Partagez|

when darkness turns to light it ends tonight, thael.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) hepburns. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: when darkness turns to light it ends tonight, thael. 6/6/2017, 00:12



when darkness turns to light, it ends tonight

thael desvignes ft. iris hoarau
elle écoute pas iris. elle est pas là iris. dieu seul sait où elle se trouve. dans quel monde parallèle elle a laissé échouer sa carcasse. elle écoute toujours pas iris. elle pense trop. beaucoup trop. personne ne sait à quoi, même pas elle. mais diane, elle continue de parler. et iris, elle est toujours complètement à l'ouest. elle capte quelques vagues bribes de mots. ça ne lui suffit pas pour donner un sens à l'échange. elle entend l'abeille qui revient sur le tapis. bien trop présente qu'elle est dans la vie de son amie. on a tous un chat noir quelque part. dans son cas, elle en a même plusieurs. la pauvre gamine. comme un flash, un instant fugace. et iris reprend pieds dans la réalité. elle accroche le regard de son amie qui lui propose de sortir. elle sourit simplement, pas convaincue. mais elle a pas le coeur à refuser quoique ce soit à sa diane. sûrement pour ça qu'elle la suit à l'étage, sans broncher.
elle a réussi la meilleure amie, à la trainer jusqu'ici. elle a toujours les bons mots, les bonnes raisons. et iris, elle craque à chaque fois. parce que voir un sourire s'étirer sur ses lèvres, ça vaut bien tous les efforts. elle est au taquet diane, déjà une cible dans le viseur à peine passé la porte de l'établissement. iris, elle rit à la situation bien trop habituelle. en temps normal, elle se défend pas mal elle aussi. sauf que ce soir, elle sait pas trop. fixer et détailler les gens présents, suffit amplement à la divertir. son manque de discrétion lui jouera des tours un jour. et son regard tombe sur la silhouette de thael. elle la connait pas si bien pourtant. elle croyait connaître l'homme. grossière erreur. iris, elle avait tenté de comprendre comment on pouvait être aussi différent en passant d'un écran d'ordinateur à la réalité. elle roule des yeux instantanément. seule défense. thael était sûrement une des raisons favorables à la suppression de son compte tinder. trop de déception. elle était calme l'artiste ce soir. mais lui, il fait ressortir la lionne. la blonde, elle le regarde avec insistance. et elle serait prête à parier qu'il l'a vu lui aussi. pourtant, il fait rien. il continue sa vie. iris, elle déteste ça. et il s'enfonce, thael. il a déjà fait une partie du boulot sur tinder. en lui montrant très clairement qu'elle n'avait plus aucun intérêt à ses yeux. la guitariste, elle a pas aimé. elle a même toujours pas digéré. et voilà qu'il se permet d'enfoncer le clou en l'ignorant vraiment lamentablement. elle bout de l'intérieur. alors qu'elle ne devrait pas. ce type est un con, elle s'en était suffisamment persuadé. et puis elle avait pu le voir à l'oeuvre. du grand thael. et finalement, elle n'y tient plus. il est en bonne compagnie le gars, alors elle s'approche. d'un pas déterminé. c'est ta nouvelle proie tinder ? qu'elle lance à la volée. avant de s'adresser justement à celle-ci. perds pas ton temps, demain tu seras déjà unmatché. il a pas le temps ce gars-là. elle balance ça, simplement. et elle offre à thael son plus joli sourire ironique. c'est qu'elle ne serait même pas surprise d'apprendre que c'était un habitué de cette pratique. il le porte sur lui thael. ou du moins, c'est ce dont elle essaie de se rassurer.


