Partagez|

bohémienne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : cindy.

CRÉDITS : (ava) hershelves. (sign) uc.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: bohémienne. 18/1/2018, 16:59



inès mendoza

featuring cindy mello

NOM : mendoza, fille d'une immigrée espagnole, ça se ressent déjà dans son patronyme et c'est une des seules choses qu'il lui reste d'elle. PRÉNOM : inès, d'origine grecque, c'est le deuxième détail que lui a laissé sa génitrice. ça ne fait pas partie de ce pourquoi elle lui en veut encore aujourd'hui. ÂGE : 21 années, à ne pas savoir pourquoi, ni comment. à se poser trop de questions sur ce qu'a été le début de sa vie. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 17 octobre à paris, on pourrait rajouter dans la rue, elle serait même capable d'en donner le nom exact si on le lui demandait. elle a appris ces infos quelque peu sordides récemment. ORIGINES : espagnoles, de par sa mère, elle ne sait pas ce qu'il en est de son père. gamine d'ici et de là-bas. fille de la terre, enfant du monde. jamais longtemps au même endroit, elle va et vient au gré du vent et de ses envies. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle, son coeur n'a jamais palpité à la vue d'une femme mais il a souvent chaviré devant le sourire à tomber d'un charmant jeune homme. STATUT CIVIL : rien à signaler, amoureuse de la pluie, du soleil et de la nuit. du jour aussi. elle aime la vie, tout le temps et les gens, souvent. jusqu'à lionel, qui s'est posé sur le fil de sa vie sans qu'elle s'y attende, qui a tout balayé sur son passage et emporté son coeur dans ses bagages. ÉTUDES/MÉTIER : agent d'entretien au musée du louvre, c'est elle qui fait briller les quatre coins de ce temple de l'art. mais elle préfère se raconter campant à l'accueil, c'est plus glamour. elle fait aussi du bénévolat dans un tas d'associations, ça l'aide à se sentir bien. PASSION(S) : l'art, même si elle n'y comprend pas grand chose, elle l'apprécie à sa manière, elle se plait tant au louvre. la rue, où elle pourrait passer des heures à marcher, à admirer, à s'imprégner, à réfléchir, à s'enivrer. le monde, qui regorge de trésors à ses yeux, elle a des envies de voyages tout le temps, des envies de découvertes. le bénévolat, quand on a l'âme d'une sainte et qu'on ne se sent bien qu'en tendant la main, on s'y épanouit forcément. GROUPE : ne me quitte pas, elle a trop souffert de la solitude et du manque d'amour perpétuel dans son enfance. un besoin irrépressible de se sentir aimée et importante aux yeux de quelqu'un lui vrille le coeur chaque jour que dieu fait. RANG : l'élixir de nina ricci, parce qu'on la qualifie tellement bien de bohémienne, de vagabonde, de femme de la rue. elle se lasse trop vite la gamine. PV, SCÉNARIO, PRÉ-LIEN OU PERSONNAGE INVENTÉ : inventé, et ça continue encore et encore...

- ✻ -

CARACTÈRE : l'esprit libre, bohème. inès a toujours vécu sans attaches et elle en souffre peut-être un peu, sans le savoir vraiment. le coeur sur la main, le sourire toujours au bord des lèvres. débrouillarde, indépendante, trainant un vrai problème pour faire confiance aux autres. elle rechigne beaucoup à baisser sa garde face aux gens. inès connaît mal les relations, elle ne les collectionne définitivement pas, ce pourquoi elle a sans cesse peur de se tromper ou de mal faire. pourtant, en confiance, elle s'avère être un vrai bijou. s'émerveillant de toutes les petites choses composant le monde, elle rêve de le parcourir de long en large et de vivre partout à la fois.


j'envoie des bons baisers de paris

QUEL EST L'ENDROIT QUE TU PRÉFÈRES A PARIS ? les artères de paris, peu importe le quartier. elle a une attraction assez étrange avec la rue. sans y avoir jamais vraiment vécu, elle s'y sent bien, elle n'a pas peur des quartiers mal famés. peut-être comme une sorte de lien invisible subsistant encore avec sa génitrice, comme si elle le portait en elle. DÉCRIS LA CAPITALE EN TROIS ADJECTIFS : attirante, mystérieuse, addictive. DÉCRIS L'AMOUR EN TROIS MOTS : destructeur, frivole, illusoire.

