Partagez|

« bénéfique » - emma & jao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : magda zalejksa.

CRÉDITS : hedgekey (ava), tumblr (gif), quiet riot (sign), alcaline (icon).

PSEUDO : flingueur. (mais on m'appelle lily dans le stème-sy)


MessageSujet: « bénéfique » - emma & jao 24/10/2015, 15:28


© RESSAPENDA(EPICODE) & © SWING(EPICODE)


bénéfique- JAO COURTEL & EMMA LECOMTE

Son élément - rien n'était plus vrai. Les enceintes hurlent le même son, sans relâche. L'air est étouffant de fumées, de relents d'alcool et de sueur. Elle adore, littéralement. Elle est ici depuis deux heures, trois, peut-être, elle ne sait même plus. Toujours est-il qu'elle se pose quelques minutes, un brin essoufflée, sur un canapé défoncé par des dizaines de fesses. Une bouteille de rosé goût pêche entre ses doigts manucurés, robe trop courte pour être innocente, talons qui lui ajoutent des centimètres et des années, dans l'obscurité. Même son maquillage ment : elle n'a pas l'air de l'enfant de dix-neuf ans qu'elle est, elle a l'air d'une adulte, expérimentée, le genre qui sait ce que c'est de souffrir. La blague.

Dans tous les cas, elle est sur son canapé, un instant seule au milieu des autres. Le mec qui organise la soirée, et à qui appartient cet appartement du 7e arrondissement, c'est un des étudiants de l'IEJ. Florian quelque chose - il est à côté d'elle dans un de leurs cours communs. Il lui a parlé de cette soirée à voix basse, dans l'amphi, pendant qu'elle pianotait à toute vitesse sur son ordinateur portable. En fait, techniquement, il ne l'a pas vraiment invitée. Mais tans pis, on est samedi soir, elle n'avait rien à faire, et il est mignon, sans mentir. Elle reconnaît aussi quelques personnes qui dansent, les yeux clos et verre à main, là où était ledit canapé. La plupart sont des étudiants de son école de journalisme, d'autres, des connaissances d'autres soirées. Elle est brutalement accablée par la fatigue, faut qu'elle sorte de là, c'est plus possible. L'air empeste la débauche de la jeunesse, elle se glisse en touchant maladroitement des peaux moites et sans voir les regards noirs et vides qu'on tente de lui lancer. Elle arrive dehors, sur une terrasse. Ça lui arrache un sourire. Ces jeunes petits riches, ils ne se refusent rien. Elle en a bien un, de balcon, elle, mais on peut y tenir à un et demi en se serrant un peu. Il y a déjà moins de monde. L'air nocturne n'est pas tout à fait glacial, mais il lui arrache un frisson. Éloignée du bruit et des relents nauséabonds, elle se penche par-dessus la rambarde. Les rues sont éclairées, quelques passants se dépêchent de rentrer chez eux. Que c'est grisant, cette sensation de dominer Paris. Elle ne l'a pas cherchée, mais maintenant qu'elle la connaît, elle voudrait la ressentir chaque seconde. La ville lumière. Sa ville, maintenant.


mais notre histoire est un trésor
renfermant la vérité
symbole d'espoir laissé dans les cieux
deux âmes sœurs les yeux dans les yeux
deux miroirs en face l'un de l'autre
reflétant l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 22/11/2015, 19:19

Bénéfique
Emma et Jao


« Aller Jao s’il te plait viens ! – Mais qu’est-ce que tu veux que je vienne foutre dans une soirée étudiante sans déconner ?! C’est plus de mon âge ces conneries. – J’oubliais, c’est pas assez bien pour toi. C’est mieux de faire la pute avec de vieilles cocottes de cinquante balais. » Quelle connasse celle-là. C’est le problème avec les jeunes. Elles ne comprennent pas que tu ne passeras pas le restant de ta vie avec elles. Elles te rappellent, encore et encore jusqu’à ce que tu plies. Ou jusqu’à ce qu’elles passent par ta grande prêtresse, celle-ci te rappelant à l’ordre. Au final, tu finis toujours pas flancher. Tu as besoin d’argent, ce n’est pas de ta faute. Tu finis donc par te rendre sur place, esprit faible que tu es. Tu y croises Jade, heureuse de te voir, fière de son coup. Tu lui fais comprendre que tu n’as aucune envie d’être ici. Mais le boulot c’est boulot, tu dois le faire exactement comme il doit être fait, sinon gare aux remontrances.

Elle est bourrée. Elle te fait de la peine. Vingt ans et elle se met déjà à l’envers pour faire comme les autres. Il ira loin cette fille dans la vie, c’est certain. Puis très vite tu te souviens que tu n’es pas le mieux placé pour juger les autres. Obligé de te faire payer pour un simple acte de présence, et plus généralement. C’est triste. Pourtant tu n’en as pas honte. Ca te fait rencontrer plein de personnes. Des personnes avec de l’influence, de l’argent, du pouvoir. Tout ce que tu n’auras probablement jamais, toi beau brésilien à la chevelure bouclée.

