Partagez|

te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : baby palvin

CRÉDITS : © lolitaes (ava) & sheepirl (sign) & tumblr (gif)

PSEUDO : karma, mais on m'appelle lea la plupart du temps


MessageSujet: te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena 31/3/2017, 21:41



MAGDALENA SOULARD

featuring barbara palvin

NOM : soulard. PRÉNOM : magdalena, oui, c'est un nom à origine polonaise, elle le sait, mais son père à fait honneur aux origines polonaises de sa mère. c'est surnom sont magda ou lena, mais le plus souvent magda. ÂGE : vingt et un ans encore, mais magda va avoir vingt-deux ans le vingt-trois mai. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : vingt-trois mai mille neuf centre quatre-vingt quinze dans un hôpital du cantal, département d'auvergne. ORIGINES : françaises principalement, en tout cas, magda se sent plus française qu'autre chose, polonaise de part sa grand-mère paternel, et serbe par sa mère, enfin mère qui est partie de sa vie. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle. STATUT CIVIL : mademoiselle. ÉTUDES/MÉTIER : magda suit un double cursus droit & histoire, mais elle travaille aussi dans un supermarché en tant que hôtesse de caisse. PASSION(S) : plein de choses, le chant, la lecture, l'écriture, la danse, les films et les séries, voyager, découvrir et apprendre de nouvelles choses, s'amuser, rencontrer des gens, avoir des sensations fortes, profiter de sa jeunesse, repousser sans cesse ses limites, mais il y a aussi les voitures et tout ce qui a un moteur, passion qu'elle partage avec son papa, le foot, toujours à cause de son père, les sports en général, les animaux, surtout les chiens, les chats et les chevaux, et même les études, puis il y a ses clopes dont elle ne peut pas se passer, oui c'est sa plus grande passion, les clopes. GROUPE : un poison violent. RANG : eden de cacharel. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : si florian juliard veut toujours bien de moi dans les liens pré-défini familiaux, je suis preneuse pour la demi-soeur.

- ❇ -

CARACTÈRE : Si on voulait définir Magda, il faudrait d'abord partir de ce qu'on voit d'elle. Qu'est-ce qu'on voit d'abord chez elle quand on ne la connait pas ? Sa beauté ravageuse, sa beauté qui la rend même parfois intimidante, et puis ses putains d'yeux bleu presque glacial. Il y a ceux qui la voit complètement froide et hautaine, ceux qui ne s'arrête qu'au physique. Puis, il y a ceux qui voient ses actions, ses gestes. Elle est souvent dans l'excès Magda, à faire de grands gestes dans tous les sens, avec son trop grand sourire, le fait qu'elle hausse la voix pour se faire écouter, et qu'elle parait très présente dans la population. Elle est peut être trop énergique, le fait qu'elle soit si ouverte au monde, elle va peut être trop vers les gens. Elle paraît aussi naïve et trop gentille. Un peu débile sur les bords, elle se laisse peut être un peu trop marcher sur les pieds. Et pourtant, si on demande à quelqu'un qui la connait, on change complètement la vision de Magda. Elle est douce, gentille, attentionnée et très à l'écoute. La main sur le coeur, elle pense souvent aux autres, toujours à leur faire des compliments, des cadeaux à leurs remonter le moral quand ça ne va pas. Effectivement, elle se fait marcher sur les pieds, elle a tendance à dire oui à tout, à essayer de rendre tout le monde heureux et ça, même si elle s'oublie elle. Elle est très bosseuse, peut être parfois trop ? Têtue et bornée, elle n'abandonne jamais une idée. Amoureuse de la nature, elle regarde le monde autour d'elle avec des yeux d'enfants. Ceux qui la connaissent très bien savent que son magnifique sourire un peu trop grand cache un mal immense. Que ses yeux de couleur bleu glacial essaient d'intimider ceux qui veulent essayer de découvrir ce qui ne va pas chez elle. Ses grands gestes cachent une confiance en elle bien trop faible. Elle s'efface derrière les autres. Elle s'efface pour se protéger, pour ne plus jamais souffrir.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? Notre-Dâme, et pas parce qu'elle est catholique, non, juste parce qu'elle est amoureuse de l'architecture. DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : indépendantes, magnifique, poétique. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : douloureux, passionnel, inattendu.



