Partagez|

Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Meghan Ory

CRÉDITS : xMclfurry (avatar) signature (moi) gif (tumblr)

PSEUDO : LKD, Cindy


MessageSujet: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 6/11/2016, 23:45

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

Le soleil était celui qui m’avait réveillé ce matin. Je n’avais aucun projet qui m’avait disposé à me réveiller vers huit du matin, non, juste ce maudit soleil qui était venu me taquiner de lumière en plein visage.  Autant dire que cela était tout bonnement horrible d’être réveillée ainsi alors que dans la  soirée de la veille j’avais plus que prévu d’aller me coucher pour dormir longtemps comme la belle au bois dormant. J’étais usée par la fatigue, mais je n’avais pas été capable d’être plus fort que les rayons du soleil malheureusement. Les stores devraient être vite réparés si je ne voulais pas vouloir tuer quelqu’un pour me venger de cela. Je venais d’emménager dans cet appartement, et c’était la seule chose qui clochait dans le coin alors autant dire que je n’allais pas non plus me plaindre. J’allais juste me lever, me laver et me mettre en route pour une journée réparation de store. Je ne savais pas comment réparer cela, mais j’allais sans doute demander des renseignements à la boutique pour avoir de l’aide, du moins je savais de toute façon me démerder par moi-même. Enfin, je pinçais mes lèvres alors que je me coiffais en soufflant un peu, tout en enfilant mon manteau pour affronter le froid qui commençait à s’abattre sur Paris. Il ne faisait pas assez chaud pour aborder des vêtements léger et très sexy, non alors, je me devais comme tout le monde me cacher derrière un manteau pour ne pas chopper un bon rhume. Enfin, je marchais dans la rue cherchant le magasin dont m’avait parlé mon ingénieur du son pour avoir les outils dont  j’avais besoin pour pouvoir dormir correctement le matin quand je n’allais pas devoir me lever pour aller bosser. Le Samedi, je n’avais pas d’émission, donc je n’étais pas obligée durant les jours d’hiver de me lever avant le soleil, mais celui-là n’avait clairement pas l’air d’apprécier. Alors, que j’entrais dans cette boutique, je prenais donc tous ce dont il me fallait aux dires du moins de ce vendeur, en espérant juste qu’il ne teste pas de faire grimper ses ventes grâce à moi. J’en ressortais vite avec une addition assez salée, mais autant dire que si cela pouvait rendre mon appartement plus sympathique le matin. Une envie de café me prit quand je passais devant ce coffee shop. Je rentrais dans le magasin, les mains bien plus que chargée que ces dernières ne pouvaient supporter. Trop de charge et de sac, enfin, j’arrivais parfaitement à faire ce que je devais faire, commandant ma boisson lactée tout sourire offert à la serveuse prenant derrière le comptoir la commande. J’attendais patiemment, checkant les alentours quand ma boisson me fût remise, je me retournais pour partir quand par malheurs mon café tomba sur les pieds d’un autre client ainsi que le sac avec le marteau. La merde. «  Pardon !  » Mon visage s’élevait en direction de la personne et là je n’avais plus rien à dire, je restais tout bonnement silencieuse en croisant ce visage que je n’avais pas vu depuis bien des années. Je restais là ébahit jusqu’à ce qu’on me bouscule pour me laisser cogner la personne se tenant devant moi, celle qui venait de se prendre ma boisson chaude sur les pieds et le marteau , enfin le sac le contenant. Ce dernier étant tout bonnement Jarhead … mon passé faisait son come back ?

LUCKYRED




 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jesse Metcalfe

CRÉDITS : Blossom.