Elle se trémousse,  elle se frotte. Elle veut montrer que tu es à elle. Décidément elle n’a absolument rien compris. Pourtant tu joues le jeu. Il le faut si tu veux être grassement payé. Au bout de quelques minutes, elle essaie de t’emmener dans une autre pièce. Tu refuses. Elle finit par s’en aller tu ne sais où. Ah si, aux toilettes si tu as bien compris. Tu en profites donc pour sortir t’aérer l’esprit. Bon sang, tu adores ce que tu fais mais lorsqu’il s’agit de passer la soirée avec des minettes de vingt ans, ça a le don de t’exaspérer.

Tu es mieux dehors. Il y a moins de monde. Tu sens l’air frai caresser ton visage, caresser tes petites bouclettes. Tu vois aussi cette femme, probablement plus âgée que les trois quarts des étudiants présents ce soir. Elle t’interpelle. Elle est pas mal. Elle est jolie. Son comportement lui, est dangereux. Encore une qui a probablement dépassé son seuil de tolérance. Tu l’attrapes par les hanches, l’éloignant ainsi de la rambarde. « Je serais toi, je ferais attention. Tu vas t’envoler si tu continues comme ça ma jolie. » Jao le séducteur reprend le dessus. Quitte à rester ici, autant trouver une forme de distraction, non ?


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : magda zalejksa.

CRÉDITS : hedgekey (ava), tumblr (gif), quiet riot (sign), alcaline (icon).

PSEUDO : flingueur. (mais on m'appelle lily dans le stème-sy)


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 23/11/2015, 18:32

Penchée sur la rambarde, le métal glacial me scie le ventre, l'air s'engouffre jusque sous ma robe. Mes cheveux s'envolent, s'échappent autour de mon visage comme s'ils étaient vivants. Grisant. Ma bouteille de rosé se balance dangereusement dans le vide, pendue au bout de mes doigts manucurés. Je sentirais presque des ailes me pousser dans le dos, tiens. Et, soudain, deux mains chaudes et de fer, qui me tire vers l'arrière, m'éloignent du vide. « Je serais toi, je ferais attention. Tu vas t’envoler si tu continues comme ça ma jolie. » Je me retourne, d'un geste, sourcils froncés et un brin agacée. T'es là, devant, sourire charmeur scotché aux lèvres, boucles brunes sur le front, t'es beau, vraiment.

La chaleur et l'ambiance de la soirée me reviennent comme une bouffée de vent. J'ai un sourire, laisse mes mains sur tes épaules, elles traînent dans un sillage de séduction. « Hum, merci. » Je me dégage, passe une main dans mes cheveux, laisse mes yeux te jauger. Beau gosse, c'est clair, mais pas comme les autres mecs que je me met sous la dent - et sous les draps - d'habitude. « Emma », dis-je juste pour me présenter. Pas vraiment besoin d'en dire plus. Pas pour l'instant. Soit on finis isolés dans une pièce désertée, soit on s'échappe de cette moiteur qui m'irrite autant qu'elle m'attire.


mais notre histoire est un trésor
renfermant la vérité
symbole d'espoir laissé dans les cieux
deux âmes sœurs les yeux dans les yeux
deux miroirs en face l'un de l'autre
reflétant l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 6/12/2015, 13:48

Bénéfique
Emma et Jao


En fait, elle n’est pas exactement comme tu l’imaginais. Elle est plus jolie, plus fraiche. Un brin plus jeune aussi peut-être. En même temps, à quoi t’attendais-tu Jao ? Une beuverie pour des gamins, pour des étudiants. Il était inévitable que tu croises des personnes ayant trois, quatre voire cinq ans de moins que toi. Mais celle-ci, encore une fois, c’est différent. Elle parait plus mature, non pas par sa manière de réagir mais par son allure. Elle donne l’impression d’être sûre d’elle, sûre de ce qu’elle fait. Elle est attirante, excitante, enivrante tout en étant intimidante à la fois. Oui c’est ça, elle t’intimide parce qu’elle parait encore plus sûre d’elle-même que tu ne l’es. Jamais tu ne pensais croiser ce genre de personne. Et pourtant c’est le cas, elle est là devant toi, elle te jauge du regard. Puis elle se présente. Emma. Un prénom de la jeune génération ça encore. Un prénom doux, simple, captivant. Tout autant qu’elle l’est.  Bon, force est de constater qu’elle t’interpelle autant parce qu’il ne semble pas y avoir mieux dans la pièce. Malheureusement tu es un mec. Tu es un connard. Un bon gros connard. Si elle te parait si exceptionnelle à cet instant précis c’est parce qu’elle est ta dernière chance. Dernière chance de t’échapper de ce taudis, dernière chance d’en finir définitivement avec ta cliente, dernière chance de finir la nuit comme tu l’entends. « Jao. »  

Elle ne parle pas trop. Elle a l’air de tenir à son côté mystérieux. C’est parfait ça. Tout ce que tu aimes. Moins elles parlent, mieux c’est. Au moins tu n’as pas à faire semblant de t’intéresser à leur vie, celle de leurs animaux et de leurs grands-parents. Non, avec ce genre de filles là, pas besoin de s’éterniser. Pas besoin de savoir plus que l’autre prénom, et encore parfois c’est assez dérisoire. « Bon, maintenant explique moi ce que tu fais dans ce genre de fête totalement pourrie, sans grand intérêt pour une fille comme toi ? » Elle va parler, te remballer peut-être mais c’est question, dont tu te fiches de la réponse, te servira surement de tremplin pour la suite. Et oui, c’est du Jao tout craché ça. Et puis si jamais ça ne marche pas, tu essaieras autrement parce que tu as plus d’un tour dans ton sac. Les nanas, tu sais comment ça fonctionne maintenant.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : magda zalejksa.