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : nicolas simoes

CRÉDITS : Morrigan

PSEUDO : leia


MessageSujet: Re: when darkness turns to light it ends tonight, thael. 16/6/2017, 23:24



when darkness turns to light it ends tonight

thael & iris


cette fille, tu la regardes déblatérer sa vie à une vitesse qui t'impressionnes. tu viens enfin de rencontrer une personne qui parle autant que toi. pendant qu'elle t'explique par A + B le pourquoi du comment elle adore ce bar, ton esprit se met à rêvasser. c'est drôle, ce soir t'avais pourtant pas prévu de te retrouver en face to face avec une fille. comme quoi, ça te tombe dessus même quand tu t'y attends pas. tout a commencé dans une petite galerie d'art à quelques rues d'ici. plus tôt dans la journée, t'as reçu un texto d'un de tes potes artistes t'invitant à venir avec lui à un vernissage. t'aimes l'art alors t'as accepté sans hésitation. c'est comme ça que tu t'es retrouvé dans cette galerie de montmartre à admirer les oeuvres d'un artiste japonais discret mais déjà très bien coté. dans le style quand Anish Kapoor rencontre Ai Wei Wei. bref jusqu'ici tout va bien. ton pote partage une vive discussion avec cette nana - que t'as actuellement devant les yeux - et en attendant, toi tu flanes dans cette galerie, touché par la mélancolie de cet artiste, qui réveille involontairement la tienne. au bout d'un moment, mathis, ton pote, arrive. vous partez. tu ne sais pas où, tu ne poses pas de questions, tu le suis, lui et cette fille. c'est comme ça que vous vous êtes retrouvés ici. plutôt que tu t'es retrouvé ici. parce que 5 minutes après votre arrivée, le téléphone de mathis sonne. pendant qu'il s'évertue de sortir un mensonge rocambolesque, toi tu regardes l'écran de son téléphone qu'il te tend. mathis ne va visiblement pas passer la nuit tout seul. c'est ainsi qu'il vous abandonne ici, toi face à ta pinte et elle face à son verre de vin blanc. alors tu rêvasses, parce qu'elle ne t'intéresse pas cette fille. non, encore mieux, ce soir tu n'as pas envie. peut-être que tu t'es enfin lassé de ton train de vie de playboy, à papillonner à gauche et à droite parce que tu en as la possibilité. tu balaies la salle du regard, à la recherche d'un échappatoire mais tu réalises très vite que l'échappatoire tant attendu se transforme en piège. jusqu'ici tout allait pourtant si bien.
naturellement, tu tournes la tête. iris est certainement la dernière personne que t'as envie de voir. c'est vrai, tu gardes un sale souvenir de la seule et unique fois que vous vous êtes vus. ça a commencé sur tinder, une appli que t'utilises à peine mais ça t'amuse de swiper le soir avant de t'endormir. Thael - Iris, it's a match. c'est comme ça qu'a démarré ce flirt virtuel, avec une fille assez spontanée pour répondre à tes éternels piques et assez cultivée pour parler pendant des heures de musique. virtuellement, iris était la fille