Partagez|

Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : gabriela bloomgarden

CRÉDITS : eriam

PSEUDO : mindy


MessageSujet: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 15:30



NOM : Beaujardin, un nom passe partout, de ceux qui ne signifient rien, qui ne fait pas d’elle quelqu’un. PRÉNOM : Astrid, la petite dernière, la seule fille de la famille. ÂGE : Vingt années d’oiseau en cage, et quatre à rêver. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Paris, sa belle prison, un jour de mai en 1993. ORIGINES : Françaises, de ce qu’elle en sait. ORIENTATION SEXUELLE : Les mâles, elle a bien testé une fois la gente féminine mais il n’y a qu’eux qui la font vibrer comme ça. STATUT CIVIL : Célibataire, elle ne s’attache plus, la belle. Elle vagabonde, abandonne ses amants avant de changer de pays. Elle ne veut plus être retenue par qui que ce soit. ÉTUDES/MÉTIER : Elle a toujours rêvé d’art, d’exposer ses créations ou même de tenir une galerie. Mais la vie en a décidé autrement et depuis qu'elle a quitté les beaux-arts elle vit de petits boulots. Elle vient d'ailleurs de trouver un job de caissière dans une épicerie bio dont elle n’est pas vraiment fière mais qui lui permet de gagner sa vie. PASSION(S) : Elle a de l’or au bout des doigts, et des idées qui font des ballets dans sa tête, Astrid. Alors elle repeint les murs de sa chambre avec ses créations, elle étale ses envies sur des toiles improvisées, elle ne peut pas s’en empêcher, c’est son moyen de s’évader, de s’exprimer.  GROUPE : Amour amer. RANG : Eden de Cacharel. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : Scénario de Tad.

- ❇ -

CARACTÈRE : Astrid c’est la liberté, la liberté qui crie sur tous les toits, la révoltée, l’insoumise, l’entièreté. Elle ne fait jamais semblant Astrid, elle ne parle pas à demi-mots, elle dit tout haut ce que tout le monde dit tout bas, elle n’a pas peur Astrid, enfin à ce qu’il parait.
Astrid et son franc parler, ses rires trop forts, ses jupes trop remontées. Elle se montre pour mieux se cacher, elle a des faiblesses qu’elle ne veut pas s'avouer.
Parce qu’elle est trop humaine Astrid, elle ne peut pas s’empêcher de vouloir le bien des autres, ce que sa famille lui rend mal, et ça la tue la petite, alors elle fait semblant que rien ne la touche et elle repart dans son monde loin de la réalité, où rien ne peut l’atteindre ni la blesser.
Astrid elle ne rêvait que de parcourir le monde et c’est ce qu’elle a fait, c’est ce qu’elle a osé, dire à tout le monde d’aller se faire voir et les laisser se débrouiller sans elle, et elle culpabilise, parce que dans le fond c’est loin d’être une solitaire, la gamine. Elle illumine la vie des gens sans en avoir conscience, elle ravive les flammes, elle ouvre les yeux, elle apprend à vivre, mais elle disparaît vite. Personne ne peut plus la garder maintenant, personne ne peut la forcer à rester.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? Le toit de l’immeuble où habitent ses parents, elle peut y grimper depuis sa chambre et contempler Paris qui s’étale comme à l’infini. DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : Nostalgique, rassurante, étouffante. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : Ivresse, passion, prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : gabriela bloomgarden

CRÉDITS : eriam

PSEUDO : mindy


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 15:32



tout nous attend, tout est écrit

écris l'histoire, tout ce que tu voudras entre les lignes


Budapest, Hongrie

La nuit est tombée et tu plisses les yeux pour voir les noms des rues à travers les faibles crachats de pluie qui te tombent sur le visage, t’éclaboussant les paupières et meurtrissant tes yeux. Seule dans la capitale, tu t’arrêtes quelques instants, laissant les passants défiler, le pas pressé, autour de toi. Des couples, des familles, des amis, qui te rappellent que tu es partie, sur un coup de tête, un coup de poker. Un aller simple pour un pays dont tu ne connais rien et sans aucun objectif mis à part celui de t’évader, d’enfin découvrir autre chose que cette prison délimitée par le périph' dans laquelle tu es née. Tu te sens minuscule, et seule, mais le sourire gagne peu à peu tes lèvres, le frisson de l’aventure, d’une vie enfin telle que tu l’avais rêvée te semble enfin à ta portée. Cette nuit-là, une fois la chambre trouvée, tu ne fermas pas l’œil de la nuit, tu avais retrouvé l’inspiration, la passion qui s’était éteinte depuis ces dernières semaines avait resurgit, et tu rendis toutes ses couleurs et sa vie à la petite chambre décrépie en recouvrant les murs vides de tes envies.   

