Partagez|

ice princess.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : lovely madelaine.

CRÉDITS : (ava) anaëlle. (sign) anaëlle.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: ice princess. 5/4/2017, 12:09



lana verdier

featuring madelaine petsch

NOM : verdier. PRÉNOM : lana. ÂGE : twenty one yo. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 04 décembre 1995, à paris. ORIGINES : françaises, du plus loin qu'elle le sache. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle, pure et dure. STATUT CIVIL : si on te demande, tu diras que tu sais pas. ÉTUDES/MÉTIER : modèle photos et supportrice officielle du psg. PASSION(S) : la mode, les défilés, le stylisme, tout ce qui touche de près ou de loin aux fringues. et le football, contre toute attente. GROUPE : tu sauras. RANG : j'adore de dior. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : inventé.

- ❇ -

CARACTÈRE : capricieuse, drôle, séductrice, spontanée, curieuse, extravertie, indomptable, instable, rassurante, ouverte d'esprit, ambitieuse, prétentieuse, fêtarde, rancunière, a le besoin d'être constamment entourée.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ?  le stade de france ou tout autre stade de la planète parce qu'elle est de ces gens qui aiment regarder des mecs courir après un ballon. DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : élégante, lumineuse, fashion. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : imprévu, surprise, agréable.


Δ c'est une question d'angle, d'envers et d'endroits. comment tu nous vois. comme dans un triangle, il faut être trois. toi, le désir et moi. quand est-ce qu'on se, quand est-ce qu'on se consume. que l'on consent à s'abandonner là. quand est-ce qu'on se, quand est-ce qu'on se consume. une dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : lovely madelaine.

CRÉDITS : (ava) anaëlle. (sign) anaëlle.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: ice princess. 5/4/2017, 12:12



tout nous attend, tout est écrit

écris l'histoire, tout ce que tu voudras entre les lignes

Lana ne sait pas pourquoi mais la nuit a été longue. Blanche en plus. Mais surtout longue. Elle avait tout essayé pour se vider l'esprit et se laisser emporter dans les bras de Morphée, mais elle n'avait obtenu aucun résultat. Pourtant, rien ne la chagrinait en ce moment. Rien ne la stressait au point de l'empêcher de dormir. Le mystère total. Ou alors peut-être était-ce simplement le fait de voir changer ses habitudes, ainsi que celles de Maribelle. Ce foutu accident avait eu un impact sur leur vie, sur la famille, sur un peu tout finalement. Mais surtout sur sa soeur quand même. Se passer d'une jambe n'est pas un exercice dont chaque être humain voudrait pouvoir tester l'intérêt. Maribelle ne pouvait plus exactement faire ce qu'elle faisait avant. D'accord, ce n'était pas elle, mais c'était tout comme. Sa soeur était sa moitié. Et tout ce qui la touchait elle, touchait Lana pareillement. Alors elle faisait tout pour que rien ne change, pour que la vie de Maribelle ne soit pas aussi perturbée qu'elle devrait l'être. Et c'était certainement tous ces questionnements, ces solutions qu'elle ne trouvait pas toujours qui tourmentaient autant son esprit. Aux premières lueurs du jour, elle avait ouvert ses rideaux et s'était attelé à la contemplation. Ça lui avait fait du bien, ça l'avait calmé. Et tout à coup, un gros bruit avait retenti dans la maison des Verdier. Un boucan que Lana avait été incapable d'identifier mais qui venait à n'en pas douter de la chambre de sa soeur. Rapide comme l'éclair, elle avait débarqué dans la pièce ouvrant la porte à la volée. Il aurait pu lui arriver n'importe quoi. D'ailleurs, c'était le cas puisque Bella, comme elle se plaisait à l'appeler, se trouvait par terre. Visiblement, l'hypothèse de la chute était la plus probable. « Salut Lana ! Tu as entendu ton gros tas de soeur tomber ou tu es venue m'apporter un petit-déjeuner au lit ? » La demoiselle ne pu s'empêcher de rire. Il était clair qu'elle ne tenait aucun plateau dans les mains. Mais si sa soeur le désirait, elle se ferait un plaisir de lui en rapporter un. Mari' devrait se sentir privilégiée, tout le monde n'était pas aussi bien vu par Lana. Personne en fait. « Disons que j'ai un cru un quart de seconde qu'un troupeau d'éléphant avait pris possession des lieux mais ce n'est que toi » Ce n'était évidemment qu'une plaisanterie puisque la silhouette de sa soeur s'apparentait plus à un poids plume, qu'à un hippopotame. Elle offrit son bras à celle-ci, afin de l'aider un minimum à se remettre en place, avant de s'asseoir à son tour. « T'as bien dormi ? » Elle espérait franchement que Maribelle avait eu plus de chance qu'elle. Parce que ce n'était vraiment pas une vie. Une nuit d'ailleurs.

❋ ❋ ❋


ELLE ET SA FAMILLE.
Lana est née dans une famille on ne peut plus aimante. Ses parents se sont toujours adorés comme au premier jour. Encore aujourd'hui, ils continuent de fêter leurs anniversaires de mariage avec le même entrain et la même fougue. Elle n'a pas été pourrie gâtée comme le sont certains enfants, mais elle a été heureuse. Comment ne pas l'être quand on a la chance d'avoir une soeur que l'on pourrait presque considérée comme une jumelle ? Elle avait absolument tout ce dont elle avait besoin. Il faut dire que la demoiselle n'en demandait pas beaucoup, elle était loin d'être exigeante. Avec le temps, les caprices se sont accumulés par contre... Après tout, on est une princesse ou on ne l'est pas.