comment-tu vas ?
où es-tu sur cette planète ? te souviens-tu de moi ? je suis partie un peu trop vite, un peu trop bête, aussi jeune que nomade peut être. je pense à toi • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : baby palvin

CRÉDITS : © lolitaes (ava) & sheepirl (sign) & tumblr (gif)

PSEUDO : karma, mais on m'appelle lea la plupart du temps


MessageSujet: Re: te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena 31/3/2017, 21:41



tout nous attend, tout est écrit

❝ et je vole au vent, je virevolte aux allures de mes humeurs❞

Maman n'est pas une femme bien. Je le savais, on le savait tous. Et sans cesse on me le répétait. Comme si je n'avais pas compris. Ce n'est pas parce que j'étais enfant que j'étais idiote. Je n'ai jamais été idiote de toute manière. Maman n'est pas une femme bien. Elle n'est même pas une maman. Papa a connu Maman lors d'un projet bénévole où il devait venir en aides aux personnes étrangères pour trouver un travail en France et ainsi pouvoir avoir une vie stable. Papa est comme moi, il a le cœur sur la main, et il aide tout le monde. Papa est un homme bien. Pas besoin d'être sorti de Saint Cyr pour le comprendre. Papa avait déjà un enfant, qu'il a eu avec une ex-copine. Un grand frère pour moi. Un grand frère qui n'a jamais accepté ma mère. Il a eu raison. Il a eu raison de lui faire la guerre jusqu'à ce qu'elle parte de la maison. De toute façon, Maman ne voulait pas être maman. Elle restait avec Papa juste parce qu'il la nourrissait et lui offrait un toit digne de ce nom. Je suis née dans cette petite famille. Maman n'ayant pas d'idée de prénom, elle a laissé le choix à Papa. Maman savait qu'elle allait partir après et que seul Papa allait me garder. Alors autant lui laisser appeler sa fille comme il le voulait. Alors en hommage à ses origines polonaises, il m'a nommait Magdalena. C'est beau Magdalena, mais pas très pratique à prononcer. Maman a eu du mal aussi. Alors elle m'appelait Magda. Juste Magda. Comme mon grand-frère. Et comme moi quand j'ai commencé à parler. Je m'appelais Magda, et depuis, c'est resté. La plupart du temps, les gens me connaissent sous le nom de Magda et ne connaissent donc pas mon vrai prénom. Pas de ma faute, Magda, c'est tellement plus facile. C'est comme ça que j'ai passé les trois premières années de ma vie. Avec Maman et Papa, ainsi que mon grand frère. J'ai grandi avec une mauvaise femme et un bon homme. Pas qu'elle me frappait. Non, juste qu'elle fuyait quand tout se retournait contre elle. Elle fuyait en abandonnant tout derrière elle. Elle a fui en me laissant derrière elle quand j'avais sept ans. Papa lui a comprit que Maman n'était pas une femme bien quand j'avais trois ans. Ils se sont alors séparés. Au début, Papa habité toujours dans le Cantal, dans la même ville que Maman pour pouvoir s'occuper de moi le plus possible. Puis, il a eu une promotion, l'obligeant ainsi à vivre à Paris. Il est donc parti avec mon grand frère. Il faisait en sorte de venir me voir tous les week-ends, ou que j'aille le voir tous les week-ends. Il m'emmenait avec lui en vacance. C'est grâce à lui, si j'ai appris la vie. Mais le reste du temps, je restais avec Maman dans le Cantal, ainsi que la sœur de Papa qui s'occupait de moi quand Maman ne le faisait pas. Puis Maman est partie. De toute façon, Maman n'est pas une femme bien.


