Partagez|

waste the night. (isaac/albane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: waste the night. (isaac/albane) 5/6/2016, 00:15

Lily, c'était une toile vierge. Des pages blanches qui attendaient patiemment d'être remplies. Elle avait souvent envié ces soirées où elle n'allait pas, ces bandes d'amis qui riaient à n'en plus pouvoir, quand elle, elle essayait de se noyer dans ses livres de cours. L'expérience, elle n'en avait aucune. Pas d'alcool, de cigarette. Pas de véritable premier baiser, elle n'avait jamais ressenti l'atmosphère pourtant si particulière d'une soirée en boîte de nuit non plus. Alors, lorsque le professeur avait annoncé le nom d'Albane Garnier après le sien, lors de la mise en place des binômes du cours de civilisation, elle avait inconsciemment espéré que quelque chose changerait. Elles avaient déjà passé deux soirées à travailler ensemble à la bibliothèque, et Albane avait proposé qu'elles travaillent le jeudi soir chez elle. Pile à l'heure, Lily frappa timidement à la porte d'entrée, bouquins et notes sous le bras. La jolie brune ouvrit, et bien qu'elle soit en tenue confortable, Lily remarqua son maquillage travaillé et ses cheveux bouclés à la perfection. Elle entra, sourire poli de rigueur, et avança de quelques pas avant de se stopper net. Sur le canapé était assis Isaac. Lily fit les gros yeux, surprise, et se tourna vers son hôte. - Qu'est-ce que... Elle monta rouge, prise au dépourvu. - Je croyais qu'on devait travailler? Elle échappa un sourire confus, et se mordilla la lèvre inférieure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : sel.

CRÉDITS : (ava) dreazy. (sign) anaëlle.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: waste the night. (isaac/albane) 22/6/2016, 23:09


lily, isaac & albane ☆

pushing passed me, all over my skin
i can't get enough 'nough 'nough 'nough
'cause the beat keeps pulling me in
taking me so high up, up, up

Il y avait ce dossier que Albane devait rendre et qui ne lui disait rien qui vaille. Pour maigre récompense, elle fût mise en duo avec Lily Gauthier pour la réalisation de celui-ci. L'idée de bosser avec elle n'était pas si mal puisqu'elle avait tendance à exceler la demoiselle. Cela ne ferait qu'offrir un coup de pouce à Albane. Pas qu'elle était si mauvaise que ça mais elle était sûrement bien moins appliquée et rigoureuse que sa partenaire. Au moins, elles arriveraient à se compléter toutes les deux. Les jeunes filles avaient donc fait connaissance, un petit peu avant de se retrouver deux soirs de la semaine pour bosser ensemble sur leur travail en commun. Albane n'avait pas mis longtemps à se rendre encore plus compte, qu'elle ne l'avait déjà fait avant, que Lily était du genre assez coincée. Elle avait comme la désagréable impression qu'elle se privait de tout et qu'elle laissait filer sa jeunesse sans en profiter. Ce qui était un sacrilège du point de vue de la demoiselle. Elle s'était alors vite mis en tête de la sortir de son train-train quotidien et de lui faire découvrir les joies de la ville de Paris. Elle n'avait pas manqué d'entraîner Isaac dans sa combine, parce que l'un ne fonctionne jamais sans l'autre. Hey Zizac! Faut que je te présente quelqu'un. Rendez-vous à l'appart' ce soir vers 20h et après on sort. xo C'était de cette manière que son meilleur ami fût prévenu et elle n'avait aucun doute sur sa présence à l'heure convenue. Il ne l'avait d'ailleurs même pas attendu cette heure. Le jeune homme était arrivé dès qu'il avait eu du temps à tuer et il ne s'était pas gêné pour s'installer ou plutôt s'affaler dans le canapé, de cette manière dont lui seul avait le secret. Le laissant à ses loisirs, Albane s'était bouclé les cheveux avant de se maquiller. Il fallait qu'elle soit un minimum présentable pour la soirée qui les attendait. Par chance, la brunette était fin prête quand on toqua à la porte. « Bonsoir Lily » fit-elle d'un ton enjoué, tout en ouvrant. « Isaac, je te présente Lily et Lily, voici Isaac, mon meilleur ami » poursuivit-elle presque aussitôt. Autant planter le décor dès maintenant. Le visage de Lily se décomposa presque instantanément. La pauvre, elle avait été prise au dépourvu. « Oui on devait travailler c'est vrai... Mais on va commencer par travailler sur toi » lui expliqua-t-elle. « Tu sais que trop de travail, ce n'est jamais bon. Alors j'ai décidé de te sortir un peu, histoire de te changer les idées. Et Isaac ici présent va m'y aider » ajouta Albane. Cette jeune femme avait vraiment besoin de goûter à la vie. Pour de vrai.


