Partagez|

Ludwig Kramer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : Taron Egerton

CRÉDITS : LoneWolf (avatar) ; ultrafabius (gif)

PSEUDO : Jordan


MessageSujet: Ludwig Kramer 13/6/2017, 23:03



LUDWIG KRAMER

featuring Taron Egerton

NOM : Kramer. Il s'agit d'un nom relativement répandu en Allemagne. PRÉNOM : Ludwig. Il doit ce prénom à des parents mélomanes. ÂGE : 26 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Il est né le 25 avril 1991, à Francfort-sur-le-Main en Allemagne. ORIGINES : Bien qu'il soit allemand, Ludwig a des origines polonaises par le biais de sa mère et ses grands-parents maternels. ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel. STATUT CIVIL : On dirait qu'il est célibataire et qu'il attend toujours l'amour. Mais il est possible que son cœur appartienne déjà à quelqu'un et qu'il soit tout simplement plus discret lorsqu'il s'agit de sa vie privée. ÉTUDES/MÉTIER : Ludwig est défenseur au Paris Saint-Germain Football Club. Il est latéral droit. PASSION(S) : Le football, la grosse passion de sa vie, mais aussi la musique dans son ensemble et le snowboard - même si son métier l'a contraint à mettre cette passion entre parenthèses. GROUPE : L'Hymne à l'amour. RANG : L'élixir de Nina Ricci. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : Je tente le PV de Simon Renoir qui m'a tapé dans l'œil, mais j'ai décidé de le baptiser autrement pour en faire un joueur allemand, comme j'ai vu qu'il pouvait venir d'un pays étranger. J'espère que vous n'y verrez pas d'inconvénient.

- ❇ -

CARACTÈRE : Petit-fils de polonais contraints de germaniser leur nom durant la Seconde Guerre Mondiale, Ludwig Kramer est comparable à la Déesse égyptienne Hathor : il est la personnafication de la joie. Le nouveau joueur du Paris Saint-Germain a toujours aimé rire et faire des blagues, que ce soit aux membres de sa propre famille, à ses anciens camarades de classe ou à ses coéquipiers. Ceux qui ne le connaissent pas plus que ça peuvent croire qu’il n’est pas un joueur sérieux lorsqu’il s’empare par exemple d’un ballon en plein entraînement pour dribbler ses équipiers immobiles en beuglant dans un mégaphone pour décrire ses actions à l’instar d’un commentateur. Mais ce serait bien mal le connaître, car l’allemand est un joueur travailleur qui fait tout ce qu’il faut pour mériter sa place dans l’équipe, et c’est un grand compétiteur. Bien loin des clichés du footballeur bling-bling, Kramer est un joueur simple qui conduit une simple Volkswagen dans les rues de Paris et qui est toujours accessible pour les fans, même si ce n’est pas toujours évident lorsqu’il est accompagné. Heureusement, les supporter sont indulgents et le laissent tranquille dans ces moments là. Croyant à l’amour, le vrai, Kramer n’est pas le genre d’homme à enchaîner les histoires d’un soir. Un agent peu scrupuleux s’est par ailleurs cassé les dents en tentant de l’amadouer avec des filles pour obtenir sa signature. L’allemand a l’air tellement parfait qu’il semble difficile de lui trouver le moindre défaut, mais comme tout homme, il en a. Ludwig a par exemple eu beaucoup de mal à rejoindre la capitale française, lui qui n’aime pas être trop éloigné de sa famille. Il doit téléphoner tous les jours à sa mère et à sa sœur, à qui il tient énormément, pour être sûr que tout va bien. Il est également tête en l’air, ce qui le contraint à faire une liste lorsqu’il prépare ses affaires d’entraînement ou sa valise pour être certain de ne rien oublier. Ludwig Kramer est sans doute l’un des joueurs les plus attachants du football mondial. Certains disent qu’il a des origines suisses et brésiliennes dans les veines pour expliquer son tempérament.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? J'aime beaucoup le Champ de Mars dominé par la Tour Eiffel, sans doute le monument le plus connu à l'étranger, ainsi que le Quartier Latin. Je n'ai pas encore trouvé de partenaire, mais j'aimerais bien aller danser la salsa un soir, au bord de la Seine. DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : Magnifique, glamour et vivante. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : Unique, indestructible, passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : Taron Egerton

CRÉDITS : LoneWolf (avatar) ; ultrafabius (gif)

