Partagez|

On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 18/12/2016, 06:02



lionel sevestre featuring diego barrueco

NOM : Sevestre, le nom de famille de ta génitrice. Tu ne le portes pas fièrement, à dire vrai, ce n’est qu’un nom et tu t’en branles pas mal. Peu de personnes le connaissent et c’est très bien comme ça. D’ailleurs, si rares sont les gens qui savent que ton nom est Sevestre, il y en a encore moins qui connaissent le deuxième nom qui orne pourtant tes papiers officiels : Teixeira. Le nom de ton père, cet homme que tu ne connais quasiment pas, mais que tu as appris à détester avec le temps et l’aide de celle qui t’a donné la vie. Tu n’as que de vagues souvenirs de lui et ils sont peu glorieux. Des bribes de l’époque où tu vivais encore en Espagne, des instants violents, du moins, des passages violents entre tes deux géniteurs ; ton père qui frappe ta mère, elle qui hurle de te cacher. La vérité, c’est que cet homme n’a jamais levé la main sur toi, jamais. Il n’a jamais voulu te blesser et il a d’ailleurs toujours été présent dans l’ombre dans ton enfance, puis dans ton adolescence. Il n’a eu de cesse de supplier ta mère de te voir. Pour l’anecdote, ta grand-mère paternelle est d’ailleurs passée par ta grand-mère maternelle dans l’espoir de connaître son petit-fils, mais tout ça, tu l’ignores. Tu ignores que de nombreux cadeaux que tu recevais pour ton anniversaire ou encore pour Noël venaient de sa part. Tu ignores qu’il a cherché à entrer dans ta vie à de nombreuses reprises. Non, toi, tout ce que tu sais, c’est ce que ta très chère mère a bien voulu te rabâcher pendant toute ton existence. Ton père était (et est) un salopard sans coeur qui la violentait sans cesse, un connard de première. Alors quand il a essayé de reprendre contact avec toi, il y a quelques années de cela, par le biais de Facebook (belle connerie que les réseaux sociaux à tes yeux), c’est tout naturellement que tu l’as envoyé chier. Tu ne veux rien avoir à faire avec lui, ni avec tes demi-soeurs, ni avec aucune de cette partie de ton arbre généalogique. Cet homme est un con, tu le détestes, même si oui, tu ne le connais pas. Peut-être qu’au fond, avoir entendu trop souvent ta mère te répéter lors de tes excès de colère que tu es exactement comme lui, ça te fait aussi un brin flipper. Tu ne veux pas ressembler à un inconnu que tu as appris à haïr avec le temps. Joli paradoxe quand on voit ce tu es devenu. PRÉNOM : Lionel, c’est moche, on est d’accord. Tu n’aimes pas ton prénom plus que cela, mais tu n’es pas le seul dans ce cas-là. De toutes façons, tes proches t’appellent rarement par celui-ci et c’est le plus important. Tu ne sais pas d’où il vient, tu ignores si c’est ton géniteur ou ta génitrice qui l’a choisi, mais tu t’en moques d’une force. Tu as déjà bien du mal à avoir une conversation lambda avec ta mère, alors parler du passé, de ta conception, de toutes ces conneries, c’est certainement pas d’actualité. Lionel, c’est crade, un brin dégueulasse, un peu comme toi à l’intérieur en fait. SURNOM : Lio, principalement. C’est comme ça qu’on te surnomme depuis aussi loin que tu t’en souviennes. C’est comme ça qu’ils t’appellent dans la bande et finalement, c’est peut-être le seul surnom qui devrait compter parce que, justement, il vient de personnes qui comptent. Même si soyons clair, tu es absolument incapable de leur dire, à eux ou à quiconque d’autres, même si aujourd’hui, il n’y a plus quiconque d’autres. Tu as toujours été incapable d’exprimer aux personnes importantes ce qu’elles pouvaient représenter pour toi. Toi, tu aimes de manière peu conventionnelle, tu aimes à travers des vannes plus que douteuses, des coups et des plans bien foireux. Il y a aussi tous ces surnoms que des personnes sans intérêts peuvent te balancer, que ce soit le banal con ou ses dérivés (petit, gros, grand con. À choisir, tu préfères être un petit con, mais bon, les goûts et les couleurs comme on dit...), enfoiré, fils de pute (celui-là, tu ne le nieras pas, toi aussi, tu penses que ta mère est une vraie pute) ou d’autres noms d’oiseaux peu reluisants. Puis, il y a les surnoms qu’Elle pouvait te donner, certains qui puaient la guimauve et d’autres tout aussi débiles. Des surnoms lointains, enterrés, oubliés, des surnoms qui te donnent aujourd’hui la gerbe rien que d’y penser. ÂGE : 23 ans et tu n’as rien accompli si ce n’est un tas de conneries. Tu erres sans but depuis toutes ces années et tu détruis tout ce que tu touches. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Un 28 octobre dans une ville non loin de Madrid, en Espagne. C’est là où tu as vécu les premières années de ton existence avant d’être arraché à ton pays natal par un oncle, l’un des frères de ta génitrice. Tu n’auras quasiment rien connu de l’Espagne à cause d’une mère incapable de se défendre, incapable de tenir tête à cet homme qu’elle n’aimait probablement même pas. Des regrets ? Aucun. Parmi toutes les merdes que tu as pu vivre, le fait d’arriver en France, d’être hébergé pendant un temps chez cet oncle et sa famille, donc ta tante et ta cousine, est probablement la meilleure chose qu’il a pu t’arriver. Tu as eu la chance de côtoyer et d’avoir une vraie famille, un cocon stable et aimant. À des années lumières de ce qu’a pu t’offrir ta mère, cette larve qui trainait sans cesse dans le canapé totalement alcoolisée. Sauf que les années sont passées et ta génitrice a tout fait foirer, encore. ORIGINES : Franco-espagnoles. Françaises de par ta mère, espagnoles de par ton père. L’Espagne n’est qu’un brin d’exotisme qui coule dans tes veines, qui t’apportent probablement ce teint halé, mais ça s’arrête là. Tu ne te sens pas Espagnol pour un sou, tu n’y es jamais retourné et ce n’est pas dans tes projets. Bien que tu aies vécu tes premières années là-bas, que ça a été ta langue maternelle, tu es, aujourd’hui, absolument incapable de sortir un mot en espagnol, ta mère s’en est assurée. Quant à la France, il n’y aura pas beaucoup plus à dire. C’est ton pays, oui, celui qui t’a accueilli, oui, mais tu n’es pas patriotique pour un sou. ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle à n’en pas douter. Les femmes, rien qu’elles ou Elle. STATUT CIVIL : Célibataire le coeur encore marqué au fer rouge par son nom à Elle. Blablabla. ÉTUDES/MÉTIER : ici. PASSION(S) : ici. GROUPE : ici. POSTE VACANT, SCÉNARIO, LIEN PRÉ-DÉFINI OU PERSONNAGE INVENTÉ : Scénario de @Billie Carpentier et Pré-lien de @Emma Lecomte, oui, rien que ça.