« tout le monde a un ami à chaque étape de leur vie, mais seulement quelques personnes ont le même ami à toutes les étapes de leur vie. » ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : tommo, mon bb.

CRÉDITS : à venir.

PSEUDO : anaëlle, la fabulance-même.


MessageSujet: Re: waste the night. (isaac/albane) 8/7/2016, 15:28


Waste the night
Albane, elle avait toujours des idées. Vraiment toujours. Parfois, elles étaient bonnes (ou du moins pas trop mauvaises), mais la plupart du temps, elles ne l'étaient tout simplement pas. En vérité, pour elle, elles étaient toujours exceptionnelles et c'est là que  tu te devais d'intervenir pour endosser ton rôle de meilleur ami parfait. Dans ces cas de figure, ton objectif était donc de la faire redescendre sur terre avec le plus de finesse possible. Nan, pour la finesse, tu déconnes. C'est pas vraiment ton genre de faire preuve de tact, t'as jamais vraiment su comment t'y prendre. Toujours est-il que tu te charge bien souvent de faire redescendre Albane de son petit nuage lorsque c'est nécessaire. Or, cette fois, tu n'en avais nullement eu besoin parce que son idée était grandiose – en tout cas, elle était assez satisfaisante pour que tu t'impatientes de la mettre en oeuvre.


Vous avez (1) nouveau message
De Babane, le 08/07/2016 à 18h13

« Hey Zizac! Faut que je te présente quelqu'un. Rendez-vous à l'appart' ce soir vers 20h et après on sort. xo »

Tu dois bien l'admettre, au début, t'étais pas confiant. Avec Albane, tu sais jamais à quelle sauce tu vas être mangé, et parfois, ça pique. Cependant, tu n'avais rien de franchement plus exitant à faire que d'aller passer la soirée avec ta meilleure amie alors pourquoi t'en priver ? Après tout, peut-être que cette fameuse personne qu'elle avait l'intention de te présenter était un charmant jeune homme qui aurait pu te tenir compagnie une nuit ou deux. Quelle ne fut pas ta déception quand, une fois arrivé chez Albane, celle-ci t'apprend que la personne en question se prénomme Lily. Un peu trop féminin à ton goût, mais soit. Pour une fois, tu ne bronches pas, surtout parce que t'as la flemme. Finalement, tu fais bien de te taire car quand Albane t'annonce finalement son plan, tu ne regrettes pas le moins du monde d'être venu. Si t'en crois ses propos, la demoiselle a pour objectif de dévergonder quelque peu la petite Lily qui lui semble anormalement timide pour son âge. Ça, c'est une mission pour toi, et tu te jures d'ores et déjà de prendre ton nouveau travail particulièrement à coeur.
On toque finalement à la porte. Lorsqu'Albane se décide à aller ouvrir, tu découvres une petite blondinette au sourire candide et au regard innocent. Elle a l'air quelque peu chétive avec ses joues qui s'empourprent dès lors qu'elle comprend qu'il y a un changement de plan pour la soirée. « Isaac, je te présente Lily et Lily, voici Isaac, mon meilleur ami » « Salut ! » tu lâches simplement en lui adressant un vague geste de la main. « Qu'est-ce que... Je croyais qu'on devait travailler ? » Pour un peu, elle bégaierait presque et tu te surprends à trouver cette timidité franchement adorable. « Oui on devait travailler c'est vrai... Mais on va commencer par travailler sur toi. Tu sais que trop de travail, ce n'est jamais bon. Alors j'ai décidé de te sortir un peu, histoire de te changer les idées. Et Isaac ici présent va m'y aider » Alors que tu sens que le temps de te lever de ce canapé si confortable est finalement arrivé, tu t'exécutes avant d'adresser aux deux jeunes femmes une jolie courbette digne des courtisans de Louis XIV. « A votre service mes demoiselles. » Pour une fois que t'es aimable et courtois, tu serais pas surpris que vous vous preniez une belle saucée en sortant d'ici. Le pas décidé, tu te diriges vers Lily et enroule ton bras autour de son cou dans un geste qui se veut rassurant. « T'en fais pas, on va bien s'occuper de toi. » Avec dtu recul, tu te dis que c'est typiquement le genre de remarque qui ajoute du stress supplémentaire, et non l'inverse. Néanmoins, il est un peu trop tard pour t'en rendre compte. De ce fait, tu ne prêtes aucune attention à ce détail et reprend aussitôt la parole. « Alors, dis-moi, qu'est-ce que tu préfères comme genre d'endroit ? Bars ? Boîtes ? Clubs ? » Ce n'est que lorsque tu remarques que la mine de Lily se décompose un peu plus à chaque nouvelle suggestion que tu lui fais que tu comprends : la mission va être rude.
© fiche créée par anaëlle.



