Partagez|

Lu' Reine De Pique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Lu' Reine De Pique 2/7/2017, 19:54



Ludivine Potts

featuring Hanna Beth

NOM : Potts, cinq lettres , sans importance , sans signification à mes yeux juste cinq lettres, le nom de mon père , le mien. Cinq lettres qui sonnent plutôt bien alors je ne me plains pas. PRÉNOM : Ludivine, un prénom angélique si proche de la petite fille que j’étais et pourtant si loin de la femme que je suis devenus. Ludivine un prénom qui se chante, un prénom qui se siffle, mon prénom.
ÂGE :25 ans l’heure des grands choix et pourtant je suis toujours aux mêmes points depuis mes 20 ans, complètement paumée. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 8 janvier 1992 dans le sud , à Biarritz mon petit accent du sud à vite disparu à  la suite de mon arrivée à la capitale. ORIGINES :Ça intéresse réellement quelqu'un ? Pour moi je suis juste française je me pose pas la question. D’où je viens ? Je m’en fous et c’est bien comme ça.ORIENTATION SEXUELLE : Uniquement les hommes faisait trembler le creux de mes hanches  dans le passé mais maintenant j’ai appris à ne pas faire le difficile tout le monde est le bienvenue dans mon lit. La chair avant les sentiments, il n’y a que ça de vrais pour ne pas souffrir... Je suis une Bisexuelle assumée.STATUT CIVIL : Après lui je me suis jurer une chose c’est de plus aimer, l’amour c’est douloureux c’est comme de la drogue ça te détruit à petit feu alors vaut mieux éviter l’amour. La chair ça suffit. L’amour c’est la passion, ça te dévore, tu le sens jusqu’aux plus profonds de ton âme, ça ne te quitte pas. Je l’ai connu lui, Em’ son prénoms me faisait tomber à la renverse je pouvais crever pour lui c’était une drogue, la mienne, ma drogue et pourtant d’un coup tout redescend. Je me retrouve ici sans lui, seule, plus rien. Je suis perdu, il n’y a plus de sens. Je réapprends à vivre sans lui et des que je pense à lui dès que son nom traverse mon esprit c’est comme un couteau qui pénètre mon cœur pour me rappeler son absence. J’ai connu l’amour, le vrai, le dur qui détruit tout sur son passage mais surtout qui m’a détruit. L’amour ? C’était lui le miens … Et malheureusement c’est toujours lui. Et puis quand tu le vois avec une autre, tu’es mal, tu t’enfiles tout ce que tu peux pour ne plus avoir cette douleur qui te bouffe, qui te ronge, qui te retourne le bide. L’amour ça ne dure pas je l’ai appris. Tu donnes tout et pourtant à un moment sans faire de bruit ça t’abandonne sans un bruit te laissant le cœur en miettes, détruite au sol pour refaire sa vie avec une autre… Alors maintenant je Vagabonde de lit en lit, femme mariée , homme marié, célibataire tout y passe. Pas d’attache, pas de limite. ÉTUDES/MÉTIER :Aucune étude à mon actif, j’ai tout plaqué pour un visage qui pourtant me poussait à continuer. Pour son sourire, son corps, son amour j’avais tout plaqué.Alors maintenant je touche à tout.Tout  ce qui peut me rapporter un peu d’argent,  du légal ,du illégal peu importe. Je change de métiers  autant des fois que tu changes de sous-vêtements. Mais actuellement je bosse dans une pompe à essence la semaine et le week-end serveuse dans un bar de la ville.. PASSION(S) : Je n’ai pas vraiment de passion. Rien de spécial j’aime me vider l’esprit, je bouge sans cesse. Impossible de rester en place. La fille de l’ombre, la fille de minuit qui erre court quand la pénombre a pris le dessus, je n’aime pas rester chez moi j’erre, je traîne, je marche, je cours. Vagabonder de lit en lit avec eux. La liberté. J’aime me comparer à la vodka, la dure, la vraie. Celle qui te tille la gorge, qui te brûle qui te réveille. Celle qui t’embrouille, qui te fait tourner dans le vide, qui te laisse allonger sur le sol, te laisse sans souvenir quand tu en abuse de trop. GROUPE : Salut les amoureux, avant c’était l’amour passionnel le vrai puis Em a tout changé. Je ne m’attache plus, je vis ma vie, des petites histoires par-ci par là sans grand intérêt, peu de sentiments justes beaucoup de plaisir. Pas d’amour passionnel, pas de blessure pas d’abandon. Je m’enfuis aussi vite que je suis arrivée laissant juste mon odeur sur les draps. RANG :Ce parfum possiblement amer avec les mauvais souvenirs, ravive les rancunes et pourtant cette douceur qui reste présente. Le Black Opium de YSL c’est ton odeur clairement une petite touche de vanille comme la douceur qui effleure ta peau, les arômes naturels sucrés qui viennent titiller les narines. Puis les nuances qui viennent tout achevées, un parfum de caractère, sombre, l’envie de perdre la tête .Puis qui s’estompe ne laissant la place qu’au manque … à l’abandon.
PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : Le scénario plus que Parfait de Mr. Em'.