AVEC DES SI, ON METTRAIT PARIS EN BOUTEILLE. ET TOI, QUEL EST LE DETAIL QUI AURAIT PU CHANGER TA VIE ? écrire ici.


et toi dis-moi est-ce que tu rêves
est-ce que tu rêves encore
est-ce que ton rêve est mort
et toi dis-moi est-ce que tu rêves
est-ce que ton rêve est si fort
que tu rêves encore
après l'aurore
- ❋ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : cindy.

CRÉDITS : (ava) hershelves. (sign) uc.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: bohémienne. 18/1/2018, 17:03



l'encre de tes yeux

la vie comme un poème dont tes sourires étaient les vers

celle qui était née quelque part.
les parisiens à la terrasse de café ne regardait que toi. frêle petite brune que la lumière semblait habiter toute entière. y'avait ton sourire qui illuminait l'horizon, ton rire qui enchantait les tympans et ces échanges si naturels avec ton interlocuteur qui les rendaient tous envieux. il y avait quelque chose de magique, de simple, d'évident. deux tasses de café ou d'un autre liquide inconnu pour seul habit de la petite table qui vous séparait. ce n'était pas ça le plus important. à vous regarder, on devinait facilement que vous aviez oublié le monde autour. et l'homme plus âgé qui te faisait face montrait des gestes protecteurs envers toi. les parisiens voyaient un père et sa fille de la plus belle des façons. t'étais belle inès, tu rayonnais. rien ne semblait pouvoir te percuter. tu t'en souviens de ce moment ? non, bien sûr que non. t'as jamais vécu ça toi, tu t'es contenté de l'imaginer des centaines de fois parce qu'une famille, t'as jamais su ce que c'était. pauvre gamine.
elle n'a jamais su d'où elle venait la petite mendoza. la seule chose qui lui reste de sa mère, c'est ce nom de famille. personne n'a jamais été capable de lui raconter les premières heures de sa vie. elle ne connaît ni sa mère, ni son père. tout ce qui a fait sa vie, ce sont ces enchainements de familles d'accueil. et ces nouveaux visages qui se succédaient bien trop rapidement pour une petite fille. c'est pas comme ça qu'on grandit correctement, pas comme ça qu'on apprend la stabilité. elle n'a jamais su qui elle devait considérer comme ses proches. la plupart en sont resté au stade de simples connaissances. inès n'était pas chez elle, peu importe où et chez qui elle se trouvait.

ceux qu'elle aurait pu aimer.
eux, tu les trouvais différents. t'avais presque envie de plus. d'avoir des relations mère/fille et père/fille, de te confier à une soeur, d'être protégée par un frère. t'avais besoin d'un foyer rassurant, d'avoir le sentiment d'être importante aux yeux de quelqu'un. avec eux, t'avais enfin tiré le bon numéro. tu pensais même qu'il était temps parce que t'en avais assez vu malgré ton jeune âge. t'avais l'impression de les avoir choisi. de toutes tes forces, t'as essayé de baisser ta garde. tu t'es faite violence pour te mettre à nu et oser montrer la vraie inès à des personnes qui le méritaient. mais tu t'es plantée, t'as pas su faire. putain de vieilles habitudes, elles ont la vie dure. ce que t'as appris par contre, c'est que tu serais jamais capable de t'attacher. que t'étais faite pour vivre seule, et que tu finirais seule. comme un vulgaire déchet de la société, dont personne ne voulait s'encombrer.
cette famille était idéale en tout point. y'avait un garçon, une fille et deux parents qui semblaient s'aimer sincèrement. ils se sont tout de suite montré accueillants et chaleureux auprès d'inès. ils l'ont immédiatement considérée comme étant des leurs. pour la première fois, elle avait le sentiment d'exister, d'appartenir à un groupe de personnes. le tableau était idyllique, au point d'en arriver à parler d'adoption. dans une situation pareille, on ne peut pas rêver plus belle preuve d'amour. inès en a été touchée, mais ce n'était toujours pas là sa place. même si elle aurait aimé que ce soit le cas. ils resteront particuliers à ses yeux, tandis qu'inès restera une nomade sans attache.

