Partagez|

you watch me bleed ◇ (loup)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : will higginson.

CRÉDITS : Morrigan (a) ; Beerus (s)

PSEUDO : elixir./sam.


MessageSujet: you watch me bleed ◇ (loup) 28/3/2017, 23:21



LOUP BEAUBOURG

featuring will higginson.

NOM : Beaubourg, autant patronyme que toponyme, ces lettres suent la vieille France, celle des privilégiés, de la noblesse démesurée. Avec le temps, les choses se font et se défont, le malheur de l’un fait le bonheur de l’autre. De l’or à la paille, il n’y a qu’un pas. Pourtant, il bombe le torse, fier d’appartenir à cette pseudo-classe qu’il a si savamment bafoué.  PRÉNOM : Loup, c’est ce petit garçon aux joues rosées par la timidité. Loup, c’est aussi cet homme aux dents acérées, prêt à bondir sur sa proie. Loup, c’est le blanc, immaculé, et le noir, épouvanté. Loup, c’est celui qui a changé. Un surnom ? Il n’a jamais connu cela, et pourtant, ce n’est pas à cause d’un manque d’affection. « Loup » est un prénom bien assez court pour que l’on puisse lui trouver un surnom. En vérité, tout le monde l’appelle Loup, ou plus communément, monsieur Beaubourg. ÂGE : 26 ans, bientôt 27. Ouvertement, vieillir ne lui fait pas peur, bien au contraire. À l’instar du vin, l’âme se bonifie avec le temps. Sûrement un moyen de justifier ses actes, de se rassurer. Pourtant, une fois seul avec son intimité, Loup fait naître une phobie temporelle. Et si au final, le temps lui faisait oublier son passé si torturé ? Qu’adviendra-t-il lorsqu’il perdra la mémoire ? Le temps qui passe est bien l’une des seules choses qu’il ne parvient pas à contrôler.  DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Il est né à Nice le 15 Avril 1990. Bien que sa famille réside encore sur la Côte d’Azur, il lui arrive régulièrement, notamment au printemps et en été, de retourner dans sa région natale pour profiter du soleil manquant. ORIGINES : L'histoire raconte que la famille Beaubourg est issue de l'ancienne noblesse française. Les livres relatent des châteaux en Champagne, ou sur les rives de la Loire, des demeures luxueuses en Provence, que seuls ses aïeux eurent la joie d'user. Bien trop étriqués à l'idée d'aller forniquer dans les contrées lointaines de Belgique ou d'Angleterre, les rumeurs vont bon train sur la généalogie Beaubourg, entre mariage blanc et consanguinité. Loup vous dira que le passé n'est que poussière. Regarder l'horizon, avancer, et piétiner sur les trésors d'années tant refoulées. ORIENTATION SEXUELLE : Bien que son défunt fiancé ne lui ait laissé que le choix de l’exclusivité, Loup se trouve être polyamoureux à tendances homosexuelles. Ce sentiment, bien que profondément inné, est apparu durant sa relation passée. (/!\ « orientation présumant qu'il est possible [et acceptable] d'aimer plusieurs personnes et de maintenir plusieurs relations amoureuses et sexuelles à la fois, avec le consentement des partenaires impliqués » /!\ ) STATUT CIVIL : Ils s'étaient fiancés, depuis toujours, depuis la nuit des temps. Ils s'étaient jurés qu'un jour, leurs noms se côtoieraient. Charlie, c'était son nom. Il n'est plus. Ses cendres virevoltent maintenant au-dessus de l'océan. L'amour comme on en fait plus. La passion dévorante, destructrice. Un miroir aussi fragile que le cristal. La mort venant le briser. Aux yeux du monde, Loup est un homme reconstruit, le passé derrière lui. Au fond, il n'est que poussière, fragilisé par des années de souffrances.  ÉTUDES/MÉTIER : Indépendant en qualité de consultant fusion-acquisition, le quotidien de Loup se résume à travailler pour de grosses entreprises, à l’enveloppe bien pleine, afin de racheter au meilleur prix leurs concurrents. Pouvoir et manipulation sont maître-mots de ce secteur, profitant ainsi au jeune homme, pour se remplir les poches et le compte en banque. Sa bonne conscience de côté, il n’hésite pas à user de charmes et de ruses pour parvenir à ses fins. PASSION(S) : Il n'a jamais eu de talent, aucunement virtuose ou grand sculpteur. Longtemps redouté, ce n'est qu'après quelques années que Loup comprit ce qui l'attendait : il devait créer son propre talent. Excellent élève au collège et au lycée, il a terminé ses études à HEC afin de devenir ce qu'il est aujourd'hui. Loup est un grand sensible. Sensible à l'art, à la beauté, à la nature, à la vie. Loup est tout simplement sensible des choses, jusqu'à ce qu'une barrière impénétrable ne vienne perturber son existence. GROUPE : Un poison violent. L'amour. Celui qui coule dans les veines exténuées. Il ne fait pas semblant. Peut-être un peu trop exagéré. C'est tout ou rien. Pour toujours ou à jamais. Aujourd'hui, plus rien ne le retient. Rien, ni personne. Il n'est que le reflet de son pire ennemi. RANG : Black Opium. Le feu et l'eau. Le jour et la nuit. L'alpha et l'oméga. Loup n'est rien d'autre qu'une créature dans son brouillard. Il ne sait où il va. Il ne fait pas demi-tour. Honnête envers lui-même, un peu moins avec les autres. Il vit, il survit. Confus, et désemparé. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : Personnage inventé.

