Partagez|

La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : K.J Apa

CRÉDITS : x (c)

PSEUDO : papokie


MessageSujet: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 4/5/2017, 22:17



   
EZEKIEL DELCOURT

   
A.J Apa

   
NOM : Delcourt. PRÉNOM : Ezekiel. Ma mère adorait ce prénom, que voulez-vous, ça a son charme. ÂGE : Vingt-ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Dix-huit décembre mille neuf cent quatre-vingt seize, à New-York. ORIGINES : Américaine/Française. ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel. STATUT CIVIL : Single. ÉTUDES/MÉTIER : Maçon-ouvrier, photographe la nuit dans les discothèques. PASSION(S) : Faire la fête, sport, sortir. GROUPE : Amour Amer. RANG : Black opium de YSL. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : Personnage inventé.

   
- ❇ -

   CARACTÈRE : Ezekiel a un caractère assez fort en la matière, suite à son passé qui fut houleux. C'est une personne qui drague à droite et à gauche, sans se gêner de ramener des filles chez lui, de plus il aime ça, il sait qu'il peut plaire, et les manipules. Même la plupart de son entourage n'arrive pas à cerner ce dernier, il est mystérieux. La plupart du temps, c'est quelqu'un qui aime beaucoup plaisanter et beaucoup rigoler, il aime vivre. Il a énormément d'amis, mais malgré tout, il ne pourra pas s'empêcher de ne pas avoir confiance en eux, c'est comme ça, même lui n'arrive pas à le comprendre. Côté professionnel, c'est quelqu'un de très sérieux, ça lui tient énormément à cœur de faire bien son travail en prenant l'exemple sur son père, même s'il a un vague souvenir de lui, il restera toujours son héro. Il a énormément travaillé sur lui pour pouvoir prendre sa vie en main suite à l'abandon de sa mère. Sur le côté amour, il refuse de s'engager qui pour lui ne le fera que souffrir. Il refuse d'éprouver quoi que soit comme sentiments, il ne supporterait pas qu'on l'abandonne une seconde fois. Ça le détruirait, il en est convaincu. En gros, malgré du haut de ses vingt-ans, le jeune Ezekiel a beaucoup de travail à faire sur lui-même encore même si il a parcouru un bon chemin.


   
j'envoie des bons baisers de paris

   
QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? Le 16ème, près de la Tour Eiffel, et il y a de très bons cafés. DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : Bondée de monde, artistique, talents. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : Dur, difficile, regrets.


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : K.J Apa

CRÉDITS : x (c)

PSEUDO : papokie


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 4/5/2017, 22:17



tout nous attend, tout est écrit

écris l'histoire, tout ce que tu voudras entre les lignes

À L'HÔPITAL DE NEW-YORK, le 18 décembre 1996 à 20h38 - Mlle Delcourt était fatiguée, horriblement fatiguée, elle en venait à bout de son accouchement. « Encore une poussée! » Hurlait le médecin avec un accent américain, une trentaine de seconde la future maman ne tardait pas à pousser, puis le bébé pointait le bout de son nez en pleurant à plein poumons. Tandis que dehors tout était si froid, il neigeait à flot, ce qui couvrait New-York sous une nappe blanche. Tout allait vite, ils ne tardaient pas à couper le cordon et essuyer les restes du placenta qui étaient sur le corps du bébé. Le père était aux côtés de la femme qu'il aimait éperdument, lui tenant la main, il ne pu s'empêcher de verser une larme de bonheur. « C'est un garçon! Félicitations! » S'exclamait-il le pédiatre, avant de prendre le bébé auquel on lui avait passé une couverture, et de le confier aux parents. Une fois dans les bras de sa mère, ce petit s'arrêtait de pleurer, et admirait sa mère en balbutiant. « Il est magnifique... » Soufflait-elle, c'était son oeuvre, il devenait toute sa vie. Selon elle c'était la plus belle chose qu'elle ait faite. Une infirmière arrivait avec un formulaire, en souriant. Rien n’était plus beau de voir les parents qui venaient d'avoir un enfant, c'était toujours magique quand c'est la première fois. « Nom et prénom s'il vous plaît? » Demandait-elle en souriant, peut-être un peu trop. Le père se tournait vers elle, en partageant un regard complice avec sa femme. « Ce sera Ezekiel Logan Delcourt. » Répondait-il en souriant simplement. Il avait enfin un fils. Il décida de lui donner le nom de sa femme, qui était connu mondialement, en espérant que celui ne lui porte pas préjudice. C'était le bonheur absolu.