PSEUDO : Petit_Biscuit


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 10/11/2016, 15:26

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

Ca ne fait pas longtemps que Jarhead a atterris sur le sol Français dans le but de s’y installer il ne sait combien de temps. Il n’est pas à Paris par hasard après tout, il est là pour retrouver une jeune femme faisant partie de son passé. Mais bon, non seulement il ne sait pas comment les choses vont se dérouler avec Melison et à côté de ça, il se sent bien alors il n’a pas envie de fuir une fois qu’il aura confronté celle pour qui il a fait de la prison pendant près de dix ans. A Londres, il se sentait chez lui, ayant grandi là-bas mais bon, même si la ville est grande, les rumeurs vont vite et la libération du meurtrier dans un hold-up d’une boutique, ça ne passe pas vraiment inaperçu. A Paris en revanche, personne ne connait son passé. Faut dire en même temps qu’il n’a pas non plus un tatouage sur le front avec écrit ‘j’ai fais 10 ans pour meurtre’ ça serait stupide alors il passe inaperçu et ça lui fait du bien. Ça ne faisait pas longtemps qu’il n’avait pas été ainsi alors autant dire qu’il en profite comme il se doit. Il en profite même sans doute trop étant donné qu’il prend tout son temps avant de confronter celle avec qui il avait une relation physique et sans doute plus que cela. S’il sait qu’elle se trouve dans la capital de la mode, il ne sait pas non plus son adresse exact. Il n’a pas non plus fait le curieux jusqu’au bout. Mais dans tous les cas, s’il le veut il peut lui faire face puisqu’il sait où elle travaille. En même temps elle a sa propre émission de radio alors autant dire qu’il y a mieux pour passer inaperçue. Jarhead pourrait donc aller la voir devant les studios mais il ne sait pas encore ce qu’il va lui dire. Il ne sait même pas pourquoi il la recherche en fin de compte. Sans doute est-ce qu’il attend des remerciements, ou encore des explications sur le fait qu’elle n’est jamais venu lui voir au parloir et n’a plus donné de signe de vie à son père alors qu’il l’avait accueilli chez lui. Il y a tellement de chose à dire dans le fond, qu’il ne sait pas comment commencer. Il laisse faire les choses, sans doute trop car en allant se chercher un café dans le café concurrent à celui où il travaille puisqu’aujourd’hui c’est le jour de la fermeture habituelle. En tout cas en allant là-bas, il ne s’attendait pas à la voir par hasard, encore moins à se prendre un café mais aussi un sac assez lourd sur les pieds. « Aïe !! » Ça fait mal non d’un chien mais bon, il ne va pas non plus se mettre à pleurer ou quoi que ce soit. Même si ‘est une vraie chochotte. Levant les yeux, i les rendit compte de la personne qui l’avait en quelque sorte attaquée sans le vouloir et resta bloqué quelque instant avant que finalement Melison perde l’équilibre sur lui. « Dis le si tu veux me tuer ! » Dit-il sur le ton de la plaisanterie même si on pourrait le penser sérieux. « Salut… » Dit-il finalement. Ils ne se sont pas vu depuis une décennie entière alors lui dire bonjour est la moindre des choses… non ?

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Meghan Ory

CRÉDITS : xMclfurry (avatar) signature (moi) gif (tumblr)

PSEUDO : LKD, Cindy


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 13/11/2016, 01:25

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

Je suis plutôt connue pour ma maladresse plus que pour autre chose. Jamais je n’aurais pensé que cette dernière m’aurait amené à croiser à nouveau ce passé que j’avais pourtant fui avec tellement de regret. Je m’étais extirpée de mon lit uniquement pour  ne plus le faire trop tôt quand je n’avais pas à me lever, car les volets étaient très important si on voulait pouvoir contrer les rayons du soleil. Autant dire que c’était bel et bien mon cas, je ne voulais plus être réveillée intempestivement par le soleil. Je pouvais sans doute faire en sorte de me démerder pour installer ces derniers avec succès, j’aimais bien me débrouiller par moi-même, c’était assez jouissive de pouvoir le faire seule, mais parfois on pouvait aussi se louper et lourdement le regretter. Enfin, jusqu’à ce que j’arrive dans ce starbuck, autant dire que jamais je n’aurais imaginé croiser ce bout de mon passé, j’avais tout fait pour le fuir sans le vouloir. Mais, je me retrouvais à lui faire face d’un coup, sans même avoir eu le temps de prendre une bouffée d’air pour ne pas mourir d’étouffement à cause des regrets qui commençaient à m’assommer. J’avais été plus que maladroite, en lui rentrant dedans, je pourrais penser que toute cette matinée n’était qu’un songe, mais je savais que j’étais bel et bien réveillée. J’aurais préféré m’éveiller en sueur dans mon lit, toute décomposée plutôt que d’être face à Jarhead. Car, je n’étais pas prêté à être face à ce dernier. Surtout que je venais de lui renverser mon café sur lui tout en m’éclaboussant et tout en lâchant mon sac avec le fameux marteau dedans. J’avais mal pour lui au début, car j’étais d’imaginer que malencontreusement j’étais tombée sur lui, non je pensais à un homme au hasard que je ne connaissais pas et cela aurait été plus appréciable. Je restais inerte et silencieuse après avoir lâché mon petit mot d’excuse, ne sachant quoi dire de plus pour le coup, je le regardais tout en écoutant ses dires, haussant un peu les sourcils, je souriais au jeune homme. « Peut-être …  » La plaisanterie allait elle passé ? Que pensait-il de moi à cet instant précis ? Aucune idée, mais e me sentais mal en repensant à notre passé en commun. Merde. Puis, il finissait par me dire bonjour, je restais béante là à me demander pourquoi il me disait bonjour.   « Salut …  » Finissant malgré tout par répondre tout en pinçant mes lèvres et finissant par m’écarter un peu pour ne pas gêner les autres personnes.   « Tu es ici depuis longtemps ?  » Sans doute pas, je savais qu’il était en prison … par ma faute, enfin on était tous les deux fautifs, mais je n ‘avais pas vraiment aidé à vrai dire. Je me sentais mal jusqu’à repenser à tout ce que j’avais fait et que je l’avais tout bonnement abandonné.  Les remords, ces derniers étaient bien trop présents et cela me peinait.

