Partagez|

ISAAC&LOUIS « welcome to my world »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: ISAAC&LOUIS « welcome to my world » 25/10/2015, 19:17


Welcome to my world
Isaac & Louis


La journée s’était plutôt bien passé, j’avais pu passer toute mon après-midi avec ma fille, c’était plutôt rare depuis que je l’avais récupéré. Elle était arrivée sans que je la désire, je ne souhaitais que la voir partir. Aujourd’hui je ne supportais pas de la laisser seule le soir pour aller travailler.  J’étais devenu un vrai papa poule et je n’avais pas honte de l’être. Certes je ne préférais pas crier sur les toits que j’avais une fille, les gens ne comprennent pas quand je leur explique la situation et je passe pour un irresponsable, un jeune père idiot. Je n’ai pas envie de voir le regard de pitié sur leurs visages, je ne souhaite qu’une chose, protéger ma fille des ragots. Je ne veux pas que plus tard elle subisse des critiques, des jugements ou des moqueries. Alors je passe le plus de temps possible avec elle et aujourd’hui comme presque tous les soirs, je dois l’a laissé chez mes parents pour aller travailler. Je vais retrouver mes habitués. Ils ont eu du mal avec moi lorsque je suis arrivé, il faut dire que je n’y connaissais rien et que j’ai fais plus d’une erreur de commande. Le patron avait été cool avec moi, à sa place je me serais renvoyé ! C’est l’avantage d’avoir des parents amis avec lui… Merci le piston ! Ce faire embaucher lorsqu’on n’a pas de diplôme, aucune expérience dans le métier et un enfant en bas âge qui demande une flexibilité d’horaires, c’est pas le pied sur un curriculum vitae.
Après avoir laissé mon petit ange chez mes parents et les avoir prévenu que j’appellerais lors de ma pause, je pris le métro pour me rendre au bar… Ce soir était censé être un soir calme, nous étions deux barman, mais le patron n’a pas toujours toute sa tête et oublie de réfléchir. On est d’accord, c’est dimanche, mais c’était la demi-finale de la coupe du monde de rugby, et le bar grouillait déjà de monde, cependant les clients étaient plutôt calme. Je servais un nombre de bières incalculable au fur et à mesure et cela me convenais très bien. Si seulement la soirée pouvait rester comme ça, que je puisse rentrer chez moi le plus tôt possible. Mais à l’équation s’ajoutait les vacances scolaires ce qui apportait du monde. Il n’était pas vingt heure et le bar était noir de monde, occupé par des piliers de bar qui n’avait pas envie de partir, ça se voyait.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : tommo, mon bb.

CRÉDITS : french adicted (avatar) + oim (signature, profil), c'est qui l'patron ?

PSEUDO : anaëlle, la fabulance-même.


