Partagez|

breakfast in bed (ronarthur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: breakfast in bed (ronarthur) 9/4/2017, 23:53

Ronan était dans la cuisine depuis déjà une bonne demie heure à préparer un petit déjeuner romantique pour son petit ami qui avait passé la nuit à son loft. Ca arrivait rarement depuis que leur relation était devenue le dernier sujet à la mode et qu'ils apparaissaient en couverture des magazines people. Ronan savait qu'il fallait affronter la tempête et que bientôt un autre sujet viendrait prendre leur place et qu'ils pourraient retrouver leurs vies d'avant, du moins en partie. Il était triste pour Arthur, sachant à quel point ce genre de choses ne lui plaisait pas. Arthur il était du genre discret, parlant pour dire l'essentiel sans en rajouter trop. C'était en partie ce qui l'avait attiré chez lui, en plus de toutes les autres choses qui avait fait craquer le brun. Encore en boxer, il termina la préparation du plateau, avec une petite fleur pour agrémenter le tout. Il prit ensuite le plateau et se dirigea vers la chambre encore plongée dans le noir. Arthur dormait sur le ventre, le drap le couvrant jusqu'aux fesses, tout en laissant en deviner la naissance. Sans faire de bruit, Ronan posa le plateau sur la table de nuit et il vint se mettre au dessus d'Arthur, déposant un baiser dans le creux de ses reins puis remontant lentement le long de sa colonne vertébrale où il laissa un dernier baiser avant d'approcher ses lèvres de l'oreille d'Arthur. "Mon amour il faut se réveiller..." murmura t'il avec tendresse avant de couvrir son épaule gauche de baisers, s'amusant parfois à mordiller sa peau ou encore à laisser des suçons sur sa peau. Ca l'amusait grandement de faire ça, mais il faisait toujours attention que ça ne soit pas visible pour ne pas l'embêter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: breakfast in bed (ronarthur) 10/4/2017, 00:18

Arthur n'est pas du matin. Genre, pas du tout. Il déteste être réveillé, ça le met toujours de mauvaise humeur; que ce soit à cause de quelqu'un ou de la sonnerie de son réveil. C'est comme ça, ça le fait se transformer en une sorte d'ours sorti trop tôt de son hibernation. Pourtant depuis qu'il vit en collocation avec un de ses meilleurs amis, autant dire qu'il est habitué aux réveils en fanfare, parce que soit il débarque dans sa chambre sans prévenir, soit il se débrouille pour mettre de la musique, ou encore écouter la télévision trop fort. Toutes les solutions sont bonnes pour rendre Arthur totalement cinglé, en somme! Voilà pourquoi ce matin, c'est différent. Arthur a réellement du mal à quitter les bras de Morphée. D'ailleurs, il n'en a aucune envie. Il est bien là, au chaud et entouré d'une bonne odeur de café venant d'il ne sait pas trop où. Son esprit embrumé par le sommeil commence à émerger, mais une bonne grosse partie de lui refuse. Du moins, c'était le cas jusqu'à ce qu'il sente la présence de quelqu'un auprès de lui. D'instinct, Arthur a envie de dire à son colocataire de se casser vite fait. Que c'est son jour de congé et que personne ne pourra le lever à moins qu'il y ait le feu ou que quelqu'un soit en danger de mort imminente. Mais bien vite, il se souvient qu'il n'est pas chez lui. Qu'il est chez Ronan. Voilà pourquoi il se sent si bien, en réalité. Les sourcils d'Arthur se fronce et les muscles de ses épaules roulent malgré lui lorsqu'il sent les baiser de Ronan remonter le long de sa colonne vertébrale. Viennent ensuite les mots murmurés, qui le font sourire. Il secoue alors la tête et plonge son visage dans l'oreiller, bien décidé à se rendormir. Sauf que Ronan est têtu. Tout autant qu'Arthur. Stimulé et bel et bien réveillé par les lèvres de son petit ami sur son épaule gauche, il soupire et ouvre les yeux. "...Si tu me fais un suçon, je te tue", lance-t-il de sa voix rauque et légèrement éraillée qu'il a toujours au réveil. Mais sa pseudo menace ne pourrait même pas effrayer un nourrisson, parce que son sourire le trahit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: breakfast in bed (ronarthur) 17/4/2017, 14:38