PSEUDO : Jordan


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 13/6/2017, 23:03



tout nous attend, tout est écrit

écris l'histoire, tout ce que tu voudras entre les lignes

Le petit Ludwig Kramer vit le jour le 25 avril 1991 à Francfort-sur-le-Main, au beau milieu d’une journée ensoleillée, quelques mois après l’union de Johannes Kramer, employé de banque, et de Lena Schwartz, violoniste professionnelle au sein d’un orchestre. La naissance de cet enfant était un souhait commun des jeunes mariés, si bien qu’ils l’accueillirent parmi eux avec une joie légèrement démesurée réservée aux premiers nés. Très vite, ils se rendirent compte que le nouveau-né avait hérité des yeux verts de sa mère. Quelques années plus tard, ils constatèrent qu’il avait hérité de l’espièglerie de son père. Le jeune poulain fut élevé modestement par ses parents qui lui inculquèrent des valeurs importantes comme le respect, le travail, la discipline et la simplicité. Le garçon, qui devait son prénom à Ludwig Van Beethoven, mit alors un point d’honneur à servir d’exemple pour sa sœur Marlene et pour son frère Felix, éduqués comme lui. Ludwig n’était jamais le premier de classe, à part peut-être en sport, mais il n’était jamais le dernier non plus. Les professeurs et les camarades qui l’ont connu se souviennent toujours de lui comme un bon élève qui avait souvent des bonnes notes, même s’il aimait bien amuser la galerie.

Mélomane à l’instar de ses parents et de sa sœur, le garçon fut inscris dès son plus jeune âge dans une école de musique afin d’y apprendre le solfège, puis à jouer du piano. A cette époque, Ludwig souhaitait suivre les traces de sa mère en devenant lui aussi un musicien renommé. Ressentant également un grand besoin de se dépenser, l’aîné de la fratrie demanda à rejoindre un club de football amateur pour retrouver certains de ses amis. Comme la plupart des mères de famille, madame Kramer fut réticente, jugeant que ce sport était dangereux, mais son père exauça son vœu.

Ce-dernier n’avait pas conscience, à ce moment-là, qu’il allait radicalement changé la vie de son fils.

Ludwig s’imposa en effet rapidement dans son club au poste de milieu défensif, ce qui lui permit d’être contacté par le responsable du centre de formation de l’Eintracht Francfort, le club professionnel local, à l’âge de ses quatorze ans. Opposés à l’idée de voir leur fils se consacrer à une carrière de footballeur, les Kramer furent finalement convaincu par l’ancien entraîneur du jeune homme qui était pour lui une sorte de père spirituel. L’adolescent intégra ainsi le centre de formation du club et fut replacer en défense, au poste de latéral droit, les Aigles étant en manque de jeunes joueurs dans ce secteur de jeu. Contrairement à certains garçons du centre, Ludwig n’abandonna pas ses études pour se consacrer entièrement à sa carrière. Madame et monsieur Kramer avaient insisté sur ce point avant de donner leur accord.

Trois ans plus tard, à l’âge de 17 ans, Ludwig Kramer fit ses débuts en Bundesliga sous les couleurs de sa ville natale. Considéré comme un grand espoir du club et du football allemand, il était déjà présent dans l’équipe nationale des moins de dix-huit ans. L’année suivante, à la fin de la saison, le jeune homme obtint l’équivalent du baccalauréat en Allemagne, ce qui lui permit de se concacrer pleinement à sa jeune carrière. Profitant du départ du latéral droit titulaire, Kramer travailla à l’entraînement et gagna sa place parmi les titulaires de l’Eintracht Francfort. Sa première saison pleine avec son club attirait les convoitises des grands club allemands et de certains clubs anglais : Shalke 04, le Bayer Leverkusen, le VfL Wolfsburg, Arsenal, Chelsea et Manchester City tentèrent ainsi de l’enrôler. Mais le jeune homme avait la tête sur les épaules, et s’il savait qu’il avait encore tant de choses à prouver, il ne voulait pas non plus abandonner sa place de titulaire pour rester sur le banc de touche d’un autre club. Ludwig reste de ce fait durant plusieurs saisons dans le club qui l’avait repéré et révélé au grand jour, attendant secrètement que Philipp Lahm, son idole, cède sa place au Bayern Munich.

