Partagez|

Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jamie Dornan

CRÉDITS : idk

PSEUDO : Petit Prince


MessageSujet: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 6/10/2017, 19:19


Une nouvelle journée, et une nouvelle journée de boulot donc pour moi. Cette semaine je suis de nuit et je pense que je préfère largement être de nuit puisqu'au moins, je peux profiter de mon fils la journée et m'occuper également de mon appartement évidemment. J'essaie d'être le plus automne possible et de ne dépendre de personne, que ça soit femme de ménage, nounou ou autre, je veux ou plutôt j'essaie de tout faire tout seul. Ce matin, comme tous les matins d'ailleurs que je sois de nuit ou non d'ailleurs, je prépare les affaires et le petit-déjeuner de mon fils avant de le réveiller pour l'école. Milo n'est pas forcément très motivé le matin, mais il sait qu'il n'a pas le choix alors il râle. Il râle simplement lorsqu'il est à la maison puisqu'une fois à l'école et avec ses copains tout va dans le meilleur des mondes. Petit-déjeuner fait, Milo est prêt et nous voilà sur le chemin de l'école. Après avoir déposé mon fils, c'est au super marché que je me rends et oui, il faut bien faire les courses quand même de temps en temps et avec un petit bonhomme de quatre ans, il faut assez souvent les faire d'ailleurs. Courses faites, retour maison avec rangement des courses et rangement de la maison, jusque là je gère plutôt bien même si j'ai encore du mal avec la machine à laver, je vais bien finir par la dompter celle là aussi, j'y crois !
Lorsque tout ça est fait et que la journée touche à sa fin c'est mon fils que je retrouve en sortant de l'école. Goûter, jouer, rigolade, douche, de nouveau un repas et au lit, tout est organisé chez nous et presque au millimètre près puisque je tiens à ce que Milo est un bon rythme de vie et ne sois pas trop décaler durant la semaine. Oui, je prends mon rôle de père au sérieux et à la lettre de sa naissance. Dans la soirée, c'est la voisine qui arrive chez moi, une voisine retraité qui est comme une grand-mère pour mon fils, je peux donc partir tranquille à l'hôpital. Lorsque j'arrive, je récupère rapidement mes dossiers et retrouve mes collègues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 6/10/2017, 20:22

Depuis plusieurs semaines maintenant, je vis quasiment à l'hôpital. Du matin au soir et du soir au matin. Je passe clairement plus de temps dans cet hôpital que dans l'appartement que je partage avec Marc. Son grand, son immense appartement parisien plein de poudre aux yeux. Bon je ne vais pas mentir, c'est agréable de vivre dans un tel endroit, surtout Apres avoir connu les foyers. Mais pour autant je ne m'y sens pas chez moi. Et pour cause, c'est l'appartement de Marc et non le mien. Mais après mon internat, j'envisage de prendre mon propre appartement et de quitter Marc. Pour le moment, j'ai encore besoin de lui, et il a encore besoin de moi. Je sais que c'est mal, je me dégoûte de faire ça. En gros, je couche avec un mec pour du fric, je ne suis finalement pas mieux que les p*tes du bois de Boulogne. J'essaie de me convaincre du contraire, mais tout ça me fait perdre pas mal d'estime de moi.

Cependant je met tout cela de côté quand je suis à l'hôpital. Parce qu'il n'y a que la médecine qui compte pour moi quand je suis ici. Enfin... presque que la médecine. La plupart des internes sont entrain de dormir. Ils profitent des quelques heures qui nous sont accordés pendant le roulement entre les titulaires de jour et ceux qui arrivent pour la nuit. Seul Gabriel et moi sommes levés. Gabriel, c'est mon acolyte et mon rival à la fois. Nous nous apprécions beaucoup, mais nous sommes en compétition. Nous sommes les meilleurs. Et j'aime cette compétition entre nous, ça me stimule, ça me pousse à être meilleure, à travailler plus dur.

Ce soir, nous sommes tout les deux, ainsi que deux autres internes encore endormis, sous la tutelle du docteur Le Kervelec. Ses dossiers sont prêts, Gabriel et moi nous en sommes chargés. Cet homme est tout simplement superbe. Il est beau, il est intelligent, il est gentil, il est mature, il est doué... Je fond complètement. Mais je ne suis pas la seule. Je vois comment les autres femmes le regardent. Internes, titulaires, infirmières et patientes. Il fait craquer tout le monde. En même temps, avec cette fois et ce sourire, quelle femme ne succomberait pas. Oh je n'espère rien avec lui. Il reste un fantasme. Ce n'est pas comme s'il était accessible... et moi non plus. Premièrement je ne suis pas célibataire, et ensuite, j'ai bien trop peur de fréquenter un homme de qui je risquerai de tomber amoureuse. J'ai bien trop peur de l'amour et je ne fais confiance à personne. Ça pourrait arriver avec un homme comme lui. C'est aussi pour ça que je suis avec Marc, pas de risque de tomber amoureuse avec lui.

