Partagez|

lumière des ténèbres (feliks)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : diego barrueco.

CRÉDITS : anaëlle, la bgette.

PSEUDO : anaïs.


MessageSujet: lumière des ténèbres (feliks) 14/4/2017, 21:05

le soleil se couche avec légèreté sur la ville, les habitants traînent pour rentrer chez eux. et toi, tu traînes, esquives les passant trop pressés qui te bousculent, marches avec lenteur. une pizza sous le bras, et un paquet emballé qui traîne par dessus le carton. le temps file mais, tu semble pas tant inquiéter. ta route continue jusqu'à se stopper devant un immeuble à la facette familière. t'y entres et montes les escaliers. un chemin que t'as parcouru de nombreuse fois, toujours de la même manière, avec la même démarche. destination atteinte, le poing qui frappe contre la porte, quelques coups qui résonne le long du couloir. puis t'as mains libre qui se pose habilement sur la poignée, abaissant celle-ci pour ouvrir la porte. t'entres dans l'appartement qui n'est pas tien mais, t'es comme chez toi ici. du moins dans ton esprit, dans les habitudes que t'as pris. puis t'es pas du genre à patienter devant la porte, même quelques secondes. pied qui se pose à l'intérieur de l’appartement, la porte qui se referme derrière toi, et déjà une petite silhouette qui court jusqu'à toi. tu déposes ta main sur le haut du crâne de la petite fille qu'arrive jusqu'à toi, ébouriffant ses cheveux mouillés. tu t'abaisse pour être à sa hauteur, pour que tes prunelles se plantent dans les siennes. t'es différent avec cette gamine. tu déposes complètement les armes, devenant une personne totalement différent. véritable opposée de toi même. parce que la douce et innocente mila, elle te rend meilleur. une sorte de rédemption. et jamais tu toucheras à mila, jamais tu feras une chose qui pourra lui faire du mal. parce qu'elle est tout ce que tu n'as jamais été, tout ce que tu ne seras jamais. un air frais dont t'as besoin pour respirer dans cette atmosphère pourrie. la lumière au bout du tunnel, celle qu'illumine tes journées obscures. doux sourire qui se dessine sur ses lèvres, qui en créer un sur tes lèvres. et tu remarques finalement qu'elle est à moitié nue, seulement vêtue d'un haut avec les cheveux encore humides. une situation qui te fait éclater de rire, d'un rire franc, d'un rire que t'as rarement. juste elle qui les laisses s'échapper d'entre tes lèvres. "j'peux savoir pourquoi est-ce que t'es toute nue ?" elle rit. rire innocent qui se propage dans l'air. rire cristalline qui t'fais du bien. un son qui arrive même à t’attendris, toi, que même ta noirceur n'arrive pas à noircir. la tête de feliks entre dans ton champs de vision, tu lèves le regard pour le fixer. regard moqueur et sourire narquois sur les lèvres. t'moques de lui ouvertement, rien qu'avec les traits de ton visage. "j'vois qu'on a du mal à gérer." tu ris plus discrètement cette fois, te redressant sur tes jambes. ta main se pose sur le paquet posé sur le carton renfermant la pizza, et tu le tends à la petite fille. juste un truc que t'as récupéré au passage, qu'a pas coûter trop cher, heureusement pour ton porte feuille. c'est rien et pourtant, t'vois la joie qu'éclate dans les yeux de mila. "j'espère que vous avez pas encore mangé ou que t'as pas fais à manger." tu secoues légèrement le carton de pizza qu'est sous ton bras. une pizza qui vient tout droit de ton lieu de travail, piqué sans prendre la peine d'avoir l'autorisation, sans payer. et t'as bien intention de squatter chez feliks jusqu'à pas d'heure, de t'incruster dans cette famille totalement différent de celle que t'as connu toute ton enfance.


comment tu peux penser que tu tiens à moi si moi-même j'y tiens pas ?
pourquoi tu me dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ?
pourquoi t'es là, pourquoi tu restes ?


les lascars gays #camelaussidouxquelecaramel #âmessoeurs #amrdemv #bestbromance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : daniel bederov.