CRÉDITS : hedgekey (ava), tumblr (gif), quiet riot (sign), alcaline (icon).

PSEUDO : flingueur. (mais on m'appelle lily dans le stème-sy)


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 18/12/2015, 17:03



Bénéfique
ft. emma & jao.


Dans la drague, il n'y pas trente-six moments où l'on peut se décider. Parfois, il n'y a même qu'une seconde, un instant furtif qui fait qu'on bascule d'un côté ou de l'autre. Mais là, non. Ça s'étire, dans le temps et dans l'air moite, on hésite. Tu as la tête du mec qui n'a pas envie d'être ici, et qui, exactement comme moi, est plutôt là pour ramener quelqu'un à la maison que pour faire connaissance avec une blonde un peu limitée que tu retrouveras au cours de philo. « Jao. » C'est joli. Je connaissais pas, mais c'est joli. Je hoche la tête, du genre, je m'en fout complètement - ce qui est en partie le cas. « Bon, maintenant explique moi ce que tu fais dans ce genre de fête totalement pourrie, sans grand intérêt pour une fille comme toi ? » Ah, technique du "on vaut mieux qu'eux" en marche. Vieux comme le monde. J'ai un sourire en coin, triture l'embouchure de ma bouteille. « Je n'avais rien à faire ce soir. » Avec un soupir étouffé, histoire d'insinuer que c'est bien le seul soir où j'étais libre, je n'ai pas que ça à faire, moi.

Je me détourne à nouveau, vers le vide et Paris. Sans but que tu regardes mon postérieur, plutôt pour éviter les effluves puantes de l'intérieur qui vomissent par vague sur le dehors. J'en profite pour tirer une rasade d'alcool. « Et toi, qu'est-ce que tu fous ici, si ça ne te branche pas ? » Chaque geste respire l'assurance feinte et la maturité. Je ne lâcherait pas.


made by lizzou – icons & gif by tumblr


mais notre histoire est un trésor
renfermant la vérité
symbole d'espoir laissé dans les cieux
deux âmes sœurs les yeux dans les yeux
deux miroirs en face l'un de l'autre
reflétant l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 27/12/2015, 22:35

Bénéfique
Emma et Jao


Elle est drôle. Elle te rappelle un peu toi à son âge. Au fait, elle à quel âge ? Une vingtaine d'années tout juste tu dirais. Elle prend un air détaché quand elle te répond. On dirait qu'elle essaie de se donner un genre, de renvoyer une autre image que la sienne. Stop Jao. Tu t'en fiche. De toute manière, bien qu'elle soit très charmante, tu ne la verras plus jamais. Pas besoin de te poser vingt mille questions mon petit père. Profite juste de la situation et du semblant d'opportunité qu'elle semble d'offrir. Malgré ton geste, elle ne se rebut pas. Déjà un bon point. Elle engage même la suite de la conversation. Autre bon point. Finalement ce n'est peut-être pas une si mauvaise idée que ça d'être venu. Tu trouveras probablement chaussure à ton pied pour ça soir.

Pour le moment c'est sur elle que tu te concentres. Elle est sûre d'elle. Elle sait ce qu'elle fait et ce qu'elle veut. C'est déjà un bon point pour toi. « J'avais rien d'autre à faire non plus. » Tu te moques légèrement d'elle. Tu sais que ce genre d'excuses n'est jamais valable. Puis tu ne comptes pas lui parler de ta petite activité. Hors de question, ça pourrait griller tous tes plans. Et puis tu mets un point d'honneur à ne jamais en parler: moins de personnes le savent, mieux tu te portes.

Tu lui retires la bouteille des mains. Toi aussi tu as besoin de ta dose. Pourtant tu n'es pas ce que l'on appelle un gros buveur. Généralement tu ne bois pas trop de manière à garder tes esprits. Sauf qu'aujourd'hui c'est différent. La soirée va être longue. Tu te sens pas bien ici. Tu as envie de partir. Si possible avec elle. Elle a l'air sympathique. Elle a l'air de vouloir plus ou moins la même chose que toi. « T'as quel âge au juste ? Vingt ans ? » Avant toute chose, tu préfères t'en assurer. La moyenne d'âge ici est plutôt basse comparée à toi. En fait c'est toi qui n'a rien à faire là. Tu es trop vieux pour ce genre de truc maintenant. Les fêtes étudiantes ça n'a jamais été ton truc. De toute façon tu n'as pas fait d'études et donc tu n'as jamais participé à ce genre de beuverie. Heureusement d'ailleurs. Puis finalement tu t'en sors finalement pas trop mal niveau conquêtes.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : magda zalejksa.

CRÉDITS : hedgekey (ava), tumblr (gif), quiet riot (sign), alcaline (icon).

PSEUDO : flingueur. (mais on m'appelle lily dans le stème-sy)


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 3/1/2016, 18:09



Bénéfique
ft. emma & jao.