LUCKYRED




 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jesse Metcalfe

CRÉDITS : Blossom.

PSEUDO : Petit_Biscuit


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 21/11/2016, 00:25

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

Jharead a eu dix ans pour se décider sur ce qu’il pourrait dire si un jour il se retrouverait devant Melison et pourtant il n’a jamais pu se décider. Changeant d’avis toutes les semaines, il a fini par abandonner, se disant qu’il réagirait mieux s’il n’est pas préparé mais maintenant qu’il se trouve face à la brune qui a hanté ses nuits derrière les barreaux, il ne sait même pas quoi lui dire mis à part les bonnes politesses en la saluant. Au vu de ces retrouvailles improvisées, il n’aurait pas pu imaginer comment réagir dans ce genre de situation alors il a bien fait d’abandonner l’idée de lui sortir des phrases toutes faites, elles auraient été mal venue au vu des circonstances. A la place il plaisante à moitié. Nombreuses seraient les personnes qui se comporteraient mal face à elle, après tout elle a fui après tous les sacrifices qu’il a pu faire pour elle mais non, il ne bouillonne pas de l’intérieur, il est juste… perdu. Oui perdu, c’est bien le mot. « Quelques minutes à peine, je viens me chercher un café » Il dit cela ironiquement alors qu’il sait pertinemment la tournure de sa question. Qu’est-ce qu’on s’en fiche depuis quand il se trouve dans ce starbuck, ça ne change absolument rien à sa vie. Il sait bien ce qu’elle lui demande et pourtant il semble mettre un temps fou avant de finalement répondre non sans avoir soufflé au préalable. « Quelques semaines à peine ! » Il est sorti de prison depuis des mois mais ce n’était pas la question. Il espère juste qu’elle ne lui demandera pas les raisons de sa présence ici car lui-même ne le sait pas trop au fond. Ses raisons à la base étaient peut-être trop utopique de changer de pays pour de simples remerciements. Tout ce que Jharead sait et que Melison doit certainement se dire pareil c’est que ça serait un foutu hasard qu’ils se retrouvent tous les deux dans la capitale française s’il ne savait pas de lui-même au préalable que Melison y vivait. Non, s’il est là c’est pas par hasard, c’est pour la voire mais face à la brune il ne sait même pas pourquoi il est venu. « Au plaisir de t’avoir vu ! » Dit-il simplement en continuant sa route, espérant qu’elle ne le retienne pas. Il est tout simplement ridicule, espérons qu’il en ait bien conscience. Il est là pour la voir, avoir des explications et maintenant qu’il lui fait face, il ne porte pas ses couilles. En réalité il ne veut pas évoquer sa présence ici, il ne veut pas parler du fait qu’il ait été blessé qu’elle ne vienne pas une seule fois pour le remercier pour le merdier dans lequel il s’est mis uniquement pour la protéger elle. Quand il s’agit de la brune il semble faible même si dix ans de taule ça change le caractère et surtout la force mentale. C’était apparemment une mauvaise idée que de venir dans le coin, il ne semble pas être prêt à lui faire face malgré que ça fasse quand même une décennie qu’il attend cela.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Meghan Ory

CRÉDITS : xMclfurry (avatar) signature (moi) gif (tumblr)

