Partagez|

Je vais tout t'apprendre (Malia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Je vais tout t'apprendre (Malia) 30/5/2017, 23:58

Swann&Malia
Ahah la vie a Paris. Tant de beauté a voir et a visiter, mais ça ce n'est plus pour toi, toi tu connais déjà la ville dans les moindres recoins. Tu connais chaque endroit, tu connais chaque lieux à visiter, beaucoup de chose. On a presque l'impression que tu parles comme une petite grand mère, mais non tu as seulement vingt-quatre ans, tu es une jeune femme encore pleine de vie et tu comptes bien la croquer a pleine dents. Tu en as déjà eus la joie avec ta carrière de mannequinat que tu envisages parfois de reprendre, mais non, la vie d'hôtesse de l'air c'est mieux. Moins de pression, des voyages, du pays, oui tu passes bien facilement trois à quatre jours dans chaque pays de destination que tu as l'occasion de voir par ton métier. Cependant, tu en connais d'autres des jeunes femmes qui n'ont pas la même aspiration et surtout que tu comptes aidez. Pourtant la charité, ça ne te ressemble vraiment pas ! Tu es plus a pensés pour toi et rien qu'à toi. Oui oui tu es un peu égoïste sur les bords, comme tout les humains de la terre. Cependant tu voulais faire une exception pour le petit brin de femme. Tu te souviens encore de votre rencontre.

Il y a seulement quelques semaines seulement toi et tes copines, votre petit gang de mannequin aviez faites les boutiques après ton retour d'un voyage sur Londres. Une d'entres elles avait aborder le sujet d'une petite boutique, très sobre, mais chic ! Toi tu n'aimes que le luxe, tu as toujours vécus là-dedans mais tu avais accepté de la suivre malgré tout. Pour lui faire plaisir à ta copine. En entrant dans l'endroit, tu as trouver l'endroit... Atypique, mais chaleureux. Puis ton regard froid, glacé c'est posé sur le visage de cette vendeuse. Immédiatement tu as pus voir, comprendre qu'il y avait un potentiel incroyable ! Une possibilité de faire d'elle, une nouvelle mannequin vraiment exceptionnel. Elle t'a aborder et tu as saisis l'occasion, enfin pas tout de suite. Vous avez eus l'occasion de vous revoir a plusieurs reprises, car tu venais a chaque fois acheter une ou deux tenues complètes, tout en ayant quelques discussions avec cette dernière. Au fil du temps tu ne pouvais plus te tenir, tu avais décidé de lui proposer un petit café.

Tu avais envie de la mettre face à son incroyable potentiel ! Tu lui avais demander de la rejoindre sur un petit café assez classique en face de l'Opéra Garnier. Tu aimes cet endroit tellement chic et branché, sauf pour le côté trop touristique de l'endroit enfin bref. Ayant hâte de la revoir, tu prends la tasse de thé disposé devant tes yeux alors que tu es installé en terrasse. L'apportant à tes lèvres, tu prends une longue gorgée jusqu'à apercevoir la jeune femme derrière tes lunettes de soleil. Un sourire sur les lèvres, tu te redresses, venant l'accueillir dans tes bras, embrassant ses joues. « Ma chérie, je suis très contente de te revoir ! Assied toi, je t'invites. » disais-tu chaleureusement. Tu ne voulais tout de même pas faire mauvaise impression dès le départ avec cette future nommée de la mode !

(c) eylika.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : jenner.