CRÉDITS : CHAMPAGNE MAMI.

PSEUDO : exogenesis & margaux.


MessageSujet: Re: lumière des ténèbres (feliks) 22/4/2017, 00:54

ta vie est devenue une routine, mais ça ne t'effraie pas. en réalité, ce n'est pas vraiment une routine, avec mila, ce n'en ai jamais réellement une. cette soirée, ce passe bien. tu as laissé ta fille jouer dans son bain, assit à côté de la baignoire, les manches de ton pull remonté pour éviter de te tremper, ta main droit glissant dans l'eau pour asperger mila. tu ris avec elle. tu aimes cette ambiance, tu aimes la voir heureuse et souriante malgré cette vie parfois un peu compliquée. elle est ou maman ? qu'elle demande parfois et toi, t'es tout juste incapable de lui répondre. trop jeune pour entendre que sa mère est partie, mais pourtant assez âgée pour le comprendre. tu ne sais plus au fond. tu ne lui as jamais réellement répondu dans le but de la protéger et de la préserver au maximum.
après plus d'une demi-heure dans le bain, tu fais sortir mila de l'eau, la voyant frissonner par moment. tu l'emmitoufles dans son peignoir et tu vides la baignoire avant de sécher les cheveux de ta fille avec une serviette. t'es toujours assis par terre. t'as l'habitude de tout avoir à portée de main et puis, ça fait rire mila d'être plus grande que toi, alors tes fesses restent sur le sol.
tu fronces un peu les sourcils en entendant la porte de l'entrée claquer et finalement, un seul nom s'impose à ton esprit lorsque tu cherches de qui il peut s'agir. lionel. tu souris doucement. « je crois que tonton lionel nous rend visite ma puce. » tu n'as pas le temps de terminer d'habiller ta fille qu'elle détale dans les couloirs en criant le nom du jeune homme. tu lèves les yeux au ciel et tu te relèves pour te diriger vers l'entrée dans laquelle tu découvres - bien évidemment - lio. « j'vois qu'on a du mal à gérer. » tu lui tires la langue en riant alors que tu le vois tendre un paquet à ta fille. tu lèves les yeux au ciel et tu te baisses pour terminer d'habiller ta fille. elle prend appui sur ton épaule pour enfiler sa culotte et le bas de son pyjama. « que vous avez pas encore mangé ou que t'as pas fais à manger. » tu secoues négativement la tête. « mila a déjà mangé, mais pas moi. » un large sourire prend place sur tes lèvres alors que tu invites lio à rentrer dans l'appartement et se diriger vers le salon. tu regardes mila le dépasser. et lui tendre un dessin. « ma puce, on va au dodo dans vingt minutes, d'accord ? » la petite hoche la tête et tu viens t'affaler sur le canapé, un soupir passant tes lèvres. tu tournes la tête vers lio. « t'étais en manque d'affection que pour passer à l'improviste ? » un sourire moqueur, mais pas méchant sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : diego barrueco.

CRÉDITS : anaëlle, la bgette.

PSEUDO : anaïs.


