Partagez|

where did all my dreams go ? ~ Victor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Min Yoongi

CRÉDITS : (c)queen shady

PSEUDO : billpazuzu


MessageSujet: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 19:00



VICTOR HWANG

featuring min yoongi

NOM : hwang, nom typique de la Corée du Sud d'où son père est originaire. PRÉNOM : victor won woo (les deux particules suivant son prénom d'usage correspondent au prénom de son grand père paternel). ÂGE : 25 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : il est né un 10 février à Paris même. ORIGINES : des origines coréennes, évidemment par son père et norvégiennes par sa mère. ORIENTATION SEXUELLE : hétéro (officiellement). STATUT CIVIL : célibataire. ÉTUDES/MÉTIER : il était danseur et prof de hip hop dans une MJC avant... avant quoi ? ha. avant que tout fiche le camp. PASSION(S) : la danse. il ne connaissait que ça. il vivait pour ça ◘ le hip hop, le rnb, le rap, la soul... la musique de façon plus générale ◘ la crème glacée, ouais ouais, ça peut être une passion ◘ la bouffe épicée des dimanches midi chez ses parents ◘ le plafond... depuis quelques temps ◘ le faire tourner en bourrique. GROUPE : TU SAURAS. RANG : BLACK OPIUM, Yves St Laurent. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : Personnage Inventé.

- ❇ -

CARACTÈRE : avant c'était un mec joviale, chaleureux et toujours souriant. très avenant et d'une patience presque exemplaire, il n'avait aucune difficulté à s'entourer et avoir des amis. et même s'il n'était pas forcément à la recherche d'une vie sociale ultra rythmée, ça lui plaisait d'être entouré. et puis il était passionné par son boulot. et plein de rêves dans la tête, optimiste. il y croyait dur comme fer à sa carrière. c'était un idéaliste. après tout a changé. il est devenu imbuvable, irascible, agressif. tout et tout le monde l'énerve, le courrouce. il est en colère contre le monde entier. et il n'a plus de rêve, plus de but. il se laisse complètement aller et est devenu oisif, passif. il laisse la vie filer sans vraiment la vivre. ses amis et ses parents ne le reconnaissent plus. il est même devenu défaitiste et se morfond dans la solitude la plus totale.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? Il répondrait certainement "ma chambre." aujourd'hui. Ou "mon salon." au pire des cas. Mais avant, il se serait certainement enthousiasmé à propos des grandes avenues et des cafés. Des endroits qu'il fréquentait presque au quotidien, dans lesquels il vivait des tas d'émotions différentes, où il évoluait avec le sourire. DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : Avant : maison, vie, énergie. Maintenant : rien. rien. et encore rien. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : avant : Inopiné, agréable, bénéfique. maintenant : incroyable, loin, impossible.



perfect body, perfect soul
You're just like an angel. Your skin makes me cry. You float like a feather in a beautiful world. I wish I was special. You're so fucking special. But I'm a creep, I'm a weirdo. What the hell am I doing here ? I don't belong here.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Min Yoongi

CRÉDITS : (c)queen shady

PSEUDO : billpazuzu


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 19:01



tout nous attend, tout est écrit

écris l'histoire, tout ce que tu voudras entre les lignes

« Très bien. Merci pour votre venue. Nous vous recontacterons. » lui adressèrent-ils avec un sourire franc. Le genre de sourire qu'on ne voyait que rarement.

