difficile même. Tu plonges ton regard dans le sien et tu essaies de décrypter ses intentions. Tu ne le connais pas. Tu ne peux pas lui faire confiance. Pour l’instant. Peut-être qu’il est un gentil garçon. Mais pour te protéger, tu préfères rester distante, jouer à la demoiselle mystérieuse. Au fond, tu sais que cela lui plaira. Parce que les garçons aiment ce genre de femme. Enfin, c’est ce que tu penses. Parce qu’en réalité, tu ne sais pas faire avec les garçons. Tu ne sais pas comment y prendre pour leur plaire. Mais reste naturelle, petite Louise et tu verras qu’ils tomberont à tes pieds. Reste comme tu es.
Il te demande comment tu t’appelles et tu souris. Il s’intéresse un peu à toi et cela te plait. Il complimente ton prénom et cela te fait rougir. Il le trouve beau, ton prénom. Pourtant, tu le trouves banal. Tu lui offres un petit sourire. Lewis. Son prénom à lui te fait rêver. Et puis quand il t’avoue qu’il vient des Etats-Unis, tu penses directement au cinéma, à Hollywood. Le petit surnom qu’il vient de te donner te fait rougir encore plus. Ma jolie. Tu n’as pas l’habitude d’entendre cela de la bouche d’un garçon. Tu te mords un peu la lèvre et tu réponds à sa question "Hum… Non. Je ne suis pas vraiment attirée par les Etats-Unis, je préfère le Canada." Tu mens légèrement. Juste pour continuer ton petit jeu de femme mystérieuse. Bien sûr que si, les Etats-Unis t’attirent mais tu ne lui dis pas. Juste pour voir sa réaction.
Tu soupires doucement et tu replonges dans ton bouquin. Tu essaies de te reconcentrer sur ta lecture mais tu as bien mal. Tu relèves alors la tête vers le garçon. "Cela fait longtemps que tu es sur Paris ?" Toi aussi, tu t’intéresses à ce qu’il fait, ce qu’il est. Tu aimerais en apprendre un peu plus sur ce joli garçon. Tu remarques alors une chevalière à son doigt et cela t’intrigue mais tu ne dis rien. Cela ne se fait pas vraiment de poser tout un tas de questions. Tu souris une nouvelle fois et fermes ton bouquin sur le cinéma. Tu es prête à boire ses paroles. Tu es prête à le découvrir.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 11/10/2015, 10:48


Cette fille.
Louise. Quel joli prénom.
Tu t'étais assis en face d'elle.
Tu la regardais.
Tes yeux se perdaient dans les siens.
Elle était belle. Très belle.
Tu ne devrais pas.
Tu ne devrais pas t'intéresser aux autres femmes.
T'es fiancé.
Tu ne devrais pas être autant attiré par Louise.
Et pourtant, c'est bel et bien le cas.
Louise te plait.
Parfois, tu t'imagines avec elle.
Tu imagines que tu la tiens dans tes bras.
Tu imagines que tu l'embrasses.
Tu imagines que tu lui fait l'amour.
Des papillons dans le bas ventre, tu te reprends.

Louise a remarquée ton accent.
Elle te demande si t'es anglais.
Et quand tu lui dit que tu viens de New-York, elle a l'air impressionnée.
Tu as envie de l'emmener là-bas un de ces jours.
Enfin si tu y retournes.
Depuis que tu vis à Paris, les femmes raffolent de ton accent.
"Le Canada ? J'y suis déjà allé !"
Dis-tu en souriant.
Tu aimerais l'emmener là-bas.
Qu'elle puisse réaliser son rêve.
Tu lui souris et regardes les livres qu'elle a.
"Littérature française ?"
dis-tu en désignant les ouvrages du doigt.
Mais elle te demande si t'es à Paris depuis longtemps.
Trop longtemps pour ne plus avoir envie de repartir.
Tu as envie de rester ici, pour toujours.

Tes parents sont heureux pour toi mais triste de ne plus te voir.
Tu ne retournes là-bas qu'une fois par an.
Aux fêtes de fin d'années.
"plusieurs mois. Je ne pensais pas me plaire ici mais c'est une chouette ville en fait. mais je ne connais pas toute la ville encore."
Tu souris. Encore.
Tes yeux dévorent Louise.
"Et si je t'invitais à prendre un verre. Tu dirais quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 18/10/2015, 18:24



Louise & Lewis
   
   