Tu te demandes si tu es une bête féroce ou bien un saint mais tu es infiniment nombreux, celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui cherche, et tous les autres ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: waste the night. (isaac/albane) 11/7/2016, 15:36

Lily travaillait, sans cesse, sans relâche. C'était tout ce qu'elle avait, les cours. Elle passait des heures à la bibliothèque, maintenant d'une organisation parfaite sa place en tête de la promotion. Elle ne laissait jamais place à l'imprévu, et si cela arrivait, elle aurait toujours un plan de secours. Parce qu'elle était comme ça Lily. Concentrée, déterminée, ensevelies sous les révisions qui pourtant passaient toujours comme une lettre à la poste. Elle avait cette facilité déconcertante pour apprendre, que certains jalousaient sans doute, à force de travailler d'arrache-pied depuis toujours. Elle voulait être la meilleure. Parce que sans ça, elle avait peur de décevoir sa mère, sa sœur et son père, qui l'avait toujours poussée à donner le meilleur d'elle-même, enfant. Alors, lorsqu'elle avait découvert une Albane apprêtée, en frappant chez elle, elle avait quelque peu paniqué. Sa respiration s'était fait plus rapide en trouvant Isaac sur le canapé. Ils avaient une réputation, ensemble. Et malgré le peu de vie sociale qu'elle avait, Lily avait bien compris qu'ils n'étaient pas le genre de personne qui l'apprécieraient ou voudraient passer du temps avec elle. Cependant, et contre toute attente, c'était tout à fait l'inverse. Elle sourit poliment – pas assez pour cacher son angoisse soudaine, et salua Isaac. Elle était déconcertée, incapable de former une phrase sans coincer sur les mots. Parce qu'elle n'avait pas l'habitude d'être au centre de l'attention, elle n'avait pas l'habitude qu'on la prenne de court. - Oui on devait travailler c'est vrai... Mais on va commencer par travailler sur toi. Tu sais que trop de travail, ce n'est jamais bon. Alors j'ai décidé de te sortir un peu, histoire de te changer les idées. Et Isaac ici présent va m'y aider. Elle fronça les sourcils, et resserra l'étreinte de ses bras autour de ses livres. - Mais… Et l'exposé ? Son crâne bouillonnait de calculs et d'échéances. En perdant une soirée, elle devrait revoir tout son planning pour finir à temps ce devoir. Et en même temps, il y avait cette toute petite voix, au fond d'elle, une voix qu'elle faisait inconsciemment taire, qui la suppliait de se détendre, pour une fois. Isaac se leva, et passa son bras autour de ses épaules. Il la surplombait d'une demi-tête, et malgré ses paroles qui semblaient se vouloir rassurante, il avait cette excentricité dans l'attitude qui faisait peur à Lily. Mais elle ne bougea pas, et lâcha même un petit rire lorsqu'il promit de bien s'occuper d'elle. Elle avait les épaules crispées, et un rictus gêné collé au visage. Ses yeux se grossirent à la liste de lieux qu'énuméra Isaac. - Je… Je-j'en sais rien. Elle lança un regard paniqué à Albane, visage le plus familier qu'elle aie sous la main. - Je suis jamais sortie. Elle avait prononcé ça à voix si basse qu'elle se demanda même s'ils l'avaient entendue, tout en baissant les yeux sur ses converses. Si elle n'était pas mentalement prête à se laisser aller, elle n'avait absolument pas non plus la tenue adéquate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : sel.