En nage, ses cheveux collants à son front Victor salua une nième fois les directeurs de casting. Il parti vers les coulisses, y récupérant une serviette de laquelle il épongea sa nuque, son cou et son visage. Ca marcherait cette fois, c'était certain. Il s'était donné à fond. La chorégraphie était ultra élaborée. C'était dans la poche, forcément. Comment est-ce que ça pourrait en être autrement ? L'agence allait forcément l'engager, lui trouver un manager et il pourrait enfin vivre réellement de sa passion. Il en rêvait depuis ses 7 ans, devenir danseur. Il ne rêvait que de ça. Et il le sentait, dans ses tripes que cette fois-ci était la bonne. Les gosses de la MJC pour laquelle il bossait... ils allaient être fier de leur prof. Leur dire au revoir n'allait pas être évident mais ils comprendraient sûrement. Il s'imaginait déjà leur annoncer. Il sortît du bâtiment avec un sourire et fouilla dans son sac à la recherche de son téléphone portable. Il composa le numéro de sa mère, elle était sa plus grande fan et la première à le soutenir dans ses démarches. Contrairement à son père qui l'avait toujours encouragé à trouver « autre chose », elle avait compris les projets et l'ambition de son fils et l'avait soutenu dans ce sens. « Accomplis tes rêves ! Je veux que tu sois heureux, mon bébé. Et tu as le potentiel pour y arriver. » Sans ces nombreuses paroles rassurantes, Victor aurait peut-être fini par abandonner. Mais non. Il gardait un mental d'acier et une volonté de fer. Ils bossaient sa gestuelle, ses mouvements, sa souplesse au quotidien, avec acharnement. Il travaillait sur de nouvelles chorés régulièrement, s'enregistrant, partageant ça grâce à des vidéos sur le net, espérant que l'une d'elles ferait peut-être le buzz et lui permettrait d'être repéré. Il avait participé à tous les castings possibles aux quels il avait pu avoir accès. Il s'était déplacé jusqu'aux Etats-Unis pour suivre des cours pour perfectionner ses figures break dance et sa fluidité avec les plus grands. Il avait déboursé des fortunes dans des stages, des master class spécialisés dans le hip hop pour encore et toujours se perfectionner. Et son travail allait enfin payer, il le sentait, putain ! Et personne ne pourrait le faire penser autrement. « Oui maman... » lâcha-t-il doucement, réprimant un sourire pour ne pas tout de suite lui révéler son enthousiasme. « Je sais pas... j'ai l'impression qu'ils n'étaient pas tout à fait chauds. » feignît-il, s'amusant discrètement de la réaction exagérée de sa génitrice les insultant de tous les noms. Finalement, il éclata de rire et fît non de la tête. « Je plaisante maman. Je plaisante ! Ils avaient l'air ravi ! J'te jure. Je pense que c'est enfin arrivé maman. J'vais devenir danseur. Ton fils va devenir danseur ! » Sa mère hurlait au bout du fil, lui arrachant un nième sourire et il traversa la rue, sans réellement regarder si le passage était libre, suivant les autres piétons dans leur avancée. En dernier. Il fermait la marche. Et il ferma les yeux.