Je le vois arriver. Lui ne m'a probablement pas remarqué. Pourquoi me remarquerai t'il? Je m'efforce de ne pas le regarder, mais parfois c'est plus fort que moi. Il récupère ses dossiers et nous rejoint près du tableau d'affichage. Bonsoir docteur.Quand mes yeux rencontrent les siens, difficile de m'en détaché. Je m'efforce de contrôler ma température corporelle afin de ne pas rougir, mais j'ai toujours cette foutue sensation dans le ventre à chaque fois qu'il s'approche de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jamie Dornan

CRÉDITS : idk

PSEUDO : Petit Prince


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 7/10/2017, 16:34


L'amour, ça fait très exactement quatre ans maintenant que je n'y crois plus. J'ai été marié au premier amour de ma vie, j'ai été heureux, j'ai voulu des enfants elle non, mais elle a tout de même sacrifié son corps pour me donner un fils, un fils merveilleux dont elle n'a pas voulu et qui a engendré sa fuit je ne sais où. À partir de ce moment-là, ce moment où je me suis retrouvé seul dans cet hôpital avec mon fils je suis me suis promis que plus aucune femme ne rentrerais dans ma vie pour la détruire de nouveau. Depuis quatre ans maintenant je me consacre uniquement au bien de mon fils et de mes patients, rien ne compte en dehors de ça, pas même moi visiblement. C'est extrêmement compliqué pour un père de s'occuper seul d'un nouveau-né, c'est compliqué de trouver les mots pour rassurer et les remèdes pour soigner les maux bien que je sois médecin chirurgien j'ai pas toujours toutes les solutions. Depuis environ deux ans maintenant je dois répondre sans cesse aux centaines de questions que me pose Milo à propos de sa mère « Elle est où, comment elle s'appelle, pour elle est partie, à quoi elle ressemble, pourquoi elle me veut pas » et j'en passe des tas d'autres. Je sais ou du moins je me doute que mon fils souffre de cette absence et qu'il en souffrira encore longtemps, j'ai beau donner tout mon amour a ce petit homme je ne comblerais jamais l'amour maternelle. Est-ce que j'aurais dû refaire ma vie rapidement et qu'il puisse avoir un repère féminin dans sa vie ? Peut-être. J'ai peut-être été égoïste en pensant qu'à moi sur ce point-là.

Ce matin en revenant de l'école j'ai retrouvé Léo, ou plutôt c'est elle qui m'a retrouvé je ne sais pas depuis combien de temps elle est à Paris, depuis combien de temps elle me suit. Je ne sais pas si c'est un rêve ou bien un cauchemar, je ne sais pas quoi faire ni même quoi dire. J'ai peur d'avoir de nouveau des sentiments pour elle, après tout c'est mon premier amour et la mère de mon fils ça n'est pas rien. Une discussion rapide qui n'a amené à rien au final, je ne sais pas si elle est là pour son fils ou alors pas du tout. Je me suis rendu au boulot pas forcément bien dans ma peau. En général je ne suis pas le genre d'homme à sourire, ouais, j'ai perdu mon sourire au départ de ma femme. Femme, ou ex-femme au final je ne sais même plus. Je sais que lorsque je franchis les portes de l'hôpital je dois laisser mes soucis de côté. « Bonsoir docteur. » Mince, les internes. J'oublie toujours que j'ai quelques nouveaux avec moi lorsque je prends mes gardes. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir leurs donnés à faire ? En voyant la tête de certains je me dis que je ferais mieux de les envoyer dormir tout simplement. « Bonsoir. » Je reste tête baisser pour regarder mes dossiers et savoir sur quoi je peux les laisser intervenir, pas simple. Je soupire n'ayant vraiment aucun cas intéressant pour l'instant. Peut-être dans la nuit qui sait. Je relève alors la tête. « Bon, je suis désolé mais pour l'instant j'ai vraiment rien à vous proposer. En tout cas rien de palpitant pour des internes alors si vous souhaitez vous reposez vous pouvez. Garder vos bipper à coté de vous. » La seule chose dont j'aurais besoin c'est éventuellement de quelqu'un pour donner un coup de main niveau administratif, mais je sais bien que c'est quelque chose dont les internes ont horreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 7/10/2017, 18:29

Nous n'avons plus qu'à attendre l'arrivée du docteur Le Kervelec, Gabriel et moi. Toujours les deux même, au garde à vous. J'espère vraiment que je pourrais voir une procédure intéressante cette nuit. Et surtout j'espère que le docteur me laissera intervenir. Je sais que ce n'est pas toujours évident pour les titulaires de nous passer les commandes, mais il le faut pour notre apprentissage. Nous sommes les titulaires de demain et nous devons pratiquer pour être performants.