CRÉDITS : peterpan & tumblr & bat'phanie & ice and fire.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: Je vais tout t'apprendre (Malia) 1/6/2017, 22:25


icons by little liars & morphine


alors ça, si on te l'avait dit, tu ne l'aurais jamais cru. toi, enfant rabaissée et malmenée, tu n'aurais jamais pensé qu'un jour, tu te retrouverais en face de swann steward. mannequin de renommée mondiale, tu l'admirais quand tu avais l'opportunité de regarder quelques défilés à la télévision ou sur internet. ces instants étaient rares mais tu les dévorais quand tu en avais l'occasion. quand tu as vu la jeune femme, à peine plus âgée que toi, débarquer dans la boutique de sous-vêtements dans laquelle tu travailles, t'es passée par toutes les émotions possibles et imaginables. d'abord impressionnée, puis paniquée, d'une joie infinie et enfin morte de peur. parce qu'elle se tenait devant toi, celle que tu admirais. et puis, elle n'était pas seule non plus. un petit groupe de mannequin, dans ta boutique. t'as été prise d'une élan de courage, comme si une force invisible t'avait collé un grand coup de pied au cul. t'as pris ton courage à deux mains et tu as été lui parler. t'as été simple, t'as été la vendeuse de la journée, t'as été toi-même finalement. et puis, t'as fini par lui demander un autographe avant qu'elle parte. ça aurait dû s'arrêter là. ça aurait dû être la fin de ce début de rien du tout. mais elle est revenue, la mannequin. elle a discuté avec toi, elle t'a fait rêver la mannequin. elle t'a dit toutes ces choses que ta propre mère n'a jamais voulu te dire. alors toi, t'avais les yeux qui brillaient, t'avais le cœur qui s’accélérait, t'avais le rose aux joues. et puis, elle t'a proposé de boire un café en sa compagnie. enfant gâtée par un hasard qui n'existe pourtant pas. parce que toi, tu ne crois pas aux coïncidences. toi, t'as les pieds sur terre et la tête dans les nuages. alors, toi, gamine admirative, t'as accepté. t'étais surprise, t'étais pas prête, t'étais pas préparée à ça. comme si, toi, gamine de la campagne, tu pouvais intéresser une femme comme elle. t'y comprends rien toi, tu ne sais pas ce qui t'attends, toi. et pourtant, t'as décidé de foncer tête baissée dans cette galère, qui n'en n'est pas forcément une. tu dois la retrouver au café, en face de l'opéra garnier. c'est donc, toute guillerette, que tu te rends sur les lieux du rendez-vous. quand tu repères la silhouette du mannequin, ton sourire s'agrandit. tu rayonnes malia, tu rayonnes. et ça fait plaisir à voir. tu te glisses dans ses bras le temps qu'elle te fasse la bise. ça te fait bizarre d'être aussi proche de swann. enfin proche, c'est un bien grand mot. cela dit, la tendresse dont elle fait preuve à ton égard, ça te surprend. et ça te fait du bien aussi, quelque part. tu t'installes comme elle t'a invitée à le faire. un serveur se pointe presque aussitôt et tu lui commandes un thé sans même avoir eu le temps de décrocher un seul mot à swann. une fois l'homme disparu, tu te passes la main dans les cheveux, assez nerveusement. comment est-ce que ça va aujourd'hui ? que tu balances, maladroitement. la vérité, c'est que tu ne sais pas du tout où te mettre. c'est pas habituel, t'es paumée et sincèrement, tu dois faire de la peine à voir.


sweet disaster
i'm well aware of certain things that will destroy a man like me. another one to take the sting away, i am happy on my own, so here i'll stay. save your lovin' arms for a rainy day, and i'll find comfort in my pain. eraser ▬ ed sheeran, eraser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je vais tout t'apprendre (Malia) 2/6/2017, 14:37