Tijuana, Mexique

Le soleil commence doucement à disparaître, et comme lui tu t’engouffres dans la chaleur étouffante du bar. Les degrés ne pouvaient que s’élever dans un endroit aussi minuscule et étriqué, et tu arrives tant bien que mal à te glisser jusqu’à un tabouret, t’accoudant au bar. Dans la moiteur ambiante, tu commandes un shot de tequila, et un deuxième d’avance, pour t’embrumer les idées autant que l’air ambiant de l’étroite pièce. « I see sadness in your eyes » te dit le barman dans un anglais presque sans accent. Il était habitué à te voir depuis quelques semaines, et tu avais appris qu’avec tous les touristes profitant de la proximité de la Californie à Tijuana, il avait fini par parler couramment anglais. Tu lui souris avant de rétorquer « no estoy triste » et boire ton premier shot.
La réalité c’est que tu l’étais, triste. Nostalgique tout du moins. Ça faisait un an jour pour jour aujourd’hui que tu avais mis les pieds dans cette clinique parisienne, où tu avais cédé au chantage de la mère de Tad et accepté de te faire avorter. Tu te souviens encore de l’odeur aseptisée dans la chambre, et de tes sacs que tu as faits précipitamment en rentrant, avant de tout plaquer. Tu trinques dans le vide avec ton deuxième verre et le finit aussi sec que le premier. Le serveur t'en dépose un nouveau avant de t’indiquer d’un rapide coup d’œil qu’il t’était offert par un touriste assit un peu plus loin dans le bar bondé. Tu te retournes vers lui, lui rend son regard, lui fait signe d’approcher. Tu n’as plus le temps pour les regrets, ce soir ; non. Tu ne te laisseras plus jamais apprivoiser.

Varanasi, Inde

Il est six heures du matin quand tu sors du temple de Kashi Vishwanath, et face au soleil déjà haut dans le ciel, tu respires l’air du matin, accompagnée de Felipe, un argentin, et Nilam, une indienne, qui avaient tous deux croisés ta route à Mumbaï un mois plus tôt. Emplie d’une sensation de bienêtre, comme irradiée de spiritualité tu t’approches du Gange, t’assoies sur l’une des marches qui bordent de part et d’autre le fleuve, et vous contemplez les différentes embarcations et offrandes flottant sur l’eau, ainsi que les enfants se baignant innocemment. Tu restes ainsi perdue dans tes pensées quelques secondes, avant de repenser à ta famille, aux tiens, qui te manquent cruellement en cet instant. Tu trouves finalement un prétexte pour les laisser avant de retourner d'un pas pressé à la petite chambre où tu séjournes depuis que vous êtes arrivés. Tu branches ton PC à l’accès internet pour la première fois depuis des lustres, impatiente de prendre enfin de leurs nouvelles. Tu as justement reçu un mail la veille de ton plus grand frère, et tu souris de cette coïncidence ; Sourire qui retombe bien vite quand tu lis les quelques lignes qui te brisent le cœur dans le silence.

« Astrid,
Je ne sais pas où tu es en ce moment, mais prend un billet pour Paris et reviens, c’est urgent cette fois.
Papa est mort hier. Le cancer a gagné.
Tu ne peux pas rester cachée éternellement.
On t’attend. »


Paris, France

Tu foules le sol de la France pour la première fois depuis quatre ans et tes pensées sont aussi perdues que toi dans le brouillard qui t’entoure. La sensation rassurante d’être à la maison se mêle à celle étouffante des souvenirs refoulés qui te rattrapent et qui reviennent durement à la surface, te noyant dans ton passé.
Quelques heures plus tôt, tu avais pris le premier billet direction la France et tu avais quitté l’Inde sans explications ni adresse où te contacter. Tu appréhendais les retrouvailles, les silences pesants de ces quatre années où tu avais fui toutes responsabilités, mais surtout le trou béant que ton père avait laissé en partant. La culpabilité te rongeait maintenant que tu étais revenue, tu redevenais cette adolescente révoltée mais incapable de vivre pour elle, incapable de se résoudre à laisser sa famille partir à la dérive, à laisser les choses se faire, à ne pas lutter. Tu inspires un grand coup avant de te décider à franchir la porte d’entrée, et tu finis par accepter de faire front, à prendre en leçon toutes ces années que tu t’étais accordées.
« Je suis rentrée. »


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : Mindy/ Mathilde. ÂGE : 20 ans. SEXE : Girls just wanna have fun. VILLE : Reims. RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : Coup de coeur. COMMENT AS-TU CONNU LVER ? : Bazzart. FRÉQUENCE DE CONNEXION : le plus possible. UN DERNIER MOT ?   .


