Partagez|

We're going to be friends | Maxime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: We're going to be friends | Maxime 9/2/2016, 00:07

.We're going to be friends.

maxime
&
elsa
Tu pousses un soupir quand tu vois la petite note sur le frigo à ton réveil. Il ne peut pas te foutre la paix celui-là. Depuis qu'il a appris que tu as totalement abandonné tes études et que tu travailles en tant que danseuse au Moulin Rouge, il fait de ta vie un véritable enfer. Quoique c'est encore pire, tu préférerais vendre ton âme au diable au lieu de subir son chantage abusif. Satan, si tu m'entends, sors moi d'ici. Je ferai tout ce que tu veux ! Tu soupires parce que tu sais que c'est totalement inutile ce que tu fais. Mais dans un sens ça te rassure de le faire. T'as l'impression d'être une héroïne de manga coincée dans cette situation qui ne t'arrange pas des masses. Rah tu voudrais avoir un moyen de pression sur lui aussi, mais c'est Monsieur parfait et rien n'entache sa réputation. Il n'y a rien que son père ne sait pas à propos de Romain. A défaut de trouver son point faible, tu voudrais pouvoir le frapper... mais t'as peur des représailles. Tu sais qu'il n'est pas à son maximum en terme de torture. C'est donc la main tremblante que tu attrapes le post-it et le lit. « Ce soir, je sors. Pas de besoin de préparer à manger. » Ouf ! La pression retombe alors et avec soulagement, tu jettes le morceau de papier à la poubelle. Aujourd'hui il n'a pas de délire pervers ou de truc impossible à te faire réaliser. Tu te rends alors compte que c'est ta première soirée de libre depuis que son petit manège à commencer. Tu pousses un cri de joie dans l'appartement et tu te mets à sauter aussi. Heureusement que Romain n'est pas là pour te voir parce qu'il te prendrait pour une folle à faire ça. Tu lui lancerait un regard noir comme à ton habitude avant de l'ignorer totalement. C'est ce que tu fais le plus souvent, tu l'ignores, le méprises et l'insultes à foison dans ton esprit. Seulement, c'est seulement dans ton esprit. En vrai, tu te contentes simplement de lui obéir comme le bon chien que tu es. Oui il t'a déjà appelé comme ça et t'as eu envie de lui arracher les couilles avec les dents. Tu as imaginé la scène et un sourire malsain s'était installé sur tes lèvres. Il ne l'avait pas vu puisqu'il était reparti dans la contemplation de tu ne sais quoi. Combien de fois as-tu rêvé de l'étouffer dans son sommeil avec un oreiller, de lui écraser un fer à repasser chaud sur la gueule ou même de le noyer dans la cuvette des toilettes ? Tellement de fois que tu ne les comptes même plus. Cependant, il te plaît, il t'attire mais tu ne veux pas. En plus d'être un total connard avec toi, vos parents se sont remariés, ensemble. Il a fallut que ta mère se retrouve quelqu'un. Vous étiez bien que toutes les deux et il a fallut qu'elle tombe amoureuse. En soit, ce n'est pas le fait qu'elle se soit mariée qui te dérange. Elle aussi, elle a le droit au bonheur vu qu'elle a divorcé de ton père et que ce dernier a totalement quitté ta vie. Non, tu lui en veux parce qu'elle est partie faire son tour du monde avec le père de Romain en te laissant ici sous la « surveillance » de ton nouveau frère. Si elle savait ce qu'il te fait subir, elle en aurait des frissons dans le dos. Tu secoues alors la tête pour chasser ses idées de ta tête. Vu qu'il n'est pas là ce soir et qu'en plus tu ne travailles pas, tu vas pouvoir t'affaler comme une larve devant Netflix et te mater un anime. Tu ne sais pas encore lequel choisir, mais tu le feras quand tu seras devant ton écran. Pour le moment, tu veux juste aller chercher à manger. Tu sors donc de l'appartement, après avoir pris tes clés et ton téléphone indispensable à ta vie, et te dirige vers la petite épicerie qui se trouve à quelques mètres de chez toi. Seulement, sur le chemin, tu passes devant la vitrine de Zara et ton regard est de suite attiré par un chemisier rose pâle qui irait très bien avec le slim noir que tu as acheté la semaine dernière. Tu entres aussitôt dans le magasin pour voir le prix et un sourire immense s'affiche sur tes lèvres. C'est bon, il n'est pas trop cher et tu vas pouvoir le prendre. Tu le cherches dans les allées, convaincue qu'il y aura ta taille. Mais une fois devant le portant, tu te rends compte avec dégoût qu'il n'y a pas ta taille. NOOOON ! Pourquoi le sort s'acharne-t-il sur moi ! Si t'as été dans un manga, tu aurais pleuré parce que tu voulais ce haut. Mais tu es dans la vraie vie, alors tu cherches une vendeuse dans le magasin et tu tombes sur en train de ranger les jeans sur la table. « Bonjour, excusez-moi mademoiselle, mais est-ce que vous auriez le chemisier exposé en vitrine, le rose pâle, en S s'il vous plaît ?  » Tu restes polie et gentille même si tu es impatiente de savoir si elle a ta taille.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: We're going to be friends | Maxime 27/2/2016, 15:50