Swann&Malia
Attendant impatiemment de voir cette bouille apparaître rapidement dans le paysage, tu regardes dans les alentours, autour de lui avec hâte. Le serveur revient a plusieurs reprises tout en te demandant si tu souhaites quelques choses de plus, mais tu refuses a chaque fois toujours poliment. Un sourire sur les lèvres tu repenses a cette fois là, lorsque tu as posé tes pieds dans cette belle boutique, heureusement que tu as suivis tes amies cette fois-ci, bon il faut dire que cela reste une boutique assez bien renommé, donc tu n'avais aucun risque a les suivre, tu as trouver ton bonheur en matière d'ensemble très coquin et chic a la fois, mais tu as également trouver une future remplaçante pour les podiums et les photos. Oui tu es vraiment persuadé qu'elle fera une mannequin excellente, bien que toutes tes amies ne soient pas vraiment d'accord avec ton point de vue. Mais toi tu t'en fiche vraiment, tu veux simplement faire parler ton cœur, tes avis. Tu en as déjà vus des nombreuses filles passé sous tes yeux, lorsque tu as quittés le monde mannequinat, a plusieurs reprises ton agent et ton ancienne agence, t'ont convoqué pour pouvoir donner ton avis sur plusieurs castings, mais tu n'as jamais trouver de vrai filles avec des talents dit naturels. Elles sont trop refaites, trop superficielle. Toi tu cherches la véritable beauté, celle d'une fille qui n'a pas besoin de maquillage pour se sentir bien dans sa peau et surtout avoir un rendue magnifique sur les clichés. Pourtant oui tu en as vus des dizaines, mais lorsque tes yeux se sont posés sur la demoiselle de cette boutique, une simple petite vendeuse dans une boutique parisienne, tu n'y aurais jamais crus. Tu as donc saisie ta chance et tu lui a proposé un café sans lui donner la véritable raison de cette proposition d'un petit café !

Commençant a vraiment te sentir impatiente, presque agacé c'est à ce moment qu'elle apparaît dans le champ de vision. Un large sourire sur les lèvres, tu te redresses en venant la prendre dans tes bras pour l'embrasser ravie de la voir aujourd'hui. Tu l'invites a s'asseoir, elle peut même prendre ce qu'elle désire, c'est toi qui paye. Elle te demande comment est-ce que tu vas aujourd'hui, tu souris en coin avec un petit hochement de tête « Et bien écoute, moi tout va très bien. Et toi alors ? Tout se passe bien a la boutique ? » tu apportes ton thé aux lèvres, laissant glisser une longue gorgé bien agréable. Tu poses ton regard sur la demoiselle tout en écoutant sa réponse, laissant un petit sourire sur le coin des lèvres, tu préfères ne pas attendre trop longtemps, tu finis, reposes ta tasse. Plongeant ton regard dans celle de la jeune femme. « Bon écoute, je dois t'avouer la vérité. Je ne t'ai pas simplement invité pour faire la discussion, bien que cela me fasse un grand plaisir ! » rassures-tu avant de rire un peu. « Je voulais te faire proposition intéressante. Est-ce que la mode t'intéresse ? Enfin, as-tu déjà envisagé de devenir mannequin ? » demandes-tu avant de t'élancer dans le vif du sujet.

(c) eylika.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : jenner.

CRÉDITS : peterpan & tumblr & bat'phanie & ice and fire.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: Je vais tout t'apprendre (Malia) 2/6/2017, 18:30


