Partagez|

je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 27/5/2017, 23:54



AXEL LANGLOIS

featuring cody christian

NOM : Langlois. Langlois ça rime avec richesse, luxe, réussite. Langlois c'est le nom qu'on retrouve sur les réservations d'un cinq étoiles, d'un gala et de l'Assemblé Nationale. Langlois c'est classe, c'est un nom qu'on ne peut pas salir. Langlois c'est un nom de député. Langlois, ça pue l'argent et l'humilité. PRÉNOM : Axel. Ça sonne aussi bourgeois que le nom. Un nom si réputé pour un prénom qui passe partout. ÂGE : 21 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 3 Août 1995 à Paris. ORIGINES : française avec un peu de sang allemand du côté maternelle. Dire que son arrière grand-père a combattu pour les allemands c'est pas glorieux. ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel. La douceur et la chaleur des bras de ces mesdames est pour moi le meilleur endroit pour être heureux. Surtout les siens. STATUT CIVIL : Célibataire. Même si j'ai beau faire le dur, je pourrais crever pour elle. ÉTUDES/MÉTIER : Science po'. La meilleure école bien sûr, merci papa. Normalement recalé mais le piston ça aide.PASSION(S) : Un peu de batterie à mes heures perdues. De la politique en veux-tu en voilà. La politique c'est la passion familiale. GROUPE : tu sauras. RANG : n°5 de chanel. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : Scénario de Lya.  

- ❇ -

CARACTÈRE : Une belle gueule, une réputation. La réputation d'un gosse de riche. Un gosse de riche ça fait quoi ? Ça profite, ça se pavane, ça se croit intéressant, intouchable, tout permis. Ça devient con aussi. Un con qui n'a aucun effort à faire puisqu'il a le monde à ses pieds. Moi, je fais partie de ceux-là. Moi, je suis un chef d'orchestre dans l'âme. Le contrôle je l'ai toujours eu et quelque part je l'aurais toujours. Ma passion et le métier de mon père m'ont bien aidé. J'ai baigné dans l'art des mots et des gestes, je suis devenu maître en la matière. A tel point que je suis la coqueluche de beaucoup de femmes que j'envoûte les unes après les autres. Je sais ce que je vaux. Je suis pas personne et je le sais. Je soigne ma réputation de sorte à ce qu'on m'admire mais je sais que derrière chaque admiration se trouve une crainte et j'aime ça. Mais je suis plus un gosse. Je prends de l'âge, je muris, je vis des choses. Je changes. Je suis un connard, je ne peux pas changer ça, c'est encré au fond de moi surtout avec les femmes. Je connais le pouvoir des femmes, je sais que leur douceur et leur parfum peuvent m'enivrer et les sentiments c'est pas mon truc. Être un connard c'est briser avant de l'être. Et je ne veux pas être brisé parce qu'au fond je sais que je suis faible. Je sais que c'est juste une carapace. Pourtant je m'adoucis. Mes amis, les vrais, ils se comptent sur les doigts d'une main. Les vrais, c'est ceux pour qui je ferais tout. Ceux avec qui je ne suis pas calculateur. Ceux qui me connaissent sous mon vrai jour et qui me voient comme un mec bien malgré mes relations foireuses. Je suis le mec le plus complexe au monde. Le mec qui est capable de se montrer sous un nouveau jour tous les matins.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? Ma chambre. Seul endroit où on peut trouver à la fois le calme et le carnage de nos ébats. Seul endroit où je peux me trouver seul et à deux en une seconde. DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : Manipulatrice - Ouverte - Grandiose. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : Paradoxal - Unique - Fou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 27/5/2017, 23:54