Finalement, alors qu’il était âgé de vingt-six ans et qu’il avait bien confirmé les espoirs placés en lui, Ludwig Kramer fut approché par un club français qui commençait à émerger sur la scène européenne : le Paris Saint-Germain FC. Les franciliens cherchaient désespérément un latéral droit de haut-niveau, ce pourquoi ils avaient contactés son club dès le mois de janvier. Mais l’international allemand ne voulait pas abandonner ses coéquipiers en plein milieu de la saison, d’autant plus qu’il n’était pas certain de vouloir quitter sa ville, sa famille et ses amis pour aller jouer à l’étranger. Les tractations se poursuivaient pendant des mois, jusqu’au mercato estival, et après plusieurs semaines de négociations, Ludwig considéra qu’il était temps pour lui de franchir un nouveau cap et de prouver sa valeur dans un club plus huppé. Ce fut difficile pour lui de quitter Francfort, lui qui n’avait connu que cette ville et ce club, mais contrairement à ce à quoi il s’attendait, il fut très bien accueilli par ses nouveaux coéquipiers et ses nouveaux supporter. Ludwig ne mit pas longtemps à exposer sa joie de vivre au sein du club et dans sa nouvelle ville.

Quelques anecdotes au sujet de ce joueur :

► Les négociations avec le PSG ont duré quelques semaines parce que Ludwig, soucieux de pouvoir parler le français correctement, a demandé à ce qu’un professeur de français originaire de Francfort l’accompagne.

► Lorsque les fans lui ont demandé quelle était sa passion en-dehors du football, il a répondu : « La musique. J’en ai fais pendant plusieurs années, parce que ma mère est musicienne professionnelle et je voulais suivre ses traces. J’adore faire du snow-board aussi, mais pour le moment, je n’ai plus le droit d’en faire par rapport à ma carrière. »

► Lorsque les supporter lui ont demandé qui était son idole, il a répondu : « Philipp Lahm, parce qu’il joue au même poste que moi, il est allemand, et en plus d’être fort, c’est un gars simple. J’aime beaucoup Daniel Alves aussi, qui est un modèle pour moi ».

► Lorsque les supportrices du club lui ont demandé s’il s’intéressait au football féminin, il a répondu : « Oui, même si je ne peux pas regarder tous les matchs. Je regarde surtout ce que font les filles du FFC Francfort (ndlr : club de football allemand exclusivement féminin) et l’équipe nationale. J’ai vu qu’il y avait aussi une très bonne équipe au PSG. »

► Il est capable de bien jouer avec ses deux pieds, alors que la majorité des footballeurs n’a qu’un seul pied fort. Il peut de ce fait dépanner à gauche en cas de besoin.

► Bien qu’il soit défenseur, il est très offensif. Il aime bien apporter le surnombre dans le camp adverse, à l’image de Dani Alves.

► Professionnel jusqu’aux moindres détails, Kramer ne sort pas en boîte, ne fume pas et ne boit pas d’alcool. Un agent s’est cassé les dents en essayant de l’amadouer avec des filles pour obtenir sa signature.

► Kramer n’a par ailleurs aucun agent. Il prend ses décisions en concertation avec son père, sa sœur et l’entraîneur de sa jeunesse, son père spirituel.

► Lorsque la chaîne du club de l’Eintracht Francfort a demandé aux joueurs qui était le plus sympathique de l’équipe, Ludwig a souvent été cité. Son nom est toujours revenu dans la catégorie « joueur le plus blagueur ».

► Particulièrement accessible pour les fans, le jeune joueur s’est déjà fait gronder par l’un de ses anciens entraîneurs pour avoir mit le bus en retard lors du départ du stade.

► Même s’il gagne très bien sa vie, Ludwig Kramer n’a ni Lamborghini, ni Ferrari, ni Audi. Il possède une simple Volkswagen Scirocco blanche.


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : Jordan. ÂGE : 23 ans. SEXE : Masculin.  VILLE : Entre Cherbourg et Caen.  RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : L'envie de découvrir le genre city que je connais pas trop et le contexte qui m'a plu.  COMMENT AS-TU CONNU LVER ? : Grâce à une pub sur PRD.  FRÉQUENCE DE CONNEXION : En ce moment, tous les jours. UN DERNIER MOT ? ALLEZ L'OL ! Oui, il fallait que je le dise alors que je vais jouer un joueur du PSG


Code:
[color=#D040  40]● [/color][b]Taron Egerton[/b] aka [i]Ludwig Kramer[/i].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : .

CRÉDITS : .

PSEUDO : .


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 14/6/2017, 01:23

Bienvenue :).

Et vive l'OL


Beautiful lie

××××××××

This is a tragedy told in three parts. She found me, she saved me, I lost her. Most men fight death, but not me. I want it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : diego barrueco.

CRÉDITS : anaëlle, la bgette.