icons by little liars & morphine


t'es un peu en retard. saloperie de circulation à la con. si y a bien un truc que tu as du mal à supporter dans la capitale, c'est bien le balai incessant des voitures, des gens et de leur humeur de chien. tu presses le pas, en slalomant entre les gens. tu joues un peu des coudes mais tu t'excuses toujours platement, avec un sourire radieux, comme tu en as l'habitude. ça passe toujours mieux avec les parisiens. tu prévois d'ailleurs de présenter quelques excuses pour le retard que tu accumules. parce que c'est pas ton genre de faire attendre les gens. surtout pas quand ils sont aussi important que swann. la mannequin, tu rêvais de la rencontrer un jour. et maintenant que c'est fait, et surtout qu'elle t'offre un café, tu ne comptes pas la décevoir. quand tu arrives sur ton lieu de rendez-vous, il te semble qu'elle doit t'attendre depuis un petit moment déjà, sa tasse de thé étant déjà bien entamée. elle t'enlace, t'as du mal à te faire à l'idée mais tu prends ce que l'on te donne. parce que, malgré tout, la sensation est très agréable. comme si tu pouvais être appréciée de n'importe qui. comme si les remarques de ta génitrices étaient infondées et qu'elles ne pouvaient plus t'atteindre. après t'être installée et avoir commandé un thé, tu lui demandes maladroitement comment elle va. gênée par la présence de cette idole de jeunesse, tu ne sais pas vraiment où se trouve ta place. le mannequin te répond par l'affirmative, te retournant d'ailleurs la question, allant même jusqu'à demander comment ça se passe à la boutique. début de période estivale, les femmes veulent faire plaisir à leur partenaire avant l'été et les maillots de bain. y a du monde, mais ça va. tu ne réponds pas pour toi, tu réponds en général. t'as éludé la question parce que tu n'aimes pas parler de ce que tu ressens. pourtant, tu pourrais déblatérer pendant des heures sur ce que tu penses de telle ou telle chose. étrange personnage que tu es. le serveur t'apporte ton thé, tu le remercies d'un sourire sur le bord de tes lèvres rosées. il bloque un instant et repart pourtant presque aussitôt. tu n'as pas fait attention à son attitude plus que ça puisque tu retournes bien vite à ta conversation avec l'ancienne mannequin. tu fronces légèrement les sourcils, les yeux remplis d'incompréhension. elle ne voulait pas simplement partager un café avec toi. c'est quoi cette histoire encore ? dans quoi t'as été foutre les pieds amalia ? t'en sais rien, tu sais pas. gamine innocente que tu es encore, parfois un peu trop naïve même. ses questions tournent dans ta tête. tu la penches d'ailleurs légèrement sur le côté. t'es gênée malia. tu ne sais pas vraiment si tu dois être honnête ou lui mentir. peut-être pourrais-tu simplement omettre quelques détails. ça semble bien ça, comme solution. la mode, oui, ça m'intéresse beaucoup. mon père se foutait d'moi quand je piquais les fringues de ma mère pour lui faire un défilé, quand elle était pas là, pour lui redonner le sourire. tu vas trop loin. pincement au cœur, blessure encore ouverte. vague à l'âme, nostalgie de ce père disparu trop tôt. tu te reprends en te raclant la gorge pour te donner un peu de contenance. mais devenir mannequin ? non. c'pas à ma portée ça. que tu laisses échapper, les paroles de ta mère qui te hantent, encore et toujours. t'es qu'une merde malia, t'y arriveras jamais.


sweet disaster
i'm well aware of certain things that will destroy a man like me. another one to take the sting away, i am happy on my own, so here i'll stay. save your lovin' arms for a rainy day, and i'll find comfort in my pain. eraser ▬ ed sheeran, eraser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je vais tout t'apprendre (Malia) 2/6/2017, 18:51

Swann&Malia
Le sourire sur le bord des lèvres, tu continues de plonger ton regard dans celui de cette jeune femme, vraiment tu ne peux donner des mots parce que tu la trouves simplement belle dans sa façon d'être naturelle. Cependant, tu n'aimes pas le retard, tu lui aurais bien dis quelques choses, mais tu ne vas quand même pas jouer les rabats joies, du moins pas maintenant, elle va cependant vite comprendre que tu es quelqu'un de très a cheval sur les manières. Mais comme il s'agit de votre première entre-vue, du moins en dehors de cette charmante boutique, tu souhaites faire les choses bien. Et ça te ressemble bien, toujours vouloir que tu sois parfait, jusqu'aux moindres petits détails. D'un sourire en coin tu l'invites donc à s'installer alors qu'en quelques secondes le serveur prend sa commande, il a un regard qui glisse sur le corps de la demoiselle, si tu avais été seule, ou avec des amies, la situation aurait sans doute dégénéré. Ses hommes tous les mêmes, simplement des pervers qui ne pense qu'à une chose, vous foutre dans leurs lits. Tu lui lances un regard assez froidement, mais tu ne dis rien avant de retrouver le sourire en posant ton regard doux sur la demoiselle face à elle. La regardant de haut en bas, tu lui demandes comment elle se porte une fois que tu lui es déjà affirmer que tout se passe pour le mieux de ton côté. Il est vrai que tu n'as trop rien a dire sur ta vie, du moins tu ne veux pas t'étaler, ce n'est pas ton genre. Pourtant il y en a des choses à dire ! Entre ton fiancé qui est presque inexistant dans ta vie, enfin, vous avez parfois la chance et l'opportunité de vous croisez quelques secondes la matin avant qu'il ne parte pour son job. Mais avec le tien, tes nombreux voyages ici et là, vous n'avez que peu de temps a passer ensemble, ce n'est peut être pas plus mal ainsi de toute façon penses-tu. Il est tellement... Comme les autres. Matérialiste, pervers, inexistant. Alors que tu te perds dans tes pensés, tu finis par retrouver tes esprits en écoutant la jeune femme qui lui explique qu'avec l'été, les maillots de bains sont de sortie pour la plupart. « Elles ont raisons, il faut bien profiter du peu de soleil qu'on a. Surtout dans la ville de Paris ! » remarques-tu avec un sourire en coin. Oui il est vrai que le soleil et la chaleur n'est vraiment pas un point fort de cette grande ville, tu es d'ailleurs étonné que ses derniers jours ils fassent si chaud et si beau, mais tu ne vas certainement pas t'en plaindre !