J'ai parfois l'impression qu'il me regarde. Mais quand je vois son attitude ce soir, je constate que c'était uniquement dans ma tête. Je me fais probablement des idées. C'est même certain. Il me regarde à peine. Il ne me porte pas la moindre petite attention. C'est tout à fait normal, mais je suis un peu frustrée quand même, sans savoir pourquoi. Cependant il m'achève complètement quand il nous annonce qu'il n'a absolument rien à nous confier. Je crois que là, la déception s'affiche clairement sur mon visage. Nous échangeons un rapide regard avec Gabriel. Il est tout aussi dépité que moi. Finalement, il décide d'aller se coucher et d'attendre une intervention intéressante. Pas moi! Je sais que le docteur Fabre à une opération très complexe et très risquée. Je décide d'aller l'observer. Peu être que le docteur Le Kervelec va aller l'observer lui aussi.

Je ne lui demande pas la permission. Je n'ai pas besoin de sa permission pour observer. Je n'ai pas envie qu'il m'envoie bouler encore une fois. Je me rend en salle de pause et je me prépare une grande tasse de café. Puis je rejoint l'observatoire, attendant sagement que le docteur arrive pour son opération.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jamie Dornan

CRÉDITS : idk

PSEUDO : Petit Prince


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 12/10/2017, 21:39


C'est pas toujours simple d'avoir des internes sous son ails, surtout au début et surtout le soir puisqu'il y a des soirs où oui effectivement, c'est calme et puis d'autre ou c'est l'urgence. Maque de chance pour mes internes de ce soir, ça semble être plutôt calme ce soir. Ne sachant pas vraiment où les envoyer pour l'instant, je leur propre de se reposer tout simplement tout en gardant leur bipper si jamais j'ai besoin de faire appel à eux durant la soirée. Alors qu'ils partent je ne sais où dans l'hôpital, de mon côté je vais en salle commune pour étudier mes dossiers du soir. D'un seul coup je me rends compte que j'aurais bien besoin de l'un d'entre eux pour faire la tournée des patients et voir si tout va bien. J'attrape alors mon bipper et je compose le numéro de l'un d'entre eux sans trop savoir à qui j'aurais à faire par la suite, j'espère simplement que j'ai pris le bon et donc que j'ai biper l'interne féminine qui, je dois bien le reconnaître me plaît tout de même. Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir une légère ressemblance avec mon ex femme ou non, mais je trouve cette demoiselle assez charmante, simplement il m'est impossible de lui dire ou de faire quoi que ça soit puisque je suis tout de même censé être son supérieur. Je souffle alors un bon coup pour sortir tout ça de la tête et attend sagement l'interne avec la tablette sous le bras, celle qui contient les dossiers des patients, pour commencer le tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 16/10/2017, 16:38

J'étais tranquillement installée à l'observatoire, avec mon café, quand le docteur arriva en salle d'opération. Je le regarde enfiler sa blouse à l'aide des infirmières et se préparer à l'opération. J'en ai déjà l'eau à la bouche. Je rêverai de pouvoir participer à une telle intervention durant mon internat. Etre dans un bloc est la chose que je préfère au monde, je pourrais y passer toute ma vie. Mais malheureusement pour le moment, je dois me contenter d'observer de loin.

C'est à ce moment que mon biper se met à sonner. Un rapide coup d'œil me permet de constater que c'est Le Kervelec qui me demande. Génial. Pas le temps de réfléchir que je suis deja hors de l'observatoire. Je balance mon gobelet de café dans la première poubelle que je croise et je le rejoint à l'accueil à toute vitesse. J'espère qu'il va me faire participer à l'une de ses interventions, ou qu'il va m'expliquer une procédure.

Docteur? Vous m'avez biper?

Et j'attend avec la plus grande impatience de savoir de quoi il s'agit. Je le regarde dans les yeux, comme souvent, avec plus d'impatience que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jamie Dornan

CRÉDITS : idk

PSEUDO : Petit Prince


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 19/10/2017, 19:27


Comme tous les médecins présent dans cet hôpital, j'ai moi-même été un interne un jour, évidemment, et autant dire que ça n'a pas été forcément tous les jours tout rose. Je me suis souvent ennuyé pendant mes gardes de nuit, et encore pire la première année puisque très souvent les supérieurs nous considérait comme des moins que rien, des « zéro » comme ils le disaient si bien. Aujourd'hui je ne sais pas vraiment si c'est toujours d'actualité tout ça puisqu'en réalité j'ai pas vraiment le temps de parler de tout ça avec les collègues, nous parlons souvent de tout et de rien, mais très souvent lorsqu'on se retrouve tous ensemble nous parlons plutôt de nos vies à l'extérieur histoire de décompresser un peu. Pour ma part, je traite les internes comme tout autre médecin puisque après tout ils sont tout de même censés prendre notre relais un jour ou l'autre alors autant leur transmettre de bonnes choses et dès le départ, c'est en tout cas mon point de vue. Bien sûr, par moment il m'arrive d'être de mauvaise humeur, comme tout être humain et dans ce cas je suis plutôt sur la réserve et je peux parfois afficher un visage légèrement sévère. Quoi qu'il en soit je ne m'en prends pas à eux. Ce soir pour l'instant je ne trouve pas d'urgence et dans un sens tant mieux les autres, mais la nuit n'est pas terminée elle ne fait que commencer et tout peut basculer d'une seconde à l'autre dans notre métier, les internes l'apprendrons assez rapidement. Pour ne pas rester sans rien faire je décide de faire les visites, histoire de mettre les notes de nos collègues du matin à jour. Pour ça, je décide de prendre un interne, après tout il faut aussi savoir les bases. Alors oui, ça n'est pas vraiment palpitant je le reconnais, mais quand il faut, il faut. Je bipe alors l'un d'entre eux, ou plutôt l'une d'entre elle puisqu'il y a autant de femmes que d'homme cette année. « Docteur? Vous m'avez biper? » Je me retourne et retrouve la demoiselle toute souriante, limite en sautant partout autour de moi. Visiblement elle est de bonne humeur, je risque de lui enlever son sourire lorsque je vais lui annoncer de quoi il s'agit. « Fitzgerald ! Oui en effet. J'ai besoin de vous pour la tourner. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 23/10/2017, 14:04