- ❇ -

CARACTÈRE : Par où commencer mon caractère est surement le meilleur reflet de ma vie, quand j’étais petite j’étais un ange puis la vie, mes choix, mes rencontres on fait de moi la fille que je suis aujourd’hui la fille que tu pourrais qualifier comme le bras armé de Satan en talons hauts.  Indépendante, une seule personne ne me guide, une seule personne  peut me dire quoi faire. Cette personne c’est moi. J’incarne parfaitement la bipolarité poussée à l’extrême. Je peux passer du rire aux larmes, je change d’avis tout le temps, toujours indécise. Après c’est plutôt simple avec moi soit ça passe soit ça casse, mais sache qu'en aucun cas je vais chercher l’admiration ou la sympathie de quelqu’un. Oui si personne ne m’aime ce n’est pas grave je me ferais la discussion toute seule (besoin de personne dans ma vie je suis trop drôle tu vois ?).Les gens t’abandonnent tous tôt ou tard alors à quoi bon compter sur eux. Fin bref, j’ai aussi des trucs positifs à dire, je ne veux pas me la jouer peu modeste mais passer une journée avec moi on s’assure de rigoler bon c’est aussi un bon moyen de s’attirer des problèmes. Oui j’attire les problèmes comme un aimant, mais c’est plus fort que moi j’aime tester mes limites toujours plus fort toujours plus loin. Insouciante et parfois même fragile je me mets toujours dans les plus grosses emmerdes sans penser aux conséquences. Je suis froide je donne rarement ma confiance c’est simple j’ai construit ma petite forteresse au fur et à mesure que les gens m’ont déçu.Puis si tu veux savoir je suis une amie très nul, fin si tu crois que tu peux m’appeler pour te plaindre parce que ton mec t’as trompé bah attends-toi plutôt à ce que je sois la meuf qui a couché avec ton mec et non l'amie à qui tu vas te plaindre et bouffer de la glace devant les feux de l’amour, par contre si tu veux faire le tour du monde en culotte chaussette je suis là. Cacher un cadavre. Je peux t’aider à creuser. J’évite de m’attacher j’ai fait l’erreur une fois pas deux puis surtout les gens sont souvent très vite déçu de moi alors je préfère qu’ils n'attendent rien de moi. Je gâche toujours tout, une bombe à retardement qui peut exploser à tout moment. L’idée d’être abandonné me fait bien trop peur. On va y aller franchement je suis le genre d’espèce qu’on peut appeler de garce, la compagne de Satan, la fille qui n’éprouve aucune empathie qui pense à elle avant tout.Je suis un peu trop franche, un peu trop séductrice, un peu trop paumée. La casse burne de service, qui prône le je m’en foutisse avec classe. Je fais du bruit, je veux qu’on me remarque. Je parle plus fort, j’agis plus fort c’est tout ou rien. Je suis une vagabonde de temps modernes, je ne reste jamais en place, je n’aime pas ça. Je souille mon corps à coup d’encre, je nique mon esprit à coup d’alcool. Sinon autre aspect de mon caractère de feu, je suis une femme colérique, je peux m'énerver facilement si quelque chose me contrarie et je suis rancunière en plus de ça. Avec moi c’est tout feu, tout flamme c’est passionnel, je suis jalouse, possessive. J’aime avoir le dessus mais bon je pense que tu l’avais déjà compris, je suis aussi une mauvaise joueuse (ouais je triche au monopoly et alors. L’arrogance, le sarcasme, l’ironie sont mes meilleures amies. Je déteste parler de moi, alors s’il te plaît évitons les séances en mode tu es mon psy car on ne va pas être amis sinon. Je dois aussi avouer que je suis un peu manipulatrice mais toujours pour la bonne cause je le jure. Je t’ai dit que j’étais une fille assez têtue? Bon sinon on me qualifie de peste mais bon j’aime penser que les gens me trouvent juste un peu trop supérieure à eux, c’est plus sympa comme ça. Après je suis aussi une personne souriante avec une grande force d'esprit. Femme sauvage, femme frivole, femme blessée, femme paumée, Ludivine Potts, c’est moi. Pour conclure je dirais juste que je suis une tornade, une tempête quand je rentre dans ta vie que ça soit en bien ou en mal tu le sens.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? Pigalle, la fête, les plaisirs, la dentelle, la légèreté. Les néons, les lumières qui éblouissent mes yeux quand j’ai bien trop bu, le lieu des tentations, des fantasmes, un lieu toujours en mouvement, toujours plus vite sans s’arrêter. Poser mes fesses sur un banc admirer les gens déambuler bien trop bourré dans les rues, les prostitués vendaient leurs corps sans plus aucun tabou. Me lever entrer dans ce bar, danser bouteille à la main jusqu’à pas d’heure. Les théâtres, les bars les trous noirs. Ce genre de soirée à Pigalle où il ne reste que le flashback et ce petit tiraillement aux creux des lèvres. Revenir encore pour suivre le mouvement oublié noyer mes problèmes, corriger mes maux avec les plus grands vices que peut offrir la vie parisienne. La place Pigalle … DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : Cocon, addictif, Magique. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : Plaisir , éphémère  , abandon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 2/7/2017, 19:54