ELLE ET SA VILLE.
Paris. La capitale française. La capitale de la mode. Lana y est née, y a grandi et elle compte bien y finir ses jours. Elle espère pouvoir y rencontrer l'homme de sa vie et fonder cette grande famille dont elle rêve. Certain ne demande qu'à voir du pays, à bouger, à voyager. Découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux pays, c'est bien beau. Mais la rousse sait très bien qu'elle ressentirait rapidement le manque de ses racines. Quand elle part en vacances, ça lui fait toujours du bien de retrouver son chez elle. Rien à faire, elle ne peut pas vivre heureuse loin de son petit bout de France. Elle n'a pas l'âme vagabonde, chacun sa vie.

ELLE ET SON MÉTIER.
Le physique, Lana l'a plus ou moins toujours eu. Déjà à sa naissance, elle était parfaite. Pas comme ses bébés qui sont rouges et tout fripés en sortant du ventre de leur mère. Elle avait un visage d'ange et une peau lisse comme la pêche. On ne pouvait pas lui résister. Et avec les années, sa beauté n'a fait que croître. Très jeune, elle fût remarquée et on lui proposa un contrat. Elle n'avait qu'à poser devant un objectif, habillée dans des fringues qui en feraient baver plus d'unes. Le plan qui fait rêver. De plus, la demoiselle avait envie qu'on la regarde, qu'on l'admire. Être le centre de l'attention était exactement ce dont elle avait besoin, alors elle profitait pleinement de ce boulot, qui n'en était même plus vraiment un finalement.

ELLE ET L’AMITIÉ.
Dans ce domaine, Lana est plutôt du genre instable. Dans le sens où elle ne se comporte pas de la même manière avec chaque personne. Certain la connaîtront fidèle, attentionnée, en somme la meilleure amie que l'on puisse rêver d'avoir. Et d'autres la verront capricieuse, supérieure, le genre d'amis dont on se passerait bien. Rien ne peut expliquer ces deux comportements totalement contradictoires. On ne la changera pas, Lana est comme ça. Alors il vaut mieux faire partie de sa première bande de potes parce que ceux-là, elle y tient énormément et ferait pratiquement tout pour eux.

ELLE ET LE FOOTBALL.
Ce que personne n'aurait jamais pu soupçonner sans connaître vraiment Lana, c'est qu'elle est passionnée de football. Comment est-ce possible venant d'une jeune fille se comportant telle une princesse et pour qui seule la mode a un intérêt ? Et bien, Lana aime faire dans la distinction. Depuis toute petite, elle adore regarder des mecs courir après un ballon. Plus jeune, elle rêvait même de devenir femme de footballeur. Quoiqu'il en soit, elle ne raterait un match pour rien au monde. Quand elle peut se rendre sur un stade pour s'éclater en direct, elle le fait et plutôt deux fois qu'une. Mais quand ce n'est malheureusement pas possible, elle se cale devant son écran de télévision et rien ni personne ne doit la déranger. Sous aucun prétexte ou ça risque de mal se terminer.

ELLE ET L'AMOUR.
Lana a toujours rêvé de la vivre sa putain de belle histoire. Elle aussi, elle a le droit à son conte de fées. L'amour, elle ne sait pas trop si elle y croit en fin de compte, mais elle a envie d'y croire. Très fort. La demoiselle rêve de trouver son prince charmant et d'avoir son mariage de princesse. Elle a connu quelques mecs, plus ou moins importants. Il lui ont tous apporté quelque chose, et tant qu'elle était leur princesse, elle avait tout gagné. Pour la rendre heureuse, il faut la traiter en tant que telle. Quand elle sent que son mec ne serait plus prêt à tout pour elle, Lana prend la poudre d'escampette. Et elle recommence, ailleurs. Qui vivra verra...


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]madelaine petsch[/b] aka [i]lana verdier[/i].


Δ c'est une question d'angle, d'envers et d'endroits. comment tu nous vois. comme dans un triangle, il faut être trois. toi, le désir et moi. quand est-ce qu'on se, quand est-ce qu'on se consume. que l'on consent à s'abandonner là. quand est-ce qu'on se, quand est-ce qu'on se consume. une dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : will higginson.

CRÉDITS : Morrigan (a) ; Beerus (s)

PSEUDO : elixir./sam.


MessageSujet: Re: ice princess. 28/4/2017, 11:23

wsh ma pauvre, personne t'a dit bienvenue.


❝ you are a liability ❞ the truth is i am a toy. that people enjoy. 'til all of the tricks don't work anymore. and then they are bored of me. i know that it's exciting. running through the night, but. every perfect summer's. eating me alive until you're gone. better on my own.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : lovely madelaine.

CRÉDITS : (ava) anaëlle. (sign) anaëlle.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: ice princess. 6/5/2017, 00:36

normal, j'ai posté dans les fiches validées direct pour passer incognito


Δ c'est une question d'angle, d'envers et d'endroits. comment tu nous vois. comme dans un triangle, il faut être trois. toi, le désir et moi. quand est-ce qu'on se, quand est-ce qu'on se consume. que l'on consent à s'abandonner là. quand est-ce qu'on se, quand est-ce qu'on se consume. une dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ice princess.

Revenir en haut Aller en bas

ice princess.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-