- ❇ -

CARACTÈRE :

BEFORE EVERYONE ELSE
Loup, c'était ce jeune adolescent à la fois timide et sociable. Il avait cette peur d'aller vers les autres, de faire le premier pas. Une fois la barrière de l'intimité passée, il ne restait de lui qu'un homme souriant, aimant, qui ne se prenait pas la tête, toujours prêt à aider les autres. À vrai dire, il ne savait pas dire non. Il n'aimait pas le conflit, loin de lui l'idée de se confronter aux autres. Il n'avait jamais vraiment eu confiance en lui, ni en les autres d'ailleurs. Un peu peureux de prime abord, il ne rechignait pas à la tâche.
Loup, c'était celui qu'on attendait pas, un peu en retrait, il cherchait tout de même à attirer l'attention, ayant peur de la solitude. Pourtant, il appréciait ces moments où il pouvait se retrouver seul, dans son coin. Sensible, un brin fleur bleue, il ne supportait pas l'idée qu'il pouvait pleurer en public. Sûrement trop émotionnel pour ce que la société attendait d'un homme. Alors, il apprit à faire semblant, sourire quand ça n'allait pas, esquiver les regards, et essuyer la larme au coin de l'oeil.
Loup était avant tout un ambitieux, il n'avait pas peur de poursuivre ses rêves. Il donnait absolument tout pour pouvoir réussir. Il vivait pour le travail, et le vit encore. Il n'avait pas pour habitude de sortir le soir, de boire ni de fumer. Il vivait sa vie tranquillement, à la recherche d'une réussite qu'il toucha du doigt.

AFTER ALL THESE YEARS
Et pourtant. Les gens ne changent pas. Ils s'adaptent. Il s'était adapté. Il s'était vengé.

Loup n'a peur de rien, ou du moins, il fait semblant. Bien trop limité durant de longues années, plus rien ne l'arrête. Que ce soit au niveau professionnel ou privé, il n'hésite pas à jouer, manipuler, écraser la vérité pour atteindre son but. Intérieurement, il se dit que ce n'est pas lui, qu'il ne fait qu'appliquer un rôle prédéterminé. Telle une machine, il s'exécute, tapant sur son clavier de façon effrénée. Ce changement de comportement lui valut un nouveau travail, une réputation, de l'argent, l'envie de démesure.
Loup, c'est celui qui n'a jamais voulu blesser les autres. Mais depuis quelques temps, les choses ont changé, les fleurs ont fané. Il rejette la faute sur le ton de l'honnêteté,  il s'agirait vraisemblablement d'une méchanceté détournée. Il n'a jamais manié l'art de l'humour ou du sarcasme, alors il ne mâche pas ses mots, et écrase du poids de sa parole les épaules des autres.
Loup ou la liberté incarnée. Il n'a plus besoin des autres, ni même de son passé. Un être parfois vide de sens ou de raison, il ne se laisse dicter que par l'écume de l'exubérance, des plaisirs de la vie. Vivre. Il n'a plus que ce mot à la bouche. Vivre. Vivre à en crever.

LIFE IS FULL OF SERENDIPITY
Il suffit d'une rencontre. Deux chemins qui se croisent, se touchent, s'enlacent pour ne faire plus qu'un. Tout le monde vieillit, mais peu grandissent.

Loup a fini par ne plus s'adapter. Il a arrêté de se cacher derrière des excuses dont il n'était point le maître. Il n'est plus l'emprise de lui-même, non. Il revit, à nouveau. Il lève la tête, le menton fier, un amour-propre inégalé. Tout n'est pas encore fini, mais le torrent de l'incertitude semble s'adoucir. Il chutera, à nouveau. Et il se relèvera. Triste réalité. Pourtant, le passé n'est pas vain. Il n'est que mémoire. Ancré dans un temps. Responsable et là, rien n'y personne ne pourra l'effacer. Sûrement pas lui. Les questions s'effacent petit à petit. Un nouveau cycle, peut-être éphémère. L'affreuse beauté de la mort. À quelques pas, ou bien une éternité.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? Les Champs-Élysées, divins tentateurs d'une jeunesse dorée. L'exagération à son paroxysme. Le luxe à en vomir ses tripes. DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : Noire d'élégance, grise de solitude, blanche d'espérance. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : L'amour n'a pas de mot. (bon ça fait plus que 3)


❝ you are a liability ❞ the truth is i am a toy. that people enjoy. 'til all of the tricks don't work anymore. and then they are bored of me. i know that it's exciting. running through the night, but. every perfect summer's. eating me alive until you're gone. better on my own.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : will higginson.

CRÉDITS : Morrigan (a) ; Beerus (s)

PSEUDO : elixir./sam.


MessageSujet: Re: you watch me bleed ◇ (loup) 28/3/2017, 23:21



tout nous attend, tout est écrit

écris l'histoire, tout ce que tu voudras entre les lignes



Pâle comme l'aurore
Effacée par un météore
La larme séchée
Sur sa joue ébréchée


Ce n'est rien d'autre que la mort
Épris de doux remords
Versant pour la dernière fois
La sève de ses bois

Aimer et être aimé.

-------------
partie en construction
x


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : elixir. ou bien sam.  ananas  ÂGE : 19 ans, bientôt 20.    SEXE : 100% testostérone.    VILLE : Grenoble (38). RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : Recrutement.    COMMENT AS-TU CONNU LBD ? : Sur bazzart.    FRÉQUENCE DE CONNEXION : 7/7 24/24 AIGHT. UN DERNIER MOT ? love, sex, durex.    


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]will higginson[/b] aka [i]loup beaubourg[/i].


❝ you are a liability ❞ the truth is i am a toy. that people enjoy. 'til all of the tricks don't work anymore. and then they are bored of me. i know that it's exciting. running through the night, but. every perfect summer's. eating me alive until you're gone. better on my own.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

you watch me bleed ◇ (loup)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» So what now? You gonna watch me bleed or..? ▲ PercyBel
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» Kit de loup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-