Il crispa ses doigts et ses globes oculaires roulèrent sous ses paupières. Il y avait du bruit autour de lui. Il entendît une voix, crier. De façon lointaine. Ouvrir les yeux lui parût être d'une difficulté hors du commun mais il finît par le faire. Battant des cils, agressé par la luminosité, il parvînt à regarder autour de lui. Où était-il ? Des murs blancs immaculés, une odeur désagréable de désinfectant... pas de doute. « Oh mon bébé... » entendît-il et il tourna lentement le visage vers sa mère. Elle avait le visage ravagé par les larmes. Ca lui fendît le cœur. « Pleure pas... » sa voix était plus rocailleuse que jamais. Depuis combien de temps n'avait-il pas parlé pour que ses cordes vocales en témoignent ? « Tu es réveillé... enfin mon ange. Mon petit cœur. » et elle passa une main sur sa tête, délicatement, caressant ses cheveux comme elle le faisait lorsqu'il était encore petit et qu'elle le veillait lorsqu'il avait de la fièvre ou après un cauchemar. Il lui sourît doucement et ouvrît la bouche pour parler encore, se raclant légèrement la gorge. « J'ai soif... » souffla-t-il et elle se redressa rapidement pour lui apporter un verre d'eau. Il bût à petites gorgées et soupira de satisfaction une fois désaltéré. « Qu'est-ce qu'il s'est passé ? » daigna-t-il enfin demander et elle lui prît la main, serrant ses doigts fins entre les siens, tremblants. « Tu as été renversé par une voiture. Il y a... il y a plus de deux semaines mon ange. » lui expliqua-t-elle et il fronça doucement les sourcils. « Y'a deux semaines ? Je... je comprends pas... » lui adressa-t-il, l'air hagard. « Tu étais... dans le coma... Les médecins... les médecins ne savaient pas quand tu te réveillerais. Tu t'es pris un coup violent sur la tête en tombant. Et ton dos a souffert aussi, la voiture qui t'a renversé t'y as frappé de plein fouet. » continua-t-elle et il fronça le nez, fermant un peu les yeux. Il ne se souvenait de rien. Quelle était la dernière chose qu'il avait vu avant d'ouvrir les yeux sur cette chambre d'hôpital ? « Oh ! Maman est-ce que... est-ce que l'agence m'a rappelé ? Tu sais, celle pour laquelle j'ai passé un casti... maman ? Pourquoi tu pleures ? » Il la fixa incrédule. Elle était repartie de plus belle et n'arrivait apparemment plus à parler. C'est ce moment que son père choisît pour entrer dans la chambre. Il le fixa longuement et tenta un sourire. « Ca fait plaisir de te revoir fils... » lui dît-il, s'approchant et embrassant son front comme il ne l'avait plus fait depuis... ouh la... au moins ses 5 ans ? Il n'était pas très démonstratif, son père. Mais c'était comme ça. Ca n'était pas pour autant un mauvais bougre. Mais ce baiser le prît malgré tout au dépourvu. « Papa... » lâcha Victor avant de se reconcentrer sur sa mère, toujours en larme. « Pourquoi est-ce qu'elle pleure ? » demanda-t-il à son père et ce dernier vînt poser une main entre les omoplates de sa mère, l'y frottant doucement pour la calmer. « Je suppose qu'elle n'a pas eu le temps de te dire, hm ? Le coup que tu as reçu lors de l'accident... ça a eu un impact sur ta moelle osseuse. Ils ont fait une intervention et ont sauvé ton bassin et tes jambes sur le coup. Mais... mais... fin... ils ont peur que... Fin apparemment ça aurait eu une conséquence au niveau neuronale et... Ils n'en sont pas sûrs mais... » Mais ? Mais quoi ? Pendu à ses lèvres, Victor attendait la suite de sa phrase. Qu'est-ce que ça voulait dire tout ça ? Quelles étaient les conséquences de l'accident ? « Ils parlent de parésie. Ca veut dire... en gros que... tu vas avoir des difficultés à marcher... ça risque d'être douloureux. Et puis tes muscles vont... bah ils vont devenir plus faibles. Donc... marcher ou même... » « Danser ? » lâcha Victor, sous le choc. C'était le seul mot qu'il avait réussi à sortir. Glissant finalement son regard vers ses propres jambes il les fixa comme si elles allaient lui crier la réponse à toutes les questions qui l'assaillaient à cet instant. Il dégagea le drap et les regarda avec insistances. « Bougez... putain bougez. » grogna-t-il entre ses dents en essayant de plier les genoux. Ses doigts de pieds se crispèrent légèrement. Il vînt palper ses cuisses et fût soulagé de sentir ses doigts parcourir sa peau. Puis il retenta l'expérience. Juste plier les genoux. C'est tout ce qu'il voulait ! Mais lorsque le mouvement fût engagé il se mît à geindre douloureusement. « Non... » souffla-t-il, retentant une nième fois mais la douleur était trop vive. Et il frappa son genou rageusement avant de prendre son visage dans ses mains. Il ne pleura pas. Mais il hurla à s'en péter les cordes vocales, à s'en arracher la voix. Ses jambes... ses précieuses jambes. Puis il se mît à répéter une inlassable litanie de « Non non non non non... » en se frappant les cuisses, les genoux et tout ce qu'il pouvait atteindre avant qu'on ne vienne l'attraper par les bras et qu'on ne lui donne quelque chose pour le calmer, alors qu'il se débattait furieusement en hurlant toujours. Et lorsque leur solution fît effet, comme il n'avait plus le courage de se relever et de crier encore, c'est là que les pleurs le prirent et que les larmes salées allèrent creuses ses joues. Il sentît les bras de sa mère l'enlacer mais pour une fois, ces derniers n'eurent aucun effet sur la peine qu'il ressentait. Son rêve. Son rêve venait de s'envoler en fumée.

