Partagez|

Nobody compares to you ⊹ Effy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : Jordy Baan

CRÉDITS : Me - Anaëlle (signature)

PSEUDO : Jewel - Marina


MessageSujet: Nobody compares to you ⊹ Effy Dim 29 Oct - 5:03

⊹Nobody compares to you
Trop torchée pour rentrer seule, tu peux venir me chercher ? je vais être au bar à t’attendre. Prends ton temps je viens de me commander une autre tournée. Le sang se glaçait dans mes veines tandis que sa voix se glissait dans mon oreille. Je resserrais mon téléphone entre mes mains et ma respiration commençait à s'accéléré rien qu'à imaginer les mains d'un gars qui devait parcourir le corps d'Effy à cet instant. Ils voyaient une belle meuf complètement bourré sur la piste, surement ouverte à toutes les invitations, pourquoi est-ce qu'ils se gêneraient ? Je détestais l'imaginer se bourrer la gueule comme ça, au fond je savais qu'elle adorait ça, et qu'elle faisait ça presque tous les soirs, mais j'étais devenu assez bon à l'ignorer. Merde, sérieux pourquoi elle avait besoin de ça pour se sentir bien ? Et pourquoi elle devait m'appeler pour me le ramener dans la gueule ? Les mecs j'en avais rien à foutre ils faisaient leur vie, elle aussi d'ailleurs, mais j'aimais pas la penser aussi vulnérable. Malheureusement je pouvais pas la contrôler, je pouvais pas lui dicter sa vie. Dans un sens en fait c'était mieux qu'elle m'ait appelé moi plutôt que de rentrer avec n'importe quel inconnu, ou même seul et rencontré des mecs dans la rue plus tard. Rien que d'y penser j'avais envie d'éclater la gueule aux gars qui toucheraient mon petit bébé, j'étais pas vraiment de nature violente, c'était plus le trucs des gars ça, mais quand il en était question d'Effy la question ne se posait même pas.
J'attrapais mes clefs et une veste, direction ma voiture. Accélérant peut être un peu trop sur la route, je tentais sans grande conviction d'appeler Effy pour qu'elle m'attende à la sorti de la boite. Evidemment elle était trop occupée pour me répondre, je me garais donc pas trop loin de la boite, par chance je savais où elle était allée. Je me frayais un chemin parmi la petite foule qui été formée devant, le videur me regardant de la tête au pied, il était déjà assez tard et normalement il devrait pas me faire trop chier même si jsuis un mec tout seul c'est toujours mieux qu'un groupe de gars, vous savez comme le ratio mec/fille peut être chiant pour nous les mecs si on veut aller en boite, heureusement que c'était pas mon truc ces choses là. Je rentrais finalement sans trop de problème et jetais un coup d’œil rapide au bar, bien évidemment aucun signe d'Effy. La musique beaucoup trop forte m’agaçais déjà et je me tournais vers la piste de danse. Mes yeux étaient directement attiré par une forme au centre de la piste, cette forme angélique, elle remplissait toute la pièce rien que par sa présence, plus rien autour n'avait d'importance, juste sa vision suffisait à me faire oublier tout ce monde qui me compressait autour de moi et cette musique qui claquait dans mes oreilles. Deux fortes mains apparaissaient subitement sur les hanches de la demoiselle, lui provocant un sourire, remuant ses fesses de façon toujours plus sexy. J'attendais même pas une seconde pour me diriger vers eux et pousser le gars qui s'était agripper à elle.  Dégage de là mec, va chercher ton coup ailleurs je passais mon bras autour d'Effy et posais ma main au dessus de sa hanche.  T'as fini ?  lançais je peut être légèrement trop brusquement, déjà agacé par la situation, putain c'est ma petite princesse je voulais pas la voir être réduite à un objet comme ça. Evidemment le mec, dans sa lourdeur total, ne voulait pas comprendre le message et revenait de plus belle à la charge Chérie, tu vas voir comme je vais te faire crier ce soir, t'as pas besoin d'une tafiole comme ça Deep breath, la violence ne résout pas les problèmes Theo. Il revenait se coller contre elle, ignorant totalement ma présence. Le sang se chauffant dans mes veines, je tirais Effy plus fortement vers moi, ignorant de la même façon l'autre gars, espérant qu'il lâche cette fois l'affaire, je la sortais contre son grès de la piste.  Putain Effy, t'as vraiment besoin d'aller voir des pauvre type comme ça ? Tu mérites tellement mieux que ça criait ma conscience.


Code by Wild Heart


it's beginning to look a lot like christmas
Christmas night, another fight
Tears we cried a flood
Got all kinds of poison in
Of poison in my blood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : mimi elashiry.

CRÉDITS : soapflaws. (av)

PSEUDO : spf.


