Partagez|

Extreme Makeover ♠ Tina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kuan-Yi Hsieh
parfum couture

JE RESSEMBLE À : Godfrey Gao

CRÉDITS : AVANGED IN CHAINS (ava) Beylin (signa)

PSEUDO : Queentin


MessageSujet: Extreme Makeover ♠ Tina Mer 18 Jan - 17:56


Tina & Kuan-Yi
Now...Time for a beautiful interlude



Je vais les tuer ! Je la refais une seconde fois, juste pour la forme. D'accord ? JE VAIS LES TUER !! Non mais vraiment, quelle bande de clampins chez Swarovski ! Vous y croyez ça vous ? M'envoyer une invitation pour la soirée de lancement de leur toute dernière ligne de bijoux. Hein ? Ah oui oui, je suis d'accord, c'est génial. Ce qui l'est moins en revanche, c'est de me la faire parvenir la veille au soir ! L'investigateur de cet event et la personne en charge d'envoyer les invitations mériteraient d'être pendus haut et court. Si ce sont des hommes, et si ça ne tenait qu'à moi, ils ne seraient pas pendus par le cou, si vous voyez ce que je veux dire … ! Oh que non, vous rigolez ou quoi ! Ça serait bien trop doux comme procédé. Prenez vous en à leur second cerveau, et bizarrement ils retiendront la leçon, vous verrez ! Oh non mais cette soirée, ça va être … . Je ne sais pas ce que ça va être, mais en tout cas, ça va l'être ! Croyez moi ! Pfff, en plus je me demande bien qui a eu cette idée folle … le premier qui dit « Un jour d'inventer l'école », je vous jure que je le défonce, okay !? Bref, j'en étais où moi ? Je sais qu'une fois n'est pas coutume, je gueulais, mais à propos de quoi déjà ? Ah oui ! Je disais donc que j'aimerais bien savoir qui a eu l’incongrue idée d'organiser tout ce pataquès sur un bateau voguant au gré des flots de la Seine. Tsss, on ne peut vraiment pas faire plus surfait, grotesque et has-been. Enfin bon, on ne peut pas dire non, ni décliner une invitation de Swarovski. Sans compter que toutes les matrones faisant la mode seront sûrement présentes. Argh, que la peste soit de toutes ces vieilles peaux qui ne peuvent pas dire « Bonjour » sans se pincer les lèvres et se tortiller du reste ! Je me demande si leur chef de file, la Delmare, sera de la partie ? Mais qu'est-ce que je raconte moi ?! Bien sûr qu'elle y sera. C'est Madame Vogue, ne l'oublions pas. Raison de plus pour que je sois impeccable et tiré à quatre épingles. Hors de question d'être le vilain petit canard jeté en pâture à toutes ces charognes décrépies ! BREF, voilà donc pourquoi je suis dans mon coup de feu et que je cours comme un dératé dans tout Paris. Une représentation comme celle-ci, c'est l’équivalent d'une opération commando style NASA, pour nous autres les mannequins. Il faut au bas mot une semaine pour s'y préparer. Résultat des courses, je me retrouve à faire en une journée ce qui demande en temps normal sept jours d'ouvrage. Non mais je ne suis pas Wonder Woman moi, hein ! Ok, ok, on se calme et on se remobilise.

