Partagez|

et tu diras que c'est ma faute. que je n'ai jamais su t'aimer. (alba)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : l. hale.

CRÉDITS : vinylles idylles.

PSEUDO : marie.


MessageSujet: et tu diras que c'est ma faute. que je n'ai jamais su t'aimer. (alba) 19/6/2017, 16:33

NOM : t'as jamais quitté paris, pourtant, ton nom de famille sonne aussi français qu'une vache espagnole. moore, ça fait pas français. ton père vient de l'autre côté de la manche. il a voulu découvrir le monde. il est parti à paris. et ta mère était là. jeune étudiante en perdition. ils se sont trouvés. ils se sont unis. pour la vie. ou pas.  PRÉNOM : t'es autant anglaise que française sur ce côté-là. t'es des deux bords. t'es le parfait mélange de tes parents, alba. un passe partout qui te va bien. une originalité qui te va si bien au teint. c'est pas le cas de ton second prénom. fichue tradition. jocelyne, ça t'a jamais charmé. c'était pourtant le prénom de ta grand-mère. la mère de ta mère. celle que ta mère a à peine connue. mais il paraitrait qu'elle était si belle. le genre de femmes qui finissaient actrice ou chanteuse. avec ses longs cheveux bruns. ton grand père affirme que tu lui ressembles. t'aimerais bien toi. mais tu crois pas. ÂGE : ça devient une question épineuse pour toi. le temps, c'est bien trop sensible pour une femme. tu fais partie de celles qui arracherait la tête du premier venu qui te dirait plus vieille que tu n'es. parce que le temps, tu ne le vois pas passer et ça te fait peur. t'aimerais l'arrêter parfois. mais tu peux pas. alors t'as plus qu'à attendre la mort. parce que vingt deux ans pour toi, c'est déjà trop. t'as l'impression de voir déjà tes cheveux blancs. damn it. pourtant tu devrais voir toute la vie devant toi. tu devrais profiter de tout ça. tu profites, certes. mais l'âge te fait peur. alors t'essayes d'oublier. c'est plus simple. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : paris, c'est ta ville. t'y es née. t'y as vécu. t'es jamais partie trop loin de cette ville. t'habites presque à côté de l’hôpital qui t'as vu naître. c'était une matinée de septembre. ta mère s'en souvient comme si c'était hier. t'es venue bien trop tôt. t'as failli y rester ce seize septembre. mais t'as été plus fort que la vie. pour une fois. ORIGINES : d'ici ou d'ailleurs, à quoi bon. t'es autant pudding que baguette de pain. ça t'as réussi. un parfait mélange. ta mère a sans doute des origines italiennes. tu tiens ton teint d'elle. et tes yeux bleus. ceux qui transpercent l'âme. et l'inondent de douceur. ORIENTATION SEXUELLE : ça a toujours été un mystère pour toi. parce qu'au fond t'as jamais su. les hommes. les femmes. ça se mélange dans ta tête. au final t'as jamais été attirée par les êtres masculins. leurs muscles ne te font pas fondre. leurs mâchoires saillantes ne te donnent pas des frissons. pourtant les courbes généreuses. les lèvres pulpeuses t'ont déjà damnée depuis bien longtemps. STATUT CIVIL : on t'a jamais vu au bras de quelqu'un. t'as toujours été seule. toi et ton coeur. pourtant, il y a eu elle. un jour. celle qui a pour la première fois emporter ton coeur. elle t'a fait trébucher. pire encore tomber. et c'est là que t'as senti l'extase. le paroxysme de tes sentiments. c'était parfait pour toi. pourtant elle voulait plus. toi c'était autre chose. vivons cachées, vivons heureuses. c'est ce que tu disais. mais elle était pas convaincue. loin de là. elle, elle voulait crier son amour. alors que toi tu voulais l'étouffer. c'était trop nouveau pour toi. trop étrange. alors t'as fini par lui montrer. ta peur. cette peur du regard des autres. alors elle a fini par partir. après des cris. tes larmes. tu l'as jamais revue. ton coeur non plus. ÉTUDES/MÉTIER : t'as bossé dur. tu t'es arrachée les cheveux pour ça. oh que oui. t'as tellement trimé. mais t'es là. bien fière. ça te prend tout ton temps. t'es épuisée. toujours la tête dans tes bouquins. mais t'adores ça. parce que c'est ce que t'as toujours voulu. pouvoir aider les autres. être là pour autrui. alors c'est normal que t'as fini par tenter des études de médecine. c'était compliqué à cause du coût. mais t'as réussi à coup de jobs d'étudiants. et là tu profites. tu te lances à fond. après tout tu touches au but. tu le sais. tu le sens. et ça t'enchante tellement. PASSION(S) : tu fais pas beaucoup de choses en dehors de tes études. métro, cours, dodo. cela te désespère presque. t'as l'impression de couler. cette routine commence à te miner. mais tu tiens bon. avant tu lisais. beaucoup. cela t'échappait de ton quotidien. tu commences à t'y remettre un peu. c'est pas glorieux mais t'aimes toujours autant ça. les bouquins, tu les as dans tes tripes. tu pleures, tu ries en les lisant. t'es trop sensible. ou pas assez forte. tu dessines aussi parfois. tu trouves pas ça très glorieux. mais t'aimes bien. tu gardes précieusement ton carnet. il y a de tout dedans. des visages que t'as croisés. un peu de ta famille. lui aussi. un peu. mais tu préfères garder ça pour toi. c'est trop personnel. comme tes écrits. t'as l'impression que c'est une partie de toi. et t'aimes pas te dévoiler. alors tu gardes ça bien au fond de toi. t'as pas envie que cela s'efface, que cela t'échappe. GROUPE : amour amer. RANG : black opium. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : inventé de toute pièce.