MessageSujet: Re: Nobody compares to you ⊹ Effy Lun 30 Oct - 23:08

Nobody compares to you
Theoffy
Message vocal envoyé. Theo ne devrait plus tarder, même s’il ne t’avait pas répondu; tu savais qu’il allait venir. Il vient toujours. Mais en attendant, tu te commandes un autre verre, que tu bois pratiquement d'un coup, même si t'es quasiment plus capable de rien avaler depuis longtemps. Mais tu te forces à boire, à repousser tes limites, voir jusqu'où tu es prête à aller, avant d'être complètement torchée. K.o. Puis, il y a une main qui se pose au creux de ta hanche et qui t'attire vers lui. Tu te laisses entraîner jusqu'à la piste de danse, un regard joueur au visage. T'as la gueule abîmée Effy, les yeux fatigués qui tente de rester éveillés. T'as pas les idées en place. Tu te laisses bercer par le rythme de la musique, par son corps coller contre le tient. Tu te laisses habiter par les effets de l'alcool et sur le moment, plus rien n'as de sens, d'importance. Chaque fois que tu déconnes, tu dis que c'est la dernière. Mais tu n'arrives pas, à survivre sans te détruire. Tu l'attires contre toi. Tu lui susurres des mots tendre au creux de l'oreille. Tu le dragues, jusqu'à ce qu'il craque. Ce mec, c'est la proie parfaite. Canon et naïf. Il croit que t'es intéressée, qu'il te plaît. Alors que tout ce que tu veux, c'est passer le temps. Et là, devant toi, tu croises le regard de Theo qui venait de faire son entrer dans le club. Tu lui souris et tu tentes de le provoquer. Voir jusqu'où il est près à aller. Alors tu sors le grand jeu, Effy. Tu te colles contre le torse de ton compagnon de danse et tu déposes tes lèvres contre son cou, jetant par la même occasion, un coup d’œil à Theo. Il s'approche. Maintenant à quelques mètres seulement. « Dégage de là mec, va chercher ton coup ailleurs. » Il t'arrache à lui, tu titube sur le côté. Tu lèves les bras en l'air en signe d'exaspération. « T'as fini ? » Mais tu te contentes de rigoler en haussant les épaules. « T'aurais pas pu arriver dix minutes plus tard putain, ça commençait tout juste à devenir intéressant. » Tu joues avec le feu, Effy et t'as pas peur de te bruler les doigts. « Chérie, tu vas voir comme je vais te faire crier ce soir, t'as pas besoin d'une tafiole comme ça. » T'éclates de rire en regardant Theo, qui lui était loin de trouver la situation marrante, à en voir les traits de son visage. Et tandis que tu tentes de te rapprocher du mec en question de nouveau, Theo te tire contre lui avec beaucoup plus de force que la première fois. « C'est bon, c'est bon. Lâche moi bordel, je suis toujours capable de marcher aux dernières nouvelles. » Te défaisant de son emprise, avec un coup d'épaule brusque, tu replaces ta robe, avant de retirer tes talons, qui ne faisait que te ralentir. T'avais déjà assez de mal à marcher correctement, comme ça, pas besoin de te rajouter un level en plus. « Putain Effy, t'as vraiment besoin d'aller voir des pauvre type comme ça ? » Il se fout de ta gueule ? Tu le fusilles du regard. T'as envie de lui hurler ta rage, lui cracher ta haine. Il ne se rend donc pas compte que ses mots te blessent ? Tu serres les dents, essayant de paraître calme. Même si au fond, ses paroles était aussi tranchante qu'une lame. Lui démontrer que ses mots t'atteignent, ce serait lui montrer ta vulnérabilité et t'as pas envie, Effy, de paraître faible. Et surtout pas devant lui. T'aimerais avoir le courage de lui dire, que ce genre de connard, sont les seuls mecs qui veulent bien de toi. Que les hommes dans son genre ne voulaient pas d'une femme comme toi. Sauvage et indomptable, c'est ce que tu es. Et ça en fait fuir plus d'un. T'aimerais aussi pouvoir lui dire que s'il ne serait pas si aveugle, il pourrait enfin comprendre que c'est lui que tu veux. Que tu l'attends depuis tellement d'années déjà. Parce que t'étais prête à aimer, Effy. Mais personne d'autres que lui. Mais t'as jamais été assez courageuse pour lui avouer. Alors tu te contentes de le scruter du regard. « Qu'est-ce que ça peut bien te foutre Theo ? » Putain de nuit en perspective, tu sais pas si t'auras la patience d'attendre d'être rentrer chez toi, avant de péter un câble. T'arrives pas à comprendre pourquoi c'est toujours lui que tu finis par appeler, pour qu'il vienne te sauver.


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nobody compares to you ⊹ Effy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Effy(Serp)
» Présentation Effy Stonem [Validée]
» Présentation de Effy Stonem
» Présentation de Elizabeth Peverell, dites Effy
» Skins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: 18ème arrondissement, butte-montmartre-
LES RPS LIBRES

then a hero comes along / zafira beaumont.
(voir le sujet)