Cœur brûlant.
Yeux fascinants, yeux brillants. Tu te mords la lèvre devant ce jeune homme. Il est beau. Tellement beau. Tu essaies de résister. Tu essaies d’oublier cette attirance. Ce sentiment qui devient fort. Emotion, tourbillon dans ton ventre. Mauvais signe. Tu es en train de craquer. Plus aucune résistance de ta part. Tu plonges ton regard dans le sien. Et ses yeux te font oublier les mots que tu as prononcés devant ta mère. Mauvaise fille ? Non. Tu ne l’es pas. T’es juste un peu curieuse, avide de découvertes et de nouvelles sensations. Et ce garçon devant toi, t’en offres. Sa voix grave, sa barbe de trois jours… Tout t’attire chez lui. Il t’offre des sourires qui te font fondre. Tu ne peux plus te passer de ses yeux qui te dévorent. Cela te rend complément fébrile. Et tu deviens accro à cet homme que tu connais à peine.
Vous parlez de son pays d’origine. Et tu rêves. Tu aimes son accent. Surement qu’il a dut faire rêver plus d’une mais tu as cette impression qu’il ne voit que toi. Tu souris quand il te parle du Canada. Il y a déjà été. Le chanceux. Tu espères y aller un jour. En hiver. Et tu lui fais part de ton souhait. J’aimerais bien y aller. Ça doit être beau l’hiver. Et le Canada d’un coup, grâce à Lewis, devient ton pays préféré. T’aimerais partir avec lui. Faire le tour du pays. Et puis tu aimerais aussi qu’il te montre les Etats-Unis. Tu voudrais qu’il te fasse découvrir New-York. Du rêve. Tu souhaites qu’il t’offre du rêve. Puis le joli garçon de la bibliothèque te demande en quel cursus tu es. Avec sa voix grave, ce que tu es en train de délaisser pour la photographie devient tout de suite plus poétique. "Oui.. En troisième année. Et toi ? Tu fais quoi comme études ?" Tu t’intéresses à lui. Tu aimerais le connaitre davantage. Dans ton esprit, tu essaies de deviner ce qu’il fait. Tu le vois bien en économie ou alors dans les sciences. Peut-être chimie ? A moins que tu te plantes complètement et qu’il fait quelque chose d’artistique. Tu lui offres un de tes plus beaux sourires. Le jeune homme te parle alors de Paris et de ses impressions sur la ville. Toi aussi, tu vas pouvoir lui faire découvrir la ville. Tu feras visiter le vieux Paris. Celui que les gens ne connaissent pas forcément. "Il y a tant de choses à voir sur Paris ! Je pourrais, si tu le souhaites, être ta guide ?" Tu espères alors qu’il accepte. Cela permettrait de faire plus ample connaissance.
Puis le garçon te propose d’aller boire un verre. Rougeurs sur ton visage. Tu te mords encore la lèvre. Tu deviens, d’un coup, nerveuse. Ce n’est pas la première fois qu’on te propose un rendez-vous mais avec lui, c’est différent. Tu réfléchis un instant. Tu regardes l’heure. "C’est que je ne dois pas trop tarder… Ma mère va s’inquiéter…"Aller Louise, fais la rebelle. Juste pour cette fois, tu en meurs d’envie. "Mais… J’accepte volontiers ton invitation !" Tu te lèves de ta chaise et ranges tes bouquins dans ton sac. Le stress commence à monter.  Tu trembles légèrement. Et tu en fais tomber ton appareil photo.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 24/10/2015, 17:10


Ces yeux qui te faisaient craquer.
Cette voix qui te faisait fondre.
Cette fille qui te faisait craquer.
Tout simplement elle.
Elle était belle. Pleine de grâce.
Tu ne devais pas m'attacher à elle.
Tu ne devais tomber amoureux.
Pourtant, Tu ne parvenais pas à te contrôler.
Elle te possédait.
Elle te contrôlait.

On a tous une âme soeur dans ce monde.
Pendant longtemps, tu avais pensé qu'il s'agissait de ta fiancée.
Mais non. Tu te trompais.
C'était elle. Louise.
Tu le savais. Tu le sentais.
C'était elle ton âme soeur.
Tu plongeais son regard dans le sien.
Te mordant la lèvre inférieure.
Tu avais la furieuse envie de l'embrasser.
Tu avais envie de la toucher, la caresser.
"Je suis en dernière année de médecine !"
Tu souriais.
T'étais assez fier d'être arrivé au bout de tes études.
Plus que quelques mois et tu pourras enfin être médecin.
Tu t'intéressais à elle.
Tu aimerais en savoir d'avantage.
D'où elle vient, ce qu'elle aime.
Si elle a un petit ami aussi.
Ta guide ?
Un sourire se plaçait sur ton visage.
"J'en serais ravis !"

Tu lui proposais d'aller prendre un verre.
Tu la sentais hésitante.
Ton coeur battait la chamade.
Quand elle acceptait ton invitation, tu soufflais.
Tu étais heureux et te levais de la table.
"Allez viens ! Ne trainons pas !"
Tu lui tendais la main avec un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 8/11/2015, 20:42



Louise & Lewis
   
   