parfaite, pas le genre de fille que t'aurais simplement voulu baisé sur un malentendu. non c'était plutôt le genre de fille à qui t'aurais aimé tenir la main dans la rue, offrir des fleurs ou lire des poèmes parce que tu sais qu'elle aurait pas hésité à se foutre de ta gueule. tout était bien parti pourtant tu classes votre rendez-vous dans le top 3 des pires rencards de ta vie. pendant 3 heures, elle a été exécrable, te prenant de haut et n'hésitant pas à te ridiculiser. iris 22, comme l'indique son profil tinder, s'est avéré être le plus grand mystère de l'univers. peu importe que vous ayez passé un bon moment à discuter en tout bien tout honneur sur l'application, ce que tu retiens de votre date, c'est ton humiliation et ton retour à la maison avec les boules bleues. alors comme un enfant face à un jouet qui a perdu tout intérêt, tu as commis l'irrévocable. Unmatch. bye iris. enfin, tu t'attendais pas à la revoir de si tôt. et merde, la tornade arrive droit sur toi.  c'est ta nouvelle proie tinder ? t'as même pas le temps de rétorquer qu'iris a déjà changé de cible. elle est en forme ce soir. perds pas ton temps, demain tu seras déjà unmatché. il a pas le temps ce gars-là. scandaleuse à souhait. tu pourrais voir ça comme une nouvelle humiliation. au lieu de ça, cet étalage dramatique t'excite. iris est too much, elle est l'extravagance incarnée. t'as pas mis de temps à remarquer cela et c'est d'ailleurs ce qui t'a plu au premier abord. et le fait qu'elle vienne gâcher ce qu'elle pense être un date par pure vengeance t'amuse. à vrai dire, tu trouverais presque ça mignon. un énorme sourire à ton adresse puis elle tourne les talons. tu t'excuses rapidement à cette pauvre fille qui n'a rien demandé, tu finis ta bière d'une traite et te voilà, debout à la recherche d'iris 22. heureusement, t'as pas à la chercher longtemps. belle tentative mais ce n'était pas du tout une fille que j'ai trouvé sur tinder. en fait, ce n'était même pas un date. elle a l'air agacée de t'avoir en face des yeux et intérieurement, tu jubiles. tu as toujours été un grand enfant et ce soir, tu vas te faire un malin plaisir à lui rendre la monnaie de sa pièce. puis, tu m'as l'air un peu amère mais ce n'était pas pour t'offenser que je t'ai unmatché. je veux dire, tu as mis un point d'honneur à me montrer ton peu d'intérêt pour moi. elle te fusille du regard et tu ne peux t'empêcher d'éclater de rire. à tes risques et périls. quoi, tu vas me faire croire que t'es vexée ? tu prends place à côté d'elle. tu sais que là tout de suite elle ne peut pas te sentir mais t'en as rien à faire. elle n'avait qu'à y penser avant de venir casser ton pseudo date. tu es bien déterminé à l'énerver autant que possible et t'as envie de te frotter les mains car tu sais déjà comment la faire sortir de ses gonds. en lui exposant en pleine face ce qu'elle ne peut pas voir, c'est à dire toi. bon courage, iris.