Les lèvres contre l'épaule d'Arthur, Ronan ne peut s'empêcher de rire à la fausse menace de son petit ami, pas vraiment crédible dans son état. Faire un suçon était d'autant plus tentant mais Ronan n'en était lui même pas friand pour ne nombreuses raisons, alors il préférait ne pas s'amuser à ça avec Arthur. Il mordilla cependant la peau de son épaule avant de s'allonger de tout son long sur son petit ami, sa tête sur l'épaule de ce dernier. Il adorait partager ce genre de moments avec lui. Depuis que leur relation était devenue publique, ils avaient de moins en moins de temps à eux, rien que pour eux. Sortir incognito était désormais révolu, et ça le serait pour un long moment. Ronan profitait donc des petits matins au lit pour être avec son homme. "Genre tu vas faire ça...et qui t'apporterait ton petit déjeuner au lit le matin ?" demanda le brun en déposant de nouveaux baisers sur la peau offerte d'Arthur. Ses mains courraient sur les flancs du blond, Ronan s'amusant à le chatouiller doucement. "Qui te ferait grimper aux rideaux comme hier soir et cette nui ?" murmura t'il à son oreille avant de la mordiller. Ils étaient plus que compatibles à ce niveau là et Ronan prenait réellement son pied avec Arthur, chacun se complétait, et ils n'avaient même pas besoin de se parler pour se comprendre. Le brun se redressa, à califourchon sur son petit ami, bien assit sur ses fesses. "Alors tu te réveilles ?" demanda t'il en dessinant sur le dos du blonc, s'amusant à relier ses taches de rousseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: breakfast in bed (ronarthur) 21/4/2017, 17:23

Ronan rit et Arthur sourit. Rares sont les fois où il est tombé amoureux. Ça se compte en réalité même pas sur les doigts d'une seule main, tellement c'était rare. Mais Ronan est le seul pour qui Arthur essaie de s'adapter. De changer un minimum pour faciliter leur relation; parce que ça en vaut la peine. Puis le souffle d'Arthur se coupe alors que Ronan s'allonge sur lui, ce qui le fait rire ensuite alors qu'il se retrouve plaqué à plat ventre contre le matelas. Arthur se tortille ensuite quand les doigts de Ronan viennent chatouiller ses flancs et il s'avoue presque vaincu. Après tout, son petit ami lui a préparé un petit déjeuner... Et ses yeux s'écarquillent. Il n'est pas réellement du genre démonstratif et n'a pas vraiment l'habitude de parler des choses de manières aussi spontanée et crue. Ce qui n'est pas le cas de Ronan et pour le moment, on ne peut pas dire qu'Arthur s'y soit fait! Mais ça l'amuse plus qu'autre chose et il lève les yeux au ciel. "Wow, tu nourris toi même ton propre égo, maintenant? La célébrité te monte à la tête, je sais pas si je devrais rester avec toi du coup..." Arthur secoue la tête et rit légèrement. Mais Ronan n'a pas réellement tord dans le fond. Ils sont complètent si bien, intellectuellement et charnellement. Arthur ne sait pas si il pourrait se passer de son petit ami, aujourd'hui. "Oui oui, j'me lève...si tu virais ton poids d'éléphant de mon cul, ça pourrait m'aider!" Et bien qu'il ne puisse pas la voir, Arthur imagine très bien la tête de Ronan et ne peut s'empêcher de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: breakfast in bed (ronarthur)

Revenir en haut Aller en bas

breakfast in bed (ronarthur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Breakfast in Central Park ◊ Meira Jenniekins
» [TERMINE] . breakfast between friends
» DC New 52 : BATGIRL
» This is River Song, back in her cell. Oh, and I'll take breakfast at the usual time. Thank you!
» Breakfast time [Ian]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE :: Rps-
LES RPS LIBRES

then a hero comes along / zafira beaumont.
(voir le sujet)