CRÉDITS : (ava) dreazy. (sign) anaëlle.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: waste the night. (isaac/albane) 7/9/2016, 11:25


lily, isaac & albane ☆

pushing passed me, all over my skin
i can't get enough 'nough 'nough 'nough
'cause the beat keeps pulling me in
taking me so high up, up, up

Même si cette soirée lui était venue à l'esprit à cause des cours en tout premier lieu, Albane savait qu'elle serait tout de même mémorable. Et si on lui demandait pourquoi, elle ne trouvait pas d'autres réponses à donner que le simple fait qu'elle allait unir ses forces à celles de Isaac, son meilleur ami. Ensemble, ils savaient toujours y faire et on ne s'ennuyait jamais. Ils étaient un peu les Bonnie & Clyde de la capitale française. La plupart de leurs proches savait que l'un ne rimait jamais sans l'autre. Et surtout qu'ils étaient capables de tout. C'était peut-être ça qui avait tout de suite effrayé la jeune Lily. Ça, en plus du fait que Albane ne l'avait pas prévenu du changement de plan de dernière minute. Et elle s'en félicitait bien d'ailleurs parce qu'elle était tout bonnement persuadée que dans le cas contraire, la petite blonde leur aurait faussé compagnie. Et cela aurait signifié l'annulation pure et simple de la merveilleuse idée qu'ils avaient en tête. Idée que Albane avait soufflé à Isaac cela dit, mais il serait bien le premier à trouver comment s'y prendre. « Mais… Et l'exposé ? » s'inquiéta immédiatement Lily. Albane s'en serait douté, c'était la seule chose dont se souciait la demoiselle. Sauf que ce n'était pas parce qu'elles perdaient une soirée, que tout était foutu. Elles avaient plusieurs semaines pour venir à bout de ce devoir, et heureusement. « Tu sais quoi ? Ce soir, tu arrêtes de penser à l'université » préféra la supplier Albane plutôt que de se justifier encore une fois. C'est là que la brunette vit Isaac passer son bras autour du cou de Lily en lui faisant de belles promesses. « T'en fais pas, on va bien s'occuper de toi » Alors là, si elle n'avait pas déjà pris peur précédemment, ça venait indéniablement de commencer. Si Albane adorait Isaac, c'était aussi pour ça, parce qu'il avait toujours les mots qu'il fallait au bon moment. « Alors, dis-moi, qu'est-ce que tu préfères comme genre d'endroit ? Bars ? Boîtes ? Clubs ? » Albane ne put retenir un rire mlagré toute sa bonne volonté. Isaac était tellement... Isaac. La demoiselle eut presque pitié en voyant l'effarement de Lily qui aurait visiblement préféré être n'importe où ce soir plutôt qu'ici. « Je… Je-j'en sais rien » Si elle n'y connaissais rien, elle ne pourrait pas franchement nous aider à faire un choix. « Je suis jamais sortie » Et elle confirma la chose. C'était encore pire que ce que pensait Albane, même si elle ne le dirait pas. Cela ne faisait que rendre leur mission encore plus nécessaire. « Bien ! On va réfléchir à ça là-haut si vous voulez bien » proposa Albane en prenant déjà la main de Lily pour l'attirer vers l'escalier. « Tu dois d'abord être plus présentable pour le type d'endroits où nous t'emmenons » ajouta-t-elle en faisant signe à Isaac de les suivre. Il avait son mot à dire aussi, il s'y connaissait en tenue correcte exigée. « Tiens Isaac, raconte donc à Lily ta première sortie. Même si je suis sûre que tu n'avais pas l'âge légal » précisa-t-elle d'un ton malin. Avec un peu de chance, ça les aiderait à faire un choix de destination. La brunette était déjà en train de sortir tout un tas de robes de son armoire afin de trouver la couleur qui conviendrait le mieux à Lily dans un un premier temps. Elle s'empressa également de mettre son fer à lisser en marche afin qu'il chauffe un peu pendant ce temps-là. « Moi j'aime bien la rouge. Isaac ? » Comme toujours, elle avait en quelque sorte besoin de son approbation. Elle espérait donc qu'il ne jugerait pas utile de la contredire.