***

HEUREUSE ENFANCE, vacances à Paris, le 14 juillet 1999 à 11h23 - Le petit bonhomme avait déjà bien grandit, il avait deux ans à ce moment-là. Courant dans les rues dans la pleine foule, le père était à poursuite afin de ne pas le perdre de vue. Malgré sa petite taille, Ezekiel se lançait sur une barrière, la musique festival était présente, le père finissait par rattraper le petit qui était en admiration devant les hommes qui passaient en uniformes. « Ezekiel! Arrête de courir dans tous les sens! » Grondait-il le père sans tarder, avant de remarquer que ce dernier n'écoutait rien, et contemplait la grande marche près des Champs d'Elysée. Il ne pouvait que sourire, son fils était curieux, comment lui en vouloir en même temps avec sa petite bouille? Puis le petit se tournait vers son père. « Papa, pourquoi la famille de maman est ici? Et pas à New-York comme toi? » Demandait le jeune garçon accroché à la barre en se balançant. Le père se mit à regarder la foule, et réalisait qu'il était encore innocent de tout ce qu'il se passait dans la famille. En réalité, il y avait un lourd secret qui faisait que la mère d'Ezekiel ne pouvait pas l'épouser. « Parce que ta maman et moi nous sommes différents, mais on s'aime. » Répondit-il simplement sans trop y penser aux conséquences. « Ça veut dire que... je suis différent aussi? » Demandait le jeune Ezekiel, curieux, essayant de comprendre en grimaçant. « Non, toi t'es spécial mon fils. » Avouait-il en se retournant vers son fils pour partager un regard complice. « Comme Superman alors! » S'exclamait-il joyeux, le père éclata de rires en entendant cela, puis d'un geste affectueux, il lui caressait la tête. « Exactement Ezekiel! » Lui dit-il avant d'encourager la marche du 14 juillet avec son fils.

***

ENFANCE BRISÉE, le 11 septembre 2001, à 15h51 - « Papa... Ne rentrera pas à la maison ce soir Ezekiel. » Maman essaye d'articuler, ça fait trois fois qu'elle répète, mais je ne comprend pas, elle pleure, j'aime pas la voir comme ça. « Mais non! Papa rentrera ce soir maman! Il m'a dit qu'il nous amènerait manger des pizzas en plus! » Dis-je en espérant de réconforter maman. Mais elle pleure encore, je ne comprends pas. « Mais... c'est pas grave maman, si t'as pas envie de manger pizza, on peut manger... » Je marque une pause, je ne sais pas, je réfléchis, puis une idée brillante me vient. « Pancake! » Dis-je en m'exclamant, c'est délicieux les pancakes, mh, avec des bananes, bon ça y est je commence à rêver de ça. « Non Ezekiel! » Maman parle fort, elle me gronde, je fais la moue. Je ne comprends pas. J'ai rien fait de mal, je travaille bien à l'école. « Papa est mort, il a été tué! Il ne rentrera pas à la maison. » Quoi? Papa...? Mon papa? Non, mon papa est invincible! Non... Mes yeux me brûlent, mais pourquoi? « NON! Ce n’est pas vrai! » Je hurle, je ne veux pas la croire! Mon papa!

C'est alors que le petit Ezekiel partait dans sa chambre en claquant la porte, au bout d'un quart d'heure, il l'ouvrit, et se positionna face à la porte. Refusant de croire aux paroles de sa mère, il gardait cet espoir que son père rentre à la maison, chose qui n'arrivera jamais.