tout nous attend, tout est écrit

écris l'histoire, tout ce que tu voudras entre les lignes

I. « Joyeux anniversaire mon chéri. » Un mot écrit sur un bout de papier. Ça sonne comme une habitude chaque année. Une carte de crédit, toujours le même cadeau. Comme si on pouvait acheter mon amour. Un amour obligatoire, un amour inexistant. Un soupir, un roulement des yeux. C'est désespérant. C'est désespérant de devoir acheter l'amour de son enfant. C'est désespérant de compenser l'absence avec une simple carte de crédit. Je sais qu'ils seront là ce soir, une fois le travail terminé mais c'est pas assez. Le travail est plus important que la famille. Le travail c'est leur enfant. Je ne dois pas me plaindre je sais. J'ai tout ce que je veux, quand je veux. Je suis un putain de gosse pourri gâté et nombreux sont ceux qui rêveraient d'être à ma place. Mais ce qu'ils savent pas, c'est qu'à m'éduquer comme ça, ça allait laisser des séquelles. On sait tous comment ça fini un enfant unique. Un enfant qui a tout, il veut toujours avoir plus. Je suis né une cuillère en argent dans la gueule. Je suis né comme un prince mais je veux devenir roi. Et en exemple j'ai quoi ? Un père député, une mère avocate. J'ai grandi en écoutant mes parents manier les mots pour arriver à leurs fins. J'ai grandi en les écoutant manier les mots pour me garder auprès d'eux. Je suis le pur produit d'un couple à l'apparence parfaite. Dans ce milieu, vaut mieux paraître parfait. À force de se montrer parfait, on finit par croire qu'on l'est et la vie devient un immense terrain de jeu.

II. Elle quitte la table, sourire aux lèvres, les joues roses. Elle rejoint ses copines et j'imagine déjà leur conversation. Comme toutes les autres, elle aura le droit au début à une sorte d'émerveillement pour avoir eu mon attention pendant quelques secondes puis au fil des minutes elle aura le droit à un avertissement. Elles lui diront que je ne suis pas un mec pour elle, que je la laisserais tomber au lever du soleil. En un mot, pour résumer : connard. Elles ont raison mais je sais une chose. Elle ne va pas les écouter. Elle va revenir, à cette même table, avec le même sourire. Elle aura oublié tout ce que ses copines lui ont dit en plongeant son regard dans le mien. Elle viendra peut-être avec l'intention de m'envoyer chier mais elle repartira avec moi. Elle sera comme les autres, appâté par l'argent, par la popularité et la classe. Je continue ma soirée. Je sens son regard sur moi. C'est flatteur. Un coup de coude par mon ami et je sens une présence qui se rapproche. Je lève les yeux. J'avais raison. Je me mets à sourire. Je savais que je gagnerais mais pas aussi vite. Elle a mis moins d'une heure pour céder. Je serais ses amies, je le prendrais mal. Elle me fixe, elle a les yeux qui brillent. Si elle pense qu'il y aura quelque chose après ce soir elle se met le doigt dans l'oeil mais il n'y a pas de mal à espérer. Je ne dis pas un mot, je me lève. Je ne la regarde pas, je regarde mes potes à la limite de baver devant ce canon. Je la regarde enfin. C'est vrai qu'elle est pas mal. J'ai connu mieux mais je vais pas cracher sur la marchandise. Ma main glisse sur sa joue. Je sais que rien qu'avec ça, sans parler, elle sera à mes pieds. L'art des gestes on appelle ça. Encore un don de mon très cher père qui serait furieux d'apprendre qu'au lieu de réviser, je me pavane dans les bars de paname. Bref. Je lui prends la main, doucement, je lui souris. Elle a l'air inoffensive, perdue. Je n'ai aucune envie de lui faire du mal, j'ai juste envie de m'envoyer en l'air ce soir et la pauvre, elle s'est retrouvée sur mon chemin, comme toutes les autres. Tu vas pleurer ma belle c'est bien dommage. Excuse moi d'avance pour ne pas te rappeler.