no broken hearts in the club.

Que tu refasses mes stocks de sérotonine que tu me dises que c'est rien

Aéroport Paris Charles-de-Gaulle  Je prends le premier taxi qui se trouvait à l’entrée de l’aéroport. Un départ sans message et un retour sans message non plus. Les idées claires pour une fois. L’impression de revenir sans être jamais réellement partie, rien n’a changé. Je le sentis direct Paris m’avait manqué , c’était là où je devais être. Je monte dans un taxi lui demandant de me ramener vers un hôtel. Ma tête posait contre la vitre je sous pire regardant le paysage… Mes yeux se ferment et je repense à tout ce qui s'était passé.

Je pourrais vous dire que ma famille était pourrie et c’est pour cela que je suis horrible parfois, mais pas du tout. J’ai eu la chance d’avoir une mère aimante et un père plus que protecteurs. Il avait tout donné pour que je puisse manquait de rien. J’ai grandi dans un nid plein d’amour et de respect mes parents s’aimaient et il m’aimait. Parfois, je trouve même que mon enfance était presque idyllique, je n’avais aucun souci, aucun problème. Oh si j’avais déjà mon petit caractère de feu et insouciant, mais mes parents étaient toujours là pour assurer ma protection et me donner l’attention que j’avais besoin.

Mais mon histoire ne commence pas à l’enfance non, elle commence à l’âge de la liberté, l’âge de mes choix. Fin dix-neuf ans début des  20 ans, mes 20 ans. Le tournant, Emeryck, mon tournant. Il est rentré dans ma vie et il a tout chamboulé. Mais d’un côté, je lui dois certains trucs, il m’a fait connaitre les vrais plaisirs, avec lui, j’ai su assumer sans avoir peur du regard des autres. C’était l’amour enfin pour moi, j’étais amoureuse, ce n'était pas sain non loin de là, c’était destructeur. Ça nous consommer petit à petit. Mais je l’aimais plus que tout. Puis vient la prison. Mais quel con ! La prison bordel de merde ce n 'est peut-être pas assez compliqué pour lui… Rien n’y fait, je l’aimais. Alors je quitte tout, mes parents partent dans le sud profité de leur retraite et moi, je reste avec lui… Je l’aime. Il m’aime… Enfin, je crois qu’il m’aime, j'espère qu’il m’aime.

