Partagez|

(aaron) we push and pull like a magnet do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 15:24



aaron borel

featuring max irons

NOM : borel, nom qu’il changerait s’il le pouvait. ce nom, il est pourtant commun, pas de ceux qu’on retient parce qu’ils sont particulier. c’est d’ailleurs le seul trait qui lui plait de ce nom. pourtant, il le lie à une famille qu’ils considère comme inexistante, une famille qui ne veut plus rien dire pour lui, et la réciproque est tout aussi véridique. PRÉNOM : aaron, c’est simple, ça coule de source. ç’a une certaine classe. et puis, c’est ta mère qui l’a choisi. alors tu t’es arrangé pour que ce prénom, lorsqu’on l’entend, on pense à toi. ÂGE : trente-quatre ans. la trentaine avancés. chaque année qui passe le rend un peu plus morose. chaque année le rapproche un peu plus de la mort et ç'a le don de l'effrayer. quoi que, c'est pas dit qu'avec le boulot qu'il fait, il n'y laissera pas sa peau demain. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : le vingt-huit avril ici même à paris. ORIGINES : américaines par sa mère. c'est elle qui a choisi le prénom aaron. françaises par son père, celles qu'il voudrait renier. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuel, il n'a toujours eu d'yeux que pour les femmes, leurs courbes, leur sensualité. STATUT CIVIL : célibataire, en couple, c'est plutôt flou, ou comme le dirait si bien facebook, c'est compliqué. il n'est pas en couple à proprement parlé, mais son coeur, il lui appartient alors c'est tout comme. il l'aime, ça il en est certain, mais il faudrait qu'ils s'éloignent. ce serait mieux pour eux. enfin, c'est ce qu'ils disent. pourtant, il en est incapable. elle est devenue comme une drogue, incapable d'arrêter quand bien même il le veut. il revient toujours vers elle. ÉTUDES/MÉTIER : lorsqu'on le regarde, on voit en lui quelqu'un de froid. c'est l'image qu'il veut donner, ça lui plait. on se dit qu'il a choisi d'être flic parce qu'il voulait buter des gens, parce qu'il avait besoin du rush d'adrénaline que lui procure ce boulot. ce n'est sans doute pas complètement faux. il faut dire qu'à quelques reprises, il a usé de son status, de son poste pour parvenir à ses fins et qu'il aime bien cette puissance qu'il a, ce pouvoir, lorsqu'il enfile son uniforme, mais il a aussi ce désir profond de défendre la veuve et l'orphelin. sauf que ça, c'est un truc qu'il ne dira jamais parce que ça le rendrait faible aux yeux des autres, ce qu'il redoute plus que tout. PASSION(S) : il aime la musique, aaron. aller à des concerts, c'est son truc. il aime se retrouver dans une foule d'inconnus, chanter ses chansons favorites à tue tête, prétendre jouer de la air guitar pendant des solos. en fait, tout ce qui a trait à l'art, il aime. il aime le silence qu'il retrouve dans les galeries, il aime les oeuvres qui font réfléchir. on ne l'imagine pas ainsi, mais c'est cette facette qu'il cache au monde. sa passion, c'est son jardin secret. GROUPE : un poison violent, c’est ça l’amour. RANG : black opium de ysl. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : scénario de maxine