Après quelques minutes, tu abordes rapidement le sujet qui t'intéresse et surtout sujet de cette invitation. A son regard, tu comprends qu'elle est un peu inquiète et qu'elle ne comprend pas vraiment. Tu ris doucement « Je ne vais pas te manger calme toi. » essayes-tu de la rassurer avec un nouveau sourire, presque charmeur. Tu joues des doigts sur la tasse du thé, tu esquisses une expression malicieuse, mais heureuse sur ton visage. Après la question, elle t'explique qu'elle aime la mode, mais que cependant le mannequinat n'est pas vraiment à sa portée. Tu fronces les sourcils, quelque peu contrarié par son raisonnement. « Tu sais ma belle, si l'on veut, on peut crois moi. » tu termines la tasse de thé, le serveur vient rapidement la retirer tout en te demandant si tu souhaites boire quelques choses de plus, mais tu refuses poliment la proposition de se dernier. Soupirant légèrement, tu prends un air assez sérieux sur le visage tout en la regardant « Bon je vais allez droit au but Amalia. Tu as un potentiel fou pour faire du mannequinat » faisant un clin d'oeil tu poursuis. « Une silhouette élégante, un visage enjôleur, tu as tout ce qu'il faut. Le charisme d'une starlette ! C'est donc pour te faire une proposition que je t'ai faites venir. Que dirais-tu de te lancer dans l'aventure, tout en ayant mon appuie ? Saches qu'avec moi a tes côtés, tu auras les meilleurs contrats. Les plus beaux shooting. Je te ferais monter comme un étoile » tu lui vends du rêve, oui très clairement c'est ton but. Mais tu ne vas pas oublier de parler des points difficiles, compliqué de se monde de requin.

(c) eylika.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : jenner.

CRÉDITS : peterpan & tumblr & bat'phanie & ice and fire.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: Je vais tout t'apprendre (Malia) 2/6/2017, 19:43