CARACTÈRE : ici. TICS ET TOCS : Mauvaise habitude à la con ; pour t’endormir, il faut que tu fumes un joint. Il n’y a rien à faire, sans ça, tu n’arrives pas à fermer l’oeil et tu te tapes de jolies insomnies. Généralement, tu ne le finis même pas et le premier truc que tu fais au réveil, c’est d’allumer celui de la veille. Un jour, ça te bouffera. Tu as déjà les yeux explosés à longueur de temps, mais tu as besoin de ça. Du moins, c’est ce que tu te dis, c’est plus simple que de t’avouer que tu es devenu accro à cette merde. – Tu carbures au café, tu peux t’enfiler facilement un litre par jour. Tu t’emmerdes plus à te prendre une tasse pour boire ta dose, non, non, toi, tu y vas directement au bol. Top glamour. – Tu es sur aucun réseau social, ça t’a apporté trop de merdes par le passé, alors tu as juste viré tous tes comptes. Ta vie, tu ne l’étales pas sur la toile et tu râles dès qu’un de tes potes peut poster un truc à ton sujet. C’est pas que tu n’aimes pas qu’on puisse trouver une vidéo de toi à moitié à poil sur le net en train de raconter de la merde parce que tu étais trop défoncé, mais presque. En revanche, il t’arrive de piquer les portables de tes potes ou leurs ordis pour faire un tour sur leurs comptes pour voir ce qu’Elle poste, mais plutôt crever que de l’avouer. – En parlant de portable, tu te trimballes un vieux Nokia de merde avec lequel il est inutile de songer à trainer sur le net. Il te sert à téléphoner, à envoyer des sms et puis, il y a le Snake dessus et ça, ça c’est un détail non négligeable. – Dès que y a un truc qui traîne par terre dans la rue, on peut être sûr que tu vas shooter dedans quitte à l’envoyer sans le vouloir (ou peut-être que si) sur la mamie à quelques mètres de là. Pas désolé. – Quand tu es énervé ou qu’un truc te contrarie, tu ne peux pas t’empêcher de chercher la merde avec le premier venu ou d’exploser le premier truc qui te passe par la main. Quand tu traines avec tes potes, ça tombe en général sur Emma et elle te le rend plutôt bien. En revanche, si tu es seul dans la rue, tu n’as aucun mal à aller embrouiller le premier passant pour de la merde, juste pour te défouler et passer tes nerfs. Tu sais bien que ça ne sert à rien, mais ça t’apaise, pendant un temps au moins parce qu’en général ça t’apporte plus d’emmerdes qu’autre chose. Putain de tempérament à la con. – Tu peux nolifer sur des jeux-vidéos pendant des heures et même des nuits. Par contre, on ne va pas se mentir, devant une console ou un ordinateur, tu n’es franchement pas le mec le plus doué et si on ajoute à ça le fait que tu es un putain de rageux... Faire une partie d’un quelconque jeu avec toi devient vite la pire idée du siècle. Oui, il t’est déjà arrivé de ragequit d’un jeu parce que ta team perdait, oui, il t’est déjà arrivé d’exploser la tv d’un pote parce que tu perdais, mais, ça arrive à tout le monde, non ? – Dès qu’un truc ou quelqu’un te saoule, tu le montres plutôt bien, ça va du soupir pas discret, au roulement des yeux ou au plus efficace ‘tu m’emmerdes, on se parle plus tard ?’.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? ici. QU'EST-CE QUI TE PLAÎT LE PLUS DANS LE FAIT DE VIVRE ICI ? ici. ET CE QUI TE PLAÎT LE MOINS ? ici. POUR FINIR, DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 18/12/2016, 06:07