Je retiens un bâillement. J'adore les soirées - en fait, c'est plus que ça, c'est quasiment devenu un mode de vie, une semaine sans cette chaleur dégueulasse et cet alcool qui coule à flot et je m'effondre. Mais celle-ci, elle s'étire. Qu'est-ce qui m'a pris de venir ici ? Les autres sont occupés à se lécher leurs visages respectifs ou à vomir dans les toilettes. Et puis, y a toi. Tu m'as l'air bien trop vieux pour traîner ici. Tu as dans les, quoi, vingt-cinq ans ? Pas trente, quand même. J'ai une chance de ne pas rentrer seule, et surtout, de pouvoir déguerpir dans les dix minutes. Oui, mais... Je rejette d'un bloc la pensée sournoise qui s'incruste dans mon cerveau. Pas de couple officiel, il peut donc y avoir d'autres personnes. « J'avais rien d'autre à faire non plus. » Intéressant. Si l'ennui pousse des mecs pareils à venir s'ennuyer ferme aux soirées étudiantes, c'est que j'ai plus d'opportunités que ce que je pensais. Je hoche la tête, et, dans la seconde suivante, me retiens de te balancer une gifle. Ma bouteille. Ma bouteille. Mes mains sont brusquement vides, et tu tires une rasade. La blague. Je fronce les sourcils, et t'aggraves en posant LA question que je refuse d'entendre. « T'as quel âge au juste ? Vingt ans ? » Gloups. Je reprend mon bien, hausse les épaules, détourne le regard. « Ouais », je réponds, avant d'ajouter « Dans ces eaux-là » plus doucement. C'est toujours un an de gagné. De toutes façons, tu ne verras aucune différence. « Et toi ? Trente ? » Pique gratuite.

C'est en portant pour la millième fois le goulot de verre à mes lèvres que je me pose la question. Je n'ai pas beaucoup d'options. Soit je te laisse là et retourne dans l'appartement, pour finir à coups sûrs dans les toilettes avec les autres débiles de mon âge, soit on se casse. Ce qui peut être salvateur, à ce stade. J'ai un sourire, m'adosse à la rambarde du balcon. Je t'attirerai bien vers moi, là, ça irait plus vite, mais si je peux éviter de m'embarquer moi-même là-dedans, ça m'arrangerait. En fait, c'est bizarre, mais je nous vois bien potes. De toutes évidences, on a la même vision des soirées, ce qui constitue un point de départ assez intéressant. Du coup, te manipuler pour sortir d'ici et éventuellement agacer ces pimbêches qui sont à l'intérieur, me semble malsain. Tans pis - ce sera pas la première chose malsaine que je fais, surtout dans ces conditions.

Hésitations achevées, j'attends que tu te rapproches. « Tu penses pas qu'on serait mieux dans un endroit plus...tranquille ? » Voix basse et assurée, pas de mimiques adolescentes. Ça ne devrait pas être difficile. Si ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr


mais notre histoire est un trésor
renfermant la vérité
symbole d'espoir laissé dans les cieux
deux âmes sœurs les yeux dans les yeux
deux miroirs en face l'un de l'autre
reflétant l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 24/1/2016, 16:15

Bénéfique
Emma et Jao


Elle ne veut pas donner son âge exact. Cela veut-il dire qu'elle est plus jeune que tu ne le pensais ? Peut-être bien. Au final tu l’avoues, tu t’en contrefiches. Elle est surement assez grande pour faire ce qu’elle veut. Et même si ce n’est pas le cas, il ne fallait tout simplement pas mentir sur son âge … En revanche, lorsqu’elle te demande ton âge, tu grimaces. Trente ans, sérieusement ? Tu prends un coup de vieux. Trente ans … Même si ce n’est pas encore le cas, sa remarque te rappelle que tu t’en approches dangereusement. Merde, bientôt la trentaine ! Tu secoues la tête. Non, ne pense pas à cela, pas ce soir. Tu as encore quelques années devant toi avant d’atteindre ce palier. Tu la regardes intensément, tu ris. Que faire de plus ? Trente ans, qu’elle est mignonne la gamine. « J’ai l’air d’avoir trente ans, sincèrement ? » Tu ne préfères pas attendre avant de répliquer, tu connais déjà la réponse à cette question bête. « Je me situe plutôt dans la vingtaine en fait. »

Sans même que tu n’aies à le proposer, elle prend les devants et t’incite à l’accompagner dans un endroit plus privé. Tu saisis parfaitement les sous-entendus dans sa phrase, il faudrait être idiot pour ne pas comprendre. Et bah, elle est plus rapide que ce que je pensais la demoiselle … Et tant mieux, tu n’aurais pas supporté cet endroit pendant longtemps. « En effet. Mais il peut s’en passer des choses, dans un endroit plus … tranquille … » Elle t’allume, tu rentres dans son jeu. C’est un classique. Tu ne comptes même plus le nombre de fois où tu te retrouves dans cette situation. C’est amusant. Ca fait passer le temps. Ce soir tu ne seras pas seul. Du moins pas bien longtemps. Elle va s’occuper de toi la petite. Elle va prendre soin de toi. Et aussi étrange que cela puisse paraitre, ou non, à cet instant tu te fiches éperdument de l’âge qu’elle peut bien avoir. Elle t’attire, elle le sait et elle en joue. Elle pourrait à peine avoir dix-sept ans que tu te laisserais embobiner. Ah les femmes … Ce n’est pas fait pour toi mon petit Jao. Alors que tu penses avoir toutes les cartes en mains pour les contrôler, tu te rends compte qu’elles te manipulent dès le début. Mais c’est ça aussi, la beauté de la femme. Elles sont vicieuses, prêtes à tout pour obtenir ce qu’elles veulent des hommes. Et ça, il n’y rien de plus beau, de plus excitant.