Je ne sais pas vraiment comment interpréter le comportement du Docteur Le Kervelec avec moi. Il est tantôt très chaleureux, tantôt très distant. Je ne sais pas sur quel pied danser avec lui. C'est assez compliqué de le cerner. Et je ne sais pas s'il agit ainsi seulement avec moi si c'est simplement sa personnalité. Le pire dans tout ça, c'est que je ne suis pas insensible à tout ça. Non seulement son charme évident que toutes les femmes semblent avoir remarqué ici, mais cette façon qu'il a de me faire tourner en bourrique... est-ce qu'il le fait exprès ou non? Je n'en sais rien. Je crois que je n'en saurai jamais rien. Il est mon supérieur, et il serait plus que mal venu que nous commencions à nous tourner autour. Meme si dans notre domaine, le rapprochement Chirurgien/interne n'est pas vraiment nouveau.

Enfin pour l'heure, il vient de me biper. À noter qu'il me bio juste Apres m'avoir dit ne pas avoir besoin de moi mais passons... Tout ce qu'il m'intéresse à ce moment précis serait une petite urgence qui traîne, une intervention de dernière minute... Alors je me précipite pour le rejoindre au plus vite. Je suis déjà toute excitée (par la médecine évidement). Mais l'excitation retombe assez rapidement. Il m'a appelé seulement pour faire sa tournée. Je crois que malgré ma bonne volonté, j'ai un peu de mal à masquer ma déception. Enfin je me dis que c'est quand même mieux que rien.

Je ne peux pas m'empêcher de le dévorer des yeux. Je sais bien que c'est complètement mal venu mais je ne peux pas me résoudre à faire autrement. Il est tellement... tellement quoi. Très bien. Allons-y!

Je m'engage avec lui dans le couloir et nous entrons dans la chambre de la première patiente du Docteur. Nous saluons la jeune femme et je n'attend pas pour exposer en détail le cas de chaque pathologie de la patiente et la procédure envisagée par le Docteur. J'aime la façon dont il me regarde à ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jamie Dornan

CRÉDITS : idk

PSEUDO : Petit Prince


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 25/10/2017, 16:40


J'ai conscience qu'il faudrait que je change de comportement, que mon visage toujours aussi fermé et strict n'est pas toujours agréable pour les autres. Je sais que je dis souvent qu'il faut oublier ses soucis perso lorsqu'on franchi le seuil de l'hôpital puis qu'ici il y a des gens bien plus malade que nous, et pourtant j'ai dû mal. J'ai d'autant plus de mal aujourd'hui puisque j'ai croisé Léo mon ex-femme que je n'avais pas vu depuis trois ans, depuis la naissance de mon fils, notre fils, alors autant dire que le choc a été assez violent cet après-midi. Mes élèves n'y sont pour rien et ça n'est pas eux d'en prendre les conséquences. Pour essayer de me rattraper je bip une interne, celle que j'apprécie le plus. Je sais que c'est pas la meilleure des tâches que je vais lui donner là, mais pour l'instant j'ai réellement pas mieux alors je ne peux pas inventer un cas. Lorsque je lui indique le pourquoi elle est là je vois assez rapidement sa joie redescendre, ce qui me fait sourire. « Très bien. Allons-y! » Elle essaie de rester motivé et de ne rien montrer, c'est plutôt mignon même. « Je sais, c'est pas ce que tu attendais et je suis vraiment désolé. Promis dès que j'ai un cas aux urgences il est pour toi. » Nous commençons donc les visites et c'est elle-même qui prend les devants en faisant le nécessaire pour la patiente, je dois reconnaître que pour le coup je reste admiratif, c'est rare de ma part. C'est même une première finalement. Plus je regarde la demoiselle plus j'ai l'impression de voir des trais de ressemblance avec Léo, mais je me chasse rapidement cette idée-là de la tête. Nous sortons ensuite tous les deux de la chambre de la patiente. « Bon travail ! Vraiment bon boulot. » Elle est belle, elle est vraiment très attirante et maintenant je me demande bien comment je vais faire pour passer outre ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 26/10/2017, 14:25