III. « Quand est-ce que tu vas comprendre que la vie c'est pas un jeu Axel ? » Elle est là, devant moi, furieuse. Elle a comme qui dirait très envie de me tuer à cet instant. Je vous présente ma mère. L'avocate de renom qui ne supporte plus mes échecs à répétition et mes sorties nocturnes. J'ai du mal à émerger. J'ouvre un œil, puis l'autre. J'ai du mal à sortir de mes rêves. Elle est floue. Je sais pourquoi elle est là. J'ai encore du avoir une mauvaise note. Mon père a demandé à recevoir tout ce que je faisais dans cette école. Il faut dire que j'ai tellement foiré avant que je n'ai plus le droit à l'erreur maintenant. Il faut continuer dans la lignée de la réussite familiale, il faut être dans une école de grand nom et y rester. Il faut perpétuer la réputation des Langlois. Mais monsieur est tellement pris par sa vie surchargée qu'il envoie ma mère pour me sermonner, encore. Je me frotte les yeux, je me relève et prends appuis sur mes coudes. Je regarde le papier, c'est une amende. Ah ouais, ma mère a un talent inné pour exagérer toutes les situations. Il n'y a pas mort d'homme non plus, un petit excès de vitesse rien de plus. Elle me baragouine quelques phrases et elle part. Je la retiens pas, j'ai pas la force. Je me ferais pardonner plus tard avec un bouquet de fleurs ou un restau' et mes petits yeux doux. Je me frotte le visage, je soupire. Je suis assez déçu en faite qu'elle m'ait sorti de mon sommeil. Je rêvais de cette belle brune. Je rêvais de cette fille diabolique qui m'avait tapé dans l'oeil. Je dis diabolique parce qu'elle n'est pas comme les autres. C'est la seule qui n'est pas comme les autres. C'est la seule qui m'a dit non hier. Et pourtant, c'est la seule que j'aurais aimé entendre me dire oui. Je vous jure, ça m'a bloqué. Elle m'a repoussé comme si j'étais une merde et elle est partie. Et le pire dans tout ça, c'est que je rêve d'elle juste après l'avoir rencontré. C'est pas normal. Venant de moi ce n'est absolument pas normal que je pense à une fille comme ça. Ça présage rien de bon tout ça. Elle va me hanter je le sens. Il faut que je la revois. Si elle monopolise mes pensées, je dois monopoliser les siennes.

IV. Elle m'embrasse et c'est elle que je vois. C'est comme un flash, un rappel à l'ordre qui me crie : « mec, t'embrasses pas la bonne ! » Sans vraiment m'en rendre compte, je la repousse. Sa main vient s'écraser contre ma joue. Putain ça fait mal. J'entends mes potes derrière qui se foutent de ma gueule. Ils savent ce qu'il se passe dans ma tête. En même temps, ça saute aux yeux. Ce baiser là, ça se sent à dix milles kilomètres qu'il est insignifiant. J'y mets aucune envie. Limite si j'ai pas envie de vomir d'embrasser une autre. Parfait connard vous vous dîtes hein. Mais vous savez pas vous, vous connaissez pas cette fille dans ma tête. « Je suis désolé. » Une excuse ? Venant de moi ? Mais je suis désolé de quoi ? Désolé de penser à une autre quand je l'embrasse ? Je sais même pas comment je suis arrivé là d'ailleurs. Je suis perdu. Je fais croire que j'ai le contrôle, que je maîtrise mais en faite c'est pas du tout le cas. Je suis paumé. Je sais pas ce qu'il m'arrive. Tout ce que je sais c'est qu'elle a encore disparue. Elle s'amuse avec moi, elle vient, elle repart. Et moi dans tout ça ? Je fais semblant de m'en foutre totalement. Je suis venu ici pour ma fierté. Je veux faire croire qu'elle n'a aucune emprise sur moi, que je suis libre. FAUX. Plus elle se barre de ma vie plus je cours après elle. Elle me rend fou, elle me rend dingue je vous jure. Au début c'était qu'un jeu entre elle et moi. Elle a peut-être encore envie de jouer, mais pas moi. Une année qu'on s'envoie en l'air et que j'arrive à combler le vide qu'elle laisse à chaque fois. Ce que je savais pas c'est que le vide devenait plus grand à chaque fois et là, le trou est tellement grand qu'il n'y a qu'elle pour le combler. Sauf que je sais un truc, quand elle reviendra, je la repousserai un temps pour lui faire regretter d'être partie. En réalité, je veux juste qu'elle me montre quelque chose qui me laisserait entrevoir ce qu'elle pense, qui elle est. Cercle vicieux vous dites ? Suis moi je te fuis, fuis moi je te suis. Je suis un imbécile, un imbécile accro à une fille. Certains ont la cocaïne, moi ma drogue elle s'appelle Lya. Je sens une main sur mon épaule. Le genre de main qu'un ami qui vous connaît très bien pose sur vous pour être compatissant. J'ai la joue qui me brûle. Je regarde dans le vide alors que la demoiselle est déjà loin. Ça fait combien de temps que je suis figé au milieu comme un con ? « Elle t'a ensorcelé mec. » Fini de jouer. Je la veux, rien que pour moi. Il est temps de mûrir, j'ai compris.