Tu attrapes ses hanches, la fait pivoter de manière à ce qu’elle ouvre la marche. Tu ne sais pas où tu vas aller. Tu ne sais même pas où tu es. Tout ce dont tu es certain c’est qu’elle va faire ce qu’elle veut de toi. Et pour une fois, tu ne laisseras pas ton côté maniaque-du-contrôle-macho prendre le dessus. Non de non.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : magda zalejksa.

CRÉDITS : hedgekey (ava), tumblr (gif), quiet riot (sign), alcaline (icon).

PSEUDO : flingueur. (mais on m'appelle lily dans le stème-sy)


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 31/1/2016, 18:34



Bénéfique
ft. emma & jao.


Ta grimace et ton rire, réactions logiques à ma pique, me détendent étonnamment. « J'ai l'air d'avoir trente ans, sérieusement ? Je me situe plutôt dans la vingtaine, en fait. », tu ajoutes derrière.

Mes mimiques d'aguicheuse fonctionnent toujours autant. S'il y a une chose que j'ai apprise c'est bien que les mecs préfèrent celles qui prennent les devants plutôt que celles qui tournicotent leurs mèches jusqu'à ce que vous daignez les embrasser. « En effet. Mais il peut s'en passer des choses, dans un endroit plus...tranquille. » Ah, pas bête. Je souris sans répondre, prête à tout pour manipuler sans lâcher un seul mensonge. Un mouvement, je me retrouve avec tes mains sur mes hanches. Je me glisse dans l'appartement. Tiens, il y a plus de monde affalé dans les canapés que tout à l'heure. Je marche sans hésiter vers la porte de sortie. Une fille nous interpelle, demande où on va. Je ne me rappelle plus de son nom. « Je dois travailler, et, euh, Jao me ramène. » Mensonge classique, elle-même doit comprendre le sous-entendu. Dans la cage d'escalier, il y a des couples, de longue date et de quelques minutes. J'esquive les jambes, collée à toi sans vraiment l'avoir prévu. Ces immeubles parisiens sont bien trop exigus.

On se retrouve dehors. Je connais tellement cette situation. Je me dégage légèrement après quelques mètres, un sourire éclaire mon visage. Ça, c'est mon terrain de jeu. J'enlève mes talons, le trottoir est glacé. Et maintenant ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr


mais notre histoire est un trésor
renfermant la vérité
symbole d'espoir laissé dans les cieux
deux âmes sœurs les yeux dans les yeux
deux miroirs en face l'un de l'autre
reflétant l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 2/2/2016, 19:11

Bénéfique
Emma et Jao


Elle est silencieuse. Tu détestes ça. Pas dans ces cas-là. Pour toi, un jeu de séduction va au-delà des gestes. Il faut qu’il se traduise aussi dans la voix. Il faut qu’elle te montrer qu’elle a envie d’aller plus loin et pas seulement avec son comportement. Tu en déduis donc qu’elle n’est pas très expérimentée en la matière. Peut-être même qu’elle ne l’est pas du tout. Peut-être n’est-ce qu’un jeu. Un stupide jeu pour chercher ses limites et enfin les trouver. Peut-être que tu ne l’intéresses pas vraiment. Elle veut probablement tester l’étendue de son charme. Non non non, ça ne marchera pas comme cela. Tu es un homme fort, tu aimes prendre les choses en main et les contrôler comme tu l’entends. Peut-être que si tu te montres indifférent, elle te courra après ? C’est une hypothèse qui mérite d’être vérifiée.

Maintenant que vous êtes dehors, tu te tournes les pouces. Tu regardes ton portable mais il n’y a rien d’intéressant, seulement des messages de potes auxquels tu répondras plus tard. Tu ne veux quand même pas la faire fuir totalement. Tu voudrais juste qu’elle prenne des initiatives. Ca te mettrait presque mal à l’aise cette situation. Généralement, tu aimes bien quand la femme te montre davantage d’intérêt, simple question d’égo. Avec celle-là, ça semble mal parti. « T’es pas du genre bavarde comme fille. » Tu n’attends aucune réponse de sa part. Simple remarque. Ce silence tu pèses. Tu détestes ces moments de long silence qui s’installent lorsque tu es avec quelqu’un que tu ne connais pas ou très peu. « Tu n’es pas du genre à prendre les devants, n’est-ce pas ? » Tu essaies de la motiver, de la bouger. Tu voudrais qu’elle aille au bout de son idée. Elle veut s’isoler avec toi, parfait. Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Pourquoi tout mettre en suspend une fois dans la rue ? « Je te raccompagne alors ? Réelle question ou simple allusion à ce qu’elle a dit tantôt ? A elle de voir, c’est comme elle le sent. Dans tous les cas, ça t’ira. Il serait en revanche fort sympathique qu’elle se décide incessamment sous peu, le froid te faisant frissonner un peu plus toutes les minutes.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : magda zalejksa.