MessageSujet: Re: ISAAC&LOUIS « welcome to my world » 29/10/2015, 20:13


Welcome to my world
Tu traines. Comme toujours. Le soir, t’aimes pas vraiment rester cloîtré chez toi. Tantôt chez des amis, tantôt dans les bars, tu n’es que très rarement chez toi si ce n’est pour dormir, et encore. Depuis plus de vingt ans, tu ne les as jamais comptées les fois où t’as découché, et t’en viens même à penser que ce n’est pas plus mal ainsi. Comme souvent, t’as traîné ta carcasse dans la ville, sans trop savoir où te prime abord. T’es du genre vagabond. Tu marches, tu réfléchis pas, tu suis tes pieds et tu vois ensuite. C’est comme ça que t’as atterri chez Albane en début d’après-midi. D’ailleurs, tu y serais probablement encore si Juliette ne lui avais pas proposé une soirée entre filles à la dernière minute. Et il va sans dire que « entre filles » sous-entend « sans Isaac ». Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir tenté de les convaincre : tu leur a promis de rester dans un coin sans parler ni bouger, de te faire tout petit, de les laisser choisir tous les films de filles gnan-gnan qu’elles voudraient… t’as même été jusqu’à leur proposer de faire la vaisselle, ce qui n’a toutefois pas fait mouche étant donné que les demoiselles avaient dans l’idée de commander McDo. En bref, rien n’y a fait, et tu t’es fait virer comme un malpropre. Du coup, t’as recommencé à traîner, à suivre tes pieds et à voir ensuite. En fait, c’est un peu ton « métro, boulot, dodo » à toi. C’est ainsi que t’es tombé sur ce bar que tu ne connaissais pas. Et c’est peut-être pour cette raison qu’il t’a attiré. Tu connais assez bien le quartier pourtant. Tu en donnerais ta main à couper que c’est à quelques pas d’ici que bosse Léandre. Tu n’y est venu qu’une fois pourtant, mais tu en es persuadé. Toujours est-il que ce bar, tu n’y as jamais mis les pieds. Or, tu adores découvrir de nouvelles ambiances, de nouvelles personnes, de nouveaux endroits. L’un dans l’autre, t’as pas hésité à entrer, d’un pas franc et déterminé. L’oeil curieux, tu balais l’intérieur du regard alors que tu t’immobilises à l’entrée. Tu remarques deux petits écrans télévisés en haut du bar, petit bijou de technologie grâce auxquels les férus de rugby n’auront plus à choisir entre leurs potes, leur bière, et le match. D’ailleurs, tu notes quelques grands sourires béats çà et là. D'autres sont bien trop concentrés pour permettre une quelconque émotion de se dessiner sur leur visage. Derrière, un petit groupe de jeunes s’est emparé des banquettes. D’ailleurs, ils discutent bien trop bruyamment pour sembler intéressés par la finale de rugby.  De toute façon, c’est pas ton cas non plus. Pour autant, l’ambiance y a l’air conviviale et chaleureuse, au moins assez pour que tu apprécies de poser tes fesses ici pour une petite heure. D’un pas léger, tu te diriges vers le bar puis tu finis par prendre place sur l’un des tabourets qui le longe. Mécaniquement, tu laisses tes doigts tapoter le comptoir, mélodie au son de laquelle tu attends patiemment qu’une serveur vienne à toi – ou une serveuse, mais il va sans dire que tu si tu avais le choix, ta décision se porterait sur un serveur, mignon de préférence. C’est un blondinet aux yeux bleus d’environ ton âge qui te fait face quelques secondes plus tard, pas plus. « Une bière pour moi s’il te plaît. » Intérieurement, tu ris bêtement alors que tu remarques que la majorité des clients ont eux aussi commandé une bière, si ce n’est pas plusieurs. « Enfin… pour moi comme pour les autres visiblement » tu rectifies tandis qu’une sourire narquois vient étirer tes lèvres. D’ailleurs, à en juger par la réaction du jeune homme, il avait dû en servir déjà pas mal, et ce n'était visiblement pas terminé.
© fiche créée par anaëlle.



I'M JUST A STUPID KID

Tu te demandes si tu es une bête féroce ou bien un saint mais tu es l’un et l’autre et tellement de choses encore. Tu es infiniment nombreux, celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui cherche, et tous les autres ensemble.  ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ISAAC&LOUIS « welcome to my world » 30/1/2016, 15:49


Welcome to my world
Isaac & Louis


J’avais fini par prendre mes habitudes ici. Les clients étaient assez réguliers, j’avais même pris de la confiance en moi pour plaisanter avec les plus fidèles d’entres eux. Au début, j’avais été retissant, voir toujours mes mêmes personnes me faisait me poser des questions sur leurs vies. Avant je n’aurais même pas réfléchis, mais ayant maintenant une fille, je ne pouvais pas concevoir de m’arrêter tous les soirs en sortant du travaille dans le même bar, pour boire un verre alors que j’avais mon petit ange qui m’attendais à la maison. Mais j’avais fini par essayer de les comprendre, certains s’étaient plus ouverts que d’autre, et j’avais plus ou moins compris leurs raisons, mais mes questions finissaient souvent par revenir vers moi. Ils me demandaient tous pourquoi j’avais fini là, il était clair que je n’avais pas la tête de l’emploi, mais mon rôle de barman était de les écouter se plaindre et pas de me plaindre moi. Alors je plaisantais sur les raisons avec eux avant d’esquiver poliment la question. Mais ce soir c’était différent, en plus des habitués s’ajoutaient les passants lambda s’étant arrêté pour regarder l’écran géant qui diffusait le match. C’était comme ça à chaque fois que l’on diffusant un match, que ce soit du rugby ou du foot, ou encore un évènement sportif important. Sport oblige, la bière coulait à flot, au moins je ne pouvais pas me plaindre parce que je devais faire un cocktail au nom exotique sorti de nulle part pour une fille. D’ailleurs celle-ci avait déserté le bar comme si celui-ci était devenu insupportable. Je m’avançai alors vers un nouveau client après avoir servi une énième tournée à une table. Cela faisait peut-être dix minutes qu’il attendait, nous n’étions que deux ce soir, nous avions de quoi travailler et une paire de bras supplémentaire n’aurait pas été de refus. Une bière pour moi s’il te plaît Je souriais pendant qu’on aurait du faire un concours le client qui prend la 500e bière de la soirée gagne un truc. Ca pourrait être marrant de faire une animation de ce genre, je m’apprêtais alors à servir mon nouveau client qu’il ajouta Enfin… pour moi comme tout les autres visiblement Je lui souri franchement Je vais pas m’en plaindre ! Je t’apporte ça de suite ! Une fois la bière servi dans son verre Kronenbourg, je lui apporte. C’est étrange, j’ai comme l’impression de le connaître, pas du bar, c’est sûre je me serai souvenu de lui, mais d’avant. Bien avant même, je fronce alors les sourcils essayant de me rappeler de l’endroit, mais rien ne me viens. En posant le verre je dis Tiens, ça fera 4€ s’il te plait ! Oui je trouve ça débile de faire payer aux clients à chaque consommations, mais c’est la règle du patron les soirs d’affluence, ça évite les pertes.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : tommo, mon bb.