Paraparésie définitive avait été la conclusion des médecins. Définitive. Utiliser ses jambes correctement à nouveau, il pouvait tirer un trait dessus. Et ça n'était pas seulement une gêne. Bouger les jambes était un véritable supplice, torture, un effort surhumain. Se mettre debout était tout bonnement impossible et douloureux. Conclusion : il devrait apprendre à vivre en fauteuil roulant. Après quelques semaines de rééducation sommaire et d'examens en tout genre, il eût enfin le droit de rentrer chez lui. Et le retour dans son appartement fût... douloureux. La solitude d'abord le frappa. Le silence le glaça. Mais il savait que maintenant, ils seraient ses deux compagnons les plus fidèles et les moins encombrant. Car il serait plus dur encore de faire face aux regards des autres et à leurs questions. Et la danse ? Il avait reçu un appel, en effet. L'agence était très intéressée. Ils le voulaient parmi eux. Un impressario en particulier souhaitait le rencontrer pour discuter des termes du contrat. « Y'aura pas de contrat. » répondît-il sèchement. « Oubliez moi. » avait-il conclu avant de raccrocher sans demander son reste. La danse donc... il allait devoir en faire le deuil. Il venait de perdre peut-être la chose qui lui était le plus cher. A présent, tout ce qu'il voulait, c'était resté seul, se morfondre dans la pénombre de son appartement et se laisser aller à n'être plus rien d'autre qu'un déchet. Alors quand cette Laure arriva... elle fût bien reçue. Se faire assister ? C'était pire encore. Ca signifiait assumer sa situation. Et il ne l'assumait pas. Il la refusait catégoriquement. Alors l'aide de cette femme ? Elle pouvait bien se la mettre au... Il se renfrognait, l'envoyait bouler, refusait toutes ses propositions, râlait quand elle osait le toucher, critiquait chacune des petites choses qu'elle faisait dans la maison... Il la détestait. Il voulait qu'elle parte. Et c'est ce qu'elle finît par faire. Le lendemain devait arriver un nouvel aide à domicile. Qui que ce soit, il était attendu de pied ferme. Avec la ferme intention de Victor de le renvoyer là d'où il venait.


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : bill pazuzu. ÂGE : 25ans. SEXE : fille. VILLE : perpignan haha. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : PARCE QUE JE VOUS AIME. PARCE QUE JE NE PARTIRAI PAS COMME CA. NAH. COMMENT AS-TU CONNU LVER ? : J'ai vu de la lumière, je suis entrée. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5jr:7 UN DERNIER MOT ? vous êtes beaux.


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]min yoongi[/b] aka [i]victor hwang[/i].



perfect body, perfect soul
You're just like an angel. Your skin makes me cry. You float like a feather in a beautiful world. I wish I was special. You're so fucking special. But I'm a creep, I'm a weirdo. What the hell am I doing here ? I don't belong here.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : jeon jeongguk

CRÉDITS : iva. (avatar) jecn (gifs signature) anaelle (code signature)

PSEUDO : fantasy.


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 19:02

Mon amour de ma vie.
J'ai tellement hâte qu'on reprenne nos rp.
Love you
So much




⊹ Paris m’étouffe. Paris me bouffe. Paris se pâme. Paris se moque de moi quand je rame et je suffoque dans les tunnels du RER. Mais je m’en moque... car j’ai ta main qui me conduit au paradis, dans le plus beau de ce Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : jenna.

CRÉDITS : (ava) honeybones. (sign) tumblr.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 19:22

re-bienvenue chez toi petit chat j'attends la suite des aventures de jae'/victor avec impatience



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Min Yoongi

CRÉDITS : (c)queen shady

PSEUDO : billpazuzu


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 19:29

jaesun bébé ~ ouiii... on est l'amour de la vie de l'autre . vivement qu'ils s'en rendent compte.
j'ai hâte moi aussi de continuer leurs aventures. bientôt des bébés ? j'espère
t'es beau. je t'aime.

victoire ~ merci beauté ça avance, lentement mais sûrement entre eux haha le Vivi est un peu moins ronchon... un peu.



perfect body, perfect soul
You're just like an angel. Your skin makes me cry. You float like a feather in a beautiful world. I wish I was special. You're so fucking special. But I'm a creep, I'm a weirdo. What the hell am I doing here ? I don't belong here.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 19:56

Oh yes yes yes ! Revoilà Victor Comme l'a dit Vic(toire), il me tarde de découvrir moi aussi la suite de l'histoire Jae/Victor (Ouais j'en suis accro je le reconnais XD)

Re-bienvenue à toi du coup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : lbs.

CRÉDITS : nightblood (a) ; peewee (s)

PSEUDO : hyalin/sam.