CRÉDITS : hedgekey (ava), tumblr (gif), quiet riot (sign), alcaline (icon).

PSEUDO : flingueur. (mais on m'appelle lily dans le stème-sy)


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 6/2/2016, 17:36



Bénéfique
ft. emma & jao.


Et c'est là que je commence à m'en vouloir. Une fois dehors dans la nuit parisienne, mes talons trop grands dans les mains, je regrette de t'avoir utilisé pour m'éclipser de cette soirée débile sans détruire une réputation que j'ai durement acquise auprès de ces étudiants. Tout ça, ces regrets, je sais bien qu'ils sont là, mais l'alcool que j'ai ingurgité commence doucement à effacer mon cerveau.

Je me rends bien compte que je devrais me rapprocher, t'embrasser, même, t'entraîner dans un coin. Mais je reste figée, debout, sans penser. Ça, ça m'apprendra à boire juste avant de faire des tactiques pareilles. « Tu n'es pas bavarde comme fille. » Ouais, je te l'accorde. Je cherche mes mots, t'es déjà passé à autre chose. « Tu n'es pas du genre à prendre les devants, n'est-ce pas ? » Bon,au moins, c'est dit. Je hausse les épaules avec l'impression de le faire au ralenti, les mots sortent d'une voix plus pâteuse que d'ordinaire. C'est pas vrai, y avait quoi dans ce rosé ? « Si, si. J'ai pris les devants, d'ailleurs, je te ferai remarquer. » J'ai un rire trop joyeux pour être sobre qui sort à la fin de ma phrase. Une seconde plus tard, je me bidonne carrément, sans trop savoir pourquoi. Cette situation est superbe.

« Je te raccompagne alors ? » Je réfléchis - j'essaye. On est près de chez moi, je devrais trouver le chemin sans trop de problème. Et puis, le dernier mec que j'ai ramené à l'appart m'a un peu trop troublée. Pas question que ça recommence. Je m'approche, pose une main sur ton épaule. J'arrive pas à accrocher ton regard, ça bouge. « Désolée beau gosse, je voulais me tirer de là. » J'ai conscience que je m'appuie un peu trop sur toi. C'est pas une si mauvaise idée, de me raccompagner. On ne sait jamais - même si, dans le seizième, il y a peu de chance que je croise un tueur en série. Mais comment le dire sans que tu t'imagine que je veux coucher avec toi ? Je passe une main mal assurée sur mon visage.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


mais notre histoire est un trésor
renfermant la vérité
symbole d'espoir laissé dans les cieux
deux âmes sœurs les yeux dans les yeux
deux miroirs en face l'un de l'autre
reflétant l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 7/2/2016, 15:24

Bénéfique
Emma et Jao


Tu ne sais pas si elle a que de la bouche ou s’il s’agissait d’un simple jeu ou tout simplement si elle ne sait pas ce qu’elle veut. Mais le résultat est le même : tu n’aimes pas ça. Elle se joue de toi. Pour une fois les rôles sont inversés et tu comprends enfin ce que tes conquêtes peuvent ressentir lorsque tu les manipules. Cependant, ce n’est pas pour autant que tu arrêteras. Jamais tu ne pourras. Ca fait parti de toi, de ton caractère, de ta façon d’être.

Elle est complètement déchirée. Elle rit pour rien. Elle te ferait presque pitié. Ces gamins … Toujours à se mettre minables. Tu ne comprends pas l’intérêt bien que toi aussi tu as déjà été leur place. Non vraiment, tu ne saisis pas. Rentrer à quatre pattes, le tee-shirt plein de vomi, ce n’est vraiment pas ton truc et ça ne l’a jamais été. Les filles complètement torchées non plus. Au contraire, ça a tendance à te repousser. Avec elle, c’était différent jusqu’à ce qu’elle te la mette à l’envers. Elle voulait seulement quitter cet endroit … Pourquoi avoir besoin de toi pour cela ? Il ne faut pas être surdiplômé pour y arriver. « Bon et bien je me casse alors, tu n’as plus besoin de moi visiblement. » Vexé ? Non, plutôt déçu de rentrer bredouille. Tu aurais peut-être mieux fait de rester avec l’autre fille, celle avec qui tu étais censé passer la soirée … Merde d’ailleurs tu ne l’as même pas prévenue ! Elle est surement avec un autre mec en ce moment mais quand même ! « De toute façon je suis obligé de retourner là-haut. » Obligé : non mais c’est tout de même mieux si tu veux être payé comme il se doit. Puis tu n’as généralement pas le droit de partir sans rien dire, encore moins lorsqu’on se paie tes services.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : magda zalejksa.

CRÉDITS : hedgekey (ava), tumblr (gif), quiet riot (sign), alcaline (icon).

PSEUDO : flingueur. (mais on m'appelle lily dans le stème-sy)


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 11/2/2016, 14:24



Bénéfique
ft. emma & jao.


Je déteste être comme ça. J'ai besoin de tout contrôler, c'est maladif. Je sais pas faire autrement, et dès que l'alcool monte, je perds ça. Je déteste aussi m'occuper des gens complètement pétés qui vomissent leurs tripes, et je peux pas m'empêcher de chercher aussi le moment précis où je suis en apesanteur.


