anipassion.com
Partagez|

don't hide who you are and who you love - Violette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : Freya Mavor

CRÉDITS : avatar : moi

PSEUDO : max


MessageSujet: don't hide who you are and who you love - Violette 28/6/2017, 17:34



 
Violette Marin

 
featuring Freya Mavor

 
NOM : Marin, le nom de son père et celui, plus récemment - même si ça date d'avant sa naissance - de sa mère. elle l'a toujours aimé. pour elle, il représente une famille soudée, aimante et tolérante. sa famille, qu'elle aime tant, chérit et essaie tant bien que mal de conserver comme un trésor PRÉNOM : Violette, comme les fleurs préférées de sa mère. celles qu'elles s'amusaient à cueillir sous l’œil amusé de son père, celles qui embaumaient la maison et servaient de bouquet lors du mariage de ses parents. et Lou, tout mignon, tendre, sonnant petit, plein de sens, c'était le nom de sa grand-mère maternelle, qui la gardait le samedi après-midi et jouait avec elle aux cartes. oui, elle l'aimait fort sa grand-mère, et avoir son nom est un grand honneur ÂGE : 22 années qu'elle est en vie, la petite n'est plus si petite. mais elle s'en fiche, elle ne peut rien y faire de toute façon. alors on laisse filer les secondes, les minutes, les heures, les jours, les semaines, les mois, les ans, et la vie aussi... DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 12 janvier 1995, à Bordeaux ORIGINES : sa mère était belge, son père venait de Bordeaux, et c'est les seules origines dont elle ait connaissance. elle se fiche de savoir les autres. Violette, française et belge dans les origines, ça s'arrête là ORIENTATION SEXUELLE : elle est dévouée, engagée, tournée, aimée par les filles. seules les filles comptent. les garçons ? quelle idée étrange de sortir avec ! elle n'a jamais caché son amour des femmes, elle l'a toujours su STATUT CIVIL : célibataire même si son cœur a été volé par cette fille, si belle, parfaite, à tomber. mais elle n'assumait pas, elle se cachait, se voilait la face, et ça lui a arraché le cœur, à la petite Violette. elle n'a jamais pu oublier l'autre... ÉTUDES/MÉTIER : depuis qu'elle est revenue, elle a pris un petit job de serveuse qui lui donne à peine assez pour vivre, mais on ne fait pas la difficile, pas vrai ? en attendant de percer en tant qu'écrivain ou photographe, elle travaille dur pour se payer à manger et l'appartement de sa tante PASSION(S) : elle aime bien écrire. de la poésie, les aventures des personnages qu'elle s'invente, des pièces de théâtre... sur sa petite machine à écrire, tout les styles sont passés. et elle est adepte de photographie. capturer l'instant, garder un souvenir imagé des moments. c'est aussi une mini collectionneuse d'objets vintage. chez elle, c'est la caverne d'Ali Baba - selon sa mère... GROUPE : l'hymne à l'amour RANG : shalimar de guerlain PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : c'était un scénario d'Alba Moore (ici -> le lien )

 
- ❇ -

  CARACTÈRE : rêveuse - joyeuse - romantique - timide - calme - manque de confiance en elle ( excepté en amour ) -  fleur bleue - exubérante - naïve - gourmande - débrouillarde - déterminée - enfantine à certains moments - paranoïaque -  réservée - proche de sa famille - solitaire - sensible - un peu folle - souriante - et un petit côté peste (quand on l'embête, qu'elle ne vous aime pas ou que vous l'énervez)


 
j'envoie des bons baisers de paris

 
QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? son endroit préféré, à Paris, c'est sans aucun doutes le musée du Louvre. c'est un endroit parfait, pour faire des photos. surtout la nuit, les soirs où tout est allumé. quel beau cadre, ça la fait rêver... DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : lumineuse ; festive ; romantique DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : idyllique ; parfait ; enivrant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : Freya Mavor