CRÉDITS : french adicted (avatar) + oim (signature, profil), c'est qui l'patron ?

PSEUDO : anaëlle, la fabulance-même.


MessageSujet: Re: ISAAC&LOUIS « welcome to my world » 11/2/2016, 16:33

Spoiler:
 


Welcome to my world
Vœu exaucé. T’as souhaité l’arrivé d’un beau serveur, et tu l’as eu. Il a un air un peu candide c’est vrai, mais il est plutôt mignon. De toute façon, tous les mecs finissent par être ton genre à un moment ou à un autre, au moins le temps d’un soir. Ceci étant, là n’était pas ton intention, pour un fois. T’étais juste venu poser ton cul quelque part. Ce bar t’a paru à la fois chaleureux et dynamique alors t’as pas demandé ton reste. A cette période de l’année, t’aurais trouvé de l’ambiance dans n’importe quel bar, certes, mais t’avais envie de changement. T’avais surtout envie de ce quartier-là, celui-là-même où t’es venu qu’une seule fois, pourtant. Mais tu t’en souviens encore. Si t’espères le croiser dans un endroit pareil, t’es stupide. Quoi qu’il en soit, ton inconscient est bien trop habile pour te faire vent de ces pensées bizarres. Pour un peu, tu ne t’en rendrais même pas compte de toutes ces choses qui te torturent l’esprit. Finalement, tu secoues énergiquement la tête comme pour te débarrasser de tout ce qui ne devrait pas y être. C’est mieux quand tu fais le vide, mieux encore avec une bière à la main. Par chance, le serveur revient très rapidement. « Tiens, ça fera 4€ s’il te plait ! » Sans plus attendre, tu sors de la poche arrière de ton jean un billet de 5€ que tu déposes vivement sur le comptoir. « Garde la monnaie. T’as dû pas mal bosser ce soir alors un petit pourboire ne devrait pas faire de mal », tu lances généreusement non sans accompagner tes propos d’un large sourire. T’es pas du genre dépensier, mais t’es pas économe non plus. La vérité c’est que c’est pas pratique de se balader avec des pièces de monnaie dans le froc alors autant que ces 1€ fassent un heureux. Et lui, il a une bonne tête. D’ailleurs, avec ses yeux bleus et sa houppette blonde,  il te fait vaguement penser à un ancien camarade d’école. De primaire ou de collège, tu sais plus trop. T’arrives même pas à te remémorer son prénom… Simon ? Marius ? Paul ? Tu hausses les épaules malgré toi. Tout ce dont tu te souviens, c’est qu’il était vachement idiot, mais qu’est-ce que tu te marrais avec lui. Le serveur, il a ce même sourire taquin, mais il a l’air dix fois plus sérieux aussi. Dieu sait que vous, vous ne l’étiez pas pour un sou. Tu prendrais bien cinq minutes de ton temps pour te demander ce qu’il est devenu, mais ta principale priorité reste de consommer ta bière tant qu’elle est encore fraîche. Cependant, après avoir avalé deux-trois gorgées, tu remarques que le serveur n’a pas bougé et qu’aucun client ne semble le réclamer pour le moment. Aussi, tu entreprends d’entamer la conversation. « Ça fait longtemps que tu travailles ici ? » Pour autant que tu puisses en juger, il n’a pas l’air bien vieux - il doit avoir ton âge tout au plus – alors tu doutes qu’il traîne sa carcasse ici depuis des années. « Moi c’est la première fois que je viens dans ce bar. » Tandis que tu attends une quelconque réponse de la part du jeune homme, tu sors un second billet de 5€ que tu déposes à nouveau sur le comptoir. « Je t’en paies une le temps qu’il n’y a personne ? Promis, je te balancerai pas à ton patron », tu lances dans un rire.
©️ fiche créée par anaëlle.



I'M JUST A STUPID KID

Tu te demandes si tu es une bête féroce ou bien un saint mais tu es l’un et l’autre et tellement de choses encore. Tu es infiniment nombreux, celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui cherche, et tous les autres ensemble.  ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ISAAC&LOUIS « welcome to my world »

Revenir en haut Aller en bas

ISAAC&LOUIS « welcome to my world »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» louis&demyan&isaac ϟ trois petits tours et puis s'en vont.
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» CNN: Food prices rising across the world
» Mirlande Manigat prend position pour Madame Michelle Duvivier Pierre-Louis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: rps-