Cœur brûlant.
Regard tendre. Des milliers d’étoiles dans les yeux. Tu le regardes, tu l’admires. Tu te sens toute chose quand il est près de toi. Tu as l’impression qu’il te bouffe du regard. Mais c’est le cas, Louise. Tu ne t’en rends pas compte mais tu lui fais ton petit effet. Lui aussi, il a un effet sur toi. Puissant même. C’est fou comment tu te sens toute fébrile. C’est nouveau pour toi. Et ça te fait un peu peur. Tu te demandes ce qu’il t’arrive. Pourquoi tu réagis comme cela ? Serait-ce un sentiment nouveau. Celui que tu n’as pas le droit de connaitre. Celui dont ta mère t’a mise en garde. Oui, c’est lui, Louise. Oui. Tu es en train de connaitre l’amour. Tu apprends la vie, tout simplement.
Ce garçon qui se trouve devant toi serait-il un ange ? Peut-être. Tu aimerais le découvrir un peu plus. En apprendre sur sa vie là-bas, aux Etats-Unis. Cela te plairait qu’il t’emmène voyager, qu’il te fasse découvrir son monde. Lewis deviendrait-il l’homme que tu aimerais avoir pour la vie ? Tu te poses des questions. Tu te demandes comment il ait en dehors de cette bibliothèque. Peut-être qu’il est bien plus différent que tu ne le crois ? Tu te mords doucement la lèvre quand tu sens à nouveau son regard sur toi. Tu joues avec une mèche de tes cheveux. Nervosité, stress. Mais c’est une sensation agréable. Parce que tu te sens bien avec lui. Lewis, il te rassure. Tu essaies de lire dans ses yeux ce qu’il peut bien penser. Mais tu ne vois rien. Simplement parce qu’il cache bien son jeu. Il te parle de ton cursus et cela te fait sourire. Tu aimes bien quand les gens s’intéressent à ce que tu fais. Toi, la jeune fille timide de la fac. Tu lui retournes alors la question. Médecine. Et tu es émerveillée. Tu l’imagines alors médecin. Celui que tu peux voir dans les séries américaines. Celui qui fait rêver toutes les patientes. Il faut avouer aussi que tu trouves Lewis très beau. Tu rougis un peu. "Oh ! La dernière ligne droite alors !" Tu lui gratifies un grand sourire. Et puis tu lui proposes de lui faire visiter la ville. Paris, c’est toute ton enfance, toute ta vie. Tu connais plein de choses sur la capitale de la France et tu as cette folle envie de partager avec lui tous les coins magnifiques de la ville. "Super ! Je te ferai découvrir Paris alors !" Tu penses alors aux journées que tu vas passer avec lui. Et tu es comblée.
Il t’invite à aller boire un verre. Au départ, hésitante, tu acceptes finalement. Tout simplement parce que tu souhaites passer encore un petit moment avec lui. Lui parler encore et encore. Au diable, le discours que ta mère a pu avoir sur les garçons. Tu as le sentiment que Lewis, c’est le bon. Tu veux apprendre à le connaitre. Tu lui prends la main. Agréable frisson. Et tu te laisses embarquer par cet homme qui fait battre ton cœur.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 13/11/2015, 20:23


Louise. Cette fille.
Elle t'obsèdes totalement.
Depuis que tu as posé les yeux sur elle.
Tu ne peux pas te passer d'elle.
Pendant des jours, tu as espéré la revoir.
Pendant des jours, tu as espéré la recroiser.
Elle te plait. Beaucoup même.
Tu l'aimes. C'est certain.
C'est peut-être affreux de dire ça mais c'est lé vérité.
Tu les sens dans ton ventre.
Ses papillons qui te chatouillent.
Tes mains sont moites.
Ta bouche est sèche.
Tes yeux se perdent dans les siens.
Tu l'aimes, c'est tout.

Cette fille. Tu la sens timide.
Tu l'intimides ? Peut-être.
C'est drôle, tu ne pensais pas avoir un tel pouvoir.
Mais apparemment si.
Serait-ce la première fois qu'elle parle à un garçon ?
Tes yeux dans les siens.
Tu as la folle envie de l'embrasser.
Tu aimes parler avec elle.
Tu aimes l'idée qu'elle te fasse découvrir Paris.
Tu n'as pas encore eu le temps de découvrir la ville.
Mais Paris te plait.
Tu te sens bien ici. Comme chez toi.
"Oui. Après, bonjour le monde du travail !"
Ca ne te fait pas peur.
Les responsabilités, tu en as déjà aujourd'hui.
Tu te débrouilles seul.
Les factures, les courses, les cours. Les imprévus aussi.

"J'ai hate de découvrir tes endroits préférés !"
Lui dis-tu en souriant.
Elle est belle. Sexy même.
Elle te plait et tu as envie de la toucher.
Tu te lèves en l'invitant à prendre un verre avec toi.
Elle accepte.
Tu souris et pour sortir de la bibliothèque, tu lui prends la main.
Tes doigts entrelacent les siens.
Tu sors de la bibliohèque.
Tu l'emmènes dans le café juste à côté.
Celui où tu as l'habitude de t'y rendre souvent.
"Je viens souvent ici. J'aime bien."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 20/11/2015, 00:51



Louise & Lewis
   
   