Mes yeux s’ouvrent, mon cœur s’accélère repenser à tout ça me déchirer de l’intérieur. Penser à ses mains enlaçant mes hanches, effleurant ma peau… Une torture qui me rappelle à quel point il a creusé un vide dans mon cœur, dans mon âme. Un trou béant, un trou noir dans lequel je me noyais et ceux même après 5 ans. Cinq ans et pourtant, il est toujours là dans mon esprit torturé. J’avais tout plaqué pour Londres il y a 5 et pourtant me revoilà dans ce taxi de retour chez moi, dans ma capitale… Je soupire, je ferme à nouveau les yeux.

Je me rappelle ce jour il y a maintenant presque 5 ans, ce test dans les mains. Comment une goutte de mon urine avait pu tout changer ? Pourquoi ? J’étais enceinte. Émeryck était le père, le père en prison. Et moi la mère paumée qui venait à peine d’avoir vingt ans et pourtant enceinte. Je ne pouvais pas l’assumer je le savais et pourtant les jours passent et je me dis que c’est mon enfant, notre enfant. Je m’en souviens, j’avais même presque hâté d’annoncer à Em' la nouvelle. Pauvre idiote, oui ! J’allais lui dire j’avais fait mon échographie, j’allais lui dire. Et bim, la vie est une chienne comme on dit. Je loupe la marche, je déboule sur cinq étages puis plus rien... Trou noir. Le lendemain je me réveille douleur à la tête, tiraillement dans le ventre... Je me sens vide. À peine les yeux ouvert que je me mets à crier, je voulais savoir comment aller mon bébé… Oui mon bébé je l’avais enfin dit les miens… Puis le regard du médecin… J’ai compris. Il n’y avait plus de mon bébé… Il n’y avait plus de bébé du tout. Une fausse-couche, ma fausse-couche. Plus d’enfants, juste moi, plus paumé que jamais. Je voulais en buvant à ne plus tenir debout, à me droguer jusqu’à ne plus rien ressentir ne plus penser à lui, au bébé, à Emeryck, à eux … Mais je ne réussis pas. Em' ne savait rien. Et je comptais rien dire à personne, rien je ne dirais rien à personne.

J’avais fait mon choix, pas de lettre, pas d’au revoir. Rien. J'avais pris toutes mes affaires et j’avais mis les voiles espérant quand même qu’Emeryck à sa sortie prendrait de mes nouvelles pour pourquoi pas tout recommencer. Pourtant, lui ne prendra jamais de mes nouvelles. Rien. Comme si je n’étais personne à ses yeux, alors que moi, je ne cesse de penser à lui… Et puis je tombe. Ma première année à Londres, je les passais dans un hôpital Psychiatrie. Ce fut affreux. . Sans nouvelles. Je deviens folle, je ne dors plus, je me drogue, je me fais du mal, je m’en veux. Je tourne, j’erre, je traîne, je crie, je pleure. Des calmes, des antidépresseurs, tout y passent, tout pour atténuer la douleur. Les psys. J’étais seule, personne pour moi. Je pensais que je pouvais compter sur lui, mais non, j’étais seule, je n’avais plus de force. Il m’a fallu un an, un an pour sortir de cet hôpital et essayer de me reconstruire. Je le savais, je devais l’oublier à refaire ma vie. Alors ma deuxième année, je la passais à essayer de me reconstruire. Je sors, je bois, je danse, je me fais quelques amis pas très fréquentables, je profite de Londres. Je travaille, je vends mon corps quand j’ai vraiment besoin d’argent. Je crois que je remonte la pente. Trois ans et je mène toujours une vie de débauche la quatrième fut plus calme et la cinquième me fit comprendre que je n’avais plus ma place à Londres. Non ma place, elle était à Paris, je devais retourner chez moi. Je ne me l’avouais pas, mais je voulais aussi revoir Em'. C’était comme ça, je le savais Londres n’était plus fait pour moi, je devais revenir. J’avais essayé, cinq ans pour être certaine qu’il n’y avait plus rien d’amoureux ou de douloureux dans mon cœur.