PSEUDO : LKD, Cindy


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 24/11/2016, 15:20

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

Si on m’avait dit que je me retrouverais aujourd’hui particulièrement devant mon passé, je ne saurais pas sorti, laissant ce maudit soleil me tuer le moral. Là c’était cette rencontre face à moi qui me rendait mal. Je ne savais quoi faire ou ni même quoi ire pour le coup. Je ne savais que penser même, j’étais complétement perdue. Je ne saurais quoi faire, mais quand je commençais à me dire que j’aurais pu partir en courant et le laisser là, je m’étais ravisée, je ne pouvais pas faire cela après tout. Non cela serait horrible, même si dans le fond, j’avais déjà fui une fois, alors une de plus ce n’était clairement pas grand-chose dans le fond. Quand je l’entendais me répondre qu’il était là depuis quelques minutes, j’eus un arrêt au niveau de mon cœur, même mon cerveau avait bugué. Comment faisait-il pour plaisanter ou encore être ironique, que sais-je qu’il faisait en cet instant, mais en tout cas, cela me mise mal à l’aise, je l’observais tout en souriant difficilement, ce n’était pas simple, car j’imaginais ces années passés enfermés derrières des barreaux, alors que j’aurais pu, même dû être à sa place. Je m’en voulais, la culpabilité était en train de me noyer, à tel point que j’avais l’impression de me décomposer devant lui et cette assemblée de personne étant venus chercher son café ou de quoi se faire plaisir. Moi mon petit plaisir s’était retrouvé sur les chaussures de Jharead. Je soufflais un peu souriant à la fois. « Ah d’accord, c’est bien alors ! » Que pouvais-je dire ? Les mots me manquaient, pourtant au vu de mon travail c’était tout bonnement ironique. Les mots ne pouvaient pas me manquer, surtout à la radio, sinon ça ferait une alerte de ma productrice, car justement je restais trop silencieuse à l’antenne, autant dire que cela ne m’était jamais arrivée, mais pour le coup, je continuais à ne pas savoir quoi dire, alors cela pouvait forcément m’arriver, si l’occasion était extraordinaire autant dire que c’était le cas pour le coup Les mots me manquaient, peut-être s’en était-il rendu compte, vu que ce dernier finissait par partir, laissant une phrase bateau derrière lui. Je le laissais partir et étrangement l’envie de le suivre me rongeait, mais je ne pouvais pas faire ça ? Non, je ne le pouvais pas, comment oser faire ça ? Faisant la queue pour reprendre de quoi me faire plaisir, je finissais par souffler en me décidant à rejoindre Jharead, une fois dehors, je regardais à gauche et à droite pour voir justement si ce dernier était encore là. Je secouais la tête, finissant par le voir, je finissais par aller le rejoindre. « Attends ! » Que je lui lançais tout en soufflant. Je n’’étais pas très sûre de moi pour le coup, je ne savais pas pourquoi je venais de le retenir, mais finalement je l’avais fait. Alors, il fallait trouver quoi dire pour le coup. « Je suis désolée … » Que je lâchais bêtement, sans dire de quoi je l’étais vraiment. Pour l’étais-je, les raisons pouvaient être multiple après tout.

LUCKYRED




 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jesse Metcalfe

CRÉDITS : Blossom.