❝ je m'aventure, j'ai peur, je fuis, je redécouvre, j'apprends, je vis❞

Maman est partie, j'avais sept ans. A sept ans, j'étais encore qu'une enfant. A sept ans, je ne comprenais pas pourquoi Maman devait partir. Même si je savais que Maman n'était pas une femme bien, elle restait avant tout ma Maman, et je l'aimais. Mais non, ça, Maman s'en fichait. Elle est partie, laissant sa fille de sept ans avec sa tante. Papa a alors tout fait pour essayer d'arranger la situation, mais avant de me prendre avec lui, il devait trouver un autre appartement pour que j'ai ma chambre. En effet, il avait désormais une autre femme avec qui il a eu un enfant et en attendait un deuxième. J'avais donc désormais une petite sœur. Cette situation dura un an. Un an ou Papa a bataillait pour trouver un appartement avec quatre chambres. Un an où je suis restée chez ma tante. Un an où je ne comprenais pas pourquoi Maman était partie, même si Tata et Papa essayait de me le faire comprendre du mieux qu'ils pouvaient. Mais même si je n'étais pas idiote, je ne voulais pas l'admettre. Mais Maman ne reviendrait jamais. Alors je suis allée vivre à Paris avec Papa, sa nouvelle compagne, mon grand frère, ma nouvelle petite sœur, et le fœtus dans le ventre de ma belle maman. Je renaissais en un sens.


❝ chaque journée qui passe un peu plus me froisse le cœur❞

J'ai grandi dans ce nouveau foyer familial, un foyer stable. Beaucoup plus stable que lorsque j'étais avec Maman. Je me sentais mieux, à ma place, même si il manquait quelque chose dans ma vie. Il me manquait ma maman. Jusqu'à mes quatorze ans, j'ai grandi sans elle. La nouvelle femme de Papa la remplaçait. Elle, elle était une bonne maman. Même un bonne femme. Bien meilleure que Maman. A l'écoute et douce avec moi, même si elle devait s'occuper de ses deux enfants en plus de mon grand frère, quand il était présent puisqu'il allait aussi chez sa maman. Mais elle trouvait du temps pour tout le monde. Mais à mes quatorze ans, j'ai retrouvé la trace de Maman. Elle vivait désormais à Nanterre avec un homme et ses deux nouveaux enfants. J'ai tout fait pour la rejoindre. Elle ne me voulait pas forcément. Même Papa n'était pas très d'accord pour me laisser partir mais j'ai forcé. " Tu ressembles à ta mère, Magda. Aussi têtue qu'elle. Aussi belle qu'elle. Moi, c'est cette beauté qui m'a eu. Ne l'utilise pas à ton avantage et reste comme tu es, aussi gentille, aussi intelligente. Ne deviens pas comme ta mère." Je lui ai promis. Une fois mon année de troisième, je suis partie m'installer chez Maman. En m'imposant bien évidemment. Elle a tout essayé pour me faire repartir chez mon père. Mais je croyais que l'image que j'avais de ma mère quand j'avais sept ans était toujours la même. Elle était toujours celle qui chantait en serbe le soir pour m'endormir. Mais ce n'était pas du tout ça. J'ai vécu un cauchemar en vivant chez elle. J'ai vu une femme bien trop différente de ma Maman. Elle a finit par accepter de me garder pour au final toucher plus d'argent. Elle ne s'occupait pas de moi, et j'ai grandit toute seule. Pendant trois ans. Je suis restée trois ans avec cette nouvelle petite famille parce que je ne voulais pas changer de lycée pour être sur de réussir mon BAC. Je voulais un environnement le plus stable, sans changement, pour réussir du mieux que je pouvais. Papa m'a plusieurs fois demandé de revenir si je ne me sentais pas bien là-bas. Mais je n'y arrivais pas. Je pensais aussi que j'allais pouvoir connaître ma maman. Qu'elle allait pouvoir changer, qu'elle allait pouvoir devenir meilleure. Mais non. Jamais. Jamais Maman n'a changé. Elle est toujours resté aussi distante avec moi, me nourrissant et me logeant juste. C'est tout. Alors que j'étais une adolescente qui avait besoin de sa maman. C'est dans cette période là que j'ai fait les plus grosses conneries de ma vie. Tous ça, parce que ma maman n'était pas présente. Une putain de descente aux enfers.