Je suis amusée et attendrie par la façon dont il s'excuse de me décevoir. Je trouve ça plutôt mignon. J'aime aussi le fait qu'il me tutoie. De mon côté je le vouvoie encore car il reste mon supérieur et un important chirurgien pour qui j'ai beaucoup de respect et d'admiration. Mes yeux se mettent à briller d'un nouvel éclat quand il me promet que s'il a un cas aux urgences, il sera pour moi. Genial! Je lève mon petit poing en signe de victoire. Merci beaucoup Docteur. Je hausse doucement les épaules. Puis je lui souris en penchant légèrement la tête. Ne vous en faites pas, ça fait aussi parti du métier. Ce n'est pas ce qu'il y'a de plus palpitant c'est vrai mais c'est important. Oui, j'avais beau être une jeune interne survoltée et ayant soif d'apprendre et d'aller au bloc, j'avais la maturité nécessaire pour comprendre qu'il y'a aussi beaucoup de travail en amont.

Enfin pour l'heure nous allons visiter notre première patiente et je ne perd pas de temps pour faire mon travail et le faire bien. Et je dois dire que cet espèce d'administration que je peux voir dans son doux regard fait légèrement s'emballer mon coeur. Deja qu'il est ultra craquant, mais alors quand il me regarde de cette façon, je fond complètement. Nous sortons de la chambre de la patiente alors qu'il me complimente sur mon travail. Et je ne me fais pas prier pour lui rendre la pareille. Merci beaucoup. Mais il faut dire que j'ai un excellent professeur... Je ne peux pas m'empêcher de lui sourire de nouveau.

Nous continuons les visites. À chaque patient, j'agis comme pour la première. Je ne relâche rien, jusqu'à la fin. Je suis très rigoureuse dans mon travail. Je sais que c'est de cette façon qu'on devient un bon médecin. Nous terminons tranquillement les visites. Mais je n'ai pas envie de rester à rien faire. Et puis... je ne suis pas contre le fait de passer un peu plus de temps avec lui. J'aime bien être avec lui... Docteur? Si vous avez un moment, j'aimerai revérifier avec vous les scan d'un patient et vous poser quelques questions quant à l'opération qu'il va subir. Aller voir les scan... Le Docteur Le Kervelec et moi dans un piège sombre... hum.. finalement c'était peu être une mauvaise idée...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jamie Dornan

CRÉDITS : idk

PSEUDO : Petit Prince


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 30/10/2017, 00:05


Je sais bien que ça n'est pas simple tous les jours d'être interne, alors forcément si je peux lui apporter de la joie par une petite opération je le ferais. « Genial! Merci beaucoup Docteur. » Vue son enthousiasme je pense que j'ai visé juste et ça fait plaisir. Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour rendre une interne heureux de nos jours. « Ne vous en faites pas, ça fait aussi parti du métier. Ce n'est pas ce qu'il y'a de plus palpitant c'est vrai mais c'est important. » Au moins elle comprend et c'est déjà pas mal, ils ne sont malheureusement pas tous comme elle. J’acquisse de la tête et lui souris pour ensuite partir vers notre première patiente, une consultation de routine, mais forcément nécessaire. Une fois sortie de la chambre je me dois de la féliciter, c'est important. « Merci beaucoup. Mais il faut dire que j'ai un excellent professeur.. » Je ne suis pas sûr, mais j'ai bien l'impression d'être légèrement en train de rougir pour le coup. « Tu le penses vraiment ? Non parce que là je vais rougir tu sais. » Lui dit-je en riant. Nous devons tout de même terminer ce petit tour et c'est elle même qui décide de prendre les choses en mains. Je n'est plus qu'à être là pour écouter et éventuellement répondre à ses questions ou bien aux questions des patients tout simplement. Une fois ce petit tour fini, elle rajoute, « Docteur? Si vous avez un moment, j'aimerai revérifier avec vous les scan d'un patient et vous poser quelques questions quant à l'opération qu'il va subir. » Entreprenante … J'aime ça ! « Hum .. Oui ! Avec plaisir. » Je ne suis pas du genre à sauter sur tout ce qui bouge, mais j'avoue que si elle le fait je ne serais pas contre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 2/11/2017, 11:44

Lui? Rougir? Vraiment? Le Docteur Le Kervelec? J'ai un peu de mal à l'imaginer. Il a l'air tellement sur de lui. Et puis on dirait que rien ne l'atteint jamais. Alors comment moi, petite interne de rien du tout, je pourrais le faire rougir. Et pourtant...

Bien sur que je le pense. Vous? Rougir? J'ai un peu de mal à y croire.

Mon rire fuse à cet instant. Disons que j'ai un rire très naturel et pas vraiment discret. Nous terminons notre tournée et tout se passe à merveille. Je pense avoir assez bien fait mon travail. Mais je n'en est pas assez. Je n'en aurais jamais assez je crois. J'ai encore envie de parler médecine... et d'être avec lui. Alors j'en profite pour lui demander son avis sur un cas. Heureusement il accepte immédiatement. Alors nous nous rendons ensemble au scan.