Cœur brûlant.
Garçon charmant. Yeux brillants. Tu le regardes intensément. Tu essaies de lire dans son regard ce qu’il peut bien penser de toi. Tu aimerais qu’il te dise un petit surnom comme celui de tout à l’heure. Oui. Tu penses encore à Ma jolie. Tu espères qu’il te le redise durant ce moment que tu vas passer avec lui. Des petits papillons dans le ventre. Tourbillon de folie. D’amour ? Tu te mords encore une fois la lèvre. Tu ne dis rien, tu le contemples juste. Tu as un peu le rouge aux joues, il va surement s’en rendre compte. Tu aimerais pouvoir te cacher ne serait-ce qu’un instant, le temps que tu reprennes tes esprits. Car, oui, Lewis chamboule ton petit cœur. Il joue avec.
C’est fou comment tu peux boire le peu de paroles qu’il te raconte. Il te parle de ses études. La médecine. Beau cursus. Il t’explique qu’il est en dernière année et d’un coup, tes yeux se mettent encore plus à briller. Tout simplement parce que tu es émerveillée. Tu penses alors à toi et aux années que tu vas dois encore faire avant de pouvoir atteindre le métier idéal. Tu soupires doucement. "Tu en as bien de la chance… Moi, j’ai encore deux ans de master après ma licence…" Et pourtant, depuis quelques jours, tu doutes sur le cursus que tu as décidé de suivre. En fin de compte, tu n’es peut-être pas faite pour la littérature. La photographie te plaisant bien plus. Mais tu ne vas pas lui raconter cela à Lewis, sûrement qu’il se moque bien de savoir pourquoi tu doutes. Tu joues un instant avec tes doigts, signe que tu es légèrement gênée. Tu n’es pas mal à l’aise. Il te met d’ailleurs en confiance mais tu n’as tout simplement pas l’habitude de converser avec un homme aussi beau.  
Quand tu lui proposes de lui faire visiter Paris, tu es éblouie par son sourire. Tu es heureuse de pouvoir lui faire plaisir. Et puis, tu es certaine qu’il adora les endroits que tu lui présenteras. Il a même deviné que tu lui exposeras les lieux que tu préfères. Tu souris jusqu’aux oreilles. "Je pense que nous allons devoir bloquer plusieurs jours pour la visite de la capitale !" ajoutes-tu. En effet, il y a tant de choses à voir sur Paris qu’une seule journée ne suffira pas. Et puis il te propose d’aller boire un verre. Un peu hésitante sur le moment, tu finis par accepter. A son plus grand bonheur. Il te prend la main pour sortir de la bibliothèque. Tu rougis quand tu sens que vos doigts s’entrelacent. On aurait dit des amoureux. Mais vous ne l’êtes pas. Vous venez seulement de vous rencontrer. Il t’emmène dans un café. Le café que tu adores. Son ambiance, sa décoration, tout te plait dans ce lieu. Il te dit qu’il vient souvent et pourtant tu ne l’as jamais croisé. Tu ris doucement "Ce café… C’est l’un de mes endroits préférés…" Petite révélation. Tu t’ouvres un peu plus à lui. Tu le tires alors jusqu’à ta table attitrée. Une petite table à l’écart des autres. Tu sens que cela va lui plaire. Tu prends place sur la banquette rouge et tu regardes la carte des boissons. "Tu vas prendre quoi ?" demandes-tu alors que toi, tu sais déjà ce que tu vas prendre : un chocolat chaud viennois.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 22/11/2015, 16:38


Fille charmante.
Louise.
Cette fille a tellement de charme.
Elle te plait.
Tu as envie de la connaitre d'avantage.
Tu as envie de faire partie de sa vie.
Depuis que tu as posé les yeux sur elle, elle te hante.
Elle hante ton esprit.
Les choses ne se passent pas très bien avec ta fiancée.
Elle te manque mais ce n'est plus pareil.
Louise, elle te fait rêver.
Elle est là. Avec toi.
Elle est belle, jeune, fraîche.
Elle te plait.
Le coup de foudre ?
Peut-être bien, oui.
On verra avec le temps.

Assis en face d'elle, tu viens te lever.
Vous sortez de la bibliothèque.
Dehors, il fait frais.
Tu passes ta veste sur les épaules de Louise et lui prend la main.
Des frissons te parcourent.
Elle te rend fébrile.
Sa voix. Ses gestes.
Le contact de sa peau contre la tienne.
Tu en as des frissons.
"C'est rien deux ans. Ça passe vite !"
Disais-tu en ne la lâchant pas du regard.
Vous vous arrêtez à un feu rouge.
Patiemment, tu attends qu'il passe au vert.
Tu ne dis rien.
Tu l'observes. Tu lui caresses la main.
Le feu passe vert et vous traversez la rue.
Tu as hâte de visiter la ville avec elle.
Tu as hâte de passer du temps avec elle.