« Bon et bien, je me casse alors, tu n'as plus besoin de moi visiblement. » Bon, d'accord, j'aurai pu m'y attendre. Si la situation avait été inversée, je t'aurai sans doute mis une gifle. Je m'arrête brusquement, même de respirer. Il faut que je rattrape la situation. « De toutes façons, je suis obligé de retourner là-haut. » Je hausse un sourcil. Comment ça ? Tu pouvais aller avec moi ailleurs sans problème, mais par contre, pas le droit de partir ? « Hé, attends. On va peut-être pas coucher ensembles, mais t'avais autant envie que moi de te casser, non ? » Ah, plus de barrières entre la pensée et la voix. Super. Je vais jusqu'à croiser les bras, comme si j'étais ta mère. Soit tu mens mal, soit t'as un gros secret, soit t'es plus vexé que ce que j'avais prévu. Moi, j'ai envie de me tirer d'ici, on est encore trop proches de l'appartement, mais j'ai jamais refusé de la compagnie - encore moins les mecs comme toi. Et le courant était bien passé...non ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr


mais notre histoire est un trésor
renfermant la vérité
symbole d'espoir laissé dans les cieux
deux âmes sœurs les yeux dans les yeux
deux miroirs en face l'un de l'autre
reflétant l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 14/2/2016, 18:23

Bénéfique
Emma et Jao


Tu menaces de partir. Elle te retient. Classique. Tu es tellement habitué que désormais, ça ne te fait plus rien. Tu la regardes avec considération. Elle a besoin de savoir qu’elle n’a pas fait tout cela pour rien. Peut-être même que tu n’as pas joué le jeu seulement pour coucher avec elle. Elle s’attendait à quoi la petite ? Elle n’a vraiment pas d’expérience en ce qui concerne les hommes, ce n’est pas possible autrement. Tu la regardes, hausse les épaules. Qu’est-ce qu’elle veut que tu foutes encore ici si ce n’est pas pour lui passer dessus ? Quelle idiote. Calme-toi Jao. D’habitude tu n’es pas aussi irrespectueux. En fait, tu ne l’es jamais. Tu détestes tellement ça que tu ne comprends pas ce qu’il t’arrive. Ah si … Tu es frustré. Et lorsque tu es frustré, tout le monde sait ce qu’il se passe. « Tu crois que je suis descendu pour une petite promenade de santé ou quoi ? » Tu lui ris au nez. Bon d’accord, tu ne devrais peut-être pas. Tu risques de rentrer avec des membres en moins … « Si c’est pas pour coucher avec moi, pourquoi t’as fait tout ça ? » Là, tu ne la suis pas. Pour mesurer l’étendue de son charme ? Si elle a autant d’expérience qu’elle le sous-entend, elle est déjà censée le savoir.

Il est encore temps pour toi Jao. Tu as toujours le temps de remonter en vitesse et terminer la soirée avec la fille qui te paie pour ça. Oui celle-là même que tu as abandonnée sans aucun scrupule pour finir dans le lit de la première venue. Ce n’est pourtant pas un comportement récurent chez toi. Le boulot c’est le boulot, tu ne t’ôtes jamais cela de la tête. Qu’est-ce qui est différent cette fois ? Tu ne saurais le dire. Peut-être que le mystère qui plane autour d’elle t’attire beaucoup plus que tu ne le penses. Peut-être qu’elle t’envoute tout simplement. Des filles jolies, tu en as croisées des tonnes. Des filles comme elle, jamais. Du moins pas de ce que tu te souviennes.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : magda zalejksa.

CRÉDITS : hedgekey (ava), tumblr (gif), quiet riot (sign), alcaline (icon).

PSEUDO : flingueur. (mais on m'appelle lily dans le stème-sy)


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 25/2/2016, 12:06

oh désolée j'avais pas vu  



Bénéfique
ft. emma & jao.


C'est là que tu t'énerves. J'ai beau savoir que c'est légitime, et même logique, je fronce les sourcils d'un air réprobateur, et ça m'énerve à mon tour. « Tu crois que je suis descendu pour une petite promenade de santé ou quoi ? » Et puis, t'as ce rire méprisant. Je lève les yeux au ciel. J'ai tellement envie de te mettre mon poing dans la figure. « Mais je rêve !, je lâche. Tu devrais plutôt me remercier, tu savais pas où te mettre là-haut. Qu'est-ce que tu foutais avec moi si t'avais autre chose à faire ? » Je ne sais même pas s'il y a une suite logique à mes mots. Mais ça m'énerve. Je sais que mes joues sont en train de rosir, et que, dans pas trop de temps, j'aurai l'air d'une enfant prête à faire un caprice. T'enfonces le clou. « Si ce n'est pas pour coucher avec moi, pourquoi tu as fait tout ça ? » Je te jette un regard atterré et noir, comme si tu étais le dernier des débiles, alors que je n'ai moi-même que suivi mon instinct. Je réponds pas, du coup. Non seulement parce que je tiens à garder un semblant de dignité, mais aussi parce que j'ai pas la réponse. C'était du feeling, c'est tout. Pourquoi tu comprends pas ?