CRÉDITS : avatar : moi

PSEUDO : max


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 28/6/2017, 17:39



tout nous attend, tout est écrit

écris l'histoire, tout ce que tu voudras entre les lignes


"grand-mère Lou m'a toujours dit que pour mettre mes idées au clair, je devais écrire. alors j'écris. mais, si ma vie entière n'est pas au clair, alors je vais devoir tout réécrire. 22 ans à réécrire, ça risque d'être long. c'est pour ça que j'ai acheté ce cahier. il a beaucoup de pages, alors ça devrait marcher...
bon. puisqu'il faut commencer, commençons. je suis née un jour, un 12 janvier, en 1995. c'était dans un hôpital de Bordeaux, apparemment. au début, on habitait là-bas. mais après ma naissance, papa et maman sont partis en campagne. on était toujours près de Bordeaux, mais dans un trou paumé dont je me souvenais jamais du nom. ça craint, hein ?
j'étais la seule gosse de mes parents. y avait eu personne avant moi. la première, le modèle. ils en voulaient pas d'autres, mes parents. d'ailleurs, parlons un peu d'eux... papa était de Marseille mais travaillait à Bordeaux, donc il s'y est installé. et maman, elle venait de Bruxelles mais venait souvent à Bordeaux pour voir sa sœur et sa mère à elle. ils se sont rencontrés dans le train. papa partait au boulot (il habitait encore Marseille, à l'époque) et maman allait voir sa famille. elle avait ce bel accent, ma maman, comme papa, mais pas le même. papa, quand il parlait, on entendait chanter les cigales et le soleil était là. maman, c'était différent. indescriptible. magnifique. c'était maman...
à l'école, j'étais une élève passable. normale. ni la première, ni la dernière. sur mes cahiers, je dessinais plein de trucs, j'imaginais des personnages, leurs aventures, ce qui ne plaisait pas toujours à la maîtresse. le nombre de fois où je me suis fait crier dessus parce que je n'écoutais pas !
j'ai passé toute mon enfance chez ma grand-mère. elle me gardait tous les samedis et les mercredis après-midis. on s'amusait bien, elle m'apprenait des choses. ma grand-mère, c'était pas le genre de femme qui avait besoin d'aide. elle était autonome. vivait seule depuis le déménagement de ma tante, repartie en Belgique. elle était malade. elle avait un cancer du sein, guéri à présent, mais elle avait besoin de personne. je l'ai toujours vue belle, avec des robes en tissus vichy comme avant, et ses cheveux blancs, magnifiques, comme elle. je la voyais toujours comme une grande personne, mais pas une vieille dame. elle fumait la pipe et ça me faisait rire de la voir danser sur des chansons d'aujourd'hui à la manière de l'époque. c'est elle qui m'a appris à jouer aux cartes, à faire des tartes aux pommes, à aimer les vieux objets, qui m'a passé mon premier polaroid et bien d'autres choses.
quand j'étais au collège, toutes les filles parlaient de garçons. je ne comprenais pas. pourquoi elles s'intéressaient d'un coup aux êtres qui leurs avaient tirés les cheveux deux années avant ? c'était étrange... et un jour, j'ai compris. elles voulaient faire comme les grandes, avoir un "copain" et embrasser des garçons. et encore une fois je ne comprenais pas. j'avais beau les regarder, je leur trouvais rien de spécial. ils étaient pas comme mes amies. à l'époque, je ne savais pas que les filles pouvaient aimer des filles. mais quand j'ai vu deux filles s'embrasser, s'aimer pour la première fois, j'ai compris. j'étais pareille. et j'étais fière d'avoir enfin compris.