***

UN HOMME BRISÉ, le 12 décembre 2014, à 20h23 – Ça y est, je vais avoir dix-huit ans, dans six jours, il était grand temps que j’ai enfin la majorité. Et je pourrai me casser d’ici. « Ezekiel, tu m’écoutes?! » Demandait ma grand-mère à l’autre bout de la table, tandis que moi je piquais des coups de fourchettes dans un plat dont je ne saurai même pas quoi dire que c’est, mais c’est bon. « Oui grand-mère. » Répondais-je doucement, je levais ma tête afin de la regarder, lorsque mon père a été assassiné, ma mère était tombée dans une extrême dépression et m’a abandonné. Afin d’éviter que soit dans une famille d’accueil, elle m’a prise. « Apparemment maman se porte mieux, elle souhaite venir ici pour Noël et tes dix-huit ans, es-ce que tu le veux? » Demandait-elle sincèrement, je ne croyais pas mes yeux, puis une certaine amertume surgissait en moi, je commençais à serrer la fourchette entre mes mains. « Non. Qu’elle reste dans cet hôpital. » Déclarais-je en me levant, attrapant une serviette afin de me nettoyer la bouche d’un trait, puis je regardais ma grand-mère. « Je ne pourrai jamais lui pardonner pour ce qu’elle m’a fait. » Déclarais-je, je le pensais sincèrement, je refusais de m’énerver pour quelque chose qui m’a détruit pendant de nombreuses années. J’avais vu des psychologues, tout ce qu’il fallait pour que je puisse contrôler ma colère, quand ma mère m’a abandonné, j’en voulais au monde entier. Et c’est peut-être encore le cas aujourd’hui, tristement. Ma grand-maman se levait d’un bon de sa chaise en plantant ses mains sur la table. « Ça suffit ce genre de comportement Ezekiel! » Hurlait-elle, tandis que je restais impassible à travers ce qu’elle disait, je ne pouvais que sourire. J’allais avoir dix-huit ans après tout, j’étais libre de faire ce que je voulais. Et il était hors de question que ma mère me détruise ça à nouveau. « Qu’elle vienne alors. Mais moi, je ne serai plus là. » Avouais-je puis je posais gentiment la serviette près de mon assiette, correctement. « Autant pour ce que je sache, je suis libre désormais. » Déclarais-je en tournant le dos, un sentiment de soulagement m’envahissait.


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : papokie. ÂGE : 21. SEXE :  . VILLE : Suisse. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : J'avais envie de faire un bon lien avec Candice . COMMENT AS-TU CONNU LVER ? : Partenariat. FRÉQUENCE DE CONNEXION : Quand je pourrai. UN DERNIER MOT ? Fun.  


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]KJ Apa[/b] aka [i]Ezekiel Delcourt[/i].


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) bonnie. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 4/5/2017, 22:28

good choice bienvenue chez toi mon chat


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 4/5/2017, 22:29

Ce mec

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : K.J Apa

CRÉDITS : x (c)

PSEUDO : papokie


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 4/5/2017, 22:36

@Iris Hoarau a écrit:
good choice bienvenue chez toi mon chat

Merci beauté!

Esmeralda Concetta a écrit:
Ce mec

Bienvenue

Tu parles de moi?
Merci!


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Alysha Nett

CRÉDITS : xMcFlurry & bat'phanie signature & crackship Marie

PSEUDO : Stéphanie


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 5/5/2017, 01:31

J'aime tellement ce prénom
Bienvenue parmi nous jeune homme



Ils vont s'adorer, se séparer, se détester, se manquer... finiront-ils par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : taylor marie hill.

CRÉDITS : moi (ava) + moi (sign).

PSEUDO : anaëlle (ou isamongus, cf. alana et cam - nan j'balance pas, salut). sinon les intimes m'appellent bilal - même si j'm'appelle pas bilal (svp cherchez pas).


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 5/5/2017, 15:13

bienvenue à pariiiiiiis !



we're made of stardust
we have calcium in our bones
iron in our veins
carbon in our souls
nitrogen in our brains
93 percent stardust
with souls made of flames
we are all just stars
that have people names
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
n°5 de chanel

JE RESSEMBLE À : vikander.

CRÉDITS : abisror & tumblr & bat'phanie & kiri.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 5/5/2017, 19:06

ce prénom
bienvenue parmi nous et bonne continuation pour la rédaction de ta fiche


flou artistique
funny how the heart can be deceiving more than just a couple times. why do we fall in love so easy, even when it's not right. where there is desire, there is gonna be a flame. where there is a flame, someone's bound to get burned. ▬ pink - try.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : will higginson.

CRÉDITS : sweet disaster (a) ; Beerus (s)

PSEUDO : elixir./sam.


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 6/5/2017, 14:50

le titre je.
bienvenue à toi, et excellent choix d'avatar au passage.


PALE BOY
Oh, I've been shaking. I love it when you go crazy. You take all my inhibitions. Baby, there's nothing holding me back. You take me places that tear up my reputation. Manipulate my decisions. Baby, there's nothing holding me back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 6/5/2017, 19:43

le titre, l'avatar.
remplis tout ça, une fiche aussi vide ça fait languir
welcome
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : mariano di vaio.

CRÉDITS : (c) unicorn, anaëlle, bat'phanie, angel.

PSEUDO : krustyleclown.