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : O. ÂGE : 21 ans. SEXE : vaginalement sociable. VILLE : clf. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : on m'a soudoyé . COMMENT AS-TU CONNU LVER ? : bazzart. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5/7. UN DERNIER MOT ? cochon d'inde.


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]cody christian[/b] aka [i]axel langlois[/i].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : taylor marie hill.

CRÉDITS : moi (ava) + moi (sign).

PSEUDO : anaëlle (ou isamongus, cf. alana et cam - nan j'balance pas, salut). sinon les intimes m'appellent bilal - même si j'm'appelle pas bilal (svp cherchez pas).


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 00:03

EUH
CODY
JPLEURE
IL EST SI KIKI

bienvenue chez toi mon chat.



we have calcium in our bones, iron in our veins, carbon in our souls, nitrogen in our brains, 93 percent stardust with souls made of flames. we are all just stars that have people names.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : cutie amato.

CRÉDITS : (ava) spleen ocean. (sign) uc.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 00:09

non mais ce titre, c'est déjà n'importe quoi
fais comme chez toi t'inquiète, et hâte de voir ce que vous nous réservez avec la joulie lya



kill em with kindness,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : david prat.

CRÉDITS : morrigan (avatar), tumblr.

PSEUDO : manon.


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 00:21

mdrrrr le titre tu m'achèves. bon, bon, bon, la schizophrénie ça s'arrête plus ici. mais c'est bien. rebienvenue avec ce troisième compte ouf ouf ouf et en plus avec le super scénario de bb mel.



FLIRTING WITH DISASTER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Josephine Pettersen

CRÉDITS : (c) lilousilver et (c) Beerus & kawaiinekoj + http://blairwaldwrf.tumblr.com/

PSEUDO : oxane


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 01:09

ooooh damnnnn
vous faites vraiment un beau ship, genre vraiment. c'est chaud
tu prends soin de mon bb nana rebelle toi ou je te fou le feu
en dehors de ça, t'écris bien les connards multidimentionels, t'as un vrai don pour ça! du coup j'ai hâte de te lire et d'adorer détester celui là ou peut-être que je l'aimerais bien, faut croire en axel

bon courage pour la suite
et re-bienvenue


BLOND PRINCESS, without a crown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : steinfeld.

CRÉDITS : captain & tumblr & bat'phanie & bonnie.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 01:55

non mais déjà, ton titre j'en peux plus de toi, tu me fatigues ptn
ensuite, tu es beau, ma beau le summum du canonissime, tu vois
et puis, bah, je t'aime aussi, genre très très très très fort
parce que tu mets mon coeur en joie d'avoir craqué pour un troisième compte et surtout d'avoir craqué pour ce scénario parce qu'il est bien mon axel il est important mon axel et que j'en ai tant besoin de mon axel
je veux lire la suite parce que le début est déjà parfait
et puis, bah, (re-re)bienvenue à la maison bébé chat

NB = on ne touche qu'avec les yeux parce que lya, elle est douce, lya, elle est gentille. mais lya, elle peut tuer des gens aussi, ne l'oubliez jamais


décadence
white lips, pale face, breathing in snowflakes, burnt lungs, sour taste. and in a pipe she flies to the motherland or sells love to another man. it's too cold outside for angels to fly. ▬ the a team - ed sheeran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Alysha Nett

CRÉDITS : xMcFlurry & bat'phanie signature & crackship Marie

PSEUDO : Stéphanie


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 02:21

@Olyana Sevestre a écrit:
NB = on ne touche qu'avec les yeux parce que lya, elle est douce, lya, elle est gentille. mais lya, elle peut tuer des gens aussi, ne l'oubliez jamais

Lya elle est douce et gentille
Re-Re- Re Bienvenue parmi nous mon chat
Je crois que je suis aussi contente que Lya qu'il soit prit ce scénario, j'ai hâte de vous lire encore tous les deux
Puis Cody quoi
Gardes moi un lien au chaud tu t'en doutes



Ils vont s'adorer, se séparer, se détester, se manquer... finiront-ils par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 10:08

Ce titre re-bievenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 13:01

J'ai décuvé je peux trouver un titre
Que vous êtes gentils ça m'émeut, je vous aime d'amour
La schizophrénie c'est super contagieux

Lya c'est la plus belle, la plus gentille, la plus douce, la plus parfaite

Merci à vous tous, vous êtes parfaits
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 13:16

Rebienvenue :).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : diego barrueco.

