Partagez|

(rp arrangé) flavie ft. colton.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
eau de toilette


MessageSujet: (rp arrangé) flavie ft. colton. 14/2/2017, 12:45


Tu vas sauter ?

ils étaient devenus plutôt rares les moments où l'on pouvait voir flavie une clope au bec. mais aujourd'hui, une situation au boulot l'avait particulièrement stressée et énervée. au lieu d'aller devant le hall d'entrée, où patients et collègues traînaient constamment, elle décida de se rendre sur le toit de l'hôpital. c'était d'ailleurs interdit, elle savait donc qu'elle allait être seule. colton lui avait toujours eu l'habitude d'aller là-haut entre chaque opération, ou presque. et comme à son habitude, il passait par dessus la barrières, le vide étant à quelques centimètres de lui. c'était une routine, qui lui donnait l'impression d'être vivant. il était dans cette position quand flavie arriva.


J'envoie des bons baisers de Paris,
des jours fânés, des nuits d'insomnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (rp arrangé) flavie ft. colton. 18/2/2017, 15:05



Tu vas sauter ?
FLAVIE & COLTON

Les mains appuyées sur l'évier métallique, Colton avait fermé les yeux. Il savait bien qu'il ne pouvait pas sauver tous ses patients, mais vivre la situation lui serait toujours le coeur. Cette fois-ci, après trois bonnes heures d'intervention l'opération avait prit fin un peu plus tôt que prévu lors d'un arrêt cardiaque, le corps de la femme d'une cinquantaine d'années lâchant prise. Les tentatives de réanimation avaient été vaines malgré elles, et même si son travail avait fait un sans faute le résultat final ne pourra finalement voir le jour. Frustré, il avait quitté le bloc après avoir annoncé le décès avant d'ôter ses gants et se laver les mains. Ses dernières toujours humides, il rouvrit les yeux et prit quelques feuilles de papier dans le distributeur afin de les sécher. D'un mouvement machinal, il tira sur le nœud de sa blouse de chirurgie et mit celle-ci à dans la poubelle prévue à cet effet avant de réellement regagner les couloirs de l'hôpital. Un break d'une heure avant sa prochaine opération s'offrait à lui, et pour rester fidèle à ses habitudes il décida de se prendre un café avant de grimper jusqu'au dernier étage du bâtiment. Les couloirs y sont bien plus calmes, et le brun n'a pas grand mal à se glisser sur le toit sans être vu. Lors des pauses, la plupart du personnel privilégiait le hall d'entrée, et ceux qui ne faisaient pas leur paperasse en même temps sortaient pour aller en terrasse au bar du coin. Mais à sa connaissance il était l'un des rares ou même le seul à avoir pour habitude de venir ici. Ceci avait l'avantage de lui offrir un peu de tranquillité, de le lui laisser le loisir de se percher à quelques centimètres d'une hauteur de plusieurs étages. C'est d'ailleurs ce qu'il fit, s'avançant vers la barrière pour passer outre cette dernière avant de s'appuyer dessus, croisant ses jambes en tenant son café au creux des mains. La vue panoramique de Paris qu'il connaissait bien à présent s'offrit à lui, et il déposa ses lèvres sur le rebord de son macchiato. Il se brûla la langue, ce qui lui vola un sifflement râleur entre ses dents et il appuya tranquillement le gobelet cartonné sur ses jambes en attendant qu'il refroidisse assez pour être buvable. De dos et avec cette position décontractée, on avait du mal à croire qu'il se tenait près d'un vide offrant une chute impardonnable à la moindre perte d'équilibre. Mais dans l'immédiat, une habituelle assurance émanait de sa personne. Fort heureusement pour lui, il n'avait pas le vertige et cette habitude lui permettait de se vider l'esprit à l'abri des regards. C'était incontestablement plus sain de prendre l'air ici plutôt qu'en frappant dans un sac de boxe, mais avec du recul pas pour autant moins dangereux.

Le brun avait déposé un regard distrait sur sa boisson qui semblait s'être refroidie un minium, et il la porta à ses lèvres quand un bruit derrière lui attira son attention. Il se coupa dans son élan pour tendre l'oreille, et des bruits de pas se confirmèrent derrière lui. Surpris, il ne bougea pas en réfléchissant à quoi dire si un supérieur se tenait à quelques mètres. Depuis qu'il travaillait ici, personne ne l'avait encore pris sur le fait. Certes, il se demandait encore comment il avait bien pu parvenir à sortir de certaines situations, notamment celle où l'hélico des urgences c'était posé sur le cercle à une vingtaine de mètres. Dans la précipitation, ni le pilote ni les ambulanciers qui descendaient le brancard ne l'avait vu, ou du moins s'ils s'étaient posés des questions ils les avait gardé pour eux et cela avait laissé le temps au chirurgien de repasser du bon côté de la barrière pour aller les aider. Mais aujourd'hui, il n'y avait pas d'hélices tournant à grande vitesse près de lui, et encore moins une équipe entière de secours. Finalement, Colton tourna légèrement la tête avant de découvrir une demoiselle brune, une infirmière à en juger par sa blouse et il laissa échapper un discret soupir de soulagement.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

(rp arrangé) flavie ft. colton.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M) COLTON HAYNES ♦ ALEC PORTER | PRIS
» Colton Haynes | Meilleur ami + Ambiguë
» (M) COLTON HAYNES ★ You can call me 'Dante the demon killer.' Has a nice ring to it, don't you think?
» Du mariage arrangé en TdM
» (M) Colton Haynes + vampire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: from lbd to la vie en rose :: rps-