Et c’est en repensant à tout ça que je me rends compte que ces cinq ans non servis à rien, oh si j’ai bien profité, j’ai essayé de passer à autre chose et pourtant rien n’y fait. Mes yeux se posent sur mon poignet gauche on peut encore y voir la marque de l’attache. C’était un soir, la deuxième semaine de mon enfermement, j’avais complètement pété un câble, les médecins étaient obligés de m’attacher si fort que quand je continuais de me débattre, je me suis brûlé le poignet avec l’attache qui serrait mon poignet gauche. Je soupire, levant les yeux… Il y avait un goût d’inachevé, je devais revenir. J’ai fait semblant de passer à autre chose, comme je sais si bien le faire. Finalement, je n’ai pas beaucoup changé. La même fille malicieuse, jalouse et dévergondée…

La voiture freine, je prends mon sac, je sors, j’arrive devant une bâtisse. Je ne bouge plus presque tétaniser. C’était lui Emeryck, les miens… Et pourtant, il n’est pas seul. Elle est là elle. Comme si on venait de me donner coup de pied dans le ventre, je recule. Mon regard ne les lâche pas. Elle a cette bague. Cette bague que moi, je n’ai jamais eu. Il me manquait, cinq ans, c’est long. Je n'avais imaginé pleins de choses, mais jamais qu’il avait refait sa vie avec une autre. Aucune nouvelle, cinq ans à essayer de reboucher ce trou béant qu’il a creusé dans ma poitrine. Et ce connard se fiance, se marie avant ce que vous voulez quoi ! Un an dans un hôpital... Quatre ans à me souiller le corps l’esprit, à essayer de l’oublier, car il ne donne pas de nouvelle pour finalement le voir enlacer une autre. Non, je ne pouvais surement pas digérer ça. J’ai mal, tout se bouscule et pourtant, une seule idée me vient en tête. Je dois reprendre ma place… Mon retour n'était surement pas attendu, mais une chose est sur, c’est que mon retour va être remarqué…



de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : Choco ou Chloé. ÂGE :19 ans SEXE : F VILLE : IDF RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : j'ai craquer pour le scena d'em'. COMMENT AS-TU CONNU LVER ? :bazzart. FRÉQUENCE DE CONNEXION : des que je peux UN DERNIER MOT ? j'ai faim un peu là .


Code:
[color=#D04040]● [/color][b]hanna beth[/b] aka [i]ludivine potts[/i].
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 2/7/2017, 20:24

Cette fiche vide est de la torture Madame Potts.

Bienvenue parmi les fous!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 2/7/2017, 21:57

Attention minute bipolaire  

Toi. Je t'aime pas. Mais alors pas du tout     Tu touches à mon mari je te frapperais  

Sinon, tu es belle quand même  
Je vais adoré te détester je le sens  
En tout cas bienvenue parmi nous ma belle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : mads.

CRÉDITS : (ava) lempika. (sign) anaëlle.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 2/7/2017, 23:11

bienvenue chez toi ma toute belle


chanel n°5, de l'or entre mes seins. la nuit tout est plus simple, j'emmerde tes voisins. mais quand vient la nuit, et que sonne l'heure de faire un tour. j'ai comme des envies, d'aller voir ailleurs mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 3/7/2017, 08:54

Merci à vous pour votre accueil.  
Em' je la remplis petit à petit c'est pour faire durer le suspens

Sefia White a écrit:
Attention minute bipolaire  

Toi. Je t'aime pas. Mais alors pas du tout     Tu touches à mon mari je te frapperais  

Sinon, tu es belle quand même  
Je vais adoré te détester je le sens  
En tout cas bienvenue parmi nous ma belle

Je l'ai touché en première déjà  donc je le touche quand je veux
bon malheureusement tu es plus que belle   En tous  ça va être super cool j'ai hâte  Mercii à toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : taylor marie hill.

CRÉDITS : moi (ava) + moi (sign).

PSEUDO : anaëlle (ou isamongus, cf. alana et cam - nan j'balance pas, salut). sinon les intimes m'appellent bilal - même si j'm'appelle pas bilal (svp cherchez pas).


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 3/7/2017, 14:52

haaaan, hannah beth.
bienvenue parmi nous et bon courage pour supporter em.



we have calcium in our bones, iron in our veins, carbon in our souls, nitrogen in our brains, 93 percent stardust with souls made of flames. we are all just stars that have people names.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 3/7/2017, 15:18

woua, j'adore hanna, elle est magnifique. très bon choix de scénario, j'ai hâte de voir ce que ça va donner pour la suite!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
n°5 de chanel

JE RESSEMBLE À : roden.