- ❇ -

CARACTÈRE : aaron, tout le monde le pense froid et distant. tout le monde s'imagine que c'est une grosse brute impulsive qui carbure à l'adrénaline. ce n'est pas totalement faux. c'est vrai, il a besoin de quelque chose pour le stimuler, lui faire prendre vie. il carbure aux émotions fortes. il lui est d'ailleurs déjà arrivé de frapper un homme qui était soupçonné de violence conjugale. il n'a pas pu s'en empêcher. des années qu'il avait passé à refouler la rage qu'il portait envers son père, il fallait bien que ça sorte un jour. il faut dire, il n'a jamais eu de véritable modèle masculin. ce père, ce n'était pas la grande classe. misogyne sur les bords, c'est à se demander ce que sa femme a bien pu lui trouver. elle ne semblait qu'être bonne à faire la cuisine et à prendre soin de lui. peut-être que ça lui conférait un certain charme, ça reste un mystère. enfin, c'est ce qu'aaron a connu alors forcément, ç'a déteint sur lui. sans pour autant dire qu'il est misogyne, il n'en reste pas moins qu'il lui arrive de lancer des commentaires déplacés ou des idées un peu vieilles de la place que devraient avoir les femmes en société. (comme travailler avec une femme, c'était déstabilisant.) mais voilà, aaron, il peut se montrer dur avec les gens et il lui arrive de perdre patience. ce n'était rien pourtant, ce jour-là qu'un coup ou deux, mais ce fut suffisant pour qu'on le suspende pendant deux semaines et qu'on l'oblige à être suivi pour gestion de colère. c'est vrai qu'il a parfois de la difficulté à se contrôler et qu'il lui faut prouver qu'il est fort, qu'il ne s'en laisse pas imposer, mais au fond, il fait tout ça parce qu'il a peur. il y a cette petite part de lui, cachée tout au fond, ce petit enfant qui est effrayé, qui a vu la personne qui lui était la plus chère pousser son dernier souffle. il a aussi connu la colère d'un père qui ne voulait pas de lui. il n'a jamais réellement cessé d'être cet enfant qui ne veut que rendre son paternel fier, sans jamais réussir pourtant. alors maintenant, il refuse de s'attacher parce qu'il a peur de perdre. il s'est créé cette carapace d'homme fort, indestructible et distant parce qu'il refuse de s'attacher pour qu'on lui enlève ce à quoi il tient. parce qu'il ne supporterait pas de perdre. pas encore.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? ce vendeur de glace à trois rue de son appartement. il avait l'habitude de s'y rendre avec sa mère de temps à autre. c'était leur secret, leur moment rien qu'à eu. il y retourne parfois, dans un élan de nostalgie. DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : bruyante, cultivée, artistique. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : combat, douleur, rédemption.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 15:25



tout nous attend, tout est écrit

écris l'histoire, tout ce que tu voudras entre les lignes

Elle n’avait pas le droit de partir comme ça. Ça ne pouvait pas être son heure. Ils avaient encore des glaces à manger, des secrets à se raconter, des mondes à s’inventer. Assis sur cette chaise plus qu’inconfortable, dans cette pièce qui lui donnait le vertige tellement elle était devenue familière, Aaron tenait la main de sa mère, étendue là sur ce lit qui était devenu son lit au fil du temps. Il savait que la fin était proche, mais c’était de ces choses dont on ne parlait pas. Parce que peut-être que si on le taisait, on pourrait repousser l’inévitable? C’était ce qu’il se disait dans sa petite tête de gamin. Après tout, elle lui avait toujours dit que ce dont on ne parlait pas ne pouvait pas faire de mal. Alors peut-être qu’il pouvait s’éviter cette immense douleur, cette peine insurmontable en évitant d’agir comme si elle ne serait plus la demain matin. Je t’aime. Qu’elle lui avait dit de sa voix faible et enrouée. Il avait levé les yeux vers elle et une larme, seule et unique, avait réussi à se frayer un chemin sur sa joue. Il pouvait déjà entendre la voix grave de son père lui dire que les hommes ne pleuraient pas, lui qui était impassible devant le corps faible et presque déjà mort de sa femme. C’était à se demander s’il l’avait même déjà un jour aimé. Aaron s’empressa d’essuyer cette traitresse qui voulait laisser sa marque sur sa joue, ne laissant donc pas la chance à son paternel de le réprimander pour sa faiblesse. Je t’aime aussi. Qu’il avait murmuré, comme s’il s’agissait là du plus grand secret de l’univers. Peut-être que ça l’était en fait. Parce qu’il ne voulait pas que le paternel entende. Parce qu’il voulait, l’espace d’un instant, être à nouveau seul avec elle, chez ce vendeur de glace sympathique, à lui raconter tout de sa journée, à s’inventer des histoires. Il ne voulait pas retourner dans la froideur de sa maison. Pas avec lui. Pas sans elle.