❝ des pensées sombres, des pensées noires, je m'effondre, je me noie❞

Tout a commencé lorsque j'avais quinze ans. Cinq mois après ma rentrée en seconde. Je n'avais personne que je connaissais déjà dans cette classe. Je venais de Paris, j'arrivais à Nanterre. Mais j'ai essayé de me faire ma place. Au début, tout allait. J'étais bonne élève, j'avais de bons amis. Puis j'ai craqué. Je me suis éloignée de ceux qui étaient là depuis le début de l'année scolaire pour me rapprocher d'autres. J'avais mal au fond de moi, mais je souriais. Un jour, un de mes nouveaux amis m'a proposer de fumer un joint avec lui. Il parait que "ça fait du bien, on se sent mieux après ça." Pas du tout. Je me suis juste sentie au fond du gouffre. J'avais mal au cœur. J'avais mal à l'âme. Je me sentais vide, perdue, seule aussi. Mais je n'ai encore rien dit. Je ne savais pas comment expliquer cette sensation à l'intérieur. Mais ça me bouffait. C'était horrible. j'avais l'impression de me noyer tellement que j'allais mal. Pas que j'avais trop fumé. Non, à cause de mes pensées, de mon mal être qui était déjà présent en moi. Les jours ont passé. Les joints ont été fumés. Je pensais que j'allais aller mieux, que c'était parce que c'était le premier qui m'avait rendu aussi mal. Mais non. C'était de pire en pire. Et Maman n'a rien vu. Le mec qui m'a fait fumé a compris un jour que je fumais pour essayer d'aller mieux. Il m'a alors pris sous son aile pour me sortir de ça. Que je ne devais pas faire comme ça. Je me suis mise alors à écrire. Ecrire mon mal être. Ecrire mes pensées sombres. Ecrire mes envies de suicide. Je suis sortie avec ce garçon, pensant qu'il allait m'aider à m'en sortir. Il me soutenait, mais il ne faisait que masquer le problème. Quand on s'est séparé, je suis retombée. Pas parce que j'étais triste de l'avoir quitté, mais parce que tout me revenait en pleine gueule. J'ai tout essayé pour m'en sortir. J'ai même fait trois tentatives de suicide. Mais ça n'a pas marché. Aujourd'hui, je dirais que je suis soulagée de ne pas avoir réussi ces tentatives. Que finalement, aujourd'hui ça va mieux. Mais cette période est restée la plus dure de toute ma vie. J'étais remplie de pensées sombres, de pensées noires. J'avais l'impression de couler, de me noyer, et que personne ne le voyait. Que je portais les autres sur mes épaules pour les empêcher de tomber au fond de ce trou, mais que eux, ils m'enfonçaient toujours plus.


❝ on se bat pour un avenir qu'on ne connait même pas.❞

Après mon BAC, je suis retournée vivre chez mon père. Lui non plus, ne pensait pas que ma mère était comme ça. Il pensait qu'elle avait changé car ça faisait tout de même six ans qu'elle était avec son nouveau compagnon, elle semblait beaucoup plus stable. Mais non. J'ai recommencé ma vie à Paris. En allant tout d'abord dans une classe prépa, essayant d'intégrer une école vétérinaire. Mais je n'ai pas réussi. J'ai alors changé de cursus, en suivant une double scolarité en droit et en histoire, postulant dans un supermarché pas trop loin de chez moi pour payer mes études, et bientôt un appartement. Papa ne pouvait pas me garder toute la vie. Ils avaient besoin de place pour eux, et moi aussi. Ma vie s'est arrangée. Puis Papa m'a appris l'existence d'un grand frère. Le premier enfant de Maman. J'ai appris qu'il était joueur de football au PSG. Moi qui regardais beaucoup le foot, je ne pensais pas que l'attaquant portant le numéro 9, était mon demi-frère. Mais si. Au début, je n'ai rien dit. Je n'ai même pas essayé de prendre contact avec lui. Je ne pensais pas que c'était une bonne chose. Je ne le connaissais qu'à travers un écran. Mais quand un journaliste a dévoilé qu'il avait une demi-soeur, j'ai saisis ma chance d'essayer de le rencontrer. Il était au courant maintenant, mais il ne me connaissait pas. Sauf que c'est tout sauf facile d'essayer de rencontrer un joueur du PSG.