CRÉDITS : mama, anaëlle.

PSEUDO : anaïs.


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 18:08

PRÉPARE TON ARRIVÉE AU URGENCE, TOI LA.
j'te souhaite même pas la bienvenue et encore moins courage pour finir ta fiche.
don't touch bb sevestre.


comment tu peux penser que tu tiens à moi si moi-même j'y tiens pas ?
pourquoi tu me dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ?
pourquoi t'es là, pourquoi tu restes ?


les lascars gays #camelaussidouxquelecaramel #âmessoeurs #amrdemv #bestbromance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 20:05

reee ! cora sera là pour l'aider à conquérir lya tkt même pas on va faire des plans machiavéliques et tout mdrrr j'approuve le choix d'avatar et j'ai hâte de vous shipper.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
n°5 de chanel

JE RESSEMBLE À : selena.

CRÉDITS : hershelves. (avatar)

PSEUDO : most girls / laurine.


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 28/5/2017, 20:42

j'approuve tellement le choix d'avatar et de scénario
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : steinfeld.

CRÉDITS : captain & tumblr & bat'phanie & bonnie.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 30/5/2017, 16:52

MON MEC EST PERFECTION


décadence
white lips, pale face, breathing in snowflakes, burnt lungs, sour taste. and in a pipe she flies to the motherland or sells love to another man. it's too cold outside for angels to fly. ▬ the a team - ed sheeran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) hepburns. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 30/5/2017, 21:23

encore un con, ça va devenir récurrent chez toi j'savais que c'était un mec bien
cela dit, j'adore l'histoire familiale, le mec qui doit être parfait en toutes circonstances et tout et lya, je t'en supplie, continue de le faire tourner en bourrique encore un bon moment, ça lui fera pas de mal



Paris est à toi !

Tu es officiellement validé(e)

BIENVENUE - Bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris ! Maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité mais pas trop quand même.

- ❇ -

LES PETITS TRUCS A SAVOIR - Si tu débarques en solitaire mais que tu es pressé(e) de jouer parmi nous parce que tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien - tu peux aller faire une demande de rp arrangé, le staff se chargera de te concocter une petite scène avec un autre membre. Mais n'hésite pas à aller te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur liste de liens et de rps ! T'as vu comme tout le monde est mignon ici ? Alors ne perds pas une seconde et vas sauter à pieds joints dans le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. Et ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlins, et on les aide à s'intégrer grâce aux mini-floods. Du coup, tu peux dès maintenant te rendre dans ton mini-flood de groupe et ton mini-flood de rang pour rencontrer quelques membres.

- ❇ -

EN CE MOMENT SUR "LA VIE EN ROSE" - Tu veux mélanger fun et cuisine ? Et bien ça tombe à pique ! Vas très vite t'inscrire à l'activité en cours en cliquant ici, tu ne vas pas le regretter !

- ❇ -

LE PETIT MOT DE LA FIN - Si tu nous aimes aussi fort qu'on t'aime, tu peux voter pour nous et nous faire un peu de pub, on te fera des crêpes pour te remercier ! On est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi (en plus des crêpes, bien sûr). En attendant, amuse-toi bien parmi nous !


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : will higginson.

CRÉDITS : Morrigan (a) ; Beerus (s)

PSEUDO : elixir./sam.


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel) 1/6/2017, 16:20

codyyyyy. bienvenue en retard.


❝ you are a liability ❞ the truth is i am a toy. that people enjoy. 'til all of the tricks don't work anymore. and then they are bored of me. i know that it's exciting. running through the night, but. every perfect summer's. eating me alive until you're gone. better on my own.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel)

Revenir en haut Aller en bas

je trouverais un titre quand j'aurais décuvé demain.. (axel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jon Snow, pour vous servir ? [ Kara s'en occupe... quand elle aura décuvé ]
» Moi quand je serais grand j'serais fermier, comme ça j'aurais pleins de vaches et pleins de kiri ! [PV:Booth]
» Déclaration d'amour et puis quelques questions quand même, bah oui sinon j'aurais pas posté dans la boîte à questions.
» Quand Crimson, on ouvre la porte.
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-