Je dois bien avouer que lorsque nous nous retrouvons tout les deux dans cette pièce sombre et déserte. Il y'a une certaine tension. Ou peu être que ce n'est que moi... Je n'en sais rien. Enfin peu importe. J'allume la machine et nous commençons à parler médecine. Mais je ne peux pas m'empêcher d'être déconcentrée par sa présence juste à côté de moi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jamie Dornan

CRÉDITS : idk

PSEUDO : Petit Prince


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 4/11/2017, 17:13


Est-ce que je plais toujours aux femmes ? Je dois reconnaître que par moment je doute tout de même et c'est assez étrange comme sensation. J'ai envie d'être là, d'avoir une vie sentimentale et pas seulement d'être soit un papa soit un chirurgien. De plus, le retour de Léo dans ma vie et l'arrivée de ce demi-frère me rendre ma vie privée encore plus compliqué bien que j'aime ma famille. « Bien sur que je le pense. Vous? Rougir? J'ai un peu de mal à y croire » Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment, mais cette femme me fait ressentir beau, existant aux yeux des femmes et justement, d'elle. Je me sens désiré alors je ne sais pas si c'est simplement une sensation ou alors un délire parce qu'après tout, trois ans sans rien faire avec une partenaire féminine, ça peut retourner le cerveau d'un homme ! « Pourquoi ça ? » Lui demandait-je de manière sérieuse. C'est vrai après tout, pourquoi je n'aurais pas droit de rougir ? Peut-être qu'elle voit comme quelqu'un de dur ou de sans sentiments. Alors que nos visites sont terminées elle me demande mon aide pour lire des scans alors n'ayant rien à faire j'accepte forcément avec plaisir. Nous nous retrouvons tous les deux dans la pièce, sombre évidemment puisque c'est une salle de lecture et c'est seulement les fines lumières des machines accroché au mur qui nous éclaires. « Dit moi … Ce que vous souhaitez savoir ? » Lui demandait-je en la regardant de la tête au pied. Elle est vraiment attirante cette jeune et jolie demoiselle je dois bien le reconnaître. Pour la première fois, le désir renaît en moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 6/11/2017, 17:53

Je hausse légèrement les épaules quand il me demande pourquoi est e que j'ai du mal à croire qu'il puisse rougir. J'ai un petit sourire malicieux. Vous ne semblez pas être le genre d'homme que les compliments font rougir. Je suppose que vous y êtes habitué. Il faut dire qu'avec un physique pareil et un tel talent, les compliments doivent être monnaie courante pour lui.

Finalement je lui demande de m'accompagner au scan pour lui poser quelques questions et il accepte sans rechigner. Et nous voila à présent tout les deux dans cette pièces qui me donnent de drôles d'idées que je tente de chasser de min esprit. Mais c'est difficile de les chasser de mon esprit quand il se met à me scruter de haut en bas. Je sens le rouge me monter aux joues. Il me demande ce que je veux savoir mais je n'arrive même plus à réfléchir convenablement. Je suis complément déboussolée. Je... euh... Finalemenf je plante mon regard dans le sien. Pourquoi est-ce que vous me regardez de cette façon? Ça me rend complètement dingue. C'est sorti comme ça. Je me sens rougir de plus belle....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jamie Dornan

CRÉDITS : idk

PSEUDO : Petit Prince


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 9/11/2017, 22:56


J'ai très souvent cette image d'homme très méchant voir même hautin par moment je le sais, je m'en rends compte. J'essaie de paraître plus gentil parce qu'en réalité je ne suis pas cet ours mal léché que je laisse paraître aux autres. Ce soir par exemple, j'essaie de m'ouvrir aux autres et plus particulièrement à cette interne là, sans trop savoir pourquoi, peut-être parce que j'ai l'impression qu'elle semble s'intéresser à moi, à l'homme que je suis et pas forcément qu'au chirurgien que je suis. « Vous ne semblez pas être le genre d'homme que les compliments font rougir. Je suppose que vous y êtes habitué. » Alors c'est comme ça que les personnes me voit ? Comme le mec qui est rassasier d'avoir tout le temps des compliments ? Ou bien alors comme celui qui peut avoir tout ce qu'il souhaite en un claquement de doigt ? Waouh je doit réellement me remettre en question dans ces cas là même si … je dois le reconnaître envers les femmes ce rôle-là n'est peut-être pas si désagréable que ça. « Je ne pensais vraiment pas avoir cette image là auprès des autres. C'est à la fois marrant et … surprenant je dois reconnaître. » Mais bon, c'est tout de même toujours bon à prendre tout ça. Elle semble avoir besoin d'aide ou plutôt de conseil pour quelques petits scan alors n'ayant rien de mieux à faire en ce moment j'accepte de la suivre dans la salle faite pour ça. Je ne pensais vraiment pas que cette pièce aurais un effet assez surprenant. « Je... euh... » Elle semble avoir perdu ses mots, « Pourquoi est-ce que vous me regardez de cette façon? Ça me rend complètement dingue » Bon et bien dans ce cas je semble toujours faire de l'effet aux femmes. « Ah oui ? Dingue dans quel sens ? » Je crois que j'aime bien être … provocateur, gentiment bien sûr.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 26/11/2017, 15:52