.We're going to be friends.

maxime
&
elsa
Ce matin-là, Maxime se lève en retard, bien en retard. Elle a oublié, la veille, d’allumer son réveil et sa coloc, pensait qu’elle commence à quatorze heures. En effet, Albane ne sait pas que Max a, pour une semaine, échangé ses horaires avec ceux d’une de ses collègues, malade.
Ce sont les rayons du soleil, filtrés par le rideau de sa chambre, qui la réveillent.  En ouvrant les yeux, une désagréable sensation s’empare de son corps. Elle sait qu’elle est en retard, et elle déteste cela. Elle saute de son lit, allume sa chaîne stéréo et se dirige vers la salle de bains. Grenade, de Bruno Mars, résonne dans l’appartement quand, en vitesse, la jeune femme se douche, ce maquillage et se coiffe. Elle fait simple, une queue-de-cheval haute, et un maquillage nude, avant de filer dans son dressing, pour se vêtir d’un pantalon noir taille haute et une chemise blanche et doré. Quelques bijoux, des talons hauts et enfin, elle est prête.

Dans la cuisine, elle sort sa tasse et y verse de l’eau après l’avoir fait chauffer. Un sachet de thé puis elle referme le thermos. Maxime rassemble toutes ses affaires dans son sac, met ses lunettes sur son nez et enfile son manteau avant de sortir et verrouiller l’appartement.

Elle descend les marches quatre à quatre et se retrouve bien vite dans la rue, devant sa voiture. Heureusement, le trajet est court et la circulation, clair.

Dans sa panique, elle a complètement oublié d’éteindre la stéréo. Elle se fera très certainement remonter les bretelles par Albane en rentrant, ce soir. Elle allume cette fois-ci la radio et se trémousse au volant, en se dirigeant vers la boutique.

En passant le seuil de la porte de service, elle n’a qu’une petite demi-heure de retard et sa patronne ne lui en tient pas rigueur. Elle lui sourit en l’a voyant arriver.

« Nouvelles lunettes ? »

Maxime secoue la tête.

« Je n'ai pas eu le temps de mettre mes lentilles » avoue-t-elle avant de se rendre dans les vestiaires pour y poser ses affaires.

Lucie, sa patronne, attend derrière la caisse. Il n’y a pratiquement personne, à cette heure, mais l’absence de Maxime l’a obligé à rester derrière la caisse, la mettant ainsi en retard. La jeune Baudelaire reprend bien vite sa place, en souriant, et y passe une petite heure avant d’être remplacé par Camile, un jeune comme adorable. Ici, tout le monde sait qu’elle ne peut pas rester sans rien faire trop longtemps et ses collègues se relaient pour la remplacer, lui permettant ainsi de faire autre chose. C’est reconnaissant qu’elle se dirige vers la nouvelle collection de Jean. Le présentoir est fouillis, comme à chaque fois que les clients passent. Elle est obligée de repasser pour plier les jeans plusieurs fois, ce qui est agaçante, elle doit bien l’avouer. Mais jamais elle ne râle, parce que ce n’est pas son genre. Et puis en tant que vendeuse, elle doit se montrer agréable.

Maxime chantonne les paroles de la dernière chanson de Rihanna, passant à la radio. Elle ne pourrait pas vivre sans la musique. C’est l’une de ses principales passions, qu’elle partage avec son père. Elle est interrompue par une petite voix, à sa droite. La jeune femme se tourne pour observer une jeune femme de son âge, qui semblait à la fois impatiente et stressée. Maxime lui offrit un énorme sourire avant de regarder le modèle, de la basic collection. Elle prit un instant de réflexion avant de faire la moue.

« Nous en avons recommandé, ils devraient arriver la semaine prochaine, tout ce qui reste est en rayon, je suis navrée. Nous pouvons vous en commander un, ou alors, il me semble qu’il y a un modèle assez similaire dans la collection Trafalduc, un instant. »

Dit-elle, en levant un doigt, avant de disparaître parmi les rayons, revenant avec un chemisier, un peu plus léger, mais de la même couleur. La principale différence résidait dans le liseré doré, présent au col. En vérité, c’était exactement la chemise qu’elle portait aujourd’hui, mais dans un autre coloris.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: We're going to be friends | Maxime 8/3/2016, 00:39

.We're going to be friends.