l'as de trèfle qui pique ton coeur



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) hepburns. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: when darkness turns to light it ends tonight, thael. 20/6/2017, 10:55



when darkness turns to light, it ends tonight

thael desvignes ft. iris hoarau
iris, elle ne sait pas bien pourquoi elle n'a pas relevé l'alerte de son subconscient qui lui soufflait que sortir ce soir-là n'était pas l'idée du siècle. elle a fait taire cette petite voix, dans l'unique but de satisfaire diane. encore une de ces fois où elle aurait mieux fait de s'écouter. si les scénarios catastrophes continuaient de se succéder de la sorte, viendrait un jour où elle ne se préoccuperait plus que de son triste sort, la blonde. à peine un pied ancré sur les lieux, que ses yeux se posent sur thael. ça l'irrite, immédiatement. quelle était la probabilité pour qu'elle tombe sur lui ce soir, à cette heure, à cet endroit ? paname ne la faisait plus rêver en cet instant. paname la dégoûtait presque. tinder, thael, iris. l'espèce de relation virtuelle avait pris fin dès qu'ils avaient franchi la barrière de l'écran. tu t'en rappelles encore petite hoarau, hein ? de ses grands airs à la "j'ai tout vu", "j'ai tout vécu". de ce type imbuvable que t'avais eu l'impression de découvrir pour la première fois. celui-là même qui t'avait rendu insupportable tellement facilement. parce qu'il avait tout du mec qui t'horripilait. ouais, tu t'en souvenais très bien même. alors que t'aurais préféré oublier. iris, elle a pas aimé qu'il rajoute de l'huile sur le feu. ce que clairement il avait fait juste après l'avoir quitté. elle a serré les dents et elle s'est fait la promesse qu'il ne l'emporterait pas au paradis. et voilà qu'il se trouvait à cinquante mètres d'elle. était-ce le destin qui sonnait l'heure de sa vengeance ? à quoi bon perdre du temps à essayer de trouver des réponses. elle n'est pas femme à s'écraser, iris. butée comme un âne, elle attaque. d'abord elle, puis lui. ou lui, puis elle. peu importe. le seul sourire qu'elle est capable de lui adresser est empli d'ironie. il ne mérite rien d'autre, il ne mérite rien tout court. elle a laissé ces quelques reproches passer la barrière de ses lèvres. ça l'a soulagé un peu. mais la proximité de thael, c'est déjà trop pour elle. même pour ce qui ressemble à peine à plus de quelques minutes. tout est toujours excessif chez la hoarau. sans réfléchir davantage, elle tourne les talons. et l'artiste rejoint le comptoir où elle se pose, pour la seconde fois. elle shippe une paille qu'elle imagine déjà avoir des vertus déstressantes. et elle entend cette voix qui lui hérisse le poil depuis qu'elle l'a trop entendue, un soir pas si lointain. belle tentative mais ce n'était pas du tout une fille que j'ai trouvé sur tinder. en fait, ce n'était même pas un date. son regard dévie jusqu'à faire face à son interlocuteur. c'était dingue l'impact qu'il pouvait avoir sur son humeur. puis, tu m'as l'air un peu amère mais ce n'était pas pour t'offenser que je t'ai unmatché. je veux dire, tu as mis un point d'honneur à me montrer ton peu d'intérêt pour moi. le regard d'iris en dit long, mais elle n'ouvre pas la bouche pour autant. thael ne manquait vraiment pas de culot. il avait couru à sa propre perte en se montrant sous un jour qu'elle n'avait pourtant pas l'impression d'avoir entrevu précédemment. il éclate de rire. elle se retient iris, et elle le fixe toujours. machinalement, elle se défoule presque sur la paille du cocktail qu'elle n'avait jamais bu. quoi, tu vas me faire croire que t'es vexée ? il s'assoit à côté d'elle, l'air de rien. tu comprends pas iris, comment il s'y prend pour te faire sortir de tes gonds avec une telle facilité ce mec-là. pourtant, il a l'art et la manière thael. il va m'en falloir plus que ça. la vérité, c'est que ça la fait un peu chier quand même. sinon, elle ne réagirait pas de cette manière. elle a pas l'habitude d'être relayée aux oubliettes aussi rapidement, la blonde. sauf qu'elle ne l'avouera pas si facilement, trop de fierté. une clope. elle avait vraiment besoin d'une clope, histoire de calmer ses nerfs un peu trop à vif. mais encore une fois, on lui en voulait. la loi n'était pas de son côté. elle croirait presque à une conspiration. et pourquoi tu restes là en fait ? c'est bon, c'est fini. on était pas censé se revoir, et encore moins se reparler toi et moi. j'pense que t'as été assez clair, donc t'attends quoi ? la présence de thael la dérange. parce qu'elle n'arrive plus à voir en lui autre chose que ce qu'il lui a montré l'autre soir. et elle comptait pas s'énerver aujourd'hui iris, elle voulait tout sauf ça. va rejoindre ta blonde ou je n'sais qui d'autre, fais ta vie, j'suis pas ta mère. en clair, file de là et sauve la situation, qui vrille déjà un peu trop du mauvais côté de la balance. et puis, faut que je sorte, j'ai vraiment besoin d'une clope. et elle prenait déjà la direction de la sortie. parce que trop de prises de tête. trop de justifications inutiles. et surtout, trop de thael. beaucoup trop de tout.


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: when darkness turns to light it ends tonight, thael.

Revenir en haut Aller en bas

when darkness turns to light it ends tonight, thael.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « I wanna talk tonight until the mornin' light » ► Ft. Cléanthe (terminé)
» Editeur light libre
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» the light of aerendil
» | When Darkness Falls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: 18ème arrondissement, butte-montmartre-