Faisons le point et revoyons la check-list. Costume : j'ai. Coiffeur : c'est fait. Barbier : j'en viens. Prochaine étape, manucure et soin du visage. Impossible de trouver un salon d'esthétique qui n'affiche pas complet. Les gens tempêtent sous prétexte qu'ils n'ont pas assez d'argent, mais visiblement ils en ont suffisamment pour se faire pouponner. Aller y comprendre quelque chose vous ! C'est bien les français ça. Toujours à râler et à raquer ! Rohlalala, ça pour le coup, je ne l'aurais jamais crû ! Me voici réduis à cavaler comme les gourdasses des « Reines du Shopping » dans un arrondissement de Paris où je ne fous quasiment jamais les pieds en temps normal. Si jamais je me mets à brayer « Il me reste combien temps ? Vingt minutes ! Aïe, aïe, aïe, et j'ai pas fais ma mise en beauté ! », je vous donne la permission de m'abattre ! C'est bien ma chance en plus, il y a vraiment un monde fou aujourd'hui. A croire qu'ils se sont donnés le mot rien que pour me faire chier et m'énerver ! Je croyais que c'était fini les fêtes de fin d'année et la course aux cadeaux. Qu'est-ce qu'il se passe pour que les rues soient bondés comme ça ? On a avancé la date de la Gay Pride, ou quoi ?! J'aimerais comprendre à la fin, merde ! Ils vont se bouger tout ces empotés ? Non pensez-vous, ça serait trop simple ! « POUSSEZ-VOUS ! Dégage la grosse ! Barre-toi le chauve ! ». Oui, c'est peut-être un peu brut de décoffrage comme façon de parler, mais au mois, ça a le mérite de faire son effet. Ah si, si, je vous assure. Regardez plutôt. Ils s'écartent tous telle la Mer Rouge après les gagades d'Abraham. Ou peut-être que c'était Moïse … . Bref, on s'en fout ! Pffiou, oh j'en peux plus moi. Je savais bien que je n'aurais pas dû sécher l'athlétisme au lycée. Je crois bien que la dernière fois que j'ai galopé de la sorte, c'était pour les soldes d'été à Kyoto en deux-mille quinze. Non mais regardez-moi ça, pas une boutique d'esthétique dans le quartier. On est où là, à Paris ou en pleine cambrousse taïwanaise ?! J’hallucine ! Oh mon Dieu, dîtes-moi que tout ceci n'est qu'un cauchemar. Un horrible cauchemar et que je vais bientôt me wake up. C'est quand même dingue, il n'y a que commerces dont les gens n'en ont rien à foutre. Friperie, taxidermie, onglerie … . Hein, quoi ? Onglerie ? STOP ! Machines arrières, toutes ! Hum, ce n'est pas vraiment ce que je recherche. Ceci dit, c'est ce qui s'en rapproche le plus. A situation désespérée, mesure désespérée comme on dit. Bon, entrons, ça ne coûte rien.

Oh cool, c'est le désert ici en plus. Putain, je suis au bout de ma vie là, à souffler comme une locomotive. « Oh grâce au ciel, il n'y a pas un chat chez vous ! ». Euh tout bien réfléchi, un manque cruel de clients, c'est assez inquiétant pour ce qui est de la qualité des soins que prodigue cet institut. Bon n'y pensons pas. On va pratiquer la Méthode Coué et se convaincre que l'on ne peut pas trouver mieux dans tout Paris. Bon analysons cette nana derrière son comptoir pour se faire une petite idée sur le standing de la maison, si je puis m'exprimer ainsi. Whaaa, eh bien pour une ovarienne, je dois reconnaître qu'elle est plutôt jolie. Oh non c'est pas vrai, un petit haut bleu dur. Qu'est-ce qu'elles ont toutes à la fin, à porter cette couleur immonde qui ne va à personne. Par pitié les filles, lâchez l'affaire avec votre bleu dur. Faut que je le dise en quelle langue pour que vous imprimiez ? En Chinois ? Yǔ nín de yìngpán lán tíngzhǐ ! Voilà, c'est dit ! Ok Kuan-Yi, cool, calme-toi, ça va aller. Pas la peine de faire monter le compteur comme ça, on dirait que tu vas exploser. Bon à nous deux miss bleu dur. Oh serait-ce … une psyché murale ? Prodigieux ! Attend 'tend 'tend chérie, deux secondes. Je me recoiffe, et je suis à toi. Il a vraiment fait un travail magnifique ce petit Jean-Baptiste. Je crois bien qu'ils n'ont jamais été aussi souples et soyeux. C'est plutôt de bonne augure pour ce soir. Me voici, me voilà ! Pfff, je suis encore essoufflé, c'est quand même pas croyable ça ! Aller hop, on ôte les gants et on les fait s'abattre avec fracas sur ce comptoir. Ouais je sais, j'adooooore faire le type détestable dès les premières minutes qui suivent une rencontre. Dit-donc, on n'y voit que dalle ici. La lumière c'est en option ou bien … . Oh mais suis-je bête j'ai toujours mes lunettes de soleil sur le nez. Que voulez-vous ... cerveau top modèle ! On n'y peut rien. Ah voilà qui est mieux. Ouais je porte des lunettes de soleil même en hiver. Pourquoi ? Eh bien pour la simple et bonne raison que je suis fabulous. Peut-être aussi parce que ça m'évite d'avoir la rétine cramée par toute la laideur de ces ugly people. File moi cette bouteille d'eau toi avant que je ne claque sur le carrelage ! Aaaah bah ça fait du bien par où ça passe, tiens ! Débarrasse-moi de ça mon petit, je te prie. Okay chérie, parlons peu, parlons bien. « Oh trésor, la situation est critique. Je dois me rendre à une soirée pour la promotion de la dernière ligne de bijoux Swarovski et … . ».