CRÉDITS : blue comet & tumblr & exordium & little liars.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 3/7/2017, 19:20

je suis en adoration devant ton choix d'avatar
excellent choix de scénario également que tu nous as fait là
bon, mes autres moi -olyana et maxine- ne vont pas te porter dans leur cœur par contre
je te souhaite tout de m^me la bienvenue à la maison petit chat



I AM DROWNING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 3/7/2017, 19:47

Merci à tous
Maribelle- Je suis en amour pour ton pseudo (et bon holland quoi )
 j'ai déjà hâte de me faire détester oops
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 3/7/2017, 20:18

JAPPROUVE CETTE FICHHEEE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
j'adore de dior

JE RESSEMBLE À : mads.

CRÉDITS : (ava) lempika. (sign) anaëlle.

PSEUDO : FREAKSHOW (laurine).


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 3/7/2017, 20:48

Ludivine Potts a écrit:
Maribelle- Je suis en amour pour ton pseudo (et bon holland quoi )

merci pour le pseudo, c'était mon idée


chanel n°5, de l'or entre mes seins. la nuit tout est plus simple, j'emmerde tes voisins. mais quand vient la nuit, et que sonne l'heure de faire un tour. j'ai comme des envies, d'aller voir ailleurs mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : joanna.

CRÉDITS : (ava) hoodwink. (sign) pray, bebe rexha.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 4/7/2017, 10:06

ludivine, je la vénère d'avance j'ai hâte de voir le bordel qu'elle va foutre à paname
et puis, elle s'entendrait tellement bien avec ma siam il faut absolument que j'arrive à refaire ce compte au plus vite



Paris est à toi !

Tu es officiellement validé(e)

BIENVENUE - Bravo, bravo, tu es venu(e) à bout de ta fichounette et tu as été accepté(e) à Paris ! Maintenant tu es libre de faire tes premiers pas en toute tranquillité mais pas trop quand même.

- ❇️ -

LES PETITS TRUCS A SAVOIR - Si tu débarques en solitaire mais que tu es pressé(e) de jouer parmi nous parce que tu es un fou/une folle de rp, accro jusqu'à la moelle - oui oui, on comprend ça très bien - tu peux aller faire une demande de rp arrangé, le staff se chargera de te concocter une petite scène avec un autre membre. Mais n'hésite pas à aller te faire de nouveaux amis qui n'ont qu'une envie : t'avoir dans leur liste de liens et de rps ! T'as vu comme tout le monde est mignon ici ? Alors ne perds pas une seconde et vas sauter à pieds joints dans le flood et/ou la chatbox pour devenir le number one du délire. Et ne t'en fais pas si tu as un peu peur de faire le premier pas : les petits timides, on leur fait de gros câlins, et on les aide à s'intégrer grâce aux mini-floods. Du coup, tu peux dès maintenant te rendre dans ton mini-flood de groupe et ton mini-flood de rang pour rencontrer quelques membres.

- ❇️ -

EN CE MOMENT SUR "LA VIE EN ROSE" - Tu rêves de voir un film à la seule lumière du clair de lune ? C'est possible grâce à l'intrigue en cours en cliquant ici. Amuse-toi également en placant des mots et expressions farfelus dans tes rps en cliquant ici.

- ❇️ -

LE PETIT MOT DE LA FIN - Si tu nous aimes aussi fort qu'on t'aime, tu peux voter pour nous et nous faire un peu de pub, on te fera des crêpes pour te remercier ! On est un club de folie nous, et on a hâte de partager des tas de choses avec toi (en plus des crêpes, bien sûr). En attendant, amuse-toi bien parmi nous !


i pray to god.
he's like one too many drinks and my intuition starts to sink.
it's like ba-da-da-da-da-da.
your shadows, they follow and they're haunting me.
where'd you go, this hollow soul is lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : lbs.

CRÉDITS : nightblood (a) ; peewee (s)

PSEUDO : hyalin/sam.


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 4/7/2017, 15:13

bienvenue en retard.


SOBER :: we're fading 'Til daylight, we're jaded We know that it's over In the morning, you'll be dancing with all the heartache And the treason, the fantasies of leaving But we know that, when it's over you'll be dancing with us ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique 4/7/2017, 19:11

Merciii Iris (vivement Siam alors )
Loup- Ton speudoooo Mercii
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lu' Reine De Pique

Revenir en haut Aller en bas

Lu' Reine De Pique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La reine prend le cavalier, ou comment la dame de pique eut raison du valet de coeur ♠ Paris
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine du Rock se présente !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: Viens et entre dans la danse-