CARACTÈRE : t'es née prématurément. c'est peut être pour ça que tes parents ont toujours été si prévoyant avec toi. dès le début, la vie t'a pas gâté. t'as failli y rester. à sept mois, c'est pas commun. t'as toujours été la plus petite, la plus chétive dans ta classe. ça laisse des marques ce genre de trucs. mais pas trop pour toi. de la chance dans ton malheur. + t'as toujours été une petite fille perdue. tu crains beaucoup de choses. t'es sans doute trop légère pour ta vie. t'as jamais trop su comment te confronter au monde. à ce monde cruel. pourtant tu souris. beaucoup. la vie ne t'a pas assez broyée. t'es cette douce petite que tout le monde aime à paris. la gentille petite alba moore presque jolie. pourtant t'as des marques sur ta peau. t'essayes de paraître forte mais des fois tu tombes, tu t'éclates au sol. mais tu te relèves. t'as appris à te protéger. pas de tout mais de certaines choses. t'essayes de protéger ce coeur fragile. t'en es pas pourtant à repousser tout le monde. bien au contraire. t'accueilles tout le monde avec ton air mystérieux. le mystère, ça t'a toujours réussi en fait. et pis, c'est ta vie. elle est comme ça. tu veux pas la changer. tu la prends comme elle vient. c'est déjà bien. parce que tu tombes peut être. mais t'aimes ta vie ainsi. c'est parfois difficile. bien plus que tu ne le souhaiterais. mais c'est ce qui fait ce que tu es aujourd'hui. ton passé. tes marques. c'est ce qui te définit. c'est sans doute triste à dire. mais c'est ton essence même. tu peux pas les ignorer. elles sont ancrées en toi. pour le meilleur comme le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : l. hale.

CRÉDITS : vinylles idylles.

PSEUDO : marie.


MessageSujet: Re: et tu diras que c'est ma faute. que je n'ai jamais su t'aimer. (alba) 19/6/2017, 16:33