être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaître

Ecris l'histoire de ton personnage ici.


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : Je donne pas mon prénom au premier venu, nan mais. ÂGE : La vingtaine. SEXE : Femme. VILLE : C'est pas important. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : Ça, c'est une chouette question. COMMENT AS-TU CONNU LBD ? : Je l'ai connu y a un an de cela, ravie qu'il soit toujours sur la toile. FRÉQUENCE DE CONNEXION : Autant que faire se peut. UN DERNIER MOT ?


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]diego barrueco[/b] aka [i]lionel sevestre[/i].
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 18/12/2016, 08:15

et dire que j'dois te passer bibi maintenant que t'es arrivé bouuh
ENFIN T'ES LA, PUTAIN J'Y CROYAIS PLUS
T'ES BEAU
T'ÉCRIS BIEN
T'ES PARFAIT QUOI
JTM MON FRÈRE

Bienvenue à Paname mon gars, puis bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 18/12/2016, 11:21

Malek Fakhti a écrit:

T'ES BEAU
T'ÉCRIS BIEN
T'ES PARFAIT QUOI


Bienvenue à Paname mon gars, puis bonne chance pour ta fiche

Je pense que Chloé à tout dit et que je me rallie sans l'ombre du quart du commencement d'un doute à son propos

Bienvenue parmi nous et bon courage pour la rédaction de la dernière partie de ta fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : mads.

CRÉDITS : (ava) balaclava. (sign) anaëlle.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 18/12/2016, 13:16

MOI j'te passe pas billie, bc t'es pas cool
excellent choix aussi quand même bienvenue chez toi mon chat et bon courage pour ta fiche n'hésite pas à siffler le staff en cas de besoin, on est là pour toi


chanel n°5, de l'or entre mes seins. la nuit tout est plus simple, j'emmerde tes voisins. mais quand vient la nuit, et que sonne l'heure de faire un tour. j'ai comme des envies, d'aller voir ailleurs mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : taylor marie hill.

CRÉDITS : moi (avatar), moi (signature).