PSEUDO : Petit_Biscuit


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 8/1/2017, 21:03

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

Est-ce que Jharead avait fait une erreur en venant à Paris ? Maintenant qu’il se trouve devant Melison, forcément il se pose la question. Il a perdu dix ans de sa vie pour elle. Si c’était à refaire il le referait sans doute car il est comme ça mais il n’empêche que dix années à leur âge ce n’est pas rien. Il a quand même passé un tiers de sa vie derrière les barreaux pour un crime dont il n’était pas l’auteur. Pourquoi souhaite-t-il alors perdre encore de son précieux temps alors qu’elle ne lui avait pas accordé la moindre minute en venant le voir ou en acceptant ses appels avant qu’on ne lui dise que son numéro n’était plus attribué ? Il ne sait pas, il ne sait même plus si c’est une bonne chose ou s’il devrait partir à nouveau, recommencer une vie calme et posé, ailleurs. Face à la jeune femme qui le rendait dingue, il ne sait que dire, que faire alors il préfère nettement fuir, faire comme si de rien n’était en ne cherchant pas la moindre parole de la brune avec qui il passait le plus clair de son temps autrefois lorsqu’ils vivaient tous deux en Angleterre. Le jeune homme lui servit alors un dernier sourire aimable avant de prendre la fuite. S’il était logique avec lui-même il aurait pris ses jambes à son cou, n’aurait pas trainé dans la rue, il aurait fui, pris la premier tôt pour s’éloigner de Melison le plus loin possible. Pourtant non, il faut peut-être croire que ces petites retrouvailles l’ont plus secoué qu’il ne le pensait. Alors qu’il entendait la voit de Melison, il resta un temps de dos, s’arrêtant tout de même de marcher avant de finalement se retourner pour lui faire face. « Ok ! » Accepter ses excuses ? Apprécier le geste ? Il ne sait même pas quoi faire de ses excuses qu’il sent sincères malgré tout. Il pensait que l’entendre lui dire ces quelques mots lui ferait du bien mais au final non, ça ne change pas grand-chose. « Pour quoi exactement ? » Poursuivit-il avec un ton qui se veut calme alors qu’au fond il bout totalement. « Pour m’avoir fait perdre dix ans de ma vie ? Ou pour m’avoir abandonné comme une merde en ne venant pas au parloir ? » Jharead souffle un bon coup. Faut croire qu’il ne pouvait pas rester impassible encore longtemps. Faut croire qu’il lui en veut plus qu’il ne le laisse croire. Pourtant il ne lui en veut pas pour tout, pas pour sa première question par exemple mais bel et bien parce qu’il aurait eu besoin de ses visites pour qu’il tienne le coup. Peut-être qu’il aurait réussi à passer 10 ans avec moins de mal. Pourtant on ne saura jamais si la présence de Melison quelques fois par ans aurait changé quoi que ce soit. Ce qui a été fait est fait, pourquoi les ‘si’ sont bien trop simple à imaginer. En tout Jharead ne peut faire autrement que de la regarder droit dans les yeux. Il attendait de lui faire face depuis bien trop longtemps pour qu’il ait le regard fuyant une fois les choses faites.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Meghan Ory

CRÉDITS : xMclfurry (avatar) signature (moi) gif (tumblr)

PSEUDO : LKD, Cindy


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 9/1/2017, 20:49

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

Le voir et le voir disparaître derrière la porte d’un café pour rejoindre la rue. Hésitante, je l’avais été à refaire la queue pour me servir un nouveau gobelet de mon petit caprice qui m’aidait à me tenir debout malgré la fatigue. L’hésitation avait été forte, elle m’avait tiraillé peut être beaucoup moins que la culpabilité que j’avais ressenti en voyant à nouveau et pour la première fois depuis cette nuit-là Jharead. Finissant pas sortir de la boutique sans rien dans la main, j’avais abandonné l’idée de faire la queue pour une boisson pour aller parler à nouveau à cet homme. Celui qui avait tant jonché ma vie durant mon adolescence, m’ayant guidé parfois dans des délires, tout comme je l’avais parfois fait. Face à lui, je restais un temps, quelques secondes muette avant de m’excuser et cela me laissa toute troublée. M’interrogeant moi-même sur le pourquoi je le faisais, pourquoi je lui offrais des excuses. J’avais des tas de raison de m’excuser et je ne serais dire pour laquelle je m’excusais réellement. Je le regardais, ne sachant pas vraiment quoi faire ou dire de plus face à cet homme qui était en France, à Paris exactement. La question du pourquoi il était là exactement venait de foudroyer mon esprit, mais pour le moment on devait parler, bel et bien de mon plaidoyer, le pourquoi je venais de lui demander de me pardonner en quelques sortes. Les mots du jeune homme donnèrent comme un coup à mon estomac et quelques coups de couteaux à mon cœur. Je n’étais pas à plaindre, alors je n’irais pas le faire, j’en étais consciente et c’était sans doute le plus important. « Tu es dur. » Que je lâchais malgré tout. « Je sais que j’aurais pu rester pour te voir au parloir et tout … mais je ne t’ai pas demandé de me protéger … tu aurais pu dire que c’était moi … » Que je disais doucement comme si des espions nous écoutaient. « Pourquoi tu m’en veux réellement, je le sens et je peux comprendre que tu es toutes les raisons du monde et tout, mais je ne t’ai pas demandé de me laisser partir. Je serais resté avec toi main dans la main si tu m’avais laissé l’occasion de le faire ! » Que je disais. Je ne cherchais pas à m’expliquer ou encore à m’excuser comme quoi j’avais mes raisons et tout, mais, il ne pouvait pas m’en vouloir d’avoir perdu dix ans, je n’avais pas demandé à pouvoir m’échapper. Alors, je voulais qu’il m’explique. « Tu veux venir chez moi ? … enfin tu sais pour parler de ça ? » Que je disais, comme si je ne voulais vraiment pas qu’on nous entende et tout. « Sinon pourquoi tu es en France exactement ? » Que je le questionnais, fallait bien que la question m’échappe après tout. Je restais face à lui, sans haine, seulement avec regret et un peu de haine qu’il puisse m’en vouloir à vrai dire. Mais, je ne savais pas dans le fond si j’étais en tort pour tout. J’étais partie par peur de son père, il avait menacé ma vie.