Je recule, brusquement provocatrice. « Au pire, casse-toi, remonte. » J'espère ne pas me tromper, parce que ça m'ennuierai vraiment de rester seule. Mais si j'ai raison, tu préfèreras rester ici à m'engueuler plutôt que de retourner te coltiner des minettes pétées. Comme moi, donc.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


mais notre histoire est un trésor
renfermant la vérité
symbole d'espoir laissé dans les cieux
deux âmes sœurs les yeux dans les yeux
deux miroirs en face l'un de l'autre
reflétant l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 28/2/2016, 18:29

Bénéfique
Emma et Jao


Tu te retiens de rire à nouveau. A quoi elle joue celle-là ? Tu t’en serais très bien sorti sans elle. C’était juste un moyen de passer le temps même si, tu l’avoues volontiers, elle aurait tout de même pu aller jusqu’au bout. Elle est vexée. Oui c’est ça. Ca explique son comportement. Ca explique le fait qu’elle réagisse comme ça. Elle pense que tu lui dois tout. Bébé, si c’est pas toi que je ramenais, c’était une autre fille. Tu n’as plus les idées claires. Le mieux pour toi serait de rentrer. C’est la meilleure chose à faire. Mais seul ? Ce n’est pas la jeune vierge effarouché pour qui tu bosses qui va occuper ta fin de soirée. Il va falloir te débrouiller Courtel. Il faut que tu trouves une solution et très vite.

Elle t’incite à remonter. Bien, c’est très exactement ce que tu vas faire tiens. Elle va se retrouver seule comme une idiote dans la rue. Mais Jao … On ne laisse pas une fille rentrer seule chez elle à une heure pareille, tu le sais bien. Si un homme se comportait comme ça avec Charlie, tu lui aurais cassé la gueule. « Oh mais je vais remonter, t’en fais pas. Mais d’abord tu t’appelles un taxi ou quelqu’un pour te ramener, je me fous de savoir qui. » Ah, ton côté macho reprend le dessus. On ne laisse pas une femme rentrer seule à une heure aussi tardive. S’il y a bien un truc que tu sais et que tu respectes, c’est ça. « Et dépêche-toi, je suis en train de rater une super soirée là. » Jao, Jao, Jao … C’est ridicule. Tu es ridicule. Mais c’est là le seul moyen pour que tu puisses remonter tranquillement et être grassement payé. Les minutes sont comptées, tu ne fais que perdre de l’argent depuis tout à l’heure.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : magda zalejksa.

CRÉDITS : hedgekey (ava), tumblr (gif), quiet riot (sign), alcaline (icon).

PSEUDO : flingueur. (mais on m'appelle lily dans le stème-sy)


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao 5/3/2016, 11:31



Bénéfique
ft. emma & jao.


C'est peut-être ça, au final, ma plus grosse faiblesse. Dès que l'alcool ou une autre substance commence à faire effet sur mon organisme d'adolescente, je me transforme en enfant, en gamine capricieuse et inconsciente. Je suis convaincue que je t'ai aidé, que tu me dois une fière chandelle, et que t'es bien ingrat de ne pas t'en rendre compte. Une toute petite voix me glisse intérieurement que je comprendrais demain, quand je serai sobre et avec un mal de crâne, et que je me sentirais honteuse à l'idée de m'être tournée en ridicule. Mais qui a déjà écouté sa petite voix intérieure ? Je persiste.

Je crains une seconde que tu ne remontes vraiment, maintenant, et que je doive retrouver le chemin soudain flou de mon appartement. Tu n'es pas méchant, n'est-ce pas ? Tu n'es pas de ces mecs sans valeurs qui plantent n'importe qui dans la rue pour se tirer avec une autre. Tu m'as plus l'air du genre à prendre soin des gens pour parvenir à tes fins, un peu comme moi. Est-ce que je le devine réellement, ou c'est mon esprit embué qui s'invente des ressemblances avec le tien ?

« Oh mais je vais remonter, ne t'en fais. Mais d'abord tu t'appelles un taxi ou quelqu'un pour te ramener, je me fous de savoir qui. » Je serre les lèvres. Tu me traites comme une petite chose fragile qu'il ne faut pas trop vexer mais qui est bien stupide quand même. « Et dépêche-toi, je suis en train de rater une super soirée. » J'éclate de rire, brutalement. Ça me prend moi-même par surprise, mais je me tord de rire. Une super soirée que tu as quitté en trois secondes chrono, suivant une inconnue sans paraître franchement embarrassé à l'idée de délaisser tes potes ? « Arrête de me mentir, beau gosse. Une super soirée, réellement ? » J'ai repris mon ton moqueur. « Et puis, je n'ai pas de tunes. Si tu étais réellement un gentleman, tu m'accompagnerais sans essayer de me sauter dessus, tu sais. » Je te jette un coup d’œil. Ma soirée à moi, elle se terminera, comme d'habitude, dans les rues de Paris. Et si je suis accompagnée, c'est encore mieux.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


mais notre histoire est un trésor
renfermant la vérité
symbole d'espoir laissé dans les cieux
deux âmes sœurs les yeux dans les yeux
deux miroirs en face l'un de l'autre
reflétant l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « bénéfique » - emma & jao

Revenir en haut Aller en bas

« bénéfique » - emma & jao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « bénéfique » - emma & jao
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Emma Pillsbury ✿ Wanna go halfsies on a pb&j ?
» L'orbe maléfique
» aura maléfique , combat ? ... ( libre )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: rps-