Dans le café, vous vous installez au fond de la salle.
"ça ne me dérange pas de passer plusieurs jours avec toi !"
Tu souris et passes commande.
En face d'elle, tu lui caresses la main.
Tu as envie de l'embrasser.
Tu en meurs d'envie mais tu ne fais rien.
"Je l'aime bien aussi ce café !"
Premier point commun.
Tu souris
"Un cappuccino et une tarte aux pommes."
tu souris toujours en caressant le dos de sa main.
"Parles moi de toi Louise !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 30/11/2015, 00:37



Louise & Lewis
   
   

Cœur brûlant.
Quand tu le regardes, tes joues rougissent, ton cœur bat la chamade. Sensation qui te rend toute chose. C’est impressionnant l’effet qu’il te fait. Est-ce qu’il s’en rend compte ? Est-ce qu’il a compris que tu es tombé sous son charme ? Tout se mélange alors dans ta tête. Parce que tu viens penser à ta mère et que tu entends cette petite voix qui te crie que c’est mal, qu’il est surement un mauvais garçon. Pourtant, quand tu l’admires, tu as ce sentiment que c’est un homme attentionné qui saura prendre soin de toi. Tu te mords la lèvre quand tu sens son regard sur toi. Tu réussis à faire taire cette petite voix criarde pour laisser place à des rêves merveilleux. Serais-tu en train d’imaginer un futur avec lui ? Louise… Tu vas bien trop vite. Penses d’abord à demain et de ce qu’il sera fait. Vis l’instant présent avec ce garçon mignon. Ce dernier te propose d’aller boire un verre et malgré une légère hésitation, tu finis par accepter. Ta mère n’en saura rien de toute manière. Il offre sa main pour te faire sortir de la bibliothèque. Des manières de gentleman qu’il a, cet homme. Tu rougis. Encore. Comme si tu ne savais faire que cela. Rougir.
Une fois dehors, le vent frais vient te glacer les os. Tu aimes la pluie mais le vent n’a jamais été quelque chose d’agréable pour toi. Tu frissonnes puis tu sens que Lewis dépose sa veste sur tes épaules. Boum que fait ton cœur à cet instant. Tu as l’impression que ton organe vital vient d’exploser d’amour pour cet homme. "Merci…" murmures-tu doucement. Il vient te prendre la main pour t’emmener dans le café du coin. Ton café préféré. Tu souris en l’entendant dire que deux ans passent vite. Il a raison. Cela passe vite quand on aime ce que l’on fait. Mais toi. C’est une autre affaire. La littérature t’intéresse de moins en moins. Tu voudrais vivre de la photographie mais ça… Ta mère ne l’acceptera jamais. Il te bouffe du regard. Tu le sens. Tu le vois. Il a des beaux yeux. Tu pourrais t’y noyer. En attendant pour traverser, il te caresse doucement la main. Frisson de plaisir qui te traverse l’échine. C’est vraiment beau ce qu’il t’arrive en ce moment.
Tu entres dans le café, accompagnée par le garçon mignon. Lewis. Prénom que tu trouves terriblement sexy. Comme lui d’ailleurs. Tu rougis un peu quand il te dit que cela ne dérange pas de passer plusieurs jours avec toi. Toi non plus, ça ne te dérange pas. Tu pourrais surement passer des semaines entières en sa compagnie. Tu te surprends alors à aimer quand il te touche la main. C’est agréable. Une douce sensation. Il t’avoue qu’il aime cet endroit et un sourire apparait sur ton visage. Point commun. Tu te demandes alors si vous en avez d’autres. "C’est comme la bibliothèque, ce café est pour moi un endroit où je peux me ressourcer, me poser !" Tu lui offres un de tes plus beaux sourires. Il te fait légèrement saliver quand il te parle de tarte aux pommes. Peut-être que tu pourrais toi aussi te permettre de prendre un petit quelque chose de sucré. Mais le chocolat viennois te sera bien suffisant. "Je pourrais goûter à ta tarte ?" demandes-tu avec un air innocent. Il souhaite que tu lui parles de toi. Quoi dire ? Il y a beaucoup de choses à dire. Tu viens jouer avec tes cheveux. "Euh.. Je sais pas.. Je suis fille unique et je vis encore chez mes parents. Oh ! Et j’ai vingt-deux ans et toi ?" Tu essaies de faire court. Tu ne voudrais pas l’embêter avec ta petite vie de parisienne. Et pourtant, tu as le sentiment qu’il s’intéresse à toi. Tu ajoutes alors "Je suis passionnée par la photo ! Bon maintenant, à ton tour ! Raconte-moi quelque chose sur toi !" Et encore une fois, un sourire vient illuminer ton visage.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 30/11/2015, 21:56

Elle te souris. Elle rougit.
Ton coeur bat la chamade.
Ça fait un moment que tu n'as pas ressentis ça.
Ça fait un moment que tu n'es pas tombé amoureux.
Tu es déjà amoureux.
Tu es fiancé.
Ton coeur est pris.
Pourtant, elle est là.
Louise. La belle Louise.
Elle t'a charmée.
Tu es tombé dans le piège.
C'est trop tard pour reculer.