PSEUDO : anaëlle (ou isamongus, cf. alana et cam - nan j'balance pas, salut). sinon les intimes m'appellent bilal - même si j'm'appelle pas bilal (svp cherchez pas).


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 18/12/2016, 14:32

J'VOIS LA CONSIDERATION A MON EGARD
EN MODE JSUIS UN PAQUET DE COOKIES
heureusement que j'vous aime.

BON
MOI AUSSI JPEUX DIRE QUE T'ES PARFAIT OU PAS ?
(j'écris en maj parce que c'est l'émotion )

j'te souhaite un immense bienvenue parmi nous, j'espère que tu te plairas ici.
en même temps t'as choisi la meilleure des bandes, tu vas pas t'ennuyer. et moi j'vais bien m'occuper de toi.
bon courage pour la suite de ta fiche (j'adore déjà le début ) et en cas de besoin, je suis à ton entière disposition, qu'il vente, qu'l pleuve, qu'il neige... enfin bref, n'hésite pas à me harceler.


au passage :
 



we have calcium in our bones, iron in our veins, carbon in our souls, nitrogen in our brains, 93 percent stardust with souls made of flames. we are all just stars that have people names.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 18/12/2016, 14:41

Bienvenue parmi nous ! Et bonne chance pour la suite de fiche ! \o/
Cette citation de titre. Haaaaanw. Dat movie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eau de toilette

JE RESSEMBLE À : magda zalejksa.

CRÉDITS : hedgekey (ava), tumblr (gif), quiet riot (sign), alcaline (icon).

PSEUDO : flingueur. (mais on m'appelle lily dans le stème-sy)


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 18/12/2016, 14:52

MAIS T'ES BCP TROP PARFAIT C'EST PAS NORMAL.
woa mais là j'étais pas prête, un lio et un ous dans les mêmes 24h c'est trop pour mon coeur.

j'adore ce que t'as déjà écrit, d'ailleurs.
trop trop hâte de faire des rps de gang là
ah oui, j'oubliais le principal, bienvenue ici.


mais notre histoire est un trésor
renfermant la vérité
symbole d'espoir laissé dans les cieux
deux âmes sœurs les yeux dans les yeux
deux miroirs en face l'un de l'autre
reflétant l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 18/12/2016, 15:54

T'as vu comment t'étais attendu ?  UN DIEU QUOI.

bienvenue à la maison gros, et si tu as besoin, le staff est toujours dans le coin

en passant, on a déjà un lien together, je viendrais t'en parler voir si ça te convient
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 18/12/2016, 19:39

excellent choix d'avatar et de scénario, il va nous falloir un lien.
bienvenue à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : jeon jeongguk

CRÉDITS : sv. (avatar) jecn (gifs signature) anaelle (code signature)

PSEUDO : fantasy.


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 19/12/2016, 13:39

bonjour, vous êtes bien beau
bienvenue ici



⊹ Paris m’étouffe. Paris me bouffe. Paris se pâme. Paris se moque de moi quand je rame et je suffoque dans les tunnels du RER. Mais je m’en moque... car j’ai ta main qui me conduit au paradis, dans le plus beau de ce Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 19/12/2016, 18:51

Très cool ce petit personnage Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes. 25/12/2016, 14:23


Il est temps de terminer ta fiche

eh ben alors... où es-tu passé(e) ? ça fait maintenant une semaine que tu as commencé ta fiche, mais nous n'avons plus de nouvelles de toi... comment ça se fait ? ne nous dis pas que tu t'es noyé(e) dans la seine ! ici, le staff est rempli de maîtres nageurs accomplis et encore plus sexy qu'adriana karembeu ! autrement dit, tu n'as aucune excuse, on te sauvera coûte que coûte ! à partir d'aujourd'hui, tu ne disposes donc plus que de quatre jours pour nous demander un délai, sans quoi ton compte se verra supprimé. nous, on n'a pas envie de te laisser partir ! alors reviens-nous, tu nous manques déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes.

Revenir en haut Aller en bas

On est une génération d’hommes élevés par des femmes, je suis pas sur qu’une autre femme soit la solution à nos problèmes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: saison 16 :: gestion-
LES RPS LIBRES

then a hero comes along / zafira beaumont.
(voir le sujet)