LUCKYRED




 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jesse Metcalfe

CRÉDITS : Blossom.

PSEUDO : Petit_Biscuit


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 19/1/2017, 17:21

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

Quand Jharead avait parlé de Melison avec son père que ce soit à travers la vitre du parloir ou encore lors de sa sortie, ce dernier ne semblait pas comprendre pourquoi l’ancien taulard avait attendu la visite tant attendu de la brune qui partage leur vie depuis des années. Son ère a souvent cru qu’il voulait la voir pour la livrer aux autorités pour essayer d’alléger sa peine mais il n’en était rien, cette perspective n’était même pas envisageable. S’il lui en a voulu et lui en veut encore aujourd’hui d’avoir joué la morte, ce n’est pas pour autant qu’il regrette le fait de l’avoir partagé en l’encourageant à s’enfuir tandis que lui allait se faire prendre par les autorités. En tout cas peu de personne ne semblait comprendre pourquoi il veut lui faire face sans en vouloir à sa vie non plus. Jharead n’attend pas qu’on le comprenne, il n’a besoin de personne et il l’a très bien compris pendant dix ans de vie. Se retrouvant de nouveau face à la jeune femme avec qui il partageait une relation bien que non sérieuse, il ne sait pas quoi faire, pas quoi dire alors qu’il en a des choses sur le cœur. Finalement, il s’est mis à exploser, pourtant il n’a toujours pas dit tout ce qu’il a à dire. Jharead se prit la tête entre les mains, essayant de se calmer afin de ne pas dire des choses qu’il finira sans doute par regretter au final. « Il n’a jamais été question que je te balance, ils auraient pu me torturer ça n’aurait rien changé ! » Outre le fait que c’était sa décision de partir, il ne voulait pas qu’elle finisse dans ce genre d’endroit où la torture ne semble pas si moche à coté quelques fois. Etre entouré pendant des années avec des hommes bien pire que lui malgré son arrestation pour meurtre officiellement, c’était pas facile, il n’avait pas la force contre ça. « Ca ne t’as jamais effleuré l’esprit de venir me voir ? De répondre à mes putains de coup de fil ? J’ai espéré jusqu’au bout que tu viendrais mais je ne sais même pas ce que j’ai pu penser en imaginant que je valais la peine pour que tu te déplaces ! » Qu’il lui en veuille autant montre bien qu’il avait besoin de sa présence, qu’il y a quelque chose là-dessous mais il ne compte pas dire le fond de sa pensée. « Pourquoi ? On peut rester ici, t’as pas de honte à avoir personne ne sait ici qui je suis ! » Contrairement en Angleterre où tout le monde ou presque le regardaient de travers ou changeaient de trottoir. Ce n’est pas forcément facile à vivre. « J’en avais marre qu’on me prenne pour un assassin ! » Dit-il seulement en enfouissant ses mains dans ses poches. Il n’est pas aussi à l’aise que lorsqu’il parle pour lui faire des reproches. « Finalement je veux bien qu’on aille chez toi ! » Outre le froid, ils ont surement des choses à se dire et son intérêt n’est pas vraiment de lui faire une scène sur la place publique. Tout ça ne concerne qu’eux deux.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Meghan Ory

CRÉDITS : xMclfurry (avatar) signature (moi) gif (tumblr)