Tu marches dans la rue.
Ta main attrape la sienne.
Ton coeur ba toujours fort dans ta poitrine.
Son odeur, elle t'ennivre.
Sa voix, elle te fascine.
Tu as envie de plus.
De la toucher.
De sentir sa peau contre la sienne.
De sentir son souffle contre toi.
De goûter à ses lèvres encore une fois.
Ce baiser. C'était agréable.
Très agréable.
Ta fiancée ?
Tu l'oublies.
Louise. Il n'y a qu'elle dans ta tête.
Tu poses ta veste sur ses épaules.
Tu la conduis au café.
Tu adores venir ici.
C'est calme, appaisant.
Un bon endroit après une rude journée de cours.

Tu t"asseois en face.
Vous commandez.
Ta main vient jouer avec la sienne.
Tu as hâte de découvrir Paris avec elle.
Qu'elle te fasse découvrir les endroits qu'elle aime.
Qu'elle passe du temps avec toi.
Sa présence te fait du bien.
Sa présence te rassure.
Un jour, tu devras lui parler de ta fiancée.
Pas maintenant. Trop tôt.
Elle vient te parler d'elle.
Fille unique. Vit encore chez ses parents.
Tu prends note dans ta mémoire.
Tu ne veux rien oublier d'elle.
"Oh.. j'ai une soeur plus jeune que moi. Un neveu aussi."
que dire d'autre ?
Elle sait déjà tout pratiquement.
"Oh c'est vrai ? Moi aussi j'aime la photo. Tu voudras être mon modèle ?"
disais-tu gentimment.
Tu rêvais déjà de la photographier.
Dans de magnifiques décors.
Nue aussi. Pourquoi pas.
On vous apporte votre commande.
Tu lui tends ta part de tarte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 3/12/2015, 01:19


 
Louise & Lewis
   
   

Cœur brûlant.
 
C’est beau ce que l’on peut ressentir quand on est amoureux. Cela pourrait être beau pour toi aussi si tu n’avais pas cette peur bleue de la réaction de ta mère. Tu ne peux pas lui en vouloir. Elle te protège. C’est son rôle. Sauf que tu as grandi. Tu dois apprendre de tes bêtises. Lewis est donc une bêtise ? Non. Impossible. Lewis, c’est l’homme qu’il te faut. Plus tu le regardes et plus tu en as l’air convaincue. Et puis c’est trop tard. Ta mère ne pourra rien faire. Tu es tombée dans ce piège que l’on appelle amour. Et même si tu as peur de ce nouveau sentiment, tu as cette impression que Lewis saura te guider à travers cette nouveauté. Tu sens aussi que de son côté, il y a quelque chose qui se passe. Tu peux l’apercevoir dans ses gestes, dans son regard. Tu trouves cela mignon. Tu te demandes alors s’il commence à ressentir la même chose que toi. Tu aimerais tellement.
Il attrape ta main pour t’emmener dans le petit café du coin. Un café qui t’a toujours plus pour son calme et sa tranquillité. Quand ta peau touche la sienne, c’est un agréable frisson qui te traverse l’échine. Encore une preuve que tu commences à ressentir les effets de l’amour. Qu’est-ce que tu en penses de cela ? C’est bien ou c’est mal ? C’est bien, c’est bon, Louise. Ne t’inquiètes pas, tout va bien se passer. Tu verras l’Amour, c’est joli. Tu te mords un peu la lèvre quand il dépose sa veste sur tes épaules. Encore un geste tendre, un geste qui rassure. Tu te sens en sécurité avec lui. Tu as l’impression que rien ne peux t’arriver. Il devient sans le savoir ton ange gardien. Et tu commences à rêver d’un futur que vous pourriez vivre ensemble. Tu ne te doutes pas une seconde, le combat qu’il est en train de vivre. Tu ne te doutes pas qu’il peut y avoir une autre femme dans sa vie. Non, tu es la jeune fille naïve qui découvre les sentiments amoureux. Une fois assise à la table que tu as choisie, tu le regardes s’installer en face de toi. Tu vas pouvoir l’admirer. Encore une fois, tu te mords la lèvre. Tu vas le faire craquer en faisant cela. Tu ne sais pas mais peut-être que tu joues avec le feu.
Sa main qui caresse la tienne. Une douce action qui se ferait entre deux amoureux. C’est fou ce qu’il peut faire pour te rendre fébrile. Tu lui racontes un petit peu ta vie, parce qu’il te l’a demandé. Il veut te découvrir un peu plus et tu ne te fais pas prier pour lui répondre. Et puis tu lui demandes de parler un peu de sa vie. Il a une petite sœur. Un neveu. Tu as des étoiles dans les yeux. Et puis révélation d’un deuxième point commun. Ton cœur fait boum. Encore une fois. Il aime la photo. Il te demande même d’être son modèle. Tu t’imagines un instant poser pour lui. Un grand sourire apparait sur ton doux visage. "Avec plaisir ! Je pourrais aussi te prendre en photo ?" L’idée de le photographier torse nu te traverse l’esprit. Tu ajoutes alors "Quand on visitera Paris, on pourra en faire des photos !" Tu deviens de plus en plus enthousiaste. Cet homme te plait. C’est certain. Puis il te tend sa part de ta tarte et tu t’offres le droit d’y goûter. "Très bon choix.." murmures-tu doucement.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 5/12/2015, 21:28