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]gabriela bloomgarden[/b] aka [i]astrid beaujardin[/i].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 15:39

Welcome here
Belladonna!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : diego barrueco.

CRÉDITS : kawaiinekoj (a), balaclava, solsken (i), tumblr, junkiie (g)

PSEUDO : anaïs.


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 16:20

ASTRID ET TAD !
alors, comment te dire ça simplement ? astrid et tad, tad et astrid, c'est un peu la base, vois-tu ? donc j'me permets de faire savoir que j'suis pro tastrid, et que celui-ci vaincra. #fangirlnumberone (tu me gardes un lien avec éléa -y'a pas trop le choix, j'm'impose moi- )
bref, ce scénario c'est de la bombe, tad c'est de la bombe, t'es de la bombe.

et le principale, évidemment, bienvenue à la maison.



ce soir, j'veux juste hurler.
hurler mes mots pesants,
avec ma voix d'adolescent qui a jamais mué.
hurler ma peur de l'abandon,
ma r'cherche frénétique d'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
n°5 de chanel

JE RESSEMBLE À : vikander.

CRÉDITS : morrigan & tumblr & anaëlle & exordium & lilousilver.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 17:18

ce scénario est une pure merveille
tu es déjà la perfection de le tenter alors tu seras la perfection de l'incarner
parce que tastrid, c'est un peu ma vie aussi et que je veux voir tout ça en action
bienvenue à la maison et bonne continuation pour la rédaction de ta fiche mon chat



FALLIN' FOR YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 17:24

Bienvenue :).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : taylor marie hill.

CRÉDITS : moi (ava) + moi (sign).

PSEUDO : anaëlle (ou isamongus, cf. alana et cam - nan j'balance pas, salut). sinon les intimes m'appellent bilal - même si j'm'appelle pas bilal (svp cherchez pas).


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 18:41

quel bon choix de scénario. en plus avec tad, tu vas kiffer ta vie.
bienvenue parmi nous ma belle et bon courage pour ta fiche.



we have calcium in our bones, iron in our veins, carbon in our souls, nitrogen in our brains, 93 percent stardust with souls made of flames. we are all just stars that have people names.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) hoodwink. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 18:52

HAAANN ASTRID MA QUEEN MA VIE MON AMOUR ET TASTRID LE SHIP DE MA VIE
ce scénario qui fait rêver tout le monde moi la première et que personne n'ose prendre bc trop de perfection donc trop de pression alors je ne peux que m'incliner face à toi. en plus, tad c'est l'amour mais genre vraiment

en tout cas, j'suis là plus grande fan d'astrid en ville donc j'viendrais te harceler dans le plus grand des calmes un grand bienvenue à la maison ma poupée, fais comme chez toi et je t'aime déjà d'un amour démesuré oops #astridmaqueen #tastridtheship #tastrid4ever


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : adrien sahores.

CRÉDITS : ma queen bilal (avatars, signature, kebab salade tomates oignons, bref, tout). ♡

PSEUDO : manon, flightless bird.


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 20:28

LA PLUS BELLE. je te l'ai déjà dit mais je suis vraiment trooooop heureuse que tu la tentes et que t'aies craqué sérieux, tu pouvais pas me faire plus plaisir ce soir j'ai hâte, hâte, hâte de lire et de voir comment tu vas te l'approprier et oui si t'as des questions hésite pas, j'suis là pour toi. mdrrr, en plus t'as déjà un fan club tout à toi au-dessus, si ça c'est pas ouf. vous êtes l'amour en vrai mes vdd.

et puis amour sur toi voilà.      



alors on va danser,
faire semblant d’être heureux.
pour aller gentiment se coucher,
mais demain rien ira mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : gabriela bloomgarden

CRÉDITS : eriam

PSEUDO : mindy


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 21:01

ça fait chaud au cœur un accueil comme ça, merci les doudous.
je me mets à la fiche ce soir, j'espère que ma Astrid ne vous décevra pas.
(+ Tad, je débarque dans tes mps d'ici peu de temps oops )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 21:26

La jolie Astrid
Je crois que les gens ont dis tous ce qu'il y avait à dire
En tout cas très bon choix de scénario
Et bienvenue parmi nous ma belle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : marie avgeropoulos.