« tout le monde a un ami à chaque étape de leur vie, mais seulement quelques personnes ont le même ami à toutes les étapes de leur vie. » ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : tommo, mon bb.

CRÉDITS : à venir.

PSEUDO : anaëlle, la fabulance-même.


MessageSujet: Re: waste the night. (isaac/albane) 17/10/2016, 23:18

Waste the night
Lorsque l'on t'investit d'une mission (ouais, rien que ça), tu y vas à fond ou tu n'y vas pas du tout. Là, en l'occurence, t'es prêt à faire tout ton possible pour aider Albane à relever le défi qu'elle s'est elle-même imposé. La vérité c'est que t'as pas hésité longtemps parce que quand t'es avec elle, tout chez toi est décuplé : tes qualités comme tes défauts. Du coup, t'espères secrètement que ta connerie ne déteindra pas trop sur l'énergie que tu vas déployer pour faire de Lily une nouvelle Lily 2.0. Bon, force est de constater que la tâche ne va pas être évidente puisque la blondinette se tracasse déjà de devoir penser à autre chose qu'à son travail scolaire, comme si son cerveau avait été conditionné spécifiquement pour ça et pour rien d'autre. Un peu comme Albane et toi... mais dans l'autre sens. D'ailleurs, tu ne peux pas t'empêcher de rire pour toi-même à cette pensée. Pourtant, contre toute attente, t'as l'impression que tous les trois, vous pourriez vraiment bien vous entendre, et ce malgré vos aspirations totalement différentes. Des aspirations différentes... c'est peu de le dire, parce que quand tu tentes de savoir dans quels endroit elle préfère sortir, la réponse qu'elle te donne n'est clairement pas celle à laquelle tu t'attendais. « Je… Je-j'en sais rien. Je suis jamais sortie. » Tu peux pas t'empêcher de réagir aussitôt. « Eh bah... on est pas dans la merde... », tu grommelles plus pour toi-même que pour tes deux interlocutrices. De toute façon, Albane semble déjà avoir prévu la suite des évènements. « Bien ! On va réfléchir à ça là-haut si vous voulez bien. Tu dois d'abord être plus présentable pour le type d'endroits où nous t'emmenons. » Sans rien ajouter, tu suis la brune et la blonde jusqu'à la chambre. Ce n'est qu'une fois là-bas qu'Albane te prends de cours. « Tiens Isaac, raconte donc à Lily ta première sortie. Même si je suis sûre que tu n'avais pas l'âge légal. » Durant un court instant, tu restes silencieux, les yeux dans le vague. Ton cerveau semble avoir cessé toute activité, comme si un singe était en train de jouer des maracasses à l'intérieur. Ta première soirée avait été on ne peut plus mémorable pour un gamin de quinze ans. A l'âge où les mômes font plutôt des soirées pyjamas chez les uns ou chez les autres, tes potes et toi aviez prévu de sortir braver l'interdit. Aussi loin que tu t'en souviennes, le grand frère d'un de tes potes (qui lui, avait l'âge légal contrairement à vous) connaissait bien le videur de l'une de ces boîtes branchées que vous convoitiez. A grand renfort de "s'il te plaît mec, je t'en revaudrait une" et  de quelques biftons, il a réussi à faire céder le type. Vous êtes entrés et vous avez joué les grands comme la belle bande de morveux que vous étiez. Après, ça a quelque peu dégénéré. Du coup, tu secoues énergiquement la tête en guise de refus. « Franchement, vous