Super … ! Non seulement elle ne me croit pas, mais en plus elle me prend pour un barge. Comment ça, je me fais des idées ? Enfin voyons, ça se voit à ses yeux. Pas la peine qu'elle me le dise pour que ça se sente. Je crois bien que j'ai les plombs qui ne vont pas tarder à sauter à ce rythme là. Bon, c'est quoi son nom à Madame Nail Art ? Qu'est-ce qu'il est écrit sur ce badge ? « Tina » ? Yeurk, alors là, même pas en rêve ! Ça me rappelle cette grognasse à Bangkok qui racolait sur mes plates-bandes. Ok, donc désormais pour moi, tu répondras au nom de « Trésor », ou « Chérie », ça sera selon mes envies et mon humeur. « Écoutez trésor, je me fiche de savoir si vous me croyez ou non. Ce qui m'importe, c'est que ma déconcertante beauté soit transcendée, afin que je puisse clore le bec à toutes ces lanceuses de tendances, engoncées dans leur Chanel et qui ont un balai dans le fondement ! ». Ah, voilà maintenant que je la fais rire. Enfin sourire plutôt. Si tant est que cette espèce de moue en soit un. Tsss, c'est bien les bonnes femmes ça ! Ce que ça a le don de m'agacer aussi ! Ok, ok j'ai compris. On va essayer une approche moins frontale. Franchement je vous jure, qu'est-ce qu'il ne faut pas faire de nos jours pour être au top. « Bref tout ça pour dire qu'il me faut absolument une euh … comment on dit ça dans votre langue ? Une manucurie ! Voilà, c'est ça. J'aurais donc besoin de votre assistance pour cette délicate opération. C'est d'accord ? ». Ce n'est pas vraiment une question. En tout cas si c'en est une, les deux seules réponses possibles et qui me vont sont oui ou oui ! Voilà que mon trésor entrouvre ses jolies lèvres impeccablement glosées. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai comme qui dirait l'impression, qu'elle va m'envoyer … paître, pour rester poli. Ah ça non, pas possible. Hors de question, que je retourne affronter le blizzard et que je me remette en quête d'une faiseuse de miracle. Je vais donc lui couper l'herbe sous le pied. « F-A-B-U-L-E-U-X ! Je savais que je pouvais compter sur vous trésor ! Aller, pas une seconde à perdre, on s'active. Presto, pronto, rapido ! Où est-ce qu'on fait si-sit chez vous ? ». Bon je n'aime pas trop mettre les gens devant le fait accompli, ou leur foutre le couteau sous la gorge (quoi que …), mais là c'est une question de vie ou de mort. Ouais non, peut-être pas quand même. Ok, alors disons que c'est une extrême urgence. Je ramasse mes gants, les range dans mon duffle coat puis pars pendre ce dernier au grand porte-manteau gris métallisé qui se trouve un peu plus loin sur la gauche. Bon, eh bien je suis prêt ! Et toi Ti… . Rah non je suis désolé, je ne peux vraiment pas. Bref, es-tu prête toi aussi trésor ? Si tel es le cas, alors sors tes limes, ton top coat et tout le bazar !



Maneater
Un mec pour le chic, un amant pour le choc et un vieux pour le chèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Extreme Makeover ♠ Tina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» TINA CANICHE CLAIRE 12 ANS URGENT EN BOX (LILLE 59)
» Extreme Rules 2011: résultats
» DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !
» Tina Logan [Guerrière]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LITTLE BLACK DRESS :: sud :: 6ème arrondissement, luxembourg-
Règles et contexte
Partie invités
Partenariats
Parrainage
RPs arrangés
Votez pour le forum
Bottins
Présentations
Banque de liens
Scénarii
Postes vacants
On prolonge les fêtes !