CRÉDITS : uc (av) + uc (sign)

PSEUDO : love disaster.


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 12/6/2017, 22:20

le choix de scénario parfait
bienvenue par ici !


people you love, they made you who you are. They’re still part of you. If you stop being you, that last bit of them that’s still around inside who you are
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : gabriela bloomgarden

CRÉDITS : eriam

PSEUDO : mindy


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 13/6/2017, 13:33

Merci à toutes les deux, vous êtes des amours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) hoodwink. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 13/6/2017, 20:06

mais tu mérites que de l'amour, c'est pour ça


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : david prat.

CRÉDITS : innuendo (avatar), tumblr.

PSEUDO : manon, flightless bird.


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 14/6/2017, 02:10

je suis amoureuse, genre sérieux. tes mots, la façon dont tu as cerné astrid, c'est beau, beau, beau. je crois que j'ai rien à dire en fait, parce que tout colle en tout point à la façon dont je l'avais imaginé et limite j'étais triste que l'histoire se termine quand je suis arrivée au bout. c'est parfait, tu es parfaite, vraiment. j'ai hâte de pouvoir rp avec toi, et encore merci d'avoir pris ce scénario, j'aurais pas pu mieux tomber franchement.

(ah oui, ici tad, pardon j'ai eu la flemme de changer de compte )



FLIRTING WITH DISASTER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) hoodwink. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 14/6/2017, 03:27

je t'avais dit que tout conviendrait je t'avais dit que je te validerais dans la nuit t'as remarqué comme je tiens mes promesses ?

tu le sais déjà mais j'ai besoin de le redire bc tu n'es que perfection et tu ne fais que renforcer l'amour déjà démesuré que je porte à ma queen astrid d'ailleurs, j'suis #teamastrid même si tad il est deg' et puis y'a tant de points communs avec ma iris, elles étaient faites pour se connaitre et s'entendre ces deux-là que de l'amour pour toi poupée et faites-moi chialer rêver avec tastrid #tastridtheship #tastrid4ever



Paris est à toi !

Tu es officiellement validé(e)

BIENVENUE - Bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris !    Maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité mais pas trop quand même.      

- ❇️ -

LES PETITS TRUCS A SAVOIR - Si tu débarques en solitaire mais que tu es pressé(e) de jouer parmi nous parce que tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien    - tu peux aller faire une demande de rp arrangé, le staff se chargera de te concocter une petite scène avec un autre membre. Mais n'hésite pas à aller te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur liste de liens et de rps !   T'as vu comme tout le monde est mignon ici ?   Alors ne perds pas une seconde et vas sauter à pieds joints dans le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. Et ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlins, et on les aide à s'intégrer grâce aux mini-floods.   Du coup, tu peux dès maintenant te rendre dans ton mini-flood de groupe et ton mini-flood de rang pour rencontrer quelques membres.    

- ❇️ -

EN CE MOMENT SUR "LA VIE EN ROSE" - Tu veux mélanger fun et cuisine ? Et bien ça tombe à pique !    Vas très vite t'inscrire à l'activité en cours en cliquant ici, tu ne vas pas le regretter !  

- ❇️ -

LE PETIT MOT DE LA FIN - Si tu nous aimes aussi fort qu'on t'aime, tu peux voter pour nous et nous faire un peu de pub, on te fera des crêpes pour te remercier !    On est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi (en plus des crêpes, bien sûr). En attendant, amuse-toi bien parmi nous !  


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : lbs.

CRÉDITS : nightblood (a) ; peewee (s)

PSEUDO : hyalin/sam.


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde. 4/7/2017, 13:30

je pleure elle est magnifique.
bienvenue en retard!


SOBER :: we're fading 'Til daylight, we're jaded We know that it's over In the morning, you'll be dancing with all the heartache And the treason, the fantasies of leaving But we know that, when it's over you'll be dancing with us ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde.

Revenir en haut Aller en bas

Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde.
» " Comme si elle n'avait jamais douté de la beauté du monde, ni de celle des hommes" (Opale)
» elle danse comme si elle en avait envie (maïa)
» “ MacDonald's™ : Venez comme vous êtes. ”[with Jade]
» L'imagination comme vous ne l'avez jamais vue !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-