Florie Weber alias Charlotte McKee Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi vitae ultricies arcu. Nulla finibus convallis felis in molestie. Phasellus eu ligula eu ante hendrerit blandit. Aenean fermentum, nisi eget laoreet elementum, lacus diam condimentum libero, vel hendrerit ligula diam vitae nulla. Etiam tincidunt, arcu quis congue finibus, massa risus pharetra elit, at iaculis augue lacus ac odio.
Berenice Beart alias Nicolas Peltz Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi vitae ultricies arcu. Nulla finibus convallis felis in molestie. Phasellus eu ligula eu ante hendrerit blandit. Aenean fermentum, nisi eget laoreet elementum, lacus diam condimentum libero, vel hendrerit ligula diam vitae nulla. Etiam tincidunt, arcu quis congue finibus, massa risus pharetra elit, at iaculis augue lacus ac odio.
Lionel Sylvestre alias Diego Barrueco Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi vitae ultricies arcu. Nulla finibus convallis felis in molestie. Phasellus eu ligula eu ante hendrerit blandit. Aenean fermentum, nisi eget laoreet elementum, lacus diam condimentum libero, vel hendrerit ligula diam vitae nulla. Etiam tincidunt, arcu quis congue finibus, massa risus pharetra elit, at iaculis augue lacus ac odio.
Aline Ledoux alias Emily Rudd Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi vitae ultricies arcu. Nulla finibus convallis felis in molestie. Phasellus eu ligula eu ante hendrerit blandit. Aenean fermentum, nisi eget laoreet elementum, lacus diam condimentum libero, vel hendrerit ligula diam vitae nulla. Etiam tincidunt, arcu quis congue finibus, massa risus pharetra elit, at iaculis augue lacus ac odio.
Elea Dupin alias Kristine Froseth Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi vitae ultricies arcu. Nulla finibus convallis felis in molestie. Phasellus eu ligula eu ante hendrerit blandit. Aenean fermentum, nisi eget laoreet elementum, lacus diam condimentum libero, vel hendrerit ligula diam vitae nulla. Etiam tincidunt, arcu quis congue finibus, massa risus pharetra elit, at iaculis augue lacus ac odio.
Nathanael Dumont alias Bailey Sondag Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi vitae ultricies arcu. Nulla finibus convallis felis in molestie. Phasellus eu ligula eu ante hendrerit blandit. Aenean fermentum, nisi eget laoreet elementum, lacus diam condimentum libero, vel hendrerit ligula diam vitae nulla. Etiam tincidunt, arcu quis congue finibus, massa risus pharetra elit, at iaculis augue lacus ac odio.
Maribelle Verdier alias Holland Roden Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi vitae ultricies arcu. Nulla finibus convallis felis in molestie. Phasellus eu ligula eu ante hendrerit blandit. Aenean fermentum, nisi eget laoreet elementum, lacus diam condimentum libero, vel hendrerit ligula diam vitae nulla. Etiam tincidunt, arcu quis congue finibus, massa risus pharetra elit, at iaculis augue lacus ac odio.
everyone says that love hurts, but that’s not true. loneliness hurts. rejection hurts. losing someone hurts. everyone confuses these things with love, but in reality, love is the only thing in this world that covers up all the pain and makes us feel wonderful again. ›› it's so hard to forget pain, but it's even harder to remember sweetness. we have no scar to show for happiness. we learn so little from peace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : l. hale.

CRÉDITS : vinylles idylles.

PSEUDO : marie.


MessageSujet: Re: et tu diras que c'est ma faute. que je n'ai jamais su t'aimer. (alba) 19/6/2017, 16:35

a vooooooooous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : steinfeld.

CRÉDITS : captain & tumblr & bat'phanie & bonnie.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: et tu diras que c'est ma faute. que je n'ai jamais su t'aimer. (alba) 20/6/2017, 01:45

j'viens laisser ma p'tite marque dans l'coin quand même


décadence
white lips, pale face, breathing in snowflakes, burnt lungs, sour taste. and in a pipe she flies to the motherland or sells love to another man. it's too cold outside for angels to fly. ▬ the a team - ed sheeran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : l. hale.

CRÉDITS : vinylles idylles.

PSEUDO : marie.


MessageSujet: Re: et tu diras que c'est ma faute. que je n'ai jamais su t'aimer. (alba) 20/6/2017, 02:10

vas-y vas-y laisse ta petite trace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : la douce charlotte.

CRÉDITS : (ava) bb chat, flightless bird. (sign) uc.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: et tu diras que c'est ma faute. que je n'ai jamais su t'aimer. (alba) 20/6/2017, 09:54

oops


do we need somebody
just to feel like we're alright
is the only reason
you're holding me tonight
'cause we're scared to be lonely
- ❋ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: et tu diras que c'est ma faute. que je n'ai jamais su t'aimer. (alba)

Revenir en haut Aller en bas

et tu diras que c'est ma faute. que je n'ai jamais su t'aimer. (alba)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» et tu diras que c'est ma faute, que je n'ai jamais su t'aimer
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» On brûle maintenant les houngans. A qui la faute? Au président, bien sûr...
» Osm0se c'est pas de ma faute si tu ne vas pas à l'école [o]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Le futur à nos pieds :: Et on se prend la main-