Pourtant, la vie a continuée, même s’il a eu l’impression pendant un temps que la terre s’était arrêtée de tourner. Il faisait tout par mécanisme et baissait la tête chaque fois qu’il passait devant ce satané vendeur de glaces. Et son père, qui n’avait jamais vraiment été son père, n’était pas d’une grande aide. Lui qui noyait son chagrin dans l’alcool – du moins, c’était ce qu’Aaron s’efforçait de croire – se montrait encore plus dure envers ce fils qu’il n’avait jamais voulu. Aaron n’avait jamais compris pourquoi son père le détestait à ce point, peut-être parce qu’il lui avait volé sa femme, elle qui prêtait plus attention à son fils qu’à son mari. Peut-être que c’était là de la jalousie. Il n’en savait rien. Il ne pouvait que supposer. « J’ai été admis à l’académie de police. »  Il lui avait dit ça, le grand sourire au visage, tout fier. Parce que c’était une grande réussite. SA grande réussite. Il était certain que si elle avait été là, elle l’aurait enlacée dans ses bras, lui aurait dit à quel point elle était fière de lui, l’aurait sans doute même embrassé. Mais tout ce qu’il eut comme réaction, ce fut qu’il laissa glisser son regard de l’écran du téléviseur vers son fils, avant de le reposer sur le match de foot qui y était présenté. Comme quoi des mecs qui se battent pour un ballon valaient plus que les accomplissements de sa progéniture.

Et puis, après tous ces drames, après ces années à essayer d’être assez bien, à essayer de plaire, il y a eu elle. Celle qui est débarquée comme ça, un beau matin, qu’on a présenté à aaron en lui disant qu’il ferait équipe avec elle. Celle qui l’a déboussolé, qui l’a ébranlé dans ses convictions, qui l’a forcé à revoir ses stéréotypes moyen-âgeux, à ravaler ses paroles, à ne plus voir des femmes comme de petites choses fragiles qu’il faut protéger à tout prix – à ne plus voir sa mère en elles – et à les voir plutôt comme ses égales. Elle est celle qu’il a poussé à bout, jusqu’à ce qu’elle lui pointe un flingue sur la tempe, visiblement prête à lui faire exploser la cervelle au moindre faux pas. Elle l’a aussi poussé à bout, Maxine, elle l'a désorienté. Et lui, un soir, il l’a plaquée contre le mur des toilettes de ce bar, dans la pièce de droite, il l’a embrassé avec fougue et une pointe de désespoir peut-être. Ou bien c'était une pointe d'espoir d'avoir finalement trouvé ce qu'il avait cherché pendant tant d'années. Il a finalement baissé sa garde, le temps d’une soirée, d’un instant volé. Puis deux. Et trois. Et avant même qu’il ne s’en rende compte, c’était devenu comme une habitude. Ce qu’il avait toujours évité, sa plus grande peur s’était matérialisée sans même qu’il s’en rende compte. Il s’était attaché à elle bien plus qu’il ne le voulait. Déjà qu’il se soit attaché à elle, c’était trop. Il ne pouvait pas. Parce que s’attacher signifiait qu’il pouvait la perdre à tout moment, qu’elle pouvait lui filer entre les doigts et ça, il savait, il ne supporterait pas. Alors ils ont décidés qu’il valait mieux que ça cesse. Parce qu’ils s’engageaient sur une pente glissante, parce que s’ils tombaient, ils ne pourraient pas se relever. Alors avant de faire cette erreur, ils ont pris leurs distances, Enfin, ils ont essayés. Au boulot, c’est facile. Aaron se concentre sur la tâche à effectuer, ça occupe l’esprit, mais lorsqu’il se retrouve seul dans son appartement, après une journée mouvementée, qu’il est étendu dans son lit à fixer le plafond, qu’il laisse le bruit de la ville ne devenir qu’un bruit de fond, il réalise qu’il lui manque quelque chose. Il lui manque cette chaleur humaine, la sienne, et que sa putain de fierté est en train de le tuer à petit feu. Parce que dès qu’il voit un autre homme s’approcher trop près d’elle, il a envie de frapper. Il a l’impression de ne plus se contrôler. Elle le rend fou, mais elle est le remède même à cette folie qui l’habite.


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : mary. ÂGE : vingt-quatre ans. SEXE : femme. VILLE : montréal. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : coup de coeur pour le scénario de maxine et ce contexte. COMMENT AS-TU CONNU LVER ? : bazzart. FRÉQUENCE DE CONNEXION : sans doute tous les jours. UN DERNIER MOT ?   .