celui qui n'était pas prévu.
ton coeur n'avait jamais vrillé comme ça jolie inès. t'a pas tout de suite compris ce que ça voulait dire. c'était une sensation intense, étrange, qui faisait flipper même mais qui faisait tellement de bien dans le fond. t'avais déjà connu quelques flirts, des amourettes sans grande importance. ta tête avait toujours fait les bons choix pour toi, t'avais jamais laissé ton coeur entrer en jeu. à la seconde où t'as croisé son chemin, t'as perdu tous tes repères, tout ce que tu savais, tout ce en quoi tu croyais. pourtant, t'es pas du genre à laisser faire. t'as tenté de te convaincre que c'était rien de plus que d'habitude, que c'était un délire passager. mais il était plus fort que toi. il est arrivé tel un ouragan dans ta minable existence et il a tout ravagé sur son passage. t'as pas su l'arrêter ou t'as pas essayé suffisamment. t'as plongé tête la première. de ton plein gré, t'as mis le cap sur les problèmes. ton coeur : 1. toi : 0.
lionel, c'était pas le genre de type qu'elle avait envisagé. pas pour être le premier à forcer le cadenas qui protégeait son coeur. cet organe dont l'existence semblait enfin apparaître véritablement à ses yeux. il battait à intervalles réguliers. plus trop, quand il était à proximité. en un temps record, ce mec l'avait ensorcelée. sa vie ne se résumait plus qu'à sa simple existence. son bonheur ne semblait réel qu'en sa présence. inès, la fille qui n'avait jamais pu ouvrir son coeur à qui que ce soit, venait d'être touchée. lionel avait réussi un tour de force, là où tous s'était cassé les dents avant lui. lionel qui semblait pourtant si loin d'elle...


de paris à chez moi, il n'y a qu'un pas

PSEUDO/PRÉNOM : freakshow (laurine). ÂGE : 26. SEXE : féminin. VILLE : le mans (72). RAISON(S) DE L'INSCRIPTION : home. COMMENT AS-TU CONNU LVER ? : home again. FRÉQUENCE DE CONNEXION : everyday. UN DERNIER MOT ? boum.


Code:
[color=#D04040]●[/color] [b]cindy mello[/b] aka [i]inès mendoza[/i].


et toi dis-moi est-ce que tu rêves
est-ce que tu rêves encore
est-ce que ton rêve est mort
et toi dis-moi est-ce que tu rêves
est-ce que ton rêve est si fort
que tu rêves encore
après l'aurore
- ❋ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : taylor marie hill.

CRÉDITS : moi (avatar), moi (signature).

PSEUDO : anaëlle (ou isamongus, cf. alana et cam - nan j'balance pas, salut). sinon les intimes m'appellent bilal - même si j'm'appelle pas bilal (svp cherchez pas).


MessageSujet: Re: bohémienne. 18/1/2018, 18:33

je t'aime un peu mais pas trop.



we have calcium in our bones, iron in our veins, carbon in our souls, nitrogen in our brains, 93 percent stardust with souls made of flames. we are all just stars that have people names.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
eden de cacharel

JE RESSEMBLE À : steinfeld.

CRÉDITS : (av.) valtersen (gifs) tumblr (sign.) astra (icon) bonnie.

PSEUDO : b_bulle (mel).


MessageSujet: Re: bohémienne. 19/1/2018, 11:40

inès
laurine




volute de fumée
lya sevestre ☽ i'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me, cause every time i open up, it hurts. so i'm never gonna get too close to you even when i mean the most to you, in case you go and leave me in the dirt ... i'm way too good at goodbyes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shalimar de guerlain

JE RESSEMBLE À : Camille Lou

CRÉDITS : Avatar • Sofie / Signature • byendlesslove.

PSEUDO : Marion / Roulettes


MessageSujet: Re: bohémienne. 19/1/2018, 12:17

Welcome



Ti amo per sempre
"Je te promets la clé des secrets de mon âme. Je te promets ma vie de mes rires à mes larmes. Je te promets le feu à la place des armes. Plus jamais des adieux rien que des au-revoir" ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
black opium de ysl

JE RESSEMBLE À : joe keery

CRÉDITS : dandelion

PSEUDO : jus d'orage


MessageSujet: Re: bohémienne. 26/1/2018, 19:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
l'elixir de nina ricci

JE RESSEMBLE À : cindy.

CRÉDITS : (ava) hershelves. (sign) uc.

PSEUDO : freakshow (laurine).


MessageSujet: Re: bohémienne. 30/1/2018, 19:36

de l'amour sur vous


et toi dis-moi est-ce que tu rêves
est-ce que tu rêves encore
est-ce que ton rêve est mort
et toi dis-moi est-ce que tu rêves
est-ce que ton rêve est si fort
que tu rêves encore
après l'aurore
- ❋ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: bohémienne.

Revenir en haut Aller en bas

bohémienne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Horse Liberty -- La terre des Mystères
» QUETES - Demandes & Validations
» Le chant de la bohémienne
» "Mademoiselle", Angela la bohémienne
» SARA ≈ bohémienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA VIE EN ROSE ::  :: Préfecture de Paris :: ainsi sois-je, ainsi sois-tu-
LES RPS LIBRES

then a hero comes along / zafira beaumont.
(voir le sujet)