PSEUDO : anaïs.


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 14/6/2017, 02:03

bienvenue chez toi.


comment tu peux penser que tu tiens à moi si moi-même j'y tiens pas ?
pourquoi tu me dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ?
pourquoi t'es là, pourquoi tu restes ?


les lascars gays #camelaussidouxquelecaramel #âmessoeurs #amrdemv #bestbromance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
n°5 de chanel

JE RESSEMBLE À : roden.

CRÉDITS : blue comet & tumblr & bat'phanie & lonewolf.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 14/6/2017, 11:39

bb egerton tu veux bien m'épouser ?
j'ai hâte d'en lire plus sur ton personnage m'sieur
bienvenue à la maison et bonne continuation pour la rédaction de ta fiche


suffocation
when you shoot across the sky like a broken arrow, it's all i've got. when you hit the ground, it's hard to get to heaven when your falling hell bound. ▬ broken arrow + the script.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : jack the lad #monkeum #amourdemavie.

CRÉDITS : oim (ava + sign).

PSEUDO : anaëlle, vous savez.


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 14/6/2017, 17:09

j'aime trop ce pv. j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire.
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche du coup.



ça fait comme un séisme qui rase tout.
ah oui, du grand banditisme
tout a tremblé chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Alysha Nett

CRÉDITS : xMcFlurry & bat'phanie signature & crackship Marie

PSEUDO : Stéphanie


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 14/6/2017, 17:53

Un nouveau footballeur
Bienvenue parmi nous en tout cas et hâte d'en voir plus sur ton perso



Ils vont s'adorer, se séparer, se détester, se manquer... finiront-ils par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : Taron Egerton

CRÉDITS : LoneWolf (avatar) ; ultrafabius (gif)

PSEUDO : Jordan


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 14/6/2017, 21:53

Merci à tous pour votre accueil !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) bonnie. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 15/6/2017, 09:08

un footeux bienvenue chez toi mon chat


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : Taron Egerton

CRÉDITS : LoneWolf (avatar) ; ultrafabius (gif)

PSEUDO : Jordan


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 15/6/2017, 10:54

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : la douce charlotte.

CRÉDITS : (ava) bb chat, flightless bird. (sign) uc.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 19/6/2017, 00:12

comment ne pas s'attacher à ce footeux il est tellement simple, il a tellement la tête sur les épaules, j'ai envie de l'aimer  


Paris est à toi !

Tu es officiellement validé(e)

BIENVENUE - Bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris !    Maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité mais pas trop quand même.      

- ❇ -

LES PETITS TRUCS A SAVOIR - Si tu débarques en solitaire mais que tu es pressé(e) de jouer parmi nous parce que tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien    - tu peux aller faire une demande de rp arrangé, le staff se chargera de te concocter une petite scène avec un autre membre. Mais n'hésite pas à aller te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur liste de liens et de rps !   T'as vu comme tout le monde est mignon ici ?   Alors ne perds pas une seconde et vas sauter à pieds joints dans le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. Et ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlins, et on les aide à s'intégrer grâce aux mini-floods.   Du coup, tu peux dès maintenant te rendre dans ton mini-flood de groupe et ton mini-flood de rang pour rencontrer quelques membres.    

- ❇ -

EN CE MOMENT SUR "LA VIE EN ROSE" - Tu veux mélanger fun et cuisine ? Et bien ça tombe à pique !    Vas très vite t'inscrire à l'activité en cours en cliquant ici, tu ne vas pas le regretter !  

- ❇ -

LE PETIT MOT DE LA FIN - Si tu nous aimes aussi fort qu'on t'aime, tu peux voter pour nous et nous faire un peu de pub, on te fera des crêpes pour te remercier !    On est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi (en plus des crêpes, bien sûr). En attendant, amuse-toi bien parmi nous !  


do we need somebody
just to feel like we're alright
is the only reason
you're holding me tonight
'cause we're scared to be lonely
- ❋ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : Taron Egerton

CRÉDITS : LoneWolf (avatar) ; ultrafabius (gif)

PSEUDO : Jordan


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer 19/6/2017, 11:04

Oh mais tu peux !

Merci en tous cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ludwig Kramer

Revenir en haut Aller en bas

Ludwig Kramer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Kramer KL130.
» Wendy B. Parker ♥ Jana Kramer
» KYLE ► ft. Alexander Ludwig ► je suis le troisième entre moi et mes frères ► terminer
» (H) Alexander Ludwig ● Cousin
» Ludwig - Calice du Comte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-