MessageSujet: Re: lumière des ténèbres (feliks) 24/4/2017, 17:50

face à cette petite lumière de ton obscurité qui court vers toi, criant ton prénom avec tellement de joie de vivre, ça t'fait l'effet d'une bouffée d'air frais, un air pur, un air libérateur. sourire qui se dessine sur tes lèvres, t'as l'impression de faire face à un astre tellement lumineux qu'il embellit l’atmosphère. tu peux pas l'expliquer, juste le ressentir au plus profond de toi. ils sont ton issue de secours, eux deux. et tu ris, et t'es presque heureux de vivre à leurs côtés. en voyant l'homme qu'est censé être mature te tirer la langue comme un gamin de cinq ans, au fond aussi mature que sa gamine. tes yeux roulent, et le sourire ne se dissipe pas, reste intact sur tes lèvres et ne semble pouvoir disparaître. tu gardes un oel amusé sur eux, feliks qu'habit sa fille d'une culotte et d'un bas. "mila a déjà mangé, mais pas moi." hochement de tête, et les pas qui t'embarquent dans le salon. t'as l’œil qui suit les gestes de la petite fille, un oeil protecteur. car c'est aussi un peu ton rôle de veiller sur elle, à ce qu'elle soit heureuse et en forme. et tu sais que feliks est un bon père, qu'il s'occupe d'elle comme une princesse. c'est peut-être pour ça que t'aimes autant être ici, sentir cette amour entre un enfant et un parent, un père. un amour que t'as jamais eu la chance de percevoir avant leur rencontre, les paroles et gestes tendres d'un bon père, un père aimant. t'as jamais connu ça. puis, feliks est devenu père du jour au lendemain, mila est arrivée du jour au lendemain. un espoir naquit à sa naissance, une étoile dans une ciel brumeux. d'un coup, t’aperçois une feuille dans ton champ de vision, un dessin qu'elle te tend avec appréhension dans son regard innocent. t'attrapes le dessin, posant habillement la pizza sur la table. l'oeuvre d'art entre tes mains, et le sourire tendre sur tes lèvres, tu sais pas vraiment ce qu'elle a voulu représenter, tu serais pas le dire ou le décrire.parce que t'as pas l'instinct d'artiste.  mais c'est beau, juste parce que c'est elle qui l'a fait. "t'as beaucoup de talent." un petit clin d'oeil de ta part, et le sourire qu'illumine son visage empli de fierté. bouffée d'air frais qui s'infiltre dans tes poumons. "ma puce, on va dodo dans vingt minutes, d'accord ?" tes mains glissent sous les aisselles de mila, la portant dans les airs jusqu'à la coller contre toi, ses bras qu'entourent ton cou et ses jambes qu'entourent ta taille. tu plantes ton regard dans celui de feliks, l'envie de l'emmerder qui brille dans tes prunelles. "je trouve que c'est bien trop tôt pour la coucher, moi." lâches-tu comme un gamin de cinq ans, l'air réprobateur. juste pour faire chier feliks, défier un peu son autorité parental. sans le faire totalement, car c'est pas ta gamine. pourtant, elle rit de ton comportement de gamin, sachant parfaitement que c'est pas toi qu'elle écoutera pour ce genre de chose. "t'étais en manque d'affection que pour passer à l'improviste ?" t'as un petit rire qui t'échappe, t'hausses les épaules en t'installant sur le canapé à côté de lui. la petite sur les genoux, et la tête qui tombe sur le dossier du canapé. t'es plus crevé que ce que tu croyais. "j'viens juste pour voir la femme de ma vie, t'fais pas de film, toi je te vois que par obligation." t'sors ça juste pour répondre à sa moquerie, t'es bien heureux de voir sa gueule aussi, plus que tu ne le laisses paraître.


comment tu peux penser que tu tiens à moi si moi-même j'y tiens pas ?
pourquoi tu me dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ?
pourquoi t'es là, pourquoi tu restes ?


les lascars gays #camelaussidouxquelecaramel #âmessoeurs #amrdemv #bestbromance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: lumière des ténèbres (feliks)

Revenir en haut Aller en bas

lumière des ténèbres (feliks)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Parce qu'il n'y a pas de lumière sans ténèbres, parce qu'il n'y a pas de moi sans toi.
» "Entre lumière et ténèbres , j'ai fait mon choix !"
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» La Lumière face aux Ténèbres ... le combat éternel [ Luke ]
» Obélisque de lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: 20ème arrondissement, ménilmontant-