maxime
&
elsa
Tu ne supportes plus de vivre comme ça, la boule au ventre à te demander la prochaine chose qu’il va te demander de faire. Depuis qu’il a commencé son petit jeu avec toi, tu as peur de te sortir de ta chambre. C’est comme si tu étais prisonnière de ta propre maison. Et c’est le cas. Tout ça parce que tu n’as pas été assez méfiante et qu’il a découvert ton secret. Tu as arrêté tes études, parce que tu ne t’y plaisais pas dedans, mais tu ne voulais pas rester sans rien faire. Alors tu as pris deux emplois, serveuse et danseuse au Moulin Rouge. Romain l’a découvert par hasard alors que Aymeric, le colocataire de JJ l’ait amené voir un des spectacles. Tu lui en veux d’avoir amené ton demi-frère dans cet endroit. Parce que maintenant, il te fait chanter et tu sais que si tu ne fais pas ce qu’il te dit ta mère apprendra que tu as tout arrêté. C’est hors de question. Elle ne doit pas savoir que tu as détruit ses rêves de te voir avoir un bon métier juste après son mariage. Je vais découvrir son point faible et je vais le faire souffrir encore plus que ce qu’il m’a fait souffrir ! ne cesses-tu te de répéter alors que tu cherches depuis le commencement de ce petit manège un moyen de pression sur lui pour qu’il te lâche. De toute façon, c’est sans espoir. Monsieur est parfait ! penses-tu alors que tu sors de ta chambre avec l’appréhension de le trouver chez vous. Quelle n’est pas ta surprise quand tu vois l’appartement vide et une note sur le frigo. D’une main tremblante tu t’en saisis et la lis avant de pousser un cri de joie et de danser au milieu du salon. Romain ne sera pas là ce soir. Enfin une soirée seule sans lui ! Pour fêter ça, tu te prépares et sors pour te changer les idées. Tu n’as pas prévu d’itinéraire précis. Tu flânes juste au gré de tes envies. Ça fait du bien de ne pas avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête ! Je revis ! Un soupire s’échappe de tes lèvres alors que tu continues ton chemin sans but précis. Tu passes alors devant Zara et tu flashes sur le haut rose pâle exposé en vitrine. Aussitôt, tu rentres dans le magasin avec la ferme intention de l’acheter. Seulement malédiction il n’y a pas ta taille. Tu maudis toutes les entités supérieures de te faire un coup pareil. A croire que tu es maudite et tu ne pourras pas avoir le chemisier qui te faisait tant envie. Cependant, tu ne t’avoues pas vaincue puisque tu te diriges impatience vers une vendeuse pour lui demander si elle ne l’a pas en réserve par exemple. Quand elle se retourne vers toi, tu es frappée par ses yeux bleus magnifiques et tu te rends compte que tu la connais. Ton cerveau se met à griller pendant que tu te répètes inlassablement C’EST PAS POSSIBLE, C’EST ELLE !!!!! C’EST MAXIME !!! Tu restes complètement bouche bée pendant qu’elle parle. Sérieux, cette fille, tu l’adores, non même plus tu l’aimes ! Tu n’es absolument pas fan de tout ce qui est tutoriel de beauté et autres trucs qui se rapporte de près ou de loin à une fille. Tu n’as jamais réellement été très féminine. Mais avec Maxime, c’est différent. Elle a ce petit côté un peu fou qui fait que tu apprécies son travail et que tu es devenue accro à ses vidéos. Tu la suis partout, twitter, facebook, youtube, instagram et même snapchat. T’es une vraie fan et jamais tu n’aurais pensé la rencontrer en vrai. « Merci beaucoup. » murmures-tu simplement quand elle te parle d’un autre produit dans une autre collection. Bien sûr que tu es déçue qu’il n’y ait pas ta taille, mais tu ne vas pas faire de scandale pour ça. Ce n’est pas leur faute s’ils ont été dévalisés. Maxime revient avec un autre chemisier de la même couleur que celui exposé. Bien qu’il soit joli, ce n’est pas vraiment le coup de foudre. Tu ne sais pas comment réagir pour ne pas passer pour une fan hystérique et une cliente chiante. Elle doit sûrement avoir l’habitude qu’on la reconnaisse dans la rue, sur son lieu de travail et même partout où elle va. Ce ne sera sûrement pas une nouvelle expérience pour elle. Pour le moment, tu décides de ne rien dire. Tu ne veux pas l’embarrasser. « Il est très joli, merci. Seulement, il ne me plait pas autant que celui en vitrine. Alors, si c’était possible je voudrai en faire mettre un de côté pour moi s’il vous plait. » Tu remarques alors que le chemisier que Maxime porte est une exacte réplique que celui qu’elle t’a présenté. Et une gaffe, une. T’es vraiment idiote Elsa ! Oh toi tais toi et retourne te coucher. Ton expression se change en grimace quand tu te mets à te parler à toi-même. C’est toujours le cas quand tu réagis comme dans un manga. « Bon, je peux pas me taire plus longtemps. Je suis vraiment fan de vos vidéos… J’adore ce que vous faites. Avant que vous vous fassiez des idées, je ne suis pas venue ici pour vous rencontrer… Je ne savais même pas que c’était ici que vous travaillez. » Finalement, tu n’as pas pu te retenir et ça sort tout seul sans que tu ne puisses te contrôler. « Désolée, je me sens un peu stupide maintenant. » Un jour ton honnêteté te perdra. T’es trop franche, trop directe.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We're going to be friends | Maxime

Revenir en haut Aller en bas

We're going to be friends | Maxime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Friends, we need your feedback
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» Maxime '' Le Québecois'' Hébert
» Maxime à l'hôpital
» Maxime Mills [Gryffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: rps-