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]max irons[/b] aka [i]aaron borel[/i].


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : jack the lad #monkeum #amourdemavie.

CRÉDITS : oim (ava + sign).

PSEUDO : anaëlle, vous savez.


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 15:41

MAX IS TOO CUTE.
très bon choix d'avatar et de scéna et de rpg.
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche.



ça fait comme un séisme qui rase tout.
ah oui, du grand banditisme
tout a tremblé chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 15:50

et que dire de jack.

merci


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
n°5 de chanel

JE RESSEMBLE À : vikander.

CRÉDITS : abisror & tumblr & bat'phanie & kiri.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 16:11

TOI
tu es beau et t'es à moi
ouais, parce que, pendant que j'y suis, mesdames et messieurs PROPRIÉTÉ PRIVÉE
interdiction de parler, de regarder et surtout, interdiction de toucher
je mord, j'annonce
merci mille fois de tenter mon scénario petit chaton
tu le sais déjà mais si tu as besoin de quoi que ce soit, tu connais l'chemin même s'tu veux raconter d'la merde, j'te jure, ça m'dérange pas
je te souhaite officiellement la bienvenue parmi nous et bonne continuation pour la rédaction de ta fiche
je vais la stalker, mais d'une force, t'imagines même pas



flou artistique
funny how the heart can be deceiving more than just a couple times. why do we fall in love so easy, even when it's not right. where there is desire, there is gonna be a flame. where there is a flame, someone's bound to get burned. ▬ pink - try.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Alysha Nett

CRÉDITS : xMcFlurry & bat'phanie signature & crackship Marie

PSEUDO : Stéphanie


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 16:17

@Maxine Barnes a écrit:

interdiction de parler, de regarder et surtout, interdiction de toucher
je mord, j'annonce

Tu fais un peu peur là
Tu es beau et tu as fais un très bon choix de scénario
J'ai déjà hâte de voir Max et Aaron ensemble
Bienvenue parmi nous en tout cas



Ils vont s'adorer, se séparer, se détester, se manquer... finiront-ils par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 16:24

@Maxine Barnes a écrit:
TOI
tu es beau et t'es à moi
ouais, parce que, pendant que j'y suis, mesdames et messieurs PROPRIÉTÉ PRIVÉE
interdiction de parler, de regarder et surtout, interdiction de toucher
je mord, j'annonce
merci mille fois de tenter mon scénario petit chaton
tu le sais déjà mais si tu as besoin de quoi que ce soit, tu connais l'chemin même s'tu veux raconter d'la merde, j'te jure, ça m'dérange pas
je te souhaite officiellement la bienvenue parmi nous et bonne continuation pour la rédaction de ta fiche
je vais la stalker, mais d'une force, t'imagines même pas


à peine arrivé que déjà elle se la joue possessive j'aime
tout le plaisir est pour moi. c'est un véritable bijou ce scénario. (ta plume est )
j'espère que ce que j'ai en tête pour aaron te conviendra.

Sefia Udinov a écrit:
@Maxine Barnes a écrit:

interdiction de parler, de regarder et surtout, interdiction de toucher
je mord, j'annonce

Tu fais un peu peur là
Tu es beau et tu as fais un très bon choix de scénario  
J'ai déjà hâte de voir Max et Aaron ensemble
Bienvenue parmi nous en tout cas

alysha
au moins, le message est clair.
merci à toi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 16:28

Aha il y en a une qui est ravie
Bienvenue en tout cas
Et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
n°5 de chanel

JE RESSEMBLE À : vikander.