voulez pas savoir », t'affirmes sans trop de doute. Raconter ça ne jouerai très probablement pas en votre faveur puisque Lily allait certainement prendre peur – enfin, encore plus que maintenant, en admettant que ce soit possible. Toutefois, Albane ne semble pas le voir du même oeil ; tu le comprends au coup de pied qu'elle donne au plancher avec son air de diva. « Ok, tu l'auras voulu ! » tu clâmes les bras en l'air afin de te disculper comme tu le peux. Et puis, comme le mec obéissant (que t'es pourtant pas), tu résume cette soirée en quelques phrases. « Le grand frère d'un pote nous a accompagnés en boîte », tu simplifies. « Sauf qu'il avait amené ses potes lui aussi et qu'ils avaient beau avoir quelques années de plus que nous, ils n'étaient pas pour autant plus matures ni même plus intelligents. Du coup, ils ont foutu des trucs dans nos verres sans qu'on le sache. » Bien sûr, ils se sont fait un plaisir de vous le dire quelques jours plus tard non sans se marrer comme des boeufs en repensant à votre première sortie bien foireuse. « En plus on a consommé comme des trous alors on a vite perdu la tête. » Tu préfères raccourcir le récit le plus possible parce que Lily risquerait de prendre ses jambes à son cou, et si ça se trouve, Albane pourrait bien la suivre. Du coup, tu t'empresses de terminer pour mettre un terme à ce moment gênant (parce que oui, tu devines que c'est gênant vu la grimace qu'arbore la blondinette). « Bref, j'ai fini tellement défoncé que j'ai couché avec une meuf. Je sais que ça semble toujours plus dramatique dans l'autre sens quand un mec hétéro se tape un autre mec mais j'vous signale que c'est tout aussi problématique dans mon cas. » Lorsque tu te tais enfin, les deux demoiselles ne pipent mot. Tu remarques même le regard assassin que te lance Albane. « Bah quoi ? Je t'avais dit que vous vouliez pas savoir... » C'est tout Albane ça. « Mais pas de panique Lily. Ce soir, ça va très bien se passer », tu conclues de manière à rassurer la petite blondinette. Tout ce que t'espères, c'est que tu aies raison. De toute façon, la jeune femme semble plus occupée à se ronger les ongles à cause du stress, et la source de ce stress n'est autre que les robes qu'Albane lui présente. Bon ok, ton histoire ne l'a sûrement pas rassurée, mais c'est sur les vêtements de ta meilleure amie que son regard se porte. « Moi j'aime bien la rouge. Isaac ? » En effet, la robe en question est superbe. Elle paraît néanmoins un brin trop courte pour Lily qui n'est manifestement pas le genre de fille à aimer montrer son corps. Mais comme t'es pas trop trop con, tu prends soin de garder cette pensée pour toi. « Parfait, le rouge va bien aux blondes. Tu devrais l'essayer », tu justifies comme si t'étais conseiller en prêt-à-porter alors qu'en réalité, tu n'y connais rien. « Bon rassure-moi, tu aimes danser ? TOUT LE MONDE aime danser ! » Pitié, faites qu'elle dise oui. Sans quoi, vous êtes vraiment dans la merde. Ceci dit, t'oses espérer qu'elle a déjà dansé en soutif devant les clips à la télé ou qu'elle a déjà joué à Just Dance avec ses amis. Ce serait déjà un début pour qu'une petite virée en boîte ne soit pas trop traumatisante. L'espoir fait vivre.
©️ fiche créée par anaëlle.