le soir, j'étais rentrée, je m'étais mise face à ma mère, en train de lire dans la cuisine, et mon père, qui cuisinait, et je leur ai dis "papa, maman, j'aime pas les garçons" ma mère avait rigolé, j'avais froncé les sourcils et, sérieuse, j'avais rajouté "j'aime les filles, voilà" et ma mère avait arrêté de rire et mon père de faire à manger et ils m'avaient souri. ensembles. "c'est génial, ma chérie ! mais tu n'es pas un peu jeune ?" ce à quoi mon père avait répondu "si elle en est sûre, alors elle n'est pas trop jeune.c'est une grande, maintenant..." et j'ai souri pendant au moins une semaine après ça. mes parents m'encourageaient à être ce que j'étais et je ne me cachais pas. mais le petit trou paumé, apparemment, n'aimait pas les personnes comme moi. c'était de vieilles mentalités, tout ça. ma grand-mère m'avait accepté, en rajoutant même un "j'en étais sûre" qui nous avait fait rire. alors pourquoi les autres n'accepteraient pas ?
après ça, j'étais sorti avec quelques filles. je les aimais bien mais, je sais pas... pas de quoi me faire trop pleurer après la séparation. et pourtant, je ne me suis jamais remise en question. les garçons restaient de simples amis possibles. et les filles... c'était différent. je les aimais. amicalement ou amoureusement. il n'y avait rien à savoir de plus
donc à mes dix-sept ou dix-huit ans, je ne sais plus exactement, je suis partie. ma mère et mon père m'ont envoyé chez ma tante (qui avait encore déménagé...) au sud de Paris. au début, j'étais pas super joyeuse. tante Marie, je la connaissais presque pas et du peu que je la connaissais, c'était pas glorieux... mais finalement, on a parlé, je l'ai bien appréciée, son appart était sympa et j'avais beaucoup de liberté. j'avais un peu été obligée de faire des grosses études mais finalement, quand j'y réfléchis un peu mieux, ça m'a plus.
et puis je l'ai rencontré un jour. elle. pardon, Elle. la belle Alba. j'avais eu un coup de foudre. elle était magnifique, cette fille. elle était tout. et d'un coup, je pouvais plus m'imaginer sans elle. merci les études, elle s'était retrouvée sur ma route. j'avais déjà rencontré des filles avant. mais j'avais jamais ressenti ça. alors, il y a eu cette soirée, la fête des diplômes. on avait un peu bu mais on s'est embrassées. à mon grand bonheur, on est sorties ensembles un peu. mais à mon grand malheur, elle n'avait pas envie que ça s'ébruite... elle n'assumait pas le fait d'aimer les filles, en tout cas je l'ai compris comme ça. et ça m'attristait tellement... pour moi, c'était normal, aimer les filles. mais pour elle, non. je savais qu'elle était différente. que notre pont de vue n'était probablement pas le même. alors un jour, j'ai essayé de l'embrasser en public, elle n'a pas voulu, j'étais hors de moi, tout s'est terminé. après ça, son image me hantait. j'avais mal. pour elle surtout. après ça, j'étais restée enfermée dans ma chambre, à pleurer, avec une tonne de chocolat et de cupcakes. et quelques jours après, un coup de téléphone... "Vio', c'est papa... -soupir- c'était pour te dire que... -pleurs étouffés- ta mère est très malade. on le sait depuis quelques temps mais on ne voulait pas t’inquiéter et on pensait qu'elle allait se remettre mais... apparemment pas. elle a décidé d'en finir. je suis désolé, chérie..." et là, c'est moi qui avait pleuré. repartie direction le trou paumé quelques heures après. en plein milieu de la nuit. l'enterrement a eu lieu pas longtemps après. grand-mère était là. elle avait l'air de rester de marbre, mais ça se voyait dans ses yeux, qu'elle cachait avec des lunettes noires de marque, qu'elle pouvait craquer n'importe quand.
j'avais à peine, quoi ? 19 ans ? et ma mère s'était suicidé pour ne pas mourir d'une maladie dont je ne sais même pas le nom. et maintenant, là, de suite, je suis à nouveau à Paris. tante Marie est partie pour être près de mon père et m'a laissé l'appart. je me suis dégoté un autre job, de serveuse, et j'espère que ça sera un peu mieux que la dernière fois...
c'est bon, j'ai les idées déjà plus claires. grand-mère avait raison, ça libère. mais là, je dois agir, pour que ça ne soit pas comme la dernière fois. espérons..."