CRÉDITS : abisror & tumblr & bat'phanie & kiri.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 16:30

Sefia Udinov a écrit:
Tu fais un peu peur là


ouais, j'annonce la couleur, sait-on jamais
m'enfin, même si tu dis rien, je sais que tu donneras des coups de tête si jamais alors bon

et ouais, j'me la joue possessive pour une fois, ça change
tu vas pas être mieux alors pouet pouet
awwww cimer pour les compliments
cela dit, j'ai hâte de lire la suite, genre vite vite vite
parce que le début, il est franchement sympathique quand même


flou artistique
funny how the heart can be deceiving more than just a couple times. why do we fall in love so easy, even when it's not right. where there is desire, there is gonna be a flame. where there is a flame, someone's bound to get burned. ▬ pink - try.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 16:47

merci eva

pfff, moi possessif, n'importe quoi.
je m'attaque de ce pas à l'histoire. j'suis inspirée alors ça ne devrait pas trop tarder.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Josephine Pettersen

CRÉDITS : (c) ishtar et (c) Beerus & kawaiinekoj + http://blairwaldwrf.tumblr.com/

PSEUDO : oxane


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 17:16

max irons en scénario de max la similitude n'est pas là pour rien, c'est un signe du destin!
bienvenue
bon courage pour la suite, faut que j'aille me préparer mentalement à l'histoire triste qu'on sent arriver, mais c'est pour la bonne cause! il a intérêt à ne pas rendre max trop triste quand même!


BLOND PRINCESS, without a crown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 17:20

merci
et quel bon sens de la déduction. elle va être triste, mais juste un peu. et puis, c'est pour la bonne cause, comme tu dis. oops


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) bonnie. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 17:21

euh, on fait ce qu'on veut déjà
sinon très bon choix de scénario, j'ai hâte de voir ce que vous nous réservez, bienvenue chez toi petit chat


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : diego barrueco.

CRÉDITS : anaëlle, la bgette.

PSEUDO : anaïs.


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 17:28

superbe choix de scénario.
nous faudra un p'tit lien mon pote, et hâte de te voir à l'oeuvre avec max -la chieuse-.
bienvenue chez toi.


comment tu peux penser que tu tiens à moi si moi-même j'y tiens pas ?
pourquoi tu me dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ?
pourquoi t'es là, pourquoi tu restes ?


les lascars gays #camelaussidouxquelecaramel #âmessoeurs #amrdemv #bestbromance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 18:03

merci iris

@Lionel Sevestre avec grand plaisir pour le lien. et merci.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
n°5 de chanel

JE RESSEMBLE À : vikander.

CRÉDITS : abisror & tumblr & bat'phanie & kiri.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 19:42

SALUT
J'AUTORISE LA VALIDATION DE CETTE FICHE DE A A Z
AU REVOIR


flou artistique
funny how the heart can be deceiving more than just a couple times. why do we fall in love so easy, even when it's not right. where there is desire, there is gonna be a flame. where there is a flame, someone's bound to get burned. ▬ pink - try.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 19:50

max irons et ce scénario...
bienvenue, t'es parfait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 19:54

merci


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : will higginson.

CRÉDITS : sweet disaster (a) ; Beerus (s)

PSEUDO : elixir./sam.


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 21:29

bienvenue bel homme.
oui, je passe l'interdiction de maxine yakoi.
je vais manger et j'arrive te valider.


PALE BOY
Oh, I've been shaking. I love it when you go crazy. You take all my inhibitions. Baby, there's nothing holding me back. You take me places that tear up my reputation. Manipulate my decisions. Baby, there's nothing holding me back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : david prat.

CRÉDITS : flightless bird (avatar), tumblr.

PSEUDO : manon.


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 21:51

alors déjà max je l'aime tellement donc j'approuve l'avatar. et ensuite le scénario de bb max, que de super choix. bienvenue.



FLIRTING WITH DISASTER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 22:01

@Loup Beaubourg a écrit:
bienvenue bel homme.
oui, je passe l'interdiction de maxine yakoi.
je vais manger et j'arrive te valider.

pas de soucis, je t'attend sagement.

@Camille Guérin a écrit:
alors déjà max je l'aime tellement donc j'approuve l'avatar. et ensuite le scénario de bb max, que de super choix. bienvenue.

camille qui fait le bad.
max elle fait son intimidante, mais elle n'est pas si intimidante que ça...
merci pour l'accueil


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 22:27

Bienvenue parmi nous, courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 22:28

merci


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 23:19

Bienvenue parmi nous!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : irons

CRÉDITS : witchling

PSEUDO : mary


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do 8/5/2017, 23:21

merci


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (aaron) we push and pull like a magnet do

Revenir en haut Aller en bas

(aaron) we push and pull like a magnet do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» we push and pull like a magnet do (jasia)
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Jake Aaron Buckley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-