Spoiler:
 



Tu te demandes si tu es une bête féroce ou bien un saint mais tu es infiniment nombreux, celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui cherche, et tous les autres ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: waste the night. (isaac/albane) 10/11/2016, 16:15

C'était si étrange, comme sensation. D'être embarquée dans la tornade de deux jeunes adultes qui la poussait hors de sa zone de confort trop limitée. Elle avait peur, elle appréhendait, elle détestait l'inconnu et pourtant, elle était curieuse. Elle savait qu'elle manquait des choses, de part sa timidité excessive et son calme étouffant. Ils étaient un peu une bouffée d'air frais dont elle n'avait pas conscience d'avoir besoin. C'était comme se sentir remonter vers la surface après avoir toujours vécu dans les tréfonds de son monde enfantin. Elle n'était plus une enfant, Lily, c'était dur à admettre, à comprendre aussi, mais c'était le cas. Elle hocha timidement la tête à l'ordre donné par Albane. Elle n'oublierait pas l'université, ni les cours, ni l'examen, ça la suivrait toute la soirée, et le lendemain aussi. Mais elle était prête à faire l'effort. Faire semblant du mieux qu'elle pouvait. - Eh bah... on est pas dans la merde... Elle se sent traînée par Albane, et se laisse faire, les joues rosies par la remarque d'Isaac. Elle se sentait gênée de son statut, d'être la fille qui n'était jamais sortie, elle avait honte, en quelque sorte. Isaac était un phénomène. Plus qu'Albane, même. Il avait ces grands gestes, cette voix forte et ces manières extravagante. Il l'intimidait, réellement, et ça se voyait au petit sourire gêné mais sincère qu'elle affichait lorsqu'il parlait. Le récit de sa première sortie en boîte ne la rassura pas, bien au contraire, elle eut une envie soudaine de partir en courant, effrayée que la sienne tourne de la même manière. Elle se figea, crispée, écoutant la fin de l'histoire avec trop d'attention. Elle afficha une mine inquiète, et le regard que lançait Albane à son meilleur ami n'y enleva rien. Pourtant, Isaac tenta maladroitement de rattraper le coup. Lily baissa les yeux, les lèvres pincées : - J'espère… Murmura-t-elle pour elle plus que pour eux. Les robes défilaient sous ses yeux, toutes plus courtes les unes que les autres, et elle commença à se ronger nerveusement les ongles. Albane lui présenta une magnifique robe rouge, que Lily prit entre ses mains comme si elle touchait un objet sacré, et leva la tête vers ses deux amis pour la soirée. - Je sais pas trop, elle est courte, grimaça-t-elle, en baissant de nouveau les yeux sur la robe. Pourtant, aux regards que lui portent Isaac et Albane, elle comprit qu'elle n'aurait pas d'autre choix que de l'essayer. Elle prit une grande inspiration, comme si elle s'apprêtait à se jeter du haut d'une falaise, et hocha la tête. - D'accord. Je vais l'essayer. Elle leur lança un sourire entendu, le cœur battant. Elle écoutait à peine, lorsqu'Isaac mentionna la danse, mais le seul nom lui fit relever les yeux. Elle aimait la danse plus que n'importe quoi dans ce monde. Elle la pratiquait depuis quatorze ans, sans jamais arrêter. Elle hocha la tête. - Je danse depuis toujours. Ou presque. Elle sentit le poids dans son estomac s'alléger, un peu, jusqu'à ce qu'elle se rappelle où ils allaient. Elle grimaça, consciente qu'Isaac n'aimerait pas ce qu'elle s'apprêtait à ajouter : - Mais… Ce n'est pas le genre de danse que… Sa voix faiblit avant même qu'elle ne termine sa phrase, et elle fit la moue. Ses années de danse classique ne seraient pas d'une grande utilité sur la piste d'une boîte de nuit, entourée d'étrangers transpirants. Elle perdait espoir, l'impression qu'à tout moment ils se fatigueraient d'elle et la renverraient chez elle gentiment. Trois secondes de courage. Mentalement, elle compta jusqu'à trois, et puis sans un mot, elle se dirigea vers ce qu'elle espérait être la salle de bain. Elle referma la porte derrière elle, et essaya la robe rouge sans se regarder une seule fois dans le miroir. Elle ouvrit doucement la porte, et sortit de la salle de bain, se figeant devant leurs regards, entortillant ses doigts, toujours gênée. - Voilà… Elle se racla la gorge, les épaules rentrée, la tête baissée. Elle priait pour devenir invisible. Pour redevenir invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: waste the night. (isaac/albane)

Revenir en haut Aller en bas

waste the night. (isaac/albane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: Saison 15 :: rps-