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 20:03

(j'arrive te valider dès que j'ai un peu de temps, sorry. )
re-bienvenue sur lver, tu connais la maison.


SOBER :: we're fading 'Til daylight, we're jaded We know that it's over In the morning, you'll be dancing with all the heartache And the treason, the fantasies of leaving But we know that, when it's over you'll be dancing with us ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : taylor marie hill.

CRÉDITS : moi (ava) + moi (sign).

PSEUDO : anaëlle (ou isamongus, cf. alana et cam - nan j'balance pas, salut). sinon les intimes m'appellent bilal - même si j'm'appelle pas bilal (svp cherchez pas).


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 20:05

LE MEILLEUR DES GROGNONS
rebienvenue chez toi, tu connais la maison !



we have calcium in our bones, iron in our veins, carbon in our souls, nitrogen in our brains, 93 percent stardust with souls made of flames. we are all just stars that have people names.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : jeon jeongguk

CRÉDITS : iva. (avatar) jecn (gifs signature) anaelle (code signature)

PSEUDO : fantasy.


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 20:42

:666: :666: :666: :666:



⊹ Paris m’étouffe. Paris me bouffe. Paris se pâme. Paris se moque de moi quand je rame et je suffoque dans les tunnels du RER. Mais je m’en moque... car j’ai ta main qui me conduit au paradis, dans le plus beau de ce Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Park Jimin

CRÉDITS : (c)neovenus (vava) (c)pjmsx (gifs) (c)billpazuzu (signa)

PSEUDO : billpazuzu


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 21:04

Vous êtes tous trop choux Je suis contente que notre lien vous plaise à ce point. Sachez qu'on est accro à nos bébés aussi. Mais ça, vous vous en doutez haha Vraiment merci ! Et puis merci pour la validation aussi

Jaesun bébé ~
👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed: 👫 :sexbed:



is it you who changed or is it me ?
Snowflakes fall down and get farther away little by little. I miss you. I miss you. How much longer do I have to wait ? How many more nights do I have to stay awake to see you ? To meet you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : lbs.

CRÉDITS : nightblood (a) ; peewee (s)

PSEUDO : hyalin/sam.


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor 2/4/2017, 21:34

(je n'avais pas fait attention, mais nos énergumènes se ressemblent un peu. )
je suis là comme promis! ton écriture est très jolie, ça donne vraiment envie d'en savoir plus. j'ai tout lu d'une traite.
hâte de stalker ce ship.



Paris est à toi !

Tu es officiellement validé(e)

BIENVENUE - Bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris ! Maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité mais pas trop quand même.

- ❇️ -

LES PETITS TRUCS A SAVOIR - Si tu débarques en solitaire mais que tu es pressé(e) de jouer parmi nous parce que tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien - tu peux aller faire une demande de rp arrangé, le staff se chargera de te concocter une petite scène avec un autre membre. Mais n'hésite pas à aller te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur liste de liens et de rps ! T'as vu comme tout le monde est mignon ici ? Alors ne perds pas une seconde et vas sauter à pieds joints dans le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. Et ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlins, et on les aide à s'intégrer grâce aux mini-floods. Du coup, tu peux dès maintenant te rendre dans ton mini-flood de groupe et ton mini-flood de rang pour rencontrer quelques membres.

- ❇️ -

EN CE MOMENT SUR "LA VIE EN ROSE" - Compte tenu du grand ménage de printemps que nous venons de faire, il n'y a aucune intrigue en cours pour le moment.

- ❇️ -

LE PETIT MOT DE LA FIN - Si tu nous aimes aussi fort qu'on t'aime, tu peux voter pour nous et nous faire un peu de pub, on te fera des crêpes pour te remercier ! On est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi (en plus des crêpes, bien sûr). En attendant, amuse-toi bien parmi nous !


SOBER :: we're fading 'Til daylight, we're jaded We know that it's over In the morning, you'll be dancing with all the heartache And the treason, the fantasies of leaving But we know that, when it's over you'll be dancing with us ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: where did all my dreams go ? ~ Victor

Revenir en haut Aller en bas

where did all my dreams go ? ~ Victor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Constitution; La Fusion de Victor Benoit prend le devant.
» Mes poèmes (By Dreams-of-poetry)
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Le 28 juin... Paul Emile Victor...
» [Insolite] Victor Valdes se prend un but par...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-