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : j'ai pas de surnoms mais on peut m'appeler max (si on veut vraiment m'appeler ^^') ÂGE : 15 ans, oui, toute jeune SEXE : féminin jusqu'à preuve du contraire VILLE : j'habite dans le sud, près d'Avignon RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : je surveille ce forum depuis longtemps (ça sonne vachement stalkeuse...) j'ai toujours aimé le contexte, les versions, toussa toussa... et pas d'idées, le néant. puis j'ai vu ce scénario et......       COMMENT AS-TU CONNU LVER ? : grâce aux top-sites, il me semble ^^' mais ça fait trop longtemps pour ce souvenir (...environ 6/7 mois ? stalkeuse le retour) FRÉQUENCE DE CONNEXION :  au moins 3 fois par semaine, mais absente le week-end UN DERNIER MOT ? j'aime les canards  


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]freya mavor[/b] aka [i]violette marin[/i].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : jack the lad #monkeum #amourdemavie.

CRÉDITS : oim (ava + sign).

PSEUDO : anaëlle, vous savez.


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 28/6/2017, 17:51

MAIS NOOOON
FREYA
AMOUR DE MOI
JE L'AIME SI FORT JPLEURE DU SANG


j'suis si émue je sais même pas par où commencer.
bienvenue parmi nous, tu as bien fait de craquer (enfin). on va t'aimer sur une étoile ou sur un oreiller comme dirait gilbert montagné.
j'te souhaite pas bon courage pour ta fiche, elle a l'air déjà bien avancée. mais en tout cas, JE T'AIME DEJA.

(par contre, comme stipulé dans le règlement, les initiales ne sont pas acceptées ).




fuis-moi comme le cholera parce que j'suis un voyou, c'est comme ça qu'on dit. et au pire, ça t'donnera envie d'me cracher à la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : Freya Mavor

CRÉDITS : avatar : moi

PSEUDO : max


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 28/6/2017, 17:56

merci ^^ (je sais, je suis faible, j'ai craqué mais c'est pour une bonne cause)
en fait, j'ai une manie de toujours faire la fiche AVANT de m'inscrire (c'est bizarre, je sais, mais au moins, je relis, je corrige et voilà ^^)

et oui, j'ai lu le règlement mais c'était ce matin et, j'avais zappé, c'est réparé, désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) hoodwink. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 28/6/2017, 18:04

très bon choix de scénario, tu vas faire une heureuse
bienvenue à la maison


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
n°5 de chanel

JE RESSEMBLE À : vikander.

CRÉDITS : morrigan & tumblr & anaëlle & exordium & lilousilver.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 28/6/2017, 18:07

OLALALALA CE SCÉNARIO
je suis si heureuse qu'il soit pris si vite
en même temps, ça m'évite aussi un nouveau compte alors c'pas plus mal
je vais me pencher sur la lecture de ta fiche petit chat
bienvenue parmi nouuuuuus:



FALLIN' FOR YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : Freya Mavor

CRÉDITS : avatar : moi

PSEUDO : max


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 28/6/2017, 18:11

merci beaucoup, tout le monde ^^
oui, ce scénario est génial (et si quelqu'un l'avait pris, j'aurais piqué une crise, je pense )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : l. hale.

CRÉDITS : lempika.

PSEUDO : marie.


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 30/6/2017, 00:59

ALORS J'SUIS MÊME PAS PASSEE.
alors du coup bienvenue à toi en bonne et due forme ma belle.
j'ai beaucoup aimé ta fiche et tu l'as corrigée parfaitement bien.
j'ai trop hâte de voir évoluer ta petite violette et de surtout rp avec toi.  

tout mon amour pour toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : jeon jeongguk

CRÉDITS : iva. (avatar) jecn (gifs signature) anaelle (code signature)

PSEUDO : fantasy.


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 1/7/2017, 13:33

bienvenue
j'adore le choix de prénom



⊹ Paris m’étouffe. Paris me bouffe. Paris se pâme. Paris se moque de moi quand je rame et je suffoque dans les tunnels du RER. Mais je m’en moque... car j’ai ta main qui me conduit au paradis, dans le plus beau de ce Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : Park Jimin

CRÉDITS : (c)neovenus (vava) (c)pjmsx (gifs) (c)billpazuzu (signa)

PSEUDO : billpazuzu


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 1/7/2017, 14:19

La jolie Freya avec ce prénom trop chou j'adore.
Bon courage pour ce qu'il reste à faire (même si ça me paraît pas beaucoup haha )
& bravo, tu as pris un scénario. Ca c'est bien



is it you who changed or is it me ?
Snowflakes fall down and get farther away little by little. I miss you. I miss you. How much longer do I have to wait ? How many more nights do I have to stay awake to see you ? To meet you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : diego barrueco.