PSEUDO : LKD, Cindy


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 21/1/2017, 17:16

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

En moins de quelques secondes je m’étais retrouvée à suivre Jharead dehors. Le besoin de m’expliquer, de parler de cette demande de pardon ? Peut-être, enfin c’était sans doute sûr, mais peut-être pas totalement pour moi à vrai dire. Il fallait de toute façon que je continue sur la voix qu’on venait de m’offrir en fonçant sur lui. Lui parler et affronter ce passé si déstabilisant quand mon esprit se perdait des heures dessus, j’en perdais tous mes moyens. Enfin, le regardant, écoutant avec difficulté à recevoir ces coups que je ne pouvais maitriser, ni la violence que je pouvais ressentir dans ses mots. Peut-être qu’il ne voulait pas être si virulent avec moi, mais c’était le cas et étrangement je le comprenais amplement. Comment ne pas le faire ? Cela serait dérisoire de ne pas l’être. Répondre, parler. Voilà ce qu’il devait attendre de moi, mais je me persistais à être silencieuse, à ne pas parler et surtout à ne pas craquer sous ses paroles qui semaient comme des larmes tranchantes dans mon cœur. Me cacher ? Serait une idée qui m’avait traversé l’esprit, mais je ne le pouvais pas, car pourquoi lui avoir couru après si c’était par la suite partir ? Enfin, je continuais de l’écouté plongé dans une taciturne exagéré, mais sans doute bonne pour moi pour le moment. « Je te comprends … je ne dis pas ça pour te faire plaisir ! » Que je finissais par dire tout bonnement. « J’ai voulu venir te voir Jharead … je n’irais pas chercher de fausses excuses … mais ceux à qui je devais de l’argent me recherchaient et ton père aussi... il avait mis une prime sur ma tête … que devais-je faire ? » Que je disais essayant de tout lui expliquer. Je comprenais son avis, mais j’avais aussi vécu des choses qu’il ne savait pas en ayant vécu enfermé entre quatre murs par ma faute. « J’ai même voulu me dénoncer à ta place, mais on aurait fini tous les deux derrière les barreaux ! » Que je finissais par ajouter. Proposant à Jharead de venir chez moi, je ne m’attendais pas forcément à cette réponse qu’il me servit. « Non, je n’ai pas honte … tu veux que je cris tout … » Que je lui annonçais complétement agacée pour le coup. Je pouvais comprendre la rancœur, mais à quoi bon tester de parler, s’il n’était pas capable de recevoir mes mots ? Autant partir, une nuance de fuir, car je lui dirais au revoir, je ne me mettrais pas à courir pour tout bonnement ne plus jamais le voir, du moins espérer. « Tu veux finalement aller chez moi, d’accord c’est au coin de la rue.. » Je n’avais pas vraiment relevé le pourquoi il était dans cette ville, mais je comptais bien le faire. Dans l’ascenseur, nous étions que tous les deux, les mains dans les poches de mon manteau je stoppais l’ascenseur et le regardais. « Pourquoi tu es vraiment ici ? Ok, là-bas on te prenait pour un tueur, mais pourquoi Paris, la France ? » Je trouvais ça étrange quand même.

LUCKYRED




 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jesse Metcalfe

CRÉDITS : Blossom.

PSEUDO : Petit_Biscuit


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 4/2/2017, 19:13

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

Des excuses, c’est tout ce qu’il attend, ni plus ni moins. Pourtant, on dirait qu’il attend plus que ça. Il est perdu avec lui-même, ne savait pas trop quoi attendre de tout cela. Sans doute est-ce qu’il a tellement attendu de la revoir qu’il a mis ses attentes trop hautes ? Jharead l’ignore mais ce n’est pas pour autant qu’il est tout à fait à l’aise devant la jeune femme. Il aimerait lui dire un tas de choses, mais les mots sortent difficilement de sa bouche, encore plus en l’entendant parler. C’est quoi encore cette histoire avec son père ? « Une prime ? D… de quoi est-ce que tu parles ? » Que son père la recherche, ça ne l’étonne pas mais de cette façon… il ne sait pas quoi penser même si connaissant son père, ça ne devrait même pas l’étonner. Il pensait pourtant que son père se ferait du souci pour Melison tout comme Jharead, elle vivait quand même chez eux, elle était de la famille d’une façon ou d’une autre même si Jharead ne la jamais vu de cette façon. Il est sur le cul, il est perdu. Il comprend mieux pourquoi elle n’a pas donné signe de vie mais ça l’énerve plus qu’autre chose. Pas contre Melison cette fois-ci, contre son père qu’il ne pensait pas capable de venger son fils en menaçant une fille qu’il a pourtant invité à vivre chez lui, la fille de ses anciens associés. Là encore, ça montre que Jharead est bien différent de son paternel. Il a fait pas mal de mauvais choix dans sa vie mais pas au point de ressembler à son père qui a étonnement évité la prison où il devrait pourtant être. « Non, il ne fallait pas te dénoncer… » Se contente-t-il de dire mais de toute façon elle ne l’a pas fait alors inutile d’épiloguer la dessus. « Pas non plus besoin de crier, j’ai compris ! » A part attirer l’attention sur eux, ils ne vont rien gagner d’autre. Les deux anciens amants ont finalement pris le chemin de l’appartement de la jeune femme mais alors qu’ils montaient les étages grace à l’ascenseur, avant que celui-ci soit stoppé par Melison. La questionnant du regard le temps de quelques instants, Jharead mit longtemps avant de répondre à sa question. Il aurait très bien pu se la jouer innocent, dire que ce n’’est qu’un hasard qui a fait qu’ils se sont tous deux retrouvés face à face mais bon, il n’est pas un menteur mis à part quand une fie est en jeu alors il n’allait pas faire semblait. « Ah ton avis ? » De toute façon, il n’aurait pas réagi comme ça en la voyant s’il ne savait pas qu’elle se trouvait à Paris. « J’avais besoin de te voir ! » Voilà, c’est dit, n’ajoutant rien de plus, évitant soigneusement son regard, se concentrant uniquement sur un point imaginaire sur l’une des parois de l’ascenseur, attendant la moindre de ses réactions.  