icons by little liars & morphine


les formalités sont toujours d'usage. ça fait joli et puis, c'est poli, au moins. t'auras gardé quelque chose du souvenir laissé par ton père. c'est bien, tu t'y accroches de toutes tes forces et tu as raison. sans lui pour te porter à bout de bras jusqu'à ta majorité, t'aurais coulé. coulé sous le poids d'une mère infidèle, coulé sous le poids d'une mère manipulatrice, coulé sous le poids d'une mère perfide. alors tu t'accroches à ce que tu peux, tu tâches de garder la tête haute, de montrer l'exemple. comme tu le fais à cet instant précis. lui demander comment elle va, préféré parler des autres plutôt que de toi. tu ne te mets jamais en avant, toi. on ne t'a pas appris à le faire. alors tu t'écrases, tu restes dans l'ombre, tu subis plus qu'autre chose finalement. un sourire sincère se dessine sur tes lèvres lorsqu'elle balance sa remarque, la mannequin. et encore, je nous trouve chanceux ces derniers temps. que tu laisses échapper, avec une légèreté déconcertante. oh d'ailleurs. que tu commences, comme si tu te rappelais quelque chose de primordial. je voulais m'excuser pour le retard. mauvaise circulation. et j'suis partie plus tard que prévu. comme si tu te cherchais des excuses. t'es à la bourre, point barre. arrêtes donc de vouloir te justifier, ce sera mieux. bref. pardon pour l'retard. que tu conclus avant que le serveur ne te ramène ton thé. swann, elle te pose tout un tas de questions. et toi, tu ne sais pas vraiment à quoi t'attendre en réalité. ce qui devait n'être qu'un simple café en terrasse, se retrouve à être un véritable interrogatoire. tu paniques un peu, sans pour autant trop le montrer. quoi que. elle te dit qu'elle ne va pas te manger et toi, tu souris maladroitement, t'enfonçant un peu plus dans ta chaise. enfant qui a grandit trop vite et qui en a oublié les bases. t'as peur de tout, t'as peur de rien. encore trop naïve, tu recherches les bouts manquants de ton histoire et tu te fais souvent avoir au passage. mais elle te rassure, l'ancienne mannequin. elle te rassure comme ta mère aurait dû le faire quand t'étais gamine, au lieu de se taper le tout clermont. alors tu t'écrases, tu te rabaisses, comme elle aimait à le faire, l'autre folle. tu dis que le mannequinat n'est pas à ta portée parce que c'est ce qu'elle te répétait sans arrête. à force, t'as fini par y croire, toi, enfant trop crédule. tu en profites pour boire une gorgée de thé brûlant pendant que le serveur récupère celle de swann, vide de son contenu. mais elle reprend la brune, elle ne te laisse pas sur la touche et toi, tu manques d'avaler de travers. tu tousses un peu pour te reprendre entre chacune de ses paroles. du rêve en veux-tu, en voilà. pour être honnête, tu ne sais même pas quoi répondre à ça. parce que c'est si spontané, c'est si improbable que toi, tu te retrouves comme deux ronds de flan à ne plus savoir quoi dire. c'est ... je ... tu bafouilles, t'arrives pas à aligner deux mots. t'es pathétique ma pauvre malia, pathétique. tu prends une grande inspiration pour te reprendre. petite fille fragile, il faudra que tu deviennes grande un jour. j'sais pas, c'est si ...improbable, j'dirais. t'as les sourcils qui se froncent, tu réfléchis aussi fort et aussi vite que tu le peux. j'suis pas certaine d'être à la hauteur. c'est grand comme avenir. j'aurais jamais les épaules assez solides pour ça. parce que c'est beau c'que tu ... c'que vous m'dites. mais j'me doute bien qu'c'est loin d'être aussi rose qu'il n'y paraît. et j'sais pas si je serai capable de supporter tout ça. tu joues la carte de l'honnêteté plutôt que de te prendre pour ce que tu n'es pas. tu ne sais pas vraiment qui tu es, si tu y penses. mais tu sais au moins qui tu ne veux pas être.


sweet disaster
i'm well aware of certain things that will destroy a man like me. another one to take the sting away, i am happy on my own, so here i'll stay. save your lovin' arms for a rainy day, and i'll find comfort in my pain. eraser ▬ ed sheeran, eraser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je vais tout t'apprendre (Malia)

Revenir en haut Aller en bas

Je vais tout t'apprendre (Malia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je vais tout t'apprendre! [Pv Nuage du Tigre]
» le passé c’est douloureux, mais à mon sens, on peut soit le fuir soit... tout en apprendre ![Alexouille]
» je n'ai beau pas être ralph lacasse, je vais tout casser ∆ naïya
» "Pour notre premier entraînement, je vais t'apprendre la chasse !"[PV : Diamant x3]
» Génial. J'ai toujours aimé apprendre des trucs par coeur. [Edward Seven]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: 9ème arrondissement, opéra-