CRÉDITS : kawaiinekoj (a), balaclava, solsken (i), tumblr, junkiie (g)

PSEUDO : anaïs.


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 2/7/2017, 05:44

ce scénario. un superbe choix, rien d'autre à dire.
bienvenue.



ce soir, j'veux juste hurler.
hurler mes mots pesants,
avec ma voix d'adolescent qui a jamais mué.
hurler ma peur de l'abandon,
ma r'cherche frénétique d'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : taylor marie hill.

CRÉDITS : moi (ava) + moi (sign).

PSEUDO : anaëlle (ou isamongus, cf. alana et cam - nan j'balance pas, salut). sinon les intimes m'appellent bilal - même si j'm'appelle pas bilal (svp cherchez pas).


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 3/7/2017, 14:39

je m'occupe de toi dans la journée ma belle.



we have calcium in our bones, iron in our veins, carbon in our souls, nitrogen in our brains, 93 percent stardust with souls made of flames. we are all just stars that have people names.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : jack the lad #monkeum #amourdemavie.

CRÉDITS : oim (ava + sign).

PSEUDO : anaëlle, vous savez.


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 3/7/2017, 19:08

la petite violette est vraiment trop choupi. j'ai beaucoup aimé ton histoire (la partie sur la grand-mère est touchante je trouve). par contre, la fin est trop triste.
ceci dit, j'ai hâte de voir violette et alba évoluer ensemble.



Paris est à toi !

Tu es officiellement validé(e)

BIENVENUE - Bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris ! Maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité mais pas trop quand même.

- ❇️ -

LES PETITS TRUCS A SAVOIR - Si tu débarques en solitaire mais que tu es pressé(e) de jouer parmi nous parce que tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien - tu peux aller faire une demande de rp arrangé, le staff se chargera de te concocter une petite scène avec un autre membre. Mais n'hésite pas à aller te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur liste de liens et de rps ! T'as vu comme tout le monde est mignon ici ? Alors ne perds pas une seconde et vas sauter à pieds joints dans le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. Et ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlins, et on les aide à s'intégrer grâce aux mini-floods. Du coup, tu peux dès maintenant te rendre dans ton mini-flood de groupe et ton mini-flood de rang pour rencontrer quelques membres.

- ❇️ -

EN CE MOMENT SUR "LA VIE EN ROSE" - Tu rêves de voir un film à la seule lumière du clair de lune ? C'est possible grâce à l'intrigue en cours en cliquant ici. Amuse-toi également en placant des mots et expressions farfelus dans tes rps en cliquant ici.

- ❇️ -

LE PETIT MOT DE LA FIN - Si tu nous aimes aussi fort qu'on t'aime, tu peux voter pour nous et nous faire un peu de pub, on te fera des crêpes pour te remercier ! On est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi (en plus des crêpes, bien sûr). En attendant, amuse-toi bien parmi nous !




fuis-moi comme le cholera parce que j'suis un voyou, c'est comme ça qu'on dit. et au pire, ça t'donnera envie d'me cracher à la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : lbs.

CRÉDITS : nightblood (a) ; peewee (s)

PSEUDO : hyalin/sam.


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette 4/7/2017, 15:09

toute mimi.
bienvenue en retard!


SOBER :: we're fading 'Til daylight, we're jaded We know that it's over In the morning, you'll be dancing with all the heartache And the treason, the fantasies of leaving But we know that, when it's over you'll be dancing with us ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: don't hide who you are and who you love - Violette

Revenir en haut Aller en bas

don't hide who you are and who you love - Violette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bonne fête, Hide-hime. [Pv]
» [Mai] Taeyang Hide Doubt Version
» All we do is hide away {Dranna}
» Chimère # I know you suffered But I don't want you to hide It's cold and loveless I won't let you be denied
» Un cadeau pour maman? Menteur! ft.Hide-sama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-