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Meghan Ory

CRÉDITS : xMclfurry (avatar) signature (moi) gif (tumblr)

PSEUDO : LKD, Cindy


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça. 4/2/2017, 22:10

Jarhead & Melison

Te revoir ? Je ne sais pas si j'en ai envie, si j'y ai réellement réfléchis, peut être que si ? Que sais-je après tout ? J'ai tout fait pour oublier et avancer, mais le passé il est comme ancré en moi comme dans toutes personnes ayant des souvenirs d'antan .

Tout sortir comme ça au détour d’une rue ce n’était pas forcément ce que j’aurais espéré. En vrai, j’aurais rien demandé de tout cela. J’aurais voulu le lui dire autrement pour son père, mais j’avais besoin aussi de me vider. Il pensait que je l’avais juste effacé en un revers de main, mais c’était loin d’être le cas ça avait été difficile de ne pas le voir et ne pas m’excuser jour après jour. « Je ne sais pas ce qui s’est passé … je ne saurais te l’expliquer plus … peut être que ce n’était pas le genre de prime que je me suis imaginée et que tu as l’air de t’être imaginé … mais j’ai eu peur … peut être que cela à tort. Mais je venais de te perdre et j’avais trop de monde qui tentait de me retrouver … » Que je continuais. Comme si j’étais avocate et que je me justifiais de tout cela. Bref. Je reprenais. « Je venais de te perdre et je m’en suis voulue ! » On ne dirait pas en regardant ma vie actuelle, car j’avais bien avancé, mais je ne voulais pas que lui soit enfermé alors que moi j’étais encore en train de me plaindre ou faire des conneries alors qu’il payait pour mon erreur. JE le regardais alors qu’il me disait qu’il ne fallait pas que je me dénonce. Je secouais la tête, ne sachant presque plus quoi penser, j’avais l’impression que je ne méritais pas la vie que je vivais actuellement. Je penchais un peu ma tête tout en soufflant alors que je songeais à sa vie en prison, j’avais une tonne de question, mais le bombarder la de suite n’était sans doute pas la meilleure des choses à faire. « Alors, je ne sais pas ce qu’il fallait que je fasse et ce que tu attendais de moi …. Dis-moi Jharead ? » Que je le suppliais presque du regard de me dire. Je ne savais plus quoi dire ou faire, alors quand il m’accusait d’avoir honte, je ne fis que sortir de mes gonds en hurlant , pour lui prouver que je m’en fichais, il fallait qu’il comprenne et cela n’avait pas l’air très simple à faire pour lui. Enfin, on avait fini par se rendre chez moi, mais dans l’ascenseur, j’avais fini par avoir des interrogations sur ses vrais raison d’être présent, là ici à Paris. Pourquoi cette ville et pas une autre ? Je ne comprenais pas forcément. Alors, en arrêtant l’appareil dans lequel on se trouvait je voulais des réponses, qui me furent donné, me laissant assez pensante de ses mots pour le coup. « Pour me crier dessus me dire que je t’avais abandonné ? » Que je demandais tout bonnement, besoin de réponse autant l’avouer, je n’avais besoin tout comme lui devait en avoir. J’avais remis en parlant l’ascenseur en route pour arriver chez moi, j’enfilais ma clef dans la serrure pour que les portes de l’ascenseur s’ouvre sur mon appartement, le laissant donc sortir et marchant après lui en renvoyant l’ascenseur en bas au rez de chaussée. « Tu veux quelques choses à manger ou autre ? » Proposais-je à ce revenant.  

LUCKYRED




 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça.

Revenir en haut Aller en bas

Jarison + Parfois les retrouvailles arrivent , alors qu'on ne les désirent pas tant que ça.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Les ONG arrivent au pouvoir en Haïti
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: from lbd to la vie en rose :: rps-