Ton coeur bat la chamade.
Tu as chaud très chaud.
Ta main entrelace la sienne.
Tu n'as pas envie de la lâcher.
Tu n'as pas envie de la laisser.
Tu l'aimes. Oui, tu l'aimes.
Tu aimes sa présence.
Son souffle, sa voix si douce.
Elle t'obsèdes. Elle t'attire.
Être amoureux est une chose merveilleuse.
C'est beau d'être amoureux.
Oui, tu es fiancé mais qu'importe.
Il se passe un truc entre Louise et toi.
Un truc fort qui te procure des frissons.
Tes yeux se perdent dans les tiens.
Tes lèvres rêvent de rencontrer les siennes encore une fois.

Tu rentres dans le café avec Louise.
Tout le monde vous regarde.
Tu te sens un peu mal à l'aise quand même.
Tu t'installes au fond de la salle avec elle.
Tu passes votre commande.
Ta main caresses doucement la sienne.
Tu te perds de nouveau dans son regard.
Tu sais que c'est mal.
Tu sais que tu ne devrais pas être avec elle.
Tu ne devrais pas la toucher.
Tu ne devrais pas l'embrasser mais c'est plus fort que toi.
Elle t'obsèdes totalement.
Son visage d'ange te plait.
Elle est tellement belle.
"ça serait avec joie ma jolie !"
Ce surnom. Il lui allait bien.
Tu lui souris et laisses le serveur vous apporte vos commandes.
"Oh oui ! J'adorerais te prendre en photo devant la tour Eiffel ou l'arc de triomphe !"
disais-tu en étant tout euprohique.
Tu étais tel un enfant attendant ses cadeaux de noel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 14/12/2015, 12:05


 
Louise & Lewis
   
   

Cœur brûlant.
 
Tu sens les battements de ton cœur. Tu as cette impression qu’il va exploser tellement il va vite. Son regard sur toi, ta main dans la sienne. C’est doux comme sensation. Tu aimes bien être avec lui. Tu te sens protégée. Aimée ? Vous avancez dans la rue pour ensuite venir vous poser dans le café. Ton endroit préféré. Mais il y a toujours cette petite gêne qui est présente. Tu ne comprends pas trop. Serait-ce lui qui te rend mal à l’aise ? Peut-être. Tu ne sais pas trop.
Tu prends place à la table et plonges ton regard dans celui de Lewis. Tu te demandes bien ce qu’il peut bien penser de toi à cet instant. Tu as juste un peu peur qu’il te prenne pour une gamine. C’est l’impression que tu peux donner aux premiers abords. Toi, la jeune demoiselle un peu effacée du monde qui l’entoure. Parce que tu as préféré créer ton monde. Celui où tu l’impression que tout est rose, où tout est beau. Sauf que le monde ne l’est pas. Ta mère te l’a répété de nombreuses fois. Elle t’a mise en garde contre les hommes. Tu dois donc faire attention au garçon qui se trouve devant toi.  Sauf que tu as ce sentiment qu’il n’est pas méchant, Lewis. D’après toi, c’est un homme bien.
On vous apporte vos commandes. Tu lui offres un grand sourire. Il rayonne ta journée sans vraiment s’en rendre compte. Tu frémis quand sa main touche la tienne. Ton cœur exprime ce que tu peux ressentir. De la nervosité et un sentiment que tu ne connaissais pas auparavant. Son regard sur toi te rassure un peu. Tu te mords doucement la lèvre. Il est beau, c’est indéniable. Est-ce qu’il se rend compte qu’il te fait perdre la tête ? Tu aimerais lui faire comprendre qu’il peut peut-être y avoir quelque chose entre vous mais tu ne sais pas comment t’y prendre. Tu as peur de faire une bourde, de dire quelque chose qui ne faut pas.
Il accepte qu’il soit ton modèle. Tu es heureuse. Tu souris pour lui montrer qu’il t’offre une part de bonheur. Et puis encore une fois, il te surnomme. T’as le rouge aux joues. Il devrait peut-être arrêter de t’appeler comme cela mais tu aimes tellement ce petit nom que tu trouves mignon. Tu ris doucement quand tu l’entends. "On fera ça alors !" L’idée de le prendre en photo ne peut que te rendre enthousiaste. Tu piques encore une fois un morceau de sa tarte l’air de rien. Puis ton regard s’arrête sur ses lèvres. Tu rêves de les toucher. Tu espères alors qu’il va t’embrasser. Puis tu reviens plonger ton regard dans le sien et lui demandes doucement "Tu… Tu voudrais bien me donner ton numéro ?"