J'espère ne pas l'avoir vexé par mes propos. Non parce-que, que les choses soient claires, je ne le trouve pas du tout hautin ou méprisant, juste un peu froid, en retrait et très réservé. Il a ce côté très inaccessible. Il semble au dessus de tout. Ou alors c'est peu être moi qui le vois ainsi parce que je ne suis qu'une petite interne. Ou parce que je ne suis pas insensible à son charme. À son charme physique du moins. Parce que je ne pense pas le connaître assez pour craquer complètement. Pour moi, un physique ne fait pas tout. Et même si le sien est particulièrement, vraiment particulièrement craquant, plaisant... tout... j'ai besoin d'un peu plus. Enfin je parle plutôt de manière générale. Il est évident que je n'ai pas l'intention de craquer pour mon supérieur, tout comme il n'a pas l'intention de me faire craquer.

C'est peu être parce que vous m'impressionnez que je vous vois ainsi. Je ne suis qu'une interne face à un grand chirurgien... mon avis n'est pas objectif. Et il ne vous importe problème ne pas de toute façon.

Et c'est quand on se retrouve finalement tout les deux dans cette pièce sombre que je commence à perdre mes moyens. D'abord parce que nous ne sommes que tout les deux, mais aussi parce que j'ai l'impression qu'il prend un malin plaisir à me voir ainsi dépourvue face à lui. Il me provoque et ça me rend de plus en plus dingue. Et je rougis encore plus à sa question, alors que je suis face à lui.

Et bien... vous êtes... vous.. vous le savez très bien voyons! Peu importe, ça n'a pas d'importance. Faites comme si je ne vois avait rien dit.

Je me détourne alors de lui parce que l'envie de l'embrasser était de plus en plus forte et que je ne peux pas me perdre, m'abandonner à cela. Pas avec lui, pas ici... et pourtant... c'est tellement tentant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jamie Dornan

CRÉDITS : idk

PSEUDO : Petit Prince


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 5/12/2017, 22:22


Je réalise à présent que je suis peut-être trop légèrement ''dur'' avec mes internes, sans trop savoir pourquoi au final. Je réalise également que je vais devoir sourire peut-être un peu plus, j'ai vraiment pas envie de passer pour ce que je ne suis pas, à ses yeux et aux yeux de tous mes collègues et internes finalement. Cette interne-là finalement, m'ouvre les yeux sur moi-même, mais également sur mes relations avec les autres finalement. Je pense que je me suis renfermé sur moi-même depuis la naissance de mon fils et donc depuis la séparation avec sa mère. « C'est peu être parce que vous m'impressionnez que je vous vois ainsi. Je ne suis qu'une interne face à un grand chirurgien... mon avis n'est pas objectif. Et il ne vous importe problème ne pas de toute façon. » Je ne sais pas tellement comment réagir, mais j'affiche tout de même un large sourire sur mes lèvres malgré tout. Dans un sens, elle m'a tout de même ouvert les yeux sur quelque chose de très important. « Grand chirurgien, c'est très gentil, mais c'est peut-être un grand mot même. » Et puis d'un seul coup, elle me lance qu'elle devient en quelque sorte dingue, mais dingue de quoi ou de qui ? Secrètement je pense à moi, j'aimerais d'ailleurs qu'elle me donne cette réponse, mais très honnêtement j'en doute, ou alors elle ne me le dirait pas comme ça, aussi simplement. « Et bien... vous êtes... vous.. vous le savez très bien voyons! Peu importe, ça n'a pas d'importance. Faites comme si je ne vois avait rien dit. » Mes rêves sont donc devenus réalité ? L'impossible existe alors ! Je suis partagé entre l'envie de l'embrasser et l'envie de simplement lui dire les choses comme elles sont, le choix n'est pas simple malgré tout. « Je …? » Je décide de ne pas l'embrasser, en tout cas pas maintenant et pas comme ça alors j me contente simplement de m'approcher au plus près d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 6/12/2017, 17:46

Il semble presque surpris que je le qualifie de grand chirurgien. C'est assez fou. Il me dit que c'est gentil. Mais ce n'est pas gentil, c'est simplement la vérité. Il ne se rend pas compte de sa renommée je crois. En tout cas, pour moi, il est le meilleur ici, et je sais que j'ai énormément de choses à apprendre de lui. C'est pour ça que je suis toujours collée à ses basks. Bon et probablement parce que je craque pour lui. Comme probablement la moitié des femmes de cet hôpital... ou de tout Paris tiens.