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 6/5/2017, 19:46

Bienvenue !


i'm in love with your body
I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do. Last night you were in my room and now my bed sheets smell like you. ▬ I don't know the question but sex is definitely the answer. .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : jeon jeongguk

CRÉDITS : ivabb. (avatar) jecn (gifs signature) anaelle (code signature)

PSEUDO : fantasy.


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 6/5/2017, 19:57

bienvenue



⊹ Paris m’étouffe. Paris me bouffe. Paris se pâme. Paris se moque de moi quand je rame et je suffoque dans les tunnels du RER. Mais je m’en moque... car j’ai ta main qui me conduit au paradis, dans le plus beau de ce Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 6/5/2017, 22:01

Ton prénom + ton titre + ton avatar => Marry me?
Bienvenue ici Et bon courage pour la suite de ta fiche j'ai hâte d'en lire d'avantage
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : K.J Apa

CRÉDITS : x (c)

PSEUDO : papokie


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 7/5/2017, 10:49

Sefia Udinov a écrit:
J'aime tellement ce prénom
Bienvenue parmi nous jeune homme

Merci beaucoup!

@Billie Carpentier a écrit:
bienvenue à pariiiiiiis !

Merci!

@Maxine Barnes a écrit:
ce prénom
bienvenue parmi nous et bonne continuation pour la rédaction de ta fiche

Merci, merci!

@Loup Beaubourg a écrit:
le titre je.
bienvenue à toi, et excellent choix d'avatar au passage.  

Je t'avoue qu'il fallait que ce soit original. Merci!

Gregoire Clément a écrit:
le titre, l'avatar.
remplis tout ça, une fiche aussi vide ça fait languir
welcome

Mais je vais remplir tout ça, t'inquiète! Merci!

@Vincent Ménard a écrit:
Bienvenue !

Merci!

@Jaesun Chesnais a écrit:
bienvenue

Merci!

Eva Niel a écrit:
Ton prénom + ton titre + ton avatar => Marry me?
Bienvenue ici   Et bon courage pour la suite de ta fiche j'ai hâte d'en lire d'avantage

Merci!


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : will higginson.

CRÉDITS : sweet disaster (a) ; Beerus (s)

PSEUDO : elixir./sam.


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt 7/5/2017, 21:42

je ne me suis toujours pas remis du titre, je n'en peux plus. tu vas me hanter.
et bien je dois avouer que ta fiche m'a surpris, dans le bon sens du terme! l'écriture est très agréable à l'oeil, on veut en savoir plus quoi. et le petit ezekiel a l'air de faire des ravages.



Paris est à toi !

Tu es officiellement validé(e)

BIENVENUE - Bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris !    Maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité mais pas trop quand même.      

- ❇ -

LES PETITS TRUCS A SAVOIR - Si tu débarques en solitaire mais que tu es pressé(e) de jouer parmi nous parce que tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien    - tu peux aller faire une demande de rp arrangé, le staff se chargera de te concocter une petite scène avec un autre membre. Mais n'hésite pas à aller te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur liste de liens et de rps !   T'as vu comme tout le monde est mignon ici ?   Alors ne perds pas une seconde et vas sauter à pieds joints dans le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. Et ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlins, et on les aide à s'intégrer grâce aux mini-floods.   Du coup, tu peux dès maintenant te rendre dans ton mini-flood de groupe et ton mini-flood de rang pour rencontrer quelques membres.    

- ❇ -

EN CE MOMENT SUR "LA VIE EN ROSE" - Tu veux mélanger fun et cuisine ? Et bien ça tombe à pique !    Vas très vite t'inscrire à l'activité en cours en cliquant ici, tu ne vas pas le regretter !  

- ❇ -

LE PETIT MOT DE LA FIN - Si tu nous aimes aussi fort qu'on t'aime, tu peux voter pour nous et nous faire un peu de pub, on te fera des crêpes pour te remercier !    On est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi (en plus des crêpes, bien sûr). En attendant, amuse-toi bien parmi nous !  


PALE BOY
Oh, I've been shaking. I love it when you go crazy. You take all my inhibitions. Baby, there's nothing holding me back. You take me places that tear up my reputation. Manipulate my decisions. Baby, there's nothing holding me back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt

Revenir en haut Aller en bas

La dernière fois que j'ai pénétré une femme, c'était en visitant la statue de la Liberté. - Ezekiel Delcourt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» Matte une dernière fois mon derrière, il est à côté de mes valises (a) Joshua.
» Juste te revoir une dernière fois[Pv Desty] *et Jurassic si il veut*
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» Promis c'est la dernière fois (jusqu'à la prochaine fois) [PV Lukas N. Johnson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-