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 19/12/2015, 08:11


Ton coeur bat la chamade.
Tu as chaud. Tellement chaud.
Ça fait très longtemps que tu n'as pas ressentit cela.
Ça fait très longtemps que tu n'es plus tombé amoureux.
Eh oui ! Tu es tombé amoureux de Louise.
La petite française a su te charmer.
Le regrettes-tu ?
Pas du tout.
Tu l'aimes. T'en es sûr.
Tu as envie d'être avec elle.
Tu as envie de ma prendre dans tes bras.
Tu as envie de l'aimer à en crever.
Louise. Cette fille te plait vraiment.


Tu es assis à cette table au bar.
Face à Louise.
Elle te parle d'elle. Tu lui parles de toi.
Vous faites connaissance.
Tu as envie que le temps s'arrête.
Tu n'as pas envie de la quitter.
Tant pis pour ta fiancée.
Louise est ton âme soeur.
Tu le sens, tu le sais.
Elle est timide, discrète, calme.
Qu'importe.
Tu l'aimes et tu as envie d'être avec elle.
Tu as hâte de découvrir Paris avec elle.
Malheureusement, l'heure de se séparer arrive.
Ton coeur a mal.
Tu n'en as pas envie.
Tu as envie de rester avec elle.
De partager son quotidien.
De connaître ses parents, sa famille.
"Bien sûr !"
Répondais-tu en attrapant son cellulaire.
Tu y notais ton numéro dans son répertoire.
"Appelles-moi quand tu veux !"
Disais-tu en lui rendant son cellulaire.
Tu réglais la note et te levais.
Tu sortais du café avec elle.
"On se revoit bientôt ?"
Disais-tu en retenant tes larmes.
Tu lui tenant la main fermement contre la tienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis 25/12/2015, 19:27



Louise & Lewis
   
   

Cœur brûlant.
Tu as toujours cette impression d’être dans un rêve, qu’en réalité cette rencontre n’a jamais eu lieu et pourtant cela est bel et bien le cas. Tu discutes bien avec le beau jeune homme. Tu te mords doucement la lèvre, il te charme par ses gestes, ses mots. Il est doux avec toi. Jolie douceur qui te permet de rêver, de penser à plus tard. A un futur avec lui ? Louise… Tu t’imagines surement bien trop de choses qui ne se réaliseront sans doute pas. Mais tu as envie d’espérer quelque chose. Un petit soupçon d’amour venant de sa part. Tu plonges ton regard dans le sien tout le temps que tu passes avec lui. Tu as bien fait d’accepter cette invitation. Tu l’aurais regretté si tu ne l’avais pas fait. Ce moment que tu vis avec lui est un rêve éveillé et tu ne souhaites pas qu’il s’arrête.
Sauf que toutes les bonnes choses ont une fin. L’heure avance. Tu vas devoir rentrer chez toi à un moment donné. Il commence à se faire tard et tu connais ta mère et ses réactions démesurées. Tu n’as pas vraiment envie de te faire taper sur les doigts. Surement qu’elle s’inquiète déjà. Peut-être même qu’elle a déjà écumé tout son répertoire pour qu’une de ses amies lui donne de tes nouvelles. Il faudrait peut-être qu’un jour, elle se mette en tête que tu grandis. Que tu deviens une femme. Tu partages tes centres d’intérêts avec l’homme qui se trouve devant toi. Tu lui parles un peu de tes parents mais surtout de ce que tu aimes faire. D’ailleurs, tu aimerais le connaitre davantage. Alors il te parle de lui et de sa petite vie. Le futur médecin te fait rêver rien qu’avec sa voix grave et sensuelle. Tu rougis légèrement quand tu lui demandes son numéro. Ce n’est pas une chose que tu fais d’habitude mais tu en as envie. Tu veux rester en contact avec Lewis. Il t’offre un de ses sourires charmeurs. Un sourire qui fait sursauter ton cœur, une fois de plus. Il a vraiment un pouvoir de séduction sur toi. S’en rend-t-il compte ? Tu lui passes ton téléphone portable pour qu’il puisse noter son numéro dans ton répertoire. Tu rougis un peu quand il te rend ton cellulaire. "Merci ! Je t’envoie un message pour que tu ais mon numéro !" Tu en profites pour lui faire un grand sourire. Un sourire dont il se souviendra encore longtemps.
Puis vous sortez. Il règle la note et vous quittez le café. Tu sens alors ta gorge se nouer. Tu n’as pas vraiment envie de le quitter. Tu lèves la tête pour l’admirer encore un peu. "Oui ! On se redit pour la visite guidée de Paris." Tu te mets sur la pointe des pieds et l’embrasses tendrement sur la joue. Tes lèvres touchent sa petite barbe naissante et tu trouves cela délicieux. Puis tu te sépares de Lewis, la boule au ventre. Tu rentres chez toi, la tête, pleine de rêves.


Fin.


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cœur brûlant ♠ Lewis

Revenir en haut Aller en bas

Cœur brûlant ♠ Lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Lewis Yorkshire de 15 ans (54) - ADOPTE
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama
» Lisa Lewis (fiche refusée)
» Ana Lewis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: saison 08 :: rps-