Ok, je n'aurai clairement pas du commencer à parler de tout ça. Je rougis et je suis dans tout mes états. Je suis très gênée et lui il veut en savoir plus maintenant. Je peux comprendre de curiosité, mais j'ai l'impression qu'il joue avec moi, et je dois avouer que ça me plait assez. Et voilà que maintenant il s'approche de moi. Je tremble comme une feuille. Mon cœur tambourine frénétiquement dans ma poitrine. Je crève d'envie de l'embrasser... et je crois que lui aussi. Mais non, c'est impossible, il ne peut pas s'intéresser à moi. Il doit avoir des centaines de femmes bien plus belles et bien plus intéressantes que moi a ses pieds.

Mais je ne tiens plus. Je ne peux pas résister plus longtemps. C'est comme si je ne contrôlais plus mon corps. Et puis merde pour l'étique. Je dissous le peu de distance qui nous sépare encore... et sans tarder je pose mes lèvres sur les siennes. Ma main se dépose immédiatement sur sa nuque, d'abord en douceur... Sa bouche à le goût le plus délicieux qui soit. Je ne pense plus à rien d'autre qu'à lui. Au bout de quelques secondes notre baiser s'intensifie, je je cramponne délicatement les cheveux de sa bisque. J'ai l'intention que mon cœur va exploser...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jamie Dornan

CRÉDITS : idk

PSEUDO : Petit Prince


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 11/12/2017, 18:13


Je ne sais rien d'elle, mise à part son nom et son prénom évidemment. J'ignore son âge, mais je me doute qu'elle est bien plus jeune que moi et au-delà de l'âge forcément, je suis en quelque sorte son prof, son tuteur et même si ici, au sein de l'hôpital certain ne doive pas se gêner pour profiter des internes, ce n'est pas vraiment mon créneau. Cette interne là est particulièrement à mon goût, et même si je m'efforce de rester de marbre c'est tout de même très compliqué, encore plus à ce moment-là où nous sommes tous les deux dans cette pièce, si près l'un de l'autre et en plus de ça avec une forte tension. Il me semble que cette demoiselle a la même envie que moi, mais que contrairement à moi justement, elle semble bien plus entrepreneuse. « Et puis merde pour l'étique. » Je comprends à cet instant-là que les choses vont changer à partir d'aujourd'hui entre nous, j'ai légèrement peur je dois le reconnaître, mais tant pis l'envie prend le dessus et avant tout nous sommes quand même des humains. Sans trop m'y attendre je me laisse faire alors qu'elle dépose ses douces lèvres sur les miennes. Je m'y perds totalement, de plus que depuis la naissance de mon fils je n'est pas vraiment approcher de femme, autant dire que le plaisir est bien présent. Je profite et à mon tour, dépose mes mains sur ses joues toujours en mêlant sa langue à la mienne et en reculant petit à petit contre le mur derrière nous. « La tentation semble bien plus forte ... » Dit-je entre les baisers que nous nous échangeons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah) 19/12/2017, 20:58

Je n'arrive pas à croire que j'ai franchi cette limite. Moi. Je suis la première à trouver ridicule toutes ces internes qui pavoisent devant les titulaires, devant lui plus particulièrement. Il faut dire que j'en connais un paquet qui se "Le taperait bien". Je ne sais pas ce qu'il en est, je ne sais pas s'il s'amuse à séduire toutes les internes ainsi, si il a déjà été avec une autre que moi... je n'ai pas envie d'y penser maintenant, mon cœur se serre déjà rien qu'à cette idée. Dire que j'étais la pour être la meilleure, pour bosser à fond et devenir le meilleur médecin possible. Il vient d'anéantir tout ça. J'ai envie de le demander si je ne suis pas la enieme interne qu'il s'envoie... je ne suis peu être qu'une parmi d'autres... Ça me dégoûterai. Mais je n'ai pas envie d'y penser pour le moment. Pour le moment je ne pense qu'à lui et à ce que nous sommes entrain de faire.

Je ne me rend pas compte que nous reculons jusqu'à ce que mon dos touche le mur. Mon cœur bat encore plus fort. Notre baiser se fait de plus en plus passionné. Il me le rend avec encore plus d'ardeur. Je ris légèrement contre ses lèvres à sa remarque. Il semblerait en effet...

Et maintenant? Qu'est ce qu'il va se passer? Je vais vraiment coucher avec un titulaire ? Je vais vraiment coucher avec lui? Ici? Dans cette pièce? C'est à la fois pathétique et terriblement excitant. Bon on surtout excitant... Nos baisers ne cessent pas un instant, et je sens désormais son corps brûlant contre le mien. Son odeur m'enivre complètement...

Un moment, rien qu'un court moment, nous cessons de nous embrasser. Je plante mon regard dans le sien. Et ce que je vois dans son regard le rassure étrangement. Je ne le pose plus aucune question, je n'ai plus peur. Je passe tendrement la main sur sa joue que je caresse de mon pouce... et c'est reparti...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah)

Revenir en haut Aller en bas

Je suis l'as de trèfle qui pique ton cœur (Ft. Sarah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je suis l'as de trèfle qui pique ton coeur, carreau. (Invités Poker)
» l'as de trèfle qui pique ton cœur (alessa)
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: 3ème arrondissement, temple-
LES RPS LIBRES

then a hero comes along / zafira beaumont.
(voir le sujet)