❝ tics et tocs❞

Magda est une grande perfectionniste, alors les tics, elle en a des milliers. Tout d'abord, elle n'écrit qu'avec des stylos bic medium. Oui, medium, et pas un stylo bic normale ou crystal. Non, medium. Et si elle a pas un stylo bic medium bleu dans sa trousse ou sur elle, elle n'écrit pas. Le rouge, c'est pour les mots importants, le noir, c'est pour les exemples, le vert, c'est pour la correction et pour certaines valeurs importantes. Puis pour les titres et le reste, elle écrit en bleu et surligne. D'ailleurs, il faut toujours qu'elle est huit surligneurs avec elle. Et quand elle est en cours, elle sort les huit sur sa table et les place par couleur. D'abord le bleu, ensuite le turquoise, le vert, le jaune, le orange, le saumon, le rose et le violet. Dans ses cours, chaque chose à une couleur définie. Par exemple, le numéro du chapitre, c'est la couleur violette. Le titre du chapitre, bleu, le titre des grandes parties de sa leçon, turquoise, les titres des sous-parties, vert. Dans ses exercices, le numéro de l'exercice est rose, le numéro des questions est saumons, les réponses sont surlignés en orange. Elle n'utilise que très peu le jaune, elle ne le trouve pas très beau mais le garde toujours sur elle. Elle n'écrit que sur des feuilles à carreaux, et pas de petits carreaux. Non, elle ne supporte pas. Chez elle, ses livres sont rangés déjà par collection, ensuite par taille et par ordre dans la série de livre. Pareil pour les CD qui sont rangés par ordre alphabétique, tout comme les DVD. Ses habits sont rangés par couleurs, et c'est toujours parfait. Son lit doit toujours être fait et ça, même si elle est en retard. Ceci est dans le domaine maniaque. Sinon, elle a d'autres tics. Quand elle réfléchie, quand elle est stressée, elle fait tourner une mèche de cheveux autour d'elle. Quand elle a les cheveux détachés, elle ne peut s'empêcher de les toucher tous le temps. Elle doit toujours porter sa gourmette à son poignet, et ne la quitte quasiment jamais. Puis, il faut toujours qu'elle est quelque chose dans sa bouche. En effet, Magda a toujours besoin de mordiller quelque chose. Avant, c'était ses stylos, mais elle ne supporte pas de voir des traces de dents dans les bouchons, alors elle a toujours un chewing gum dans la bouche. Sauf quand elle fume, ce qui la soulage un peu. Quand elle écrit, elle a tendance à fermer un oeil. Personne ne sait pourquoi.


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : karma mais je m'appelle léa. ÂGE : bientôt, je serai adulte   . SEXE : féminin. VILLE : clermont-ferrand. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : ça faisait longtemps que je voulais m'inscrire, et je veux recommencer le rpg parce que j'ai quitté ce monde il y a un an et ça me manque. COMMENT AS-TU CONNU LBD ? : un top-site je crois, ou alors bazzart. FRÉQUENCE DE CONNEXION : souvent le soir, sauf en vacance toute la journée (ou presque). UN DERNIER MOT ? j'adore votre fow   .


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]barbara palvin[/b] aka [i]magdalena soulard[/i].



comment-tu vas ?
où es-tu sur cette planète ? te souviens-tu de moi ? je suis partie un peu trop vite, un peu trop bête, aussi jeune que nomade peut être. je pense à toi • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : carlson young.

CRÉDITS : (ava) anaëlle. (sign) uc.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena 31/3/2017, 21:44

re-bienvenue chez toi demoiselle hâte d'enfin voir évoluer la petite magda'



do you want a piece of me ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : baby palvin

CRÉDITS : © lolitaes (ava) & sheepirl (sign) & tumblr (gif)

PSEUDO : karma, mais on m'appelle lea la plupart du temps


MessageSujet: Re: te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena 31/3/2017, 21:52

Merci Marjorie ^^ Moi aussi j'ai hâte de la faire évolue :)



comment-tu vas ?
où es-tu sur cette planète ? te souviens-tu de moi ? je suis partie un peu trop vite, un peu trop bête, aussi jeune que nomade peut être. je pense à toi • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : taylor marie hill.

CRÉDITS : moi (ava) + moi (sign).

PSEUDO : anaëlle (ou isamongus, cf. alana et cam - nan j'balance pas, salut). sinon les intimes m'appellent bilal - même si j'm'appelle pas bilal (svp cherchez pas).


MessageSujet: Re: te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena 31/3/2017, 22:00

re-bienvenue petite magda.
si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais qu'on est là.



we have calcium in our bones, iron in our veins, carbon in our souls, nitrogen in our brains, 93 percent stardust with souls made of flames. we are all just stars that have people names.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : baby palvin

CRÉDITS : © lolitaes (ava) & sheepirl (sign) & tumblr (gif)

PSEUDO : karma, mais on m'appelle lea la plupart du temps


MessageSujet: Re: te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena 31/3/2017, 22:02

Merci Billie
J'ai fini ma fiche en passant



comment-tu vas ?
où es-tu sur cette planète ? te souviens-tu de moi ? je suis partie un peu trop vite, un peu trop bête, aussi jeune que nomade peut être. je pense à toi • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Meghan Ory

CRÉDITS : xMclfurry (avatar) signature (moi) gif (tumblr)

PSEUDO : LKD, Cindy


MessageSujet: Re: te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena 31/3/2017, 23:17

re bienvenue




 
true love  ...   never waits
Ne me dites pas de ne pas pleurer, de me calmer, d'êtres moins excessive, d'être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle, c'est ainsi que la Terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l'océan Atlantique de se contrôler. — LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : will higginson.

CRÉDITS : Morrigan (a) ; Beerus (s)

PSEUDO : elixir./sam.


MessageSujet: Re: te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena 1/4/2017, 00:32

déjà, re-bienvenue.
donc, j'ai bien aimé lire ta fiche, c'était plutôt fluide, l'histoire très intéressante, et j'ai aimé les petits détails sur magda. je tenais à dire que le premier paragraphe de l'histoire est vraiment très intelligent, j'ai adoré le lire, et je trouve qu'il caractérise autant la magda d'hier et celle d'aujourd'hui.
te voilà donc validée.



Paris est à toi !

Tu es officiellement validé(e)

BIENVENUE - Bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris ! Maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité mais pas trop quand même.

- ❇ -

LES PETITS TRUCS A SAVOIR - Si tu débarques en solitaire mais que tu es pressé(e) de jouer parmi nous parce que tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien - tu peux aller faire une demande de rp arrangé, le staff se chargera de te concocter une petite scène avec un autre membre. Mais n'hésite pas à aller te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur liste de liens et de rps ! T'as vu comme tout le monde est mignon ici ? Alors ne perds pas une seconde et vas sauter à pieds joints dans le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. Et ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlins, et on les aide à s'intégrer grâce aux mini-floods. Du coup, tu peux dès maintenant te rendre dans ton mini-flood de groupe et ton mini-flood de rang pour rencontrer quelques membres.

- ❇ -

EN CE MOMENT SUR "LA VIE EN ROSE" - Compte tenu du grand ménage de printemps que nous venons de faire, il n'y a aucune intrigue en cours pour le moment.

- ❇ -

LE PETIT MOT DE LA FIN - Si tu nous aimes aussi fort qu'on t'aime, tu peux voter pour nous et nous faire un peu de pub, on te fera des crêpes pour te remercier ! On est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi (en plus des crêpes, bien sûr). En attendant, amuse-toi bien parmi nous !


❝ you are a liability ❞ the truth is i am a toy. that people enjoy. 'til all of the tricks don't work anymore. and then they are bored of me. i know that it's exciting. running through the night, but. every perfect summer's. eating me alive until you're gone. better on my own.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena

Revenir en haut Aller en bas

te souviens-tu de moi ? ❈ magdalena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Souviens toi l'été dernier ― Alaska & Danjel
» [quête] Ce dont je ne me souviens pas. [terminée]
» Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]
» MARGOT DE QUERCIZE ► magdalena zalejska
